MONDE

le PM Ukrainien joue sur la peur pour remporter les élections



Mercredi 4 Novembre 2009

le PM Ukrainien joue sur la peur pour remporter les élections
Le gouvernement a surréagi  à la manifestation de grippe porcine en Ukraine, pour donner l'avantage  au Premier Ministre, Yulia Tymoshenko, aux prochaines élections présidentielles, a déclaré un rival de Tymoshenko Lundi.  
 
 La panique déclenchée par la décision du gouvernement de déclarer cet événement comme une menace importante, a servi à éclipser les récents scandales impliquant des fidèles de Tymoshenko, a déclaré Arseniy Yatseniuk, le 3ième candidat à la présidentielle.  
 
 « Cela fait fait partie de la campagne politique, » a dit Yatseniuk dans une interview avec ICTV. « Le principal est d'obtenir le bureau présidentiel.
Tous les efforts et ressources ont été jetés pour ce but. »  
 
 Au moins 71 personnes, dans des régions occidentales de l'Ukraine, ont été tuées par la grippe porcine au cours des trois dernières semaines, mais le nombre de mort plane apparemment autour des niveaux habituellement connus avec la grippe saisonnière.  
 
 Oleksandr Bilovol, adjointe au Ministre de la Santé, a indiqué Lundi que la manifestation de grippe a été essentiellement contenue dans 11 régions sur 25 en Ukraine, avec un nombre de cas seulement 15% supérieur aux années précédentes.  
 
 « Les chiffres dans les autres régions sont en conformité avec ceux de 2007 et 2008, » a dit Bilovol.  
 
 Le gouvernement de Tymoshenko a déclaré Vendredi la manifestation de grippe comme menace de niveau 3 – la plus haute possible - pour ouvrir un budget de 3 milliards de hryvnias pour combattre la grippe porcine.  
 
 D’autres mesures ont été prises impliquant la fermeture des écoles et l’interdiction des rassemblements publiques pour trois semaines à travers toute l'Ukraine, et le gouvernement envisage également de mettre des restrictions dans les mouvements de personnes entre les régions.  
 
 Les mesures, les plus sévères au monde,  contrastent totalement avec celles des autres pays d’Europe Orientale, qui font face à des défis similaires, ont déclaré les analystes.  
 
 Margaret Chan, Directeur Général de l'Organisation Mondiale de la Santé, qui traque la grippe porcine à l’international, voit la pandémie comme étant « modérée » pour la majorité écrasante de patients, éprouvant seulement des symptômes doux et un rétablissement complet, la plupart du temps en l'absence même de traitement médical.
 
 Yatseniuk a dit que l'interdiction des rassemblements publiques propage la peur et la panique, aidant Tymoshenko à se vendre à la télévision, tout en gênant la compagne des autres candidats à la présidentielle.  
 
 Yatseniuk est le plus grand rival de Tymoshenko, étant donné que tout deux sont en concurrence pour les voix des régions occidentales de l'Ukraine. Il est sans doute le seul candidat qui puisse challenger Tymoshenko lors du premier tour du 17 janvier 2010, pour ensuite faire une coalition avec le Chef de l'opposition, Viktor Yanukovych, lors du 2ieme tour.  
 
 Les intentions de vote pour Yatseniuk ne cessent de chuter au cours des mois passés, suggérant que Tymoshenko a gagné les votes des électeurs des régions occidentales.  
 
 « Pourquoi la manifestation du virus inconnu a-t-elle juste lieu dans les quatre régions occidentales ? Parce que ce sont les quatre régions représentant le véritable champ de bataille pour les élections, » a déclaré Yatseniuk.  
 
 Il a indiqué que la panique diffusée par le gouvernement, contribue à mettre de côté les problèmes politiques qui nuisent à Tymoshenko, y compris le cas de pédophilie et les scandales de meurtre impliquant des députés du camp de Tymoshenko, et les faibles performances économiques de l'Ukraine provoquées par une mauvaise gestion.  
 
 « Maintenant, regardez ce qui se passe, » a indiqué Yatseniuk. « Est-ce que quelqu'un parle du scandale de pédophilie ? Non. Peut-être quelqu'un parle-t-il de Lozynskiy [un député de Tymoshenko accusé de meurtre] ? Non.
Peut-être quelqu'un parle-t-il des salaires ? Non. Peut-être quelqu'un parle-t-il des quatre millions de chômeurs ? Non. Peut-être quelqu'un parle-t-il des factures impayées de gaz naturel ? Non »  
 
 « Les gens qui vivent dans la peur, qui sont pauvres, sont plus faciles à manipuler, » a dit Yatseniuk. « Voila le but de l'appareil d'État - manipuler les gens. »
 
Traduction Alter Info

http://www.prisonplanet.com/rival-ukrainian-pm-using-flue-scare-for-politics.html



Mercredi 4 Novembre 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires