ALTER INFO

la presse marchande de la City de Londres dément la théorie du pic pétrolier et confirme la spéculation à l'origine de la flambée du brut

Pourtant contrôlée par la City de Londres, la presse marchande en Angleterre publie que la hausse spectaculaire des prix du pétrole est attribuable à la spéculation et qu’elle n’a rien à voir avec la prétendue théorie du pic pétrolier


Dans la même rubrique:
< >

Dans un article publié par le journal The Telegraph et écrit par le journaliste Ambrose Evans-Pritchard nous apprenons que les dirigeants de l’Allemagne proposent une interdiction mondiale sur la spéculation des prix du pétrole, les rendant ici responsables des dernières augmentations des prix du pétrole attribuables à la manipulation des prix par les hedge funds et autres fonds d’investissement.


danyquirion@videotron.ca
Mercredi 28 Mai 2008


À ce jour, il s’agit du plus foudroyant appel d’un pays d'Europe, d’Amérique ou d’Asie, favorable à une régulation des forces du marché, et qui interpelle un changement majeur.

Le ministre des transports du parti Social-démocrate en Allemagne, M. Uwe Beckmeyer, a dit que 25% de la dernière augmentation du prix du pétrole qui a atteint 135 $ le baril n'a rien à voir avec l’offre et la demande. « C'est de la pure spéculation.»

Par ailleurs, The Daily Telegraph était fier cette semaine de nous parler de George Sorros, ce milliardaire qui a pourtant déjà mis la Banque d’Angleterre à genou. Ce milliardaire qui doit sa fortune à la spéculation disait récemment que : « la spéculation fait augmenter les prix du pétrole. » Ce milliardaire ajoute que « la courbe des prix a cette forme parabolique caractéristique des bulles. »

Pour le milliardaire George Soros, la dernière poussée de fièvre qui la semaine dernière a amené le pétrole au-delà des 135 dollars le baril est due en grande partie aux spéculateurs...

Références:

L’Allemagne par Ambrose Evans-Pritchard, The Telegraph (anglais):
http://www.telegraph.co.uk/money/main.jhtml?xml=/money/2008/05/26/cnoil126.xml
George Sorros par The Telegraph (anglais): http://www.telegraph.co.uk/money/main.jhtml?xml=/money/2008/05/26/cnsoros126.xml

George Sorros (un équivalent français): http://fr.biz.yahoo.com/26052008/17/petrole-george-soros-denonce-une-bulle-speculative.html


Mercredi 28 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par PAPOU le 28/05/2008 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idem pour les céréales. Tous les fonds spéculatifs qui ont perdu beaucoup avec les subprimes et autre bulle précédentes ce sont retirés de ces secteurs et tentent maintenant de reconstituer leur fonds. Jusqu'a la prochaine fois. il faut les mettre hors d'état de nuire pour cela nous avons besoin de politique qui ont des co......
Malheureusement ils sont impliqués jusqu'au cou dans ce système et le défende à tout prix.

2.Posté par djeha le 28/05/2008 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est l'essence meme du système capitaliste créer des crises pour un enrichissement plus rapide
quand ce n'est pas les subprimes c'est les crises alimenraires qui sont trés vite remplacées par la crise pétrolière etc. et en faisant porter la responsabilité aux pays exportateurs de pétrole ou nien aux pays émergent qui osent vouloir manger autant que les occidentaux quel arrogance vouloir ateindre notre niveau de vie manquait plus que cela
une question reste toujours sans réponse pour quoi on ne donne jamais au grand public la répartition des 130 $
combien encaise les pays eportateurscomien encaisse les compagnies MAJOR combien encaisse les distributeurs

3.Posté par Un secticide le 28/05/2008 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est le prix du laxisme occidental sur l'exploitation et l'extermination des peuples du Moyen Orient.

4.Posté par Gloire à Dieu le 28/05/2008 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en tous cas, y ' a bien 80¨% de taxe qui sont raquettés par l'état français sur le prix des carburants, une vraie manne dont personne voit la couleur....

Faisons la grève de l'essence, ils seront bien emmerdés nos élites maudites , nos élites vaudoresques...

5.Posté par Ram3Ghz le 29/05/2008 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Contrairement à ce qui est affirmé, la spéculation qui responsable d'une parite de la hausse du prix du pétrol est une conséquence de pique pétroler. Si il existait réellement une capacité supplémentaire de production de pétrole et que du jour au lendemain, par exemple, 1million de barils de plus était mis sur le marché, la spéculation serait balayée et les spéculateurs ruinés. Cela ne se produit pas car l'offre a de la peine a satisfaire la demande : c'est justement le pic pétrolier!

Les élites craignent par-dessus tout la panique qui serait créée par l'dée d'un pic pétrolier (p.e qui investirait encore dans l'A380 qui selon EADS sera amorti sur 40 ans). Malheureusement aujourd'hui le pic pétrolier n'est plus une idée mais un fait.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires