Economie

l'économie pourrait rester déprimée au-delà de 2011



Mardi 9 Décembre 2008

l'économie pourrait rester déprimée au-delà de 2011
« L'économie mondiale risque de subir le contrecoup des turbulences financières pendant encore au moins trois ans », a déclaré lundi le lauréat 2008 du prix Nobel d'économie, l'Américain Paul Krugman.

"Le scénario que je redoute, c'est qu'on assiste dans le monde entier à l'équivalent de la décennie perdue des années 90 au Japon, un monde avec des taux d'inflation et d'intérêt nuls, aucun signe de reprise, et que cela se prolonge pendant une très longue période", a déclaré Paul Krugman, professeur à l'Université de Princeton.
Concernant les Etats-Unis, M. Krugman, qui avait précédemment estimé qu'un plan de relance équivalant à 4% au moins du PIB américain serait nécessaire l'an prochain, a indiqué lundi que ce montant ne serait peut-être pas suffisant.
"Si l'on veut être sérieux, c'est modeste par rapport à l'ampleur du trou qui doit être comblé", a-t-il estimé, soulignant que ce montant "n'est pas suffisant pour éviter un nouvel affaiblissement de l'économie, mais suffisant pour éviter une détérioration brutale".
A propos de la chute du marché immobilier, Paul Krugman a relevé qu'il "pouvait y avoir encore une baisse de 10 à 15%", selon les estimations les plus récentes.
Il a assuré que Washington n'hésiterait pas à augmenter les dépenses en infrastructures, même au prix d'une aggravation du déficit budgétaire à court terme. "Les Etats-Unis vont probablement connaître un déficit de 7 à 8% du PIB l'an prochain", a-t-il dit.
"Ce n'est pas quelque chose qu'on peut faire indéfiniment", a toutefois averti M. Krugman. "Si on a deux ans de relance massive et de dette massive, ça va. Si on fait ça pendant deux ans et qu'il n'y a aucun signe d'amélioration, là je commencerai à m'inquiéter", a-t-il dit.
Paul Krugman recevra mercredi des mains du roi son prestigieux prix: une médaille, un diplôme ainsi qu'un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (929.000 euros).


Mardi 9 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par zimir le 09/12/2008 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hou là elle le restera et pour longtemps une crise c'est bon ça c'est drôlement plus efficace qu'un déficit ô combien !
On a déjà fourré comme pas deux le Gaulois avec des affaires de déficit.
Mais bien vite tout ça on le voit bien n'est qu'un début et on va voir ce qu'on va voir, après ces craques, ces boniments et le bourre mou institutionnels.
Désormais maintenant il faut passer à la vitesse supérieure éperdument.
La pompe à fric la machine à plus-value réclame de plus en plus de sacrifice du bas et ex moyen peuple.
BIENVENUE AU ROYAUME DE L ENFILADE, sauf que celle là c’est pas la louis XV.
Déjà on a commencé par déverser des milliards aux instigateurs de l'ingénering financière et autres montages des plus hallucinants et même qu’ils changeaient l'air en espèces sonnantes et trébuchantes plus malins que les alchimistes des siècles obscurs à la recherche de la transmutation du plomb en or.
Renfloués et ce sur le dos des pauvres culs.
Ces pauvres culs condamnés désormais à errer de ci, de là les mains accrochées aux caddys à demi vide, iront bientôt guetter dans l'ombre des promos, histoire d'oublier les pénuries les une après les autres.
Le prolo franchouillards décérébré à jamais, pourra toujours aller baver devant son poste regardant l’énième série à la con en se triturant la teube histoire d'oublier les tristes et froides soirées d'hiver qu'il aura sur le râble.
Ignorant tout de Hegel mais attendant le miracle !

2.Posté par mega le 09/12/2008 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouais on voit bien que la crise n'est pas pour tout le monde ,avec ces 929 000 euros qu'il va toucher,enfin bref ces tjrs les memes qui doivent payer et les memes qui s'enrichissent mais quand les gens vont ils rèagir???

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires