Politique Nationale/Internationale

j’appelle à voter le 12 décembre 2019 et fondement de la démocratie, sans contraintes et violences à tolérer les idées contraires


ALGERIE


Abderrahmane Mebtoul
Lundi 9 Décembre 2019

ALGERIE ELECTION PRESIDENTIELLE

j’appelle à voter le 12 décembre 2019 et fondement de la démocratie, sans contraintes et violences à tolérer les idées contraires

Professeur des universités, expert international Dr Abderrahmane MEBTOUL :

1.-Dans le prolongement de mes idées défendues au niveau des télévisions, médias internationaux et nationaux, afin d’éviter de vives tensions à la fois géostratégiques, politiques, économiques et sociales, pouvant aller vers la déstabilisation du pays avec la cessation de paiement fin 2021, début 2022, en mon âme et conscience, je voterai le 12 décembre 2019, pour un des candidat à l’élection présidentielle, respectant tous les cinq candidats que je connais parfaitement depuis des décennies.

2.-Loin des élections du passé, l’élection présidentielle en Algérie du 12 décembre devrait être unique, le haut commandement de l’ANP s’étant engagé devant l’opinion nationale et internationale à ne soutenir aucun des cinq candidats, l’administration ne devant en aucune manière interférer, les candidats devant être confrontés uniquement aux urnes dans une totale transparence. En cette période difficile il faut un climat apaisé et éviter d’aiguiser les tensions car la situation économique et sociale est d’une extrême gravité, supposant à l’avenir une mobilisation générale, la moralisation de la société, la cohésion sociale tenant compte des différentes sensibilités, conciliant la modernité et notre authenticité, un pays sans son histoire étant comme un corps sans âme.

3.- Je tiens à réaffirmer, mes postions constantes, ayant des amis de toutes tendances et de toutes les régions du pays, que je respecte toutes positions contraires, devant éviter tout dénigrement. Je respecte le choix contraire mais l’on doit respecter mon choix. Nous sommes tous algériens et chacun aime l’Algérie à sa manière, personne n’ayant le monopole du patriotisme, à différencier du nationalisme chauviniste source d’intolérance. Il faut apprendre à tolérer nos différences à nous respecter, à écouter les avis contraires, source d’enrichissement mutuel, ceux qui sont contre l’élection présidentielle du 12 décembre 2019 et ceux qui sont pour, appartenant au 24 millions d’électeurs en leurs âmes et conscience de décider. Personne n’a le droit en Démocratie d’imposer par la violence son point de vue et le plus grand ignorant étant celui qui prétend tout savoir. Je citerai le grand philosophe Voltaire : « monsieur je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai toujours de toutes mes forces pour que vous puissiez le dire ».

4.-Puisse l’Algérie, un grand pays, connaitre la paix, le développement, être un acteur actif de stabilité au niveau de la région méditerranéenne et africaine, son espace social naturel, ayant les moyens surtout humains pour dépasser cette conjoncture difficile, comme elle a eu à transcender ses nombreuses difficultés par le passé. La transparence de l’élection présidentielle du 12 décembre 2019 est fondamentale et toute action contraire nuirait à la crédibilité tant nationale qu’ internationale de l’Algérie et pour relever les nombreux défis qui attendent le futur président de la république, seul habilité, avec son gouvernement à réaliser les profondes réformes politiques, institutionnelles, économiques, sociales, culturelles et de défense/sécurité.

09 décembre 2019-
ademmebtoul@gmail.com


Lundi 9 Décembre 2019


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires