MONDE

géorgie, un autre dénouement dans la 'guerre énergétique': Moscou demande appui à la Chine.


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest



martine.garcia662@orange.fr
Vendredi 29 Août 2008

géorgie, un autre dénouement dans la 'guerre énergétique': Moscou demande appui à la Chine.
Il s'agit dune guerre pour le contrôle des réseaux d'oléoducs (couloirs énergétiques) d'eurasie où la Chine aux côtés de la Russie jouent leur survie.
Par ailleurs, sur l'agenda militaire et géopolitique de l'espace asiatique Pékin, tout comme la Russie, sont aux antipodes de l'axe EEUU-UE qui a militarisé la région euro-asiatique dans le seul but de déstabiliser les réseaux énergétiques Russes dont la Chine est le principal bénéficiaire.
Moscou et Pékin, défiant l'hégémonie européeo-étasunienne, ont signé des accords militaires stratégiques et consolidé un bloc militaire et économique commun en Asie s'opposant ainsi à l'OTAN.
Qui mieux que le géant asiatique est à même de comprendre le cercle des pressions internationales que subit Moscou, son partenaire stratégique le plus précieux, après la décision de contrôler militairement la Géorgie, une des enclaves du réseau des oléoducs des grands prétoliers étasuniens protégés par le Pentagone et l'OTAN dans la région.
La nouvelle pseudo "guerre froide" est avant tout une guerre économique pour la main-mise sur les ressources stratégiques, le pétrole et le gaz sont les deux objectifs fondamentaux de la querelle.
Les caractéristiques du "nouvel ordre mondial" construit sur la base de la main basse sur les marchés et les ressources stratégiques est fondamentalement un ordre crée pour que les transnationales, les banques, les compagnies pétrolières et les marchands d'armes capitalistes, fassent des affaires.
Dans ce jeu,le "grand jeu", Moscou et Pékin déplacent leurs propres pièces sur le théâtre des opérations de la guerre inter-capitaliste pour le contrôle des aires d'influence depuis l'eurasie et les ex espaces soviétiques jusqu'au moyen-orient, objets de la dispute.
Dans ce tableau, le Kremlin sait qu'il ne peut compter que sur deux alliés : l'Iran et la Chine.
La Chine, avec le poids de troisième puissance économique mondiale, peut contrebalancer la pression économique exercée à l'encontre de Moscou au travers des organisations internationales contrôlées par l'axe USA-UE, alors même que l'Iran (dépendante de la Russie au niveau de la technologie militaire et civile) représente une assurance pétrolière, géopolitique et militaire pour faire pression sur le bloc occidental depuis le moyen-orient.
Pour Poutine et Medvedev, après s'être positionnés militairement au travers du contrôle de la Géorgie et de tester la lenteur des réactions du décadent empire capitaliste "occidental" matérialisé par l'axe USA-UE, l'heure est venue de parler avec ses amis .

Texte publié sur le site de iar.noticias traduction de GARCIA josé


Vendredi 29 Août 2008


Commentaires

1.Posté par allie le 29/08/2008 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l Amerique Latine et quelques pays africains approvisionnement energetiquement les US par ailleurs. Est ce qu une guerre mondiale ne retarderait pas, voire bloquerait les elections americaines ?

2.Posté par souad le 29/08/2008 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Guerre mondiale, are you not crazy ? Si guerre mondiale il y a, ou aurait, UEUSA vont prendre une raclée ou alors guerre nucléaire pour quoi pas, les us n'ont pas hésitez à le faire inutilement pour le japon. Et alors là, adieu berthe.

3.Posté par nostri le 29/08/2008 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les armes nucléaires ne sont plus ce qu'elles étaient, maintenant il y' a des petit obus tactiques qui ne détruisent qu'une petite ville sans retombées radio-actives, ils ont réussis à miniaturiser, de toutes façons il faudra bien calmer l'empire d' une manière ou d'une autre, il faudra bien que le peuple américain se réveil de sa léthargie, cela se fera peut être brutalement .
Tant que l'empire ne risquera rien, il abusera, volera, tuera, triturera, manipulera, génocidera, il faut qu'il est la trouille et si cela ne suffit pas il faudra lui faire peur!!!

Grâce à la Russie, beaucoup de catastrophe prévus par l'empire risques de ne pas fonctionner, une déjà à été évité: Imaginez que la Géorgie soit déjà dans l'OTAN, nous serions dans un conflit mondial !

Après, quand les Russes et les Chinois auront le pouvoir, bientôt, très bientôt,(dans un avenir proche tout du moins) c'est à eux qu'il faudra faire attention, car l'abus ne sera jamais loin, le pouvoir n'étant pas une œuvre de bienfaisance .


ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires