Site multimedia d'actualité en continu

1 Juillet 2015 - écrit par Mary Velasquez - Lu 250 fois

Cheval de Troie : Nikesh Arora devant les tribunaux américains

Les fonds d'investissement sont accusés d’avoir agi frauduleusement, réussissant à faire endosser des prêts de 2,9 milliards d’Euros à l’une des plus grandes entreprises de télécommunications grecques


Dans les salles des tribunaux américains "Project Troy" se réfère directement au nom donné par les accusés eux-mêmes à la manigance qu’ils ont mis au point. L'acquisition de Hellas Télécommunications en 2005, par les fonds d'investissement TPG et Apax en a fait les actionnaires principaux. Les fonds d'investissement sont accusés d’avoir agi frauduleusement, réussissant à faire endosser des prêts de 2,9 milliards d’Euros à l’une des plus grandes entreprises de télécommunications grecques et en disparaissant avec la majeure partie du capital emprunté, laissant les créditeurs avec d'énormes pertes. Les détenteurs d'obligations, après un processus de faillite labyrinthique et la reconstruction de Hellas, continuent de défendre leur cause, mais aucun à ce jour n’a réussi à toucher le moindre centime. TPG et Apax nient les accusations. Les enquêtes des autorités judiciaires américaines se poursuivent et tachent de surveiller de près l'évolution de l'affaire. Il n’est pas exclus par les autorités d’enfin pouvoir mettre les architectes du "Projet Troy" face à leur responsabilités afin de recouvrir plus de 200 millions de dollars d’impôts impayés. Cet argent devrait être récupérer par les autorités d'audit du Luxembourg. En effet, cet aspect de l’affaire n’est pas du ressort de la Grèce, puisque le siège de Hellas, était au Luxembourg au moment de l’acquisition et les informations publiées par le journal «Economist» a déclaré que les autorités luxembourgeoises devraient faire appel contre Apax et TPG réclamant les taxes impayées. De quoi inquiété Nikesh Arora, instigateur de la grande supercherie.

Les obligations structurées sont un célèbre « outil » d’investissement, très répandu au Luxembourg et qui servit de cheval de Troie, puisque celles-ci étaient convertibles en action, en vertu de la loi du Grand-Duché. Cela a permis au fonds TPG et Apax de se remplir les poches discrètement et efficacement. Les produits structurés utilisés dans la manigance sont un type d'obligations structurées hybrides, dont les titulaires reçoivent une part des profits en fonction de la performance de la société. A la maturation de l'obligation structurée, celle-ci peut être convertie en actions. Dans l'intervalle, cependant, à l'émetteur, en fonction de leur utilisation, le produit peut être saisi dans le bilan soit en dettes, soit en capitaux propres, ouvrant la voie à une réduction du fardeau fiscal sur la société et à une vue extrêmement biaisée de la santé de la société.

LE RÔLE DE NIKESH ARORA

Une source proche de l’affaire affirme que l'homme qui peut éclairer de nombreux aspects de l'histoire est Nikesh Arora. Le millionnaire d'origine indienne, placé par les fonds d'investissement Apax et TPG dans le conseil d'Hellas depuis son acquisition. Bien qu’il soit resté dans l'entreprise moins d'un an, il reçut durant cette période (comme il ressort de documents de la cour) près d'un million de dollars américains. Il est le seul à avoir été si généreusement rémunéré à la tête du géant grec. Il apparait donc comme l’architecte, la taupe dans les rangs de Hellas, qui permit aux fonds d’assouvir leur besoin d’argent facile. Aujourd’hui à la tête de SoftBank, une entreprise japonaise, Nikesh Arora n’est pas près de pouvoir mettre ce sombre chapitre de sa vie, dans lequel il a sans doute opéré bien en-dehors de la loi et de l’éthique, derrière lui.



              

Commentaires

1.Posté par write my essay le 14/11/2017 11:26
This money should be recovered by the audit authorities of Luxembourg. Indeed, this aspect of the case is not the responsibility of Greece, since the seat of Hellas, was in Luxembourg at the time of the acquisition and the information published by the newspaper "Economist" said that the Luxembourg authorities should appeal against Apax and TPG claiming the unpaid taxes. What worried Nikesh Arora, instigator of the big trickery.

2.Posté par Alisa Alana le 29/11/2017 11:38
It likewise enables that we to offer full inventive administrations alongside generation, so we can connect into any progression to our customers' procedure. Secluded tends to function admirably for those brands who have interior assets like innovative or creative.https://www.vidwonders.com/

3.Posté par windows 10 change resolution le 01/12/2017 07:56
The screen resolution of the display is one of the main features of windows platform which determine how much content and information display on the screen so click here and get this one http://screenresolutionwindows10.com computer monitor can support thousand of display the screen resolution must be minimum 1024*768 to open multiple window and application.Thanks for this one.

Nouveau commentaire :


Facebook
Twitter
Flickr
Rss

Liste de liens
Galerie
Sailing
Yellow Cab
Cotton Candy
Marathon Man
Subway
Park
Carousel
Cascade
Bicycle