Economie

Wen Jiabao dénonce les pressions de Washington à propos de sa monnaie



Mardi 23 Mars 2010

Wen Jiabao dénonce les pressions de Washington à propos de sa monnaie
La Chine, se dit victime de l'acharnement des Occidentaux tandis que le Premier ministre, Wen Jiabao, a dénoncé une fois de plus hier les politiques des Etats-Unis et s’est s'indigné que Washington fasse pression sur Pékin à propos de sa monnaie.
A l'occasion de la clôture de la session annuelle du Parlement chinois, Wen Jiabao a dénoncé le « protectionnisme » de ses partenaires commerciaux, qui veulent le forcer à réévaluer le yuan ou, pis encore, le « viol de la souveraineté chinoise » par les Etats-Unis du fait des ventes d'armes à Taiwan et de la visite du dalaï-lama à Washington.

On a assisté la semaine dernière à une nette intensification des menaces et provocations persistantes à l’égard la Chine qui caractérisent depuis septembre la politique de l’administration Obama.

La Maison-Blanche avait alors signé une loi imposant de sévères taxes douanières aux importations de pneus chinois.

Cela fut suivi en décembre de tarifs imposés aux importations de tuyaux d’acier en provenance de Chine.

C’est le comble de l’hypocrisie de la part des Etats-Unis que de montrer la Chine du doigt alors qu’il n’y a pas eu, durant les 40 dernières années, un seul pays qui se soit servi de façon aussi impitoyable que les Etats-Unis de sa monnaie pour poursuivre des intérêts nationaux.

Il y a trente neuf ans, l’administration Nixon retirait de façon unilatérale la couverture or du dollar mettant fin au système monétaire international instauré à la conférence de Bretton Woods à la fin de la seconde Guerre mondiale.

Dans le même temps, les Etats-Unis avaient imposé une surcharge de 10 pour cent sur toutes les exportations en direction des Etats-Unis forçant l’Allemagne, le Japon, et d’autres nations à réévaluer leurs monnaies dans le but de rendre les exportations américaines moins chères.

John Connally, le secrétaire au Trésor de l’époque avait dit à une délégation européenne, et ses mots sont restés fameux, que le dollar était « notre monnaie, mais votre problème ».

http://www2.irna.ir/fr/ http://www2.irna.ir/fr/



Mardi 23 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par noprodon le 27/03/2010 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils sont culotés ces gringos .Mais la Chine peut faire mal et elle sera obligée de reagir . Tout ce que fait l'inde ne gene personne mais dés qu'il s'agit de la Chine , c'est le diable rouge. Il faut bien comprendre que nous sommes encore dans une guerre ideologiques memée non pas par les classes ouvrieres , mais
par les ideologues bourgeois contre le progrés humain en general . Voila en verité de quoi il s'agit ....

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires