Conflits et guerres actuelles

Washington, les tentatives de former une force locale anti-Taliban



IRIB
Dimanche 25 Novembre 2007

Washington, les tentatives de former une force locale anti-Taliban
Le nouveau complot de la lutte contre les effectifs des Taliban fait l'objet de l'un des documents secrets qu'a récemment révélé le Pentagone. L'armée américaine a redoublé ses efforts pour persuader les dirigeants des tribus, établis aux frontalières avec le Pakistan d'armer les milices de ces tribus en tant que forces locales contre Al-Qaïda et les Taliban. En cas de concrétisation dudit plan, les militaires américains au Pakistan qui doivent probablement entraîner l'armée composée des paramilitaires indigènes et les équiper pour combattre Al-Qaïda et les effectifs des Taliban doivent être financés. L'un des Porte-paroles de l'US Army a confirmé l'existence d'un tel projet et en faisant part du déploiement de 50 soldats US au Pakistan, a affirmé que ce chiffre pourrait être redoublé en cas de concrétisation du plan. Apparemment, ce plan est similaire à celui, appliqué par l'armée US dans la province d'Al-Anbar pour réprimer les rebelles de cette province. Ce qui reste à savoir, c'est que vu l'absence d'un bon nombre des forces américaines au Pakistan, l'application d'un tel projet serait possible ou non. Par ailleurs, la réussite des tentatives des Etats-Unis de convaincre les dirigeants des tribus dans les régions frontalières Pakistan-Afghanistan a été entourée d'un halo d'incertitude. Les mécontentements accrus des habitants indigènes des zones frontalières du dysfonctionnement des paramilitaires étrangers, joint aux Taliban et à Al-Qaïda et l'intensification des soucis sur la montée éventuelle de l'instabilité au Pakistan ont été en faveur de l'Amérique pour mettre en application de son dernier projet. Les rebelles, proche d'Al-Qaïda ont augmenté leurs agissements dans les régions frontalières avec le Pakistan et cela pourrait aboutir à la complicité de certaines de tribus, installés sur les lignes frontalières avec les militaires américains. L'avant-texte des projets de coopération tribale a été élaboré par le commandement de l'opération spéciale de l'armée américaine et distribué parmi les experts de la lutte contre le terrorisme, les organes militaires et de renseignements américains, mais il n'est pas officiellement confirmé par le haut commandement de l'armée US. On dit que le cadre principal de ce projet a été confirmé par les responsables pakistanais et américain de haut rang, projet qui implique bien sûr un budget suffisant. La formation des gardes frontalières, composées de 85 milles d'effectifs, recrutés parmi les milices des tribus, habitants sur les frontières, constitue une partie de ce projet qui implique un budget de 350 millions de dollars. Après les événements du 11 septembre 2001, l'administration Bush, en recourant aux leviers tels que l'octroi des milliards de dollars d'aides à fond perdu au gouvernement du Général Musharraf au Pakistan et d'exercer des pressions sur lui, l'a poussé à intensifier ses opérations militaires contre les milices extrémistes pakistanaises qui semblaient se cacher dans les régions frontalières du Pakistan avec l'Afghanistan. Cependant, les démarche sporadiques de l'armée pakistanaise dans les zones frontalières n'avaient pas d'autre résultat que d'infliger de lourdes pertes et dégâts aux unités militaires et de provoquer la colère des habitants indigènes de ces régions. Conscientes de ces échecs, les Autorités américaines estiment quand même que leurs efforts pour trouver des alliés parmi les tribus, établis aux frontières pakistanaises avec l'Afghanistan et financer l'entraînement des gardes frontalières, choisies entre les indigènes, témoignaient d leurs inquiètes sur les sentiments extrémistes, renforcés dans les lignes frontalières pakistanaises avec l'Afghanistan et la présence accrue des forces des Taliban et des activistes d'Al-Qaïda dans ces régions

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Dimanche 25 Novembre 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires