MONDE

Vos sionistes, Bergoglio !


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 02:45 POLOGNE, LA RACISTE !

Samedi 30 Septembre 2017 - 00:20 LES INTRIGUES VATICANES ET L'ISLAM



Zeinab Abdelaziz
Vendredi 4 Août 2017

Vos sionistes, Bergoglio !


Aucun être humain, doté de la moindre notion de probité ou d’amour propre, accepterai de voir une brute sioniste donner un coup de pied à un palestinien en train de prier ! (Photo relevée d’une vidéo qui parcourait le net). Est-ce que cela s’appelle-t-il « le respect de la vie et de la dignité humaine » qui se trouve dans l’accord que votre Institution double-face a récemment signé avec les sionistes ?

Oui, Bergoglio, Vos sionistes, car sans le trompeur accord que votre Institution Vatican/Saint Siège, que vous représentez gaillardement, a signé le 13 décembre 1993, ratifiant la reconnaissance du dit « Etat d’Israël », la situation actuelle sur la Terre de Palestine n’aurait point eut lieu, et l’exécrable audace de ces colonisateurs n’aurait point atteint ce degré génocidaire. Un certain nombre de pays refusaient de ratifier cette reconnaissance de brigands, puis se trouvèrent « obligés » de l’admettre, après l’approbation du 13 décembre 1993.

Dans cet accord fondamental, Israël et le Saint-Siège soulignent « la nature unique de la relation entre l’Eglise catholique et le peuple juif… » et s’engagent à coopérer « pour combattre toutes les formes de racisme et d’intolérance religieuse, et pour promouvoir la compréhension entre les nations, la tolérance entre les communautés et le respect de la vie et de la dignité humaine ». Un texte pareil est compréhensible entre deux Etats souverains, mais entre une Institution religieuse et une entité de colonisateurs-pillards qui n’a aucun droit historique ou religieux sur cette terre de Palestine, est un crime qui porte atteinte à tous ceux qui le fomentèrent, et prouve l’incontestable contradiction d’une Eglise menée par le bout du nez…

Une réhabilitation dégradante :
Cette complicité a déjà été couronnée avant Vatican II (1965), les concessions qu’imposèrent les sionistes, qui l’avaient infiltré grâce au Cardinal Béa et autres, font de l’Eglise une Institution qui se contredit, et n’a point le droit d’oser se prétendre divine face à ses adeptes. La réhabilitation des juifs du meurtre déicide, imposé par ce Vatican II, est un précédent dégradant pour une Eglise qui traqua les juifs pendant presque deux millénaires, imposât la foi en ce crime déicide à ses adeptes avec la même férocité, puis, tout d’un coup, fait volte-face et réhabilite ces meurtriers. Et dire que même les Apôtres, selon les Actes, accusèrent les juifs pour le fameux meurtre déicide !

La réhabilitation des juifs de ce meurtre poussa l’Eglise dans l’abîme d’une pleine décomposition en contredisant toute son histoire. Car la promesse que Dieu donna à Israël était conditionné, des conditions rigoureuses, précisant de garder et d’observer ses jugements sous peine d’invalider le pacte d’alliance... Les juifs ont tout violé de la manière la plus absolue, la plus ignoble. Ils ont repris le Veau, tué les prophètes, et au lieu d’accomplir les Commandements, ils ont tout transgressé. Puis, les voilà arrivés jusqu’à à travestir la vérité du problème juif. La réalité historique toute crue prouve qu’ils ne sont même pas un peuple, mais un ramassis de groupes khazars européens, qui n’ont aucun droit ni sur la Terre de Palestine, ni sur le site de la mosquée Al-Aqsa.

UN CRIME INTERNATIONAL
Tous les préparatifs qui précédèrent la réalisation de ce crime international, l’implantation de cette entité sioniste, représentent non seulement un flagrant délit contre la Palestine et les Palestiniens, mais planifiaient l’usurpation d’un Etat souverain et la mainmise sur l’Europe et le Moyen-Orient ? Les Etats vainqueurs à la seconde guerre mondiale, en 1945, dans le Traité de Yalta, sous forme de clause secrète précisent : « Soumission de toute l’Europe occidentale à l’influence conjointe au directoire de la judéo-maçonnerie Anglo-U.S., toutes deux dirigé par les hauts responsables juifs mondialistes : la haute finance juive et américaine. Qui dit : « toute l’Europe », dit Vatican y compris », (Maurice Pinay : 2000 ans de complots contre l’Eglise). Depuis cette date, l’Institution vaticane est sous la tutelle des sionistes. Ce qui explique toutes les concessions commises et surtout ce coup de pied donné au christianisme grâce à ladite réhabilitation des juifs.

Ce qui explique toutes les voltefaces et les concessions que pratique l’Institution Vaticane, depuis la décision de ce CRIME, ratifié Vatican II, et poursuivi par les trois papes postconciliaires. A ne citer que le fameux Jean-Paul II, ce « Woytila, le théosophe et ex-acteur juif spirite et luciférien, ce pape du Nouvel Age, sosie d’Anaclet II en pire », comme dit Maurice Pinay.

Une célébration dégradante
L’article élaboré pour marquer le 50e anniversaire de la Déclaration conciliaire Nostra Aetate, sur les rapports de l’Eglise avec le judaïsme, publié le 10 décembre 2015, est d’un parti-pris fort révélateur : outre le fait qu’une Institution ne discute point avec une abstraction, une religion, le titre du document est un soutien qui se veut divin : « Les Dons et l’appel de Dieu sont irrévocables » (Romains 11 : 29), à noter, dans le texte du Nouveau Testament c’est écrit : « sans repentance » Bible de Jérusalem, et « sans remords » dans d’autres. Elasticité du texte biblique !

Des phrases d’un parti-pris prémédité, dotant les colonisateurs d’une certaine forme divine : « Dieu a confié à Israël une mission spéciale » ; ou surtout : « l’Alliance que Dieu a conclue avec Israël n’a jamais été révoquée et elle demeure toujours valable, en raison de la fidélité sans faille de Dieu envers son peuple » ou même : « Vatican II avait précisé que les enseignements de l’Eglise catholique à l’égard des juifs ont foncièrement changés et sont irrévocables ». Quelle Honte ! C’est Dieu qui est resté fidèle, et les juifs n’ont point tout violé de la manière la plus absolue ! Pour ne rien dire de la comique exemption des juifs de l’évangélisation, surtout qu’ils ne reconnaissent point Jésus et accusent sa mère d’adultère ! Bien plus, écrire « qui vise à prouver que les dons et l’appel de Dieu sont irrévocables à l’égard des juifs », est une énorme concession qu’assume l’Eglise qui impose la fallacieuse universalité du salut en Jésus-Christ.

Toutes ces concessions posent un point d’interrogation immuable face à celui qui occupe le poste de pape catholique, qui accepte toutes ces concessions à l’égard des juifs, et font de cette Institution un Vatican sur le point de chavirer, comme dit le pape émérite Benoît XVI il y a quelques jours…

Une Haine inextricable
Il est révoltant de lire : « dimanche dernier, après la prière de l’Angélus au Vatican, le 23 juillet, le pape François a lancé un appel invitant à la modération et au dialogue à Jérusalem après les tensions et les violences qui se sont produites dans la ville ces derniers jours » !
Inviter deux camps foncièrement disproportionnés à la « modération et au dialogue », d’un côté des usurpateurs-colonisateurs-génocidaires, de l’autre un peuple propriétaire millénaire dépouillé de son pays, est une phrase qui crie à la complicité, à l’injustice, et révèle la profondeur d’une Haine inextricable que tout cet occident chrétien judéo-maçonnique porte contre l’Islam, les musulmans et le Qur’ān. Bien plus, elle révèle d’une fourberie nauséabonde, car vous n’ignorez point que les sionistes se sont accaparés des 97 % de la Palestine, grâce au sur-financement, au surarmement, au soutient scandaleux que vous lui accordez tous. Ce bastion bâtard est le seul, au Moyen-Orient, qui possède des armes nucléaires, le seul qui refuse de ratifier la non-prolifération de ces armes.

Est-ce cela ce que vous appelez « combattre toutes les formes de racisme et d’intolérance religieuse, et promouvoir la compréhension entre les nations, la tolérance entre les communautés et le respect de la vie et de la dignité humaine » ? On ne peut être plus myope ou plus frauduleux !

Au lieu de fomenter une troisième guerre mondiale, phrase que vous avez répété une dizaine de fois, disant qu’elle « a déjà commencé par morceaux », n’est-il pas plus honnête de gommer cette entité sioniste, de redistribuer ces khazars d’où ils sont sortis, de restituer la Palestine à ses véritables propriétaires, car juifs et sionistes n’ont aucun droit religieux ou politique sur cette terre. Et surtout, surtout, d’arrêter cette guerre de religion, que vous menez obstinément depuis l’expansion de l’Islam pour imposer un christianisme auquel vous et vos savants, depuis au moins deux siècles, avez donné un coup de balais ?!

ZEINAB ABDELAZIZ
4 août 2017


Vendredi 4 Août 2017


Commentaires

1.Posté par issa le 05/08/2017 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lorsque Issa, Paix sur lui, descendra sur ordre d'Allah, tous ces imposteurs disparaîtront. Attendre un brin de justice chez ces criminels ( oui la complicité morale est un crime ) est une perte de temps.

2.Posté par njama le 06/08/2017 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Zeinab

Qui manipule qui ? on s'y perd en conjectures entre Juifs convers qui auraient infiltré la Curie au point de faire valoir un judéo-christianisme qui est une imposture contemporaine, ou puissances impériales associées à l'oligarchie qui manipuleraient et messianisme juif, et messianisme chrétien dans des visées bassement néo-colonialistes bien loin de l'intérêt des peuples ?

Une association contre nature puisque le judaïsme ne reconnait ni la divinité de Jésus pas plus qu'il ne fut prophète, ... quand on sait que l'arianisme qui ne reconnaissait point la Trinité ni la divinité de Jésus fut l'ennemi du christianisme jusque Michel Servet (1511-1553) que les trinitaires dont les protestants firent périr sur le bûcher. L'Islam est d'ailleurs vu comme religion issue de l'influence de cette hérésie, lequel reconnait au moins Jésus prophète porteur du Verbe né miraculeusement de Marie, contrairement aux Juifs qui nient tout en bloc.

Hormis un courant mystique juif évoqué par Youssef Hindi dans son livre "Occident et Islam", qui trouverait sa source dans quelques grandes figures kabbalistes du moyen-âge tels Moïse Nahmanide (1194-1270), et Abraham Aboulafia (1240-1290) puis plus tard de Solomon Molcho (1500-1532) qui entrevoyaient le retour des Juifs en Palestine pour "hâter la venue du Messie", le messianisme juif restait vraisemblablement confidentiel et marginal.

Le sionisme au début du XXéme ne soulevait pas les foules, diaspora d'ashkénazes pour l'essentiel qui ne connaissant rien à l'Orient arabe. Herzl ne passait point pour prophète, pas plus qu'Esdras qui fit sortir une partie de ses coreligionnaires de Babylone pour les rapatrier en Palestine.
Quand bien même on considérerait cette mystique juive précurseur du sionisme contemporain celui-ci n'aurait pu se réaliser sans l'appui de puissances impériales.

Dans la mise en œuvre de ce projet fratricide, l'histoire tend à montrer que sionisme tel qu'il apparut n’est pas juif mais bien davantage anglais et chrétien ! sa date de création se situant vers 1838, made in UK ...

« Disraeli ... appartenait toutefois au même parti que Shaftesbury*, avec qui il a entretenu une relation étroite dès les années 1860. » Scholmo Sand

« A land without a people for a people without a land » ... "and the Jews ...will probably return in yet greater numbers, and become once more the husbandmen of Judaea and Galilee."
(et les Juifs ... y retourneront probablement encore en grand nombre, et deviendront une fois de plus les fermiers de Judée et de Galilée !)

* Anthony Ashley Cooper, 7th Earl of Shaftesbury

Religion and Jewish Restorationism (voir : https://en.wikipedia.org/wiki/Anthony_Ashley-Cooper,_7th_Earl_of_Shaftesbury#Religion_and_Jewish_Restorationism )

Lord Shaftesbury’s « Memorandum to Protestant Monarchs of Europe for the restoration of the Jews to Palestine », published in the Colonial Times, in 1841

Shaftesbury was a student of Edward Bickersteth and together they became prominent advocates of Christian Zionism in Britain.[33][34] Shaftesbury was an early proponent of the Restoration of the Jews to the Holy Land [ https://en.wikipedia.org/wiki/Christian_Zionism_in_the_United_Kingdom ], providing the first proposal by a major politician to resettle Jews in Palestine. The conquest of Greater Syria in 1831 by Muhammad Ali of Egypt changed the conditions under which European power politics operated in the Near East. As a consequence of that shift, Shaftesbury was able to help persuade Foreign Minister Palmerston to send a British consul to Jerusalem in 1838. A committed Christian and a loyal Englishman, Shaftesbury argued for a Jewish return because of what he saw as the political and economic advantages to England and because he believed that it was God’s will. In January 1839, Shaftesbury published an article in the Quarterly Review, which although initially commenting on the 1838 Letters on Egypt, Edom and the Holy Land (1838) by Lord Lindsay, provided the first proposal by a major politician to resettle Jews in Palestine :[35][36]
>
The soil and climate of Palestine are singularly adapted to the growth of produce required for the exigencies of Great Britain ; the finest cotton may be obtained in almost unlimited abundance ; silk and madder are the staple of the country, and olive oil is now, as it ever was, the very fatness of the land. Capital and skill are alone required : the presence of a British officer, and the increased security of property which his presence will confer, may invite them from these islands to the cultivation of Palestine ; and the Jews’, who will betake themselves to agriculture in no other land, having found, in the English consul, a mediator between their people and the Pacha, will probably return in yet greater numbers, and become once more the husbandmen of Judaea and Galilee. [37]
<

The lead-up to the Crimean War (1854), like the military expansionism of Muhammad Ali two decades earlier, signalled an opening for realignments in the Near East. In July 1853, Shaftesbury wrote to Prime Minister Aberdeen that Greater Syria was “a country without a nation” in need of “a nation without a country... Is there such a thing ? To be sure there is, the ancient and rightful lords of the soil, the Jews !" In his diary that year he wrote “these vast and fertile regions will soon be without a ruler, without a known and acknowledged power to claim dominion. The territory must be assigned to some one or other... There is a country without a nation ; and God now in his wisdom and mercy, directs us to a nation without a country.« [38][39] This is commonly cited as an early use of the phrase, »A land without a people for a people without a land" * by which Shaftesbury was echoing another British proponent of the restoration of the Jews to Israel, (Dr Alexander Keith.)
Bust of Anthony Ashley-Cooper, by F. Winter, 1886. In the collection of Dorset County museum, Dorchester.

Shaftesbury was President of the British and Foreign Bible Society (BFBS) from 1851 until his death in 1885. He wrote, of the Bible Society, « Of all Societies this is nearest to my heart... Bible Society has always been a watchword in our house. » He was also president of the Evangelical Alliance for some time.[2]


* https://en.wikipedia.org/wiki/A_land_without_a_people_for_a_people_without_a_land

3.Posté par Christian SÉBENNE le 06/08/2017 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

réponse à ZEINAB ABDELAZIZ, Issa et Njama,

Bergoglio au sein du Vatican n’est qu’un épiphénomène d’une stratégie d’infiltration, de trahisons, de crimes, d’assassinats de masses, de guerres menées contre la chrétienté par la synagogue de Satan, des Juifs mécréants et leur « poison pilote » : la franc-maçonnerie et le communisme (Karl Marx était Juif de son vrai nom Mordechai Levy cousin des Rothschild), qui depuis 2.000 ans ont systématiquement infiltré et corrompus l’organigramme de l’Eglise Catholique et les Etats, et n’ont ménagé aucune fourberie pour arriver à leurs fins, fins dont quelques uns seulement discernent le gouffre abyssale vers où cela nous mène.

Pour en avoir fait état à plusieurs reprises, cette saga de crimes contre la chrétienté commence avant le Déicide du Christ et n’a jamais eu de répit jusqu’à ce jour, cette histoire est occultée, cachée pour mieux asservir et exterminer les populations rendues totalement lobotomisées, ci-joint mon dernier texte traitant de ce sujet dont il est urgent d’en comprendre la finalité que cette engeance nous réserve, les faits sont là, notre extermination totale programmée par une guerre civile de religions :

http://www.alterinfo.net/Un-peuple-qui-oublie-son-passe-se-condamne-a-revivre-les-memes-horreurs-Depuis-2-000-ans-la-mafia-illu-zioniste_a132216.html

J’encourage vivement, comme je l’ai déjà fait, le lecteur à prendre connaissance intégrale du document en Pdf de 238 pages de Maurice Pinay, ce document regroupe les preuves incontournables dont celles de bon nombre d’historiens Juifs reconnus depuis la mort du Christ retracent 2.000 ans d’histoire criminelle contre les Chrétiens.

https://catholicapedia.net/Documents/cahier-saint-charlemagne/documents/C1008_Pinay_2000-ans-de-complot_236p.pdf

A lire sans modération, pour comprendre pourquoi on est en là… et pourquoi il est urgent de réagir, ainsi tout devient limpide dans la lecture de toutes ces fausses crises et ces guerres de pillages. Dès lors que tout s’enchaine, le lecteur comprendra aisément le rôle du Premier ministre de la reine Victoria Benjamin Disraeli, ce dernier était de confession juive, du mariage d’intérêts de Lord Balfour et des Rothschild dans la création d’Israël en Palestine, du rôle des Rothschild au sein du Vatican, du « Pape Noir », de la Loge P2 etc…

Bergolio est un électron, tout comme d’autres l’ont été sortant de la franc maçonnerie, dont toute une partie de son parcours en Argentine a été effacée d’internet, il s’est distingué entre autres dans ses implications et positions du temps de la révolution sanglante dans ce pays.

Réveillez vous !

Christian Sébenne
Ancien propriétaire du magazine Africa International

4.Posté par njama le 06/08/2017 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Christian SÉBENNE

Les sources anglaises semblent être réellement la genèse authentique du sionisme moderne, et la partition de la Palestine comme une partie de destruction programmée de l'influence de l'empire ottoman (qui était une forme de fédéralisme d'un point de vue purement politique) dans la région.

Theodor Herzl n’étant qu’un père putatif tardif, une soixantaine d’années plus tard, ce qui libère tous les Juifs d’avoir été les concepteurs de cette œuvre migratoire au long cours si controversée.... bien qu’ils y aient contribué (innocemment pour la plupart), ainsi que de leurs détracteurs calomnieux et ignorants ...
Au moins on ne leur fera plus endosser d’en avoir écrit le scénario, d’en avoir fait la mise en scène, au plus qu' ils n’étaient que des acteurs, techniciens et figurants (pions, peones) dans cette grande épopée migratoire moderne bien plus fastidieuse à ce qu’il en paraît au fil de décennies que la sortie d’Égypte, "l'Exode" biblique ....
En espérant que cette petite contribution de Zeinab amène un peu de sérénité dans ce sujet toujours sensible ...

5.Posté par njama le 07/08/2017 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Christian SÉBENNE

Il semblerait que la mise en exergue de la judéité de Benjamin Disraéli Premier ministre de la reine d’Angleterre Victoria, en 1868 puis de 1874 à 1880, soit postérieure au sionisme. « Né à Londres dans une famille juive, Benjamin Disraeli est élevé dans la foi anglicane car son père est en conflit avec sa synagogue. »
(Wikipedia)
Il n’aurait eu qu’une influence très indirecte sur le sionisme, selon Schlomo Sand qui écrit dans « Comment la terre d’Israël fut inventée : De la Terre sainte à la mère patrie » :

« Si le romancier Disraeli ne propose pas un vrai happy end, Disraeli l’homme politique réussit en fin de compte, dans la réalité historique, à rendre la Grande Bretagne plus »asiatique« - autrement dit : à accroître notablement sa dimension coloniale.
Disraeli n’est pas devenu sioniste ni, à fortiori, sioniste chrétien. Il appartenait toutefois au même parti que Shaftesbury, avec qui il a entretenu une relation étroite dès les années 1860. Cependant, l’appui à une restauration juive en Palestine appelée à devenir un foyer chrétien ne faisait pas particulièrement partie de ses préoccupations [63]. Par sa politique, Disraeli a servi, de son mieux et sans déroger, la classe dominante en Grande Bretagne. Mais peut-être, sans l’avoir voulu, a-t-il contribué indirectement à la création des conditions diplomatiques qui, plus tard, mettront l’Angleterre en position d’adopter l’idée sioniste juive ».

En 1875, alors qu'il était Premier ministre, il sollicita l'aide de son proche ami le baron Lionel de Rothschild pour l'aider à acquérir, au nom de la Grande Bretagne, 44 % des actions du canal de Suez. Et la grande affaire fut menée avec succès : le premier pas de la pénétration effective de l'Empire au Moyen-Orient venait d'être accompli. La route de la lointaine Asie s'ouvrait, et toutes les régions situées autour du portail marin que constituait le canal, qu'il s'agisse de l'Égypte ou de la Palestine devenaient désormais des objectifs stratégiques de tout premier ordre.

https://books.google.fr/books?id=KtLwAgAAQBAJ&pg=PP151&lpg=PP151&dq=Disraeli+sioniste&source=bl&ots=OiocS813rS&sig=ThHUmrgM377M_8FJ7BiLaakb3PQ&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwibkNSvhITNAhVCuBoKHe5zDFEQ6AEIQTAG#v=onepage&q=Disraeli%20sioniste&f=false

Et contrairement ce que disent les sionistes aujourd'hui pour dénigrer les Palestiniens, et d'une manière plus générale, ceux qu'ils appellent "arabo-musulmans", arguant que la Palestine n'était que friches ou presque, terre sans peuple, la prospérité de la région attirait les convoitises des anglais ainsi que l'indiquait Lord Shaftesbury’s dans son Memorandum en 1841 :
traduction:
"Le sol et le climat de la Palestine sont singulièrement adaptés à la croissance des produits nécessaires aux exigences de la Grande-Bretagne; le coton le plus fin peut être obtenu en abondance presque illimitée; la soie et la garance sont la principale production du pays, et l'huile d'olive est maintenant, comme elle l'a jamais été, le très gras de la terre. Seuls le capital et les compétences sont nécessaires: la présence d'un officier britannique, et la sécurité accrue des biens que sa présence conférera, peuvent les inviter de ces îles à la culture de la Palestine; et les Juifs, qui ne se livreront à l'agriculture dans aucune autre terre, ayant trouvé, dans le consul anglais, un médiateur entre leur peuple et le Pacha, y retourneront probablement encore en grand nombre, et deviendront une fois de plus les fermiers de Judée et de Galilée !".

L'entreprise sioniste était donc bien avant tout une aventure coloniale britannique sous le faux-nez d'une mystique messianique juive qui lui servit de prétexte à établir durablement un dominion en Palestine. Ainsi nombre de Juifs furent exportés d'Europe, poussées par quelques persécutions, et charmés par ces forces occultes qui poursuivaient des intérêts bien matérialistes fort éloignés de l'Essence même d'un Authentique judaïsme.

6.Posté par njama le 07/08/2017 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au sujet de la complicité des unionistes (donmeh) dans l’afflux sioniste vers la Palestine, le Dr Nadia Khost, écrivaine syrienne qui vit à Damas — auteur de nombreux ouvrages, d’essais, et de nouvelles portant sur l’histoire, l’architecture, la conservation et la protection du patrimoine de la Civilisation Arabe, écrit dans son article La Chrétienté, fille authentique de Bilad el Cham https://www.silviacattori.net/spip.php?article4545://

"En relisant l’histoire de la lutte arabo-israélienne depuis ses débuts, il apparaît clairement que le danger sioniste englobe dans sa menace tous les Arabes, chrétiens et musulmans, toutes confessions confondues.

Des Donmeh (13) ont exécuté les martyrs du 6 mai1916 (14), chrétiens, chiites, sunnites, sans distinction. Les églises palestiniennes ont subi ce que l’occupant israélien a fait subir aux mosquées palestiniennes.

Les chrétiens et les musulmans ont résisté à l’entité sioniste de la même manière, le père Attallah Hanna (15) est de ceux-là.

L’ennemi de tous les Arabes est donc Israël et l’Occident colonialiste qui l’a créé et qui le soutient. Et c’est uniquement eux que l’on doit viser !

Notes:

(13) Donmeh : du parti Union et Progrès, Juifs sionistes ayant feint l’islam pour y réaliser leur projet sioniste. Lire sur ce sujet : Europe & Orient N.15, juillet-décembre 2012, l’article de Léon Camus : « La Cryptarchie Donmeh et la Turquie moderne »
http://www.geopolintel.fr/article526.html

(14) Les martyrs du 6 mai 1916 : (note de l’auteur)

Ce sont les premières victimes du sionisme !

Récapitulatif historique :
En 1908, à Salonique, fut fomenté le renversement du Sultan Abd el Hamid, par la société Union et Progrès, fondée par Carasso * et des francs-maçons, au nom de la liberté et de la Constitution. Le sultan avait refusé de céder la Palestine comme foyer national des juifs, en échange des dettes de l’empire ottoman envers les banques européennes. Lorsque Hertzl a demandé à le voir, c’est le syrien Izzat el Abed qui l’a reçu et a refusé son offre (c’est pourquoi il a fait partie ce ceux dont les biens ont été confisqués après la destitution du sultan) Abd el Hamid a dit : « la Palestine est un Waqf, il n’appartient même pas au sultan de la vendre. »

* https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Carasso://
Trois unionistes ont informé Le sultan de sa destitution, dont Carasso.

Dès les premiers jours du coup d’État, des slogans anti arabes ont commencé à fuser, alors que les Arabes faisaient partie de l’empire ottoman, et habitaient à Istanbul, des sociétés littéraires ont vu le jour, mais aussi des sociétés secrètes, dont le comité Union et Progrès qui était contre toutes les ethnies. Les rapports des séances parlementaires témoignent du bras de fer qui s’engage entre les unionistes Donmeh sionistes dont trois ministres (de l’intérieur, des affaires étrangères, et des finances) d’un côté, et les nationalistes turcs, arabes et arméniens de l’autre, dont certains sont parlementaires dans le parlement ottoman.

Chukri al Asali fut le premier à dénoncer dans ses articles l’infiltration sioniste, déjà en 1911 : il a démasqué la complicité des unionistes dans l’afflux sioniste vers la Palestine, dénoncé que les sionistes forment un état dans l’état, ayant leurs propres écoles , leur propre drapeau, leur propre timbre postal, une armée secrète et des fabriques d’armes secrètes. Il a exposé les timbres portant l’inscription « terre d’Israël ». les comptes-rendus des séances parlementaires publiés par le journal al Qabas en 1913 montrent la pertinence des arguments de al Asali, des arméniens, des turcs patriotiques, et la faiblesse des réponses des unionistes. C’est au cours de ces séances que les parlementaires arabes ont accusé les unionistes de vendre les institutions de l’État aux banques juives occidentales. Tous ceux qui ont dénoncé le sionisme ; arabes, turcs et arméniens, ont été exécutés.

Les Donmeh voulaient entrainer l’empire ottoman en guerre (1ere guerre mondiale) afin de pouvoir démanteler l’empire, et en détacher la Palestine. Ils ont vendu les fonds souverains aux banques occidentales, alors que ces intellectuels défendaient une unité arabo-turc, pour protéger cet empire levantin contre l’occident sous une forme d’état fédéral donnant les droits à toutes les communautés. Ces martyrs sont issus de la bourgeoisie patriotique. Issus de la bourgeoisie syrienne (palestiniens, syriens, chrétiens arméniens et druzes). Intellectuels issus des universités de Paris, Istanbul et Berlin. En 1913 à Paris, s’est tenu un congrès, où les sociétés arabes espéraient arriver à un accord avec l’état ottoman, pour obtenir la liberté et l’égalité en droits de toutes les communautés, ainsi que la défense de la sécurité nationale. A ce moment là, il n’était pas encore question de l’indépendance de l’empire ottoman. Mais les unionistes n’ont pas respecté l’accord et en 1914, décident de s’engager aux côté de l’Allemagne dans la 1ere guerre mondiale malgré le refus général. Car ils complotaient avec l’Occident. Dans ce contexte de guerre, Jamal Pacha qui en faisait partie est devenu le responsable de l’armée dans Bilad el Cham, et s’est mis à persécuter ces intellectuels, (les vagues d’exécution). Jamal Pacha a trouvé La liste de leurs noms lorsqu’il est entré dans l’ambassade de France qui avait détruit tous les autres documents, ce qui confirme que l’Occident qui préparait les accords de Sykes Picot et la déclaration de lord Balfour avait décidé de se débarrasser de l’élite de l’intelligentsia. En laissant intacte cette liste, il facilitait l’accusation de ces personnes de complot avec l’ennemi. Ces exécutions par pendaison sur les places publiques eurent lieu :
- 1ere vague : à Beyrouth le 21 aout 1915 ... 21 martyrs ( syriens et libanais)
- 2eme vague : le 6 mai 1916 simultanément à Damas, place marjeh, 14 martyrs ( chukri al asali, emir omar l’algerien etc, dont 2 grands officiers + palestiniens+ syriens). à Beyrouth, 7 martyrs place el borj ,dont des chrétiens et des druzes. des arméniens aussi ont été aussi exécutés en Turquie
bibliographie, voir : adham al jundi
"Amour au Bilad el Cham" de Nadia Khost, roman historique.

Après le 6 mai 1916, la demande de l’indépendance s’est affirmée chez les arabes ; ces martyrs sont issus de la bourgeoisie patriotique. Issus de la bourgeoisie syrienne, Palestiniens, Syriens, chrétiens arméniens et druzes.

(15) Atallah Hanna, (né en 1965) Archevêque de l’Église grecque orthodoxe de Jérusalem, de Sebaste, en Palestine, que les Israéliens ont essayé en vain d’évincer, défend les lieux religieux chrétiens et musulmans, résiste à l’occupation, participe aux réunions de solidarité, s’oppose à l’ingérence du golfe et de l’Occident en Syrie.

7.Posté par Bina le 08/08/2017 01:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils font les dures devant des personnes désarmées mais se comportent de manière honteusement pernicieuse et insidieuse. De vrais lèches bottes....

How Long Until China Becomes Like Israel?

http://bbs.chinadaily.com.cn/forum.php?mod=viewthread&tid=863171&extra=page%3D2&page=1

Il faut lire tout le file de la discussion et leur vrai visage apparaitra....MDR!! Vraiment, aucune pudeur ni retenue...

Il est à noter que les réseaux sociaux ou forums d'échange sont très dangereux, s'ils ne sont pas contrôlés de manière impartiale.

8.Posté par Zeinab Abdelaziz le 08/08/2017 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour à tous,

1 - Dans leur ensemble, les interventions, quoique solides et bien fondées, elles se sont écartées du sujet principal qui est : un Etat bâtard, sauvagement implanté en déracinant tout un peuple de SA terre, et qu’il faut déraciner, pour plonger tous à la recherche de l’origine du sionisme… Il me semble qu’actuellement tous les travaux doivent se concentrer, sur tous les plans, à renvoyer ces sionistes vers où ils sont sortis. Toutes les preuves sont là pour crier haut et fort qu’ils n’ont aucun droit religieux ou historique sur cette terre de Palestine qui doit retourner aux palestiniens.

Même la prétendue solution à deux Etats sur les limites du 1967 est un VOL, que dire donc de ce qui reste après l’accaparation de 97 % de la Palestine grâce au soutien sans réserve, fût-il politique, financier ou médiatique des malhonnêtes qui mènent le Jeu.

2 – Remarque général : En ce qui concerne les religions monothéistes, le Judaïsme et le Christianisme actuels, ont été bafouées par les meneurs du jeu dès les primes débuts. Leur texte de base n’est point une Révélation : La Thora a été détruite avec la destruction du Temple et fut écrite de mémoire des siècles plus tard. Ce qui existe actuellement n’est point un texte révélé.

La Bible chrétienne : l’Ancien Testament est un choix opéré par l’Eglise dans ses primes débuts, pour se donner une base ou des racines dans l’Histoire qui justifient sa présence, traqua les juifs pendant des siècles pour éliminer les traces de son crime, puis les réhabilite pour des raisons politiques. Ce n’est point un texte révélé.

Le Nouveau Testament a été écrit des décades après Jésus-Christ, par des personnes qui ne l’ont point connu, pour justifier le trie opéré et les formations qui se poursuivaient. Contrefaçons, fraudes, mauvaises traductions ou autres dépassent le nombre des mots qui composent le texte. Le christianisme actuel est une religion man-made, une fabrication humaine qui n’a rien de révélé. Cela ne touche en rien le statut de Jésus, grand prophète, ou peut-être de statu royal comme le démontre le verset de Luc : « Quant à mes ennemis, ceux qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorges-les en ma présence » (19 :27) !

Seul le Texte Révélé du Qur’ān est resté intacte. Bien plus, ce que contient cette Révélation Divine, met à nu toutes les falsifications et les fraudes commises dans les deux précédentes. C’est pourquoi l’Islam est combattu dès le début de son expansion. Qu’il ait été intentionnellement mal traduit par les orientalistes sous les ordres de l’Eglises, pour le bafouer, cela n’empêche que ce soit le Seul Texte Révélé resté intacte. Que les dirigeants musulmans, religieux ou politiques, aient plié l’échine soit le poids des séductions ou des manipulations imposées, ce n’est pas la faute à l’Islam.

Ce que l’Islam propose : que chaque groupe d’adeptes suive les préceptes de leur Texte Révélé ; que les groupes humains fassent connaissance et s’entraident. Les 70 Versets concernant la guerre ou la violence, des 6326 de l’ensemble des Versets, ce sont des exemples de répliques à faire aux polythéistes et aux adorateurs du veau qui combattent l’Islam, qui consacre une transcendance illimitée au Créateur, à Allah.



9.Posté par KADIRI jilani le 08/08/2017 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Ashkénazes ne sont pas juifs :
Je partage entièrement l’opinion de la respectueuse sœur Zeinab, pour sa vision objective, pour son courage et pour sa fidélité en faveur d’une solution définitive au profit du peuple Palestinien victime d’une colonisation barbare, abjecte et génocidaire.
Pour nous Algériens, notre solidarité indéfectible à l’égard du peuple Palestinien, ne sera jamais remise en cause quelque soit la conjoncture mondiale, nous resterons dévoués à la cause palestinienne et nous continuerons le combat avec la Palestine. IL faut que l’opinion sache les vrais coupables, les vrais complices, les vrais auteurs du drame de cette colonisation criminelle des sionistes Ashkénazes. Les pays occidentaux, étaient à l’origine de la création artificielle de l’état d’Israël, sans le soutien des pays occidentaux, les sionistes Ashkénazes, n’avaient pas les moyens pour occuper la Palestine Arabes et vaincre les états voisins valets et domestique de l’occident prédateur. Pour mieux maitriser la situation tragique de la Palestine il ne faudrait pas s’éloigner de la période dans laquelle les maitres du monde étaient indiscutablement les pays occidentaux, et la Russie n’était pas étrangère à la préparation en secret du complot, portant partage de la Palestine au profit de la communauté des Ashkénazes européens. La colonisation, illégale, arbitraire et criminelle de la Palestine incombe la responsabilité directe des pays occidentaux coupables de ce génocide en cours. Mieux encore, les sionistes, les Russes, les Etats-Unis, l’Angleterre, la France et l’Arabie Saoudite, savaient, que les Ashkénazes n’étaient pas des juifs, ils ne descendaient pas des fils d’Israël, ni des Juifs Pharisiens ( ennemis et coupables de la mort de Jésus) ils n’ont aucuns liens biologiquement et historiquement avec les fils d’Israël, ni avec la Palestine ( Juifs Sépharades ) ni des juifs Massorètes. Ils ne sont pas à ce titre des Sémites, et leurs ancêtres sont les Khazars européens. Tous les chrétiens, y compris, le Pape, les Cardinaux, les Evêques, les Prêtres, les scientifiques, en particuliers, les historiens, les chercheurs, les Présidents des états qui se sont impliqués dans la politique de partage, savaient et tous les Juifs, Rabbins et théologiens, du culte du Judaïsme, savent avec précision, que les Ashkénazes sont des Européens, qui n’ont aucun droit d’occuper ce pays, de le dominer militairement par la force et la terreur, et que cette colonisation n’a été possible que grâce à la complicité des pays occidentaux et pays arabes, les marionnettes soumis à la tutelle de l’occident. Que les sionistes prédateurs sanguinaires, s’inspirent des récits mensongers du Pentateuque, notamment, les récits du chapitre 33 du livre les nombres récits 50 à 55. Ces récits s’adressent aux fils d’Israël, pour qu’ils chassent définitivement tous les habitants de ce pays, ne laissant que les descendants des fils d’Israël. Même avec la falsification des documents, les récits visent les enfants d’Israël, et les Ashkénazes sionistes n’ont aucun lien biologique, ni aves les fils d’Israël, ni avec les Juifs. Ces preuves irréfutables et irrécusables attestent que les sionistes Ashkénazes n’ont aucun droit d’occuper la Palestine, sur la base de récits historiques mensongers et fallacieux. De plus, tout le monde, sait que le Pentateuque a été écrit à l’époque de Hillel et de son rival Schammai, 30 ans avant la naissance de notre ère. Donc plus de 11 siècles séparent la révélation de la torah, divine, originelle, révélée au prophète Moïse et le Pentateuque, une œuvre humaine, mensongère, qui fait l’apologie des crimes contre l’humanité. Ces récits ne sont pas de Moise, le prophète n’est pas l’auteur du Pentateuque, et le Pentateuque, n’est pas la Torah divine originelle inspirée et révélée au prophète Moïse au Sinaï, en Egypte, n’est pas le Pentateuque. Tous les spécialistes compétents, les chercheurs, les historiens, les savants qui étudient la Bible juive ( de l’Ancien Testament) estiment avec conviction, que la Bible juive n’est pas la parole de Dieu, que la Bible n’est pas divine, elle a été l’œuvre d’écrivains anonymes, inconnus, fraudeurs, des narrateurs mythomanes, des imposteurs, blasphémateurs, coupables de mensonges sur Dieu et sur le prophète Moïse. La Bible, n’est pas divine, elle ne vient pas de Dieu, auteur présumé de l’extermination de tous les peuples du Proche-Orient. Dans les chapitres de la Bible, les gens s’interrogent sur la cible, de ces peuples qui vivaient pacifiquement dans la Palestine et n’ont commis ni guerre, ni crime entre eux. Ce même avait commencé par tuer tous les enfants égyptiens qui n’ont commis aucun crime pour qu’ils méritent une terrible vengeance, pour assurer une confortable vie aux fils d’Israël, qui n’étaient que des ouvriers et qui n’avaient pas une seule synagogue et qu’ils étaient plutôt des païens, que des gens religieux, jusqu'à la révélation de la Torah, ils n’étaient pas des croyants et ils ne connaissaient pas le Dieu ‘’ Elohim’’.
Le problème de la Palestine, se trouve entre les mains des Occidentaux coupable de complot contre le peuple Palestinien, coupables de mensonges sur l’identification des Khazars cachée à l’opinion mondial, faisant passer les Ashkénazes descendants des Khazars, pour des Juifs et sur la base de ce mensonge monstrueux, les pays occidentaux ont masqué la vérité pour permettre à une communauté issue de la progéniture des khazars comme juifs et comme héritiers ayant droit spirituel, de retour et de demeurer conformément aux récits fabriqués par les fraudeurs du Pentateuque. Les cinq livres qui composent le Pentateuque, contiennent plus de 250 000 erreurs, truffés de fausses histoires, de contes, de légendes, de mythes et de brillantes conquêtes sur tous les peuples ayant historiquement vécus dans cette région. Le Pentateuque doit être dénoncé comme œuvre faisant l’apologie de massacres des populations, de commandements pour poursuivre la mission de l’extermination du peuple Palestinien, qui selon ces récits, seront chassés du pays et au besoin détruits et exterminés par la force. J’invite tous les démocrates du monde entier à lire attentivement, les récits 50 à 55 du chapitre 33 du livre les Nombres, du Pentateuque , pour constater, que la Bible ne doit pas servir de base pour exterminer les peuples innocents, la Bible n’est pas la parole de Dieu, et les pays occidentaux qui bloquent toute solution, ont l’obligation au nom de la Charte de la Déclaration universelle du respect des droits de l’homme, obliger les Sionistes Ashkénazes, de quitter la Palestine, qu’ils reviennent en Russie, en Ukraine et en Crimée. Que l’O.N.U. Ordonne aux pays occidentaux coupables de complot contre les Palestiniens, de réparer tous les préjudices occasionnés aux populations Palestiniennes, et qu’il n’y aura pas deux états, c’est contre nature. IL ne peut y avoir qu’un seul état Palestinien sans partage et sans conditions. IL faut que les pays occidentaux reconnaissent que les Sionistes Ashkénazes ne sont pas juifs, et qu’ils doivent impérativement retourner chez eux en Europe. KADIRI jilani.





Références :
Livre les Nombres du Pentateuque ( Bible juive de l’Ancien-Testament) n’est pas divin, il a été écrit par des narrateurs anonymes, inconnus, des mythomanes, fraudeurs et imposteurs .Les récits ci-dessous sont des inventions de narrateurs qui n’étaient prophètes, ni des sans inspirés. Que ces récits sont incompatibles avec la charte de la déclaration universelle des droits de l’homme. Ces récits constituent pour les israéliens l’obligation de chasser et d’exterminer les Palestiniens. C’est honteux, et scandaleux de laisser les sionistes s’inspirer de tels récits génocidaires.
L'Eternel parla à Moïse dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho. Il dit : (Nb –33 : 50 )
Observation : Dieu n’a rien dit à Moïse. Moab, ce nom n’était pas connu, ainsi que le Jourdain. !
Parle aux enfants d'Israël, et dis-leur: Lorsque vous aurez passé le Jourdain et que vous serez entrés dans le pays de Canaan, ( Nb -33 : 51 )
Observation : le mot du nom de ce fleuve, n’était pas utilisé par les habitants et le nom de Jourdain, n’existait pas à l’époque du prophète Moïse !
Vous chasserez devant vous tous les habitants du pays, vous détruirez toutes leurs idoles de pierre, vous détruirez toutes leurs images de fonte, et vous détruirez tous leurs hauts lieux. ( Nb - 33 : 52 )
Observation : le récit est clair, ‘’ vous chasserez tous les habitants du pays, c’est-à-dire, les Palestiniens. Vous détruirez leurs idoles. La tentative de détruire El-Qods, est une obligation pour les sionistes de détruire toutes les idoles et les images. Les sionistes considèrent que la mosquée d’el-Alqsa est considérée comme hauts lieux. ?
Vous prendrez possession du pays, et vous vous y établirez; car je vous ai donné le pays, pour qu'il soit votre propriété. ( Nb - 33 : 53 )
Observation : vous prendrez possession du pays, vous vous y établirez, je vous ai donné le pays pour qu’il soit votre propriété. Les sionistes s’imaginent, qu’ils ont un droit divin, de posséder ce pays comme propriété. Et les Politiciens sont soumis aux influences des sionistes parlent de deux états. ? Une manière de prolonger les souffrances des Palestiniens, pendant que les sionistes continuent de massacrer les innocents Palestiniens qui gardent l’espoir d’une pais juste et conforme au respect des droits de l’homme.

Vous partagerez le pays par le sort, selon vos familles. A ceux qui sont en plus grand nombre vous donnerez une portion plus grande, et à ceux qui sont en plus petit nombre vous donnerez une portion plus petite. Chacun possédera ce qui lui sera échu par le sort : vous le recevrez en propriété, selon les tribus de vos pères. (Nb - 33 : 54 )
Observation : Comment partagez le pays, il n’existe plus les 12 tribus des fils d’Israël. ? Et que deviennent les Palestiniens, citoyens israéliens. ?

Mais si vous ne chassez pas devant vous les habitants du pays, ceux d'entre eux que vous laisserez seront comme des épines dans vos yeux et des aiguillons dans vos côtés, ils seront vos ennemis dans le pays où vous allez vous établir. (Nb - 33 : 55 )
Observation : Voila le décret à exécuter par les Sionistes israéliens, ‘’ si vous ne chassez pas les habitants du pays, ils seront vos ennemis dans le pays, ils seront comme des épines et des aiguillons dans vos côtes.
Conclusion : La Bible, que nous possédons, celle qui se trouve entre nos mains, a été élaborée entre 1000 ans de notre ère et 1400, de l’époque de l’empire arabe à Baghdad. C’est la version Massorète, il n’ y a pas de copies avant le 10 em siècle, il n’ y a pas de textes originaux, et vers le 17 siècle de notre, les Ashkénazes, ont récupérer la Bible fondée par les juifs Massorètes, les fraudeurs sionistes Ashkénazes, ont modifié tous les chapitres des cinq livres du Pentateuque ( Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome.). Les versets du chapitre 33 du livre les nombres, récits 50 à 55 ci-dessous sont des faux inventés par les sionistes, vers le 18 siècle, par les juifs fraudeurs. Au 17 em siècle, la falsification des livres de la Bible était autorisée aux rabbins de modifier les chapitres et les récits, de tous les livres de la Bible, les livres de l’ancien testament. Une pratique facilitée par l’usage de l’imprimerie et fut encouragée, du 17 em jusqu’au 19 em siècle.


10.Posté par Bina le 09/08/2017 02:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dénoncer leurs méthodes est une bonne action en soit.

11.Posté par criez!criez! le 17/08/2017 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

depuis des millénaires c'est la loi et l'histoire du plus fort, pour que cela change il faudrait modifier le fonctionnement de l'univers tout entier

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires