ALTER INFO

Voici la stratégie offerte aux Etats/provinces/pays pour faire accepter aux populations une politique d'obligation vaccinale


"En raison de l'infectiosité et de la dangerosité du virus, 👉des sanctions relativement importantes pourraient être justifiées, notamment la suspension de l'emploi ou des ordonnances de séjour à domicile pour les personnes appartenant à des groupes hautement prioritaires qui refusent la vaccination."


conscience-du-peuple
Samedi 11 Juillet 2020

Voici la stratégie offerte aux Etats/provinces/pays pour faire accepter aux populations une politique d'obligation vaccinale




Cette stratégie qui vise à garantir une couverture vaccinale contre le SARS-COV2 chez une large portion de la population a été réfléchie et rédigée par des juristes et experts de santé publique d'universités américaines (Yale, Stanford Law School), publiée en juin dernier dans le New England Journal of Medecine.

Elle prévoit même des affrontements citoyens en lien avec les comportements de résistance à la distanciation sociale et à la vaccination!!!

Voici quelques extraits:

"Une option pour augmenter la couverture vaccinale est de l'exiger. La vaccination obligatoire s'est avérée efficace pour garantir des taux élevés de vaccination infantile dans de nombreux pays à revenu élevé. Cependant, à l'exception de la vaccination antigrippale des agents de santé, les mandats d'obligation vaccinale n'ont pas été largement utilisés pour les adultes."

"L'élaboration d'une stratégie politique pour garantir son adoption [vaccin] prend du temps. 👉Nous offrons un cadre que les États peuvent appliquer dès maintenant pour aider à garantir la couverture vaccinale lorsque le vaccin sera disponible - y compris l'examen du moment où un mandat pourrait devenir approprié. Notre approche est guidée par les leçons des expériences américaines avec les vaccins contre la «grippe porcine» de 1976, la grippe H1N1, la variole et le virus du papillome humain (VPH)."

"SIX CRITÈRES DE DÉCLENCHEMENT DE MANDATS D'OBLIGATION VACCINALE CONTRE LA COVID-19 DANS LES ÉTATS:

💉 La Covid-19 n'est pas adéquatement contenue dans l'État.

💉 Le Comité consultatif sur les pratiques de vaccination a recommandé la vaccination des groupes pour lesquels un mandat est envisagé.

💉 L'approvisionnement en vaccins est suffisant pour couvrir les groupes de population pour lesquels un mandat est envisagé.

💉 Les preuves disponibles sur l'innocuité et l'efficacité du vaccin ont été communiquées de manière transparente.

💉 L'État a créé une infrastructure pour fournir un accès à la vaccination sans barrières financières ou logistiques, une compensation aux travailleurs qui ont des effets indésirables d'un vaccin requis et une surveillance en temps réel des effets secondaires du vaccin.

💉 Dans une évaluation limitée dans le temps, l'adoption volontaire du vaccin parmi les groupes hautement prioritaires n'a pas atteint le niveau requis pour prévenir la propagation de l'épidémie."

"En raison de l'infectiosité et de la dangerosité du virus, 👉des sanctions relativement importantes pourraient être justifiées, notamment la suspension de l'emploi ou des ordonnances de séjour à domicile pour les personnes appartenant à des groupes hautement prioritaires qui refusent la vaccination."

👉"Comme pour les ordonnances de distanciation sociale, nous pouvons nous attendre à ce que l'avènement des vaccins contre le SRAS-CoV-2 déclenche des affrontements intenses entre les gens qui auront des différends concernant la lutte à la pandémie. Cependant, contrairement aux phases antérieures de la pandémie, nous avons actuellement du temps de notre côté. 👉Une réflexion approfondie sur la politique de vaccination de l'État peut aider à garantir que nous avons une stratégie lorsque la percée d'un vaccin arrivera."

https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMp2020926


Samedi 11 Juillet 2020


Commentaires

1.Posté par vegatrone le 11/07/2020 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois que tout ceux qui sont au pouvoir pensent avoir la force peut tout décider. Ils oublient que l'humain est composé de 80 % d'eau....donc un fluide, on ne peut pas controler un liquide.

2.Posté par anti puce RFID sur les êtres humains le 11/07/2020 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

- Le Comité consultatif sur les pratiques de vaccination a recommandé la vaccination des groupes pour lesquels un mandat est envisagé.
-L'approvisionnement en vaccins est suffisant pour couvrir les groupes de population pour lesquels un mandat est envisagé.
traduction: la liste des gens à éliminer via la vaccination Bill Gates est déjà décidé, ce sont ceux qui dépendent de l'Etat (chômeurs RSA, vieux retraite) recevront la vaccination, ceux qui sont considérés encore comme utiles au système seront épargnés

- Les preuves disponibles sur l'innocuité et l'efficacité du vaccin ont été communiquées de manière transparente.

mensonge: il n'existe aucune preuve, la seule vraie preuve c'est qu'ils donnent la liste des composants des vaccins ce qu'ils ne font pas, pour pas pour qu'on voit les cochoneries qu'il rajoute aluminium et autre, et surtout la grande vraie preuve que les vaccins sont dangereux, c'est que les créateurs des vaccins, les labos ne font aucune assurance aucune responsabilité des effets des vaccins

- L'État a créé une infrastructure pour fournir un accès à la vaccination sans barrières financières ou logistiques, une compensation aux travailleurs qui ont des effets indésirables d'un vaccin requis et une surveillance en temps réel des effets secondaires du vaccin.

en résumé, l'Etat réclamera une taxe supplémentaire pour aider les victimes des vaccins, car les labos refuseront de dépenser un seul sou pour les victimes des vaccins, si il y a des victimes, c'est l'Etat qui paye via les impôts des citoyens, donc augmentation des impots à venir, mais jamais les labos qui engrangent des milliards de dollars sur les vaccins qui causent des victimes,

les labos refusent d'indemniser les victimes des vaccins, donc refusent de faire une assurance responsabilité de leurs vaccins, c'est la preuve que les vaccins ne sont pas fiables, ils empochent le pognon, et laisse l'Etat à gérer la merde et payer lui même les dégâts, et on sait que l'Etat tient son pognon du citoyen, donc cela veut dire que c'est le citoyen qui payera les dommages liés à la vaccination, vu que les labos refusent de dépenser un sou

plus important les labos créateurs des vaccins n'ont signé aucune garantie qu'il n'y aura pas de tatouage, ou puce RFID ou aluminium
bref, ils refusent de dire les composants des vaccins en détail, en plus du fait qu'ils refusent de faire une assurance disant qu'ils payeront les dégats liés aux vaccins, c'est la preuve qu'ils savent que les vaccins sont dangereux, sinon ils n'auraient pas peur de faire une assurance sur les vaccins

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires