ALTER INFO

Virus los cojones : Le jeu du décompte des malades



Jon Rappoport
Dimanche 29 Mars 2020




Dans cet épisode où les bureaucrates de la santé publique sont devenus fous, nous jetons un œil sur leurs chiffres. Admettons pour le moment que ce soit la réalité – sur laquelle ils clament travailler – et déterminons en les implications. Bouclez vos ceintures, ça décoiffe.


Commençons par l'Europe et la grippe, pas par le virus machin. Selon l'Organisation mondiale de la santé, en Europe, « Au cours de la période hivernale, jusqu'à 20% de la population peut être terrassée par la grippe… » Voilà pour la banale grippe saisonnière.


La population européenne comptant 741 millions d’âmes, on arrive à 148 millions de cas de grippe ordinaire. Et ça n’arrive pas juste une fois, c’est CHAQUE ANNÉE.


Selon Statista, « À partir du 23 mars 2020, il y eu 170.424 cas confirmés de virus los cojones (COVID-19) dans toute l'Europe, depuis les premiers cas confirmés en France le 25 janvier. »


Je conseille vivement aux lecteurs de se représenter ces chiffres relatifs, et de se rendre compte que la grippe ordinaire n'a jamais été qualifiée de pandémie, et n'a bien sûr jamais entraîné le confinement de pays.


Les chiffres du COVID-19 que je viens de citer pour l’Europe, couvrent une période de deux mois. Si nous les multiplions par six pour calculer l’incidence annuelle, nous obtenons 1.022.544 cas. Même si vous gonflez ce chiffre en prétendant que ça s’accélère, croyez-vous vraiment qu’il atteindra les 148 millions de cas annuels de grippe saisonnière ? Et répétons le, 148 millions est l'estimation ANNUELLE. De chaque année. Et on ne parle pas de pandémie. Et il n’y a pas de confinement.


Allons en Italie. Selon Statista, « Avec 59.138 cas, l'Italie a le plus grand nombre de cas confirmés [de COVID-19] en Europe… » C'est à partir du 23 mars. Si vous multipliez par six pour trouver le chiffre annuel, vous arrivez à 360.000 cas. Vous voulez gonfler ce chiffre à cause de l'accélération ? Allons-y. Que diriez-vous d'un million de cas annuels ? Deux millions ? Trois millions ?


Voyons maintenant le nombre de cas de grippe ordinaire en Italie au cours d'une année donnée. Selon ScienceDirect, « Au cours des saisons hivernales 2013/14 à 2016/17, la moyenne du nombre de cas de SG [syndrome grippal] à été estimé à 5.290.000 en Italie, ce qui correspond à un taux de 9%. » Ça fait plus de 5 millions chaque année. Ce n’est pas juste une fois. Une pandémie de grippe saisonnière a-t-elle été déclarée en Italie ? Jamais ? Y a-t-il jamais eu le confinement du pays tout entier ? Non.


Pour finir, jetons un œil sur les chiffres de la grippe ordinaire pour la planète entière. Publiée dans la revue Pharmacy and Therapeutics, une étude dit que « la grippe est une maladie respiratoire fortement contagieuse, responsable de taux de morbidité et de mortalité importants. Chaque année, environ 9% de la population mondiale est touchée, avec jusqu'à un milliard d’infections, 3 à 5 millions de cas graves et 300.000 à 500.000 décès. "


UN MILLIARD de cas CHAQUE ANNÉE. Qualifie-t-on ça de pandémie ? Met-on en confinement le monde entier chaque année ? Non.


N'hésitez pas à suivre le nombre présumé de malades du COVID-19 au fil du temps. Au moment où j'écris, il se monte à 392.286 et il y a 17.147 décès. Passez-moi un coup de fil dès que le nombre de cas atteindra UN MILLIARD dans l'année avec le nombre de décès dépassant les 300.000. Et puis, tenez-moi au courant de la façon dont le milliard de cas de COVID-19 se répète avec au moins 300.000 décès CHAQUE ANNÉE.


Et ça conclut cet épisode où, devenus fous, les bureaucrates de la santé publique ruinent les économies et les vies dans la foulée.


Il devrait y avoir un compteur de suivi mondial fournissant la mise à jour en direct du nombre d’économies ruinées par les bureaucrates de la santé publique et du nombre de vies ruinées par les bureaucrates de la santé publique.



Jon Rappoport, 26 mars 2020


Original : Corona: the case number game

Adaptation en français de Petrus Lombard






Dimanche 29 Mars 2020


Commentaires

1.Posté par NAC lag le 30/03/2020 08:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment expliquer vous le nombre très important de malades ayant besoin de respirateur et l’augmentation claire en demandes d’unités de réanimation et de respirateurs au point de faire exploser les capacités sur le plan national.?

2.Posté par lesplusricheslesplusnuisibles le 30/03/2020 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est que le début des contagions et le virus est pire que la grippe. c'est un syndrome respiratoire sévère.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires