Actualité nationale

Victime de «cyberharcèlement», Jérôme Rodrigues va séjourner en maison de repos (VIDEO)


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 19 Octobre 2019 - 00:40 France, les crétins du PAF se portent bien.



rt.com
Samedi 31 Août 2019

Jérôme Rodrigues manifestant le 6 avril 2019 à Paris (image d'illustration)0
Jérôme Rodrigues manifestant le 6 avril 2019 à Paris (image d'illustration)0
L'une des figures des Gilets jaunes, Jérome Rodrigues, a expliqué sur RT France subir du «cyberharcèlement» sur internet. Cela aurait même eu pour conséquence des agressions à son encontre dans la rue. Il désire faire une pause pour se protéger.

Jérôme Rodrigues a annoncé sur RT France le 30 août qu'il allait séjourner un temps en maison de repos pour se protéger lui et sa famille. Il a d'ailleurs déclaré avoir été victime de «répression policière et gouvernementale», à l'image des accusations selon lesquelles il frapperait sa femme. Il regrette d'ailleurs que peu de médias aient relayé le démenti du couple.

Cette figure des Gilets jaune a aussi évoqué une «deuxième répression» venant de «prétendus Gilets jaunes ou autres haters qui se permettent sur les réseaux sociaux et sites internet de créer des caricatures». «[Ils me mettent] un œil sur le front ou me [mettent] des gros yeux de fous en prétextant que je gagne des millions en vendant des t-shirts, que j'aurais des comptes en banque cachés aux Etats-Unis, [il y a aussi] des menaces de mort sur ma mère, sur ma nièce qui a cinq ans, sur ma personne», déplore-t-il. «Je finis par me faire agresser aussi dans la rue parce que des gens y croient», s'offusque-t-il.

Après avoir vu plusieurs fois le médecin, qui lui aurait recommandé de prendre du repos, Jérôme Rodrigues se sent dans «l'obligation d'aller se reposer car cela devient insupportable». «Entre perdre un œil et subir autant d'insultes, je préfère perdre un œil parce que c'est vraiment dégueulasse ce qui se passe», ajoute-t-il.



Samedi 31 Août 2019


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES


Publicité

Brèves



Commentaires