PRESSE ET MEDIAS

"Véronique Genest piégée comme une mouche"


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 26 Juillet 2014 - 23:22 Marianne de Jérusalem



Lundi 11 Mars 2013

Véronique Genest était l’invitée de On n’est pas couché sur France 2 le samedi 9 mars 2013 (Capture Pluzz).
Véronique Genest était l’invitée de On n’est pas couché sur France 2 le samedi 9 mars 2013 (Capture Pluzz).
"Une pathétique Véronique Genest contre l’intraitable commissaire Caron
Par Thierry de Cabarrus, Chroniqueur politique
La comédienne est sortie très affaiblie de l’interrogatoire mené par les chroniqueurs de "On n’est pas couché". Non seulement elle n’a pas convaincu qu’elle n’était ni islamophobe, ni militante de la cause sioniste, mais elle a prouvé qu’elle n’était absolument pas préparée à la carrière politique à laquelle elle semble aspirer. Notre chroniqueur Thierry de Cabarrus est stupéfait.

 
Véronique Genest piégée comme une mouche dans la toile d’araignée de "On n’est pas couché" ! Celle qui, depuis vingt et un ans, joue le rôle de Julie Lescaut, solide fliquette à cheveux roux en lutte contre les violeurs, les voleurs et les assassins, s’est retrouvée à contre-emploi, samedi soir, sur France 2, dans l’émission de Laurent Ruquier.
Venue expliquer sa soudaine envie de faire de la politique en se présentant à la législative partielle des Français de l’Europe du Sud, notamment en Israël, elle s’est retrouvée prise sous le feu roulant des questions précises de Natacha Polony et d’Aymeric Caron.
On aurait dit une garde à vue puis un interrogatoire musclé, desquels la commissaire est sortie rincée, démontée, effondrée, à force de prendre des claques de la part des animateurs.
Ils traquaient chez elle (et ils ont trouvé) les moindres indices révélant non seulement cette islamophobie déjà exprimée dans les médias, mais aussi sa complaisance à soutenir sans le reconnaître la politique que je juge agressive d’Israël à l’égard de l’État palestinien.
Un traquenard de ses proches ?
Résultat, Véronique Genest a été confondue de manière implacable et définitive par les deux questionneurs. D’ailleurs, on l’a sentie tellement rincée par cet interrogatoire musclé qu’on s’est même demandé si la star de TF1 ne va pas vite renoncer à cette lubie de faire de la politique, après avoir pris conscience, peut-être, qu’elle n’était pas faite pour ce métier et qu’elle était tombée dans un traquenard.
Ce n’était pas "un traquenard" au sens où elle s’en est expliquée, furieuse, le lendemain de "ONPC" auprès de l’Agence France-Presse en constatant le désastre de sa prestation. En revanche, il semblait bien, au terme de l’émission, que la comédienne ait pu être piégée, instrumentalisée, manipulée par des proches issus de la droite dure israélienne, désireux d’exploiter sa notoriété d’actrice, sa grande gueule et ses tendances islamophobes et décomplexées pour faire avancer la cause sioniste auprès notamment des expatriés d’Israël.
Les noms de son mari puis du journaliste Jonathan-Simon Sellem, qui vit en Israël et qui a fondé le site en français "JSS-News" (dont elle serait la suppléante de la 8e circonscription, si le ticket va jusqu’au bout) ont été prononcés par Aymeric Caron sans qu’elle parvienne à convaincre qu’elle avait eu toute seule cette idée saugrenue.
L’État palestinien, "une fiction" ?
Le calvaire de Véronique Genest commence comme n’importe quelle garde à vue, si l’on s’en réfère aux épisodes de "Julie Lescaut" : la suspecte est abandonnée dans un coin, condamnée à mijoter pendant des heures avant de se retrouver, soudain, sous le feu de la lampe de l’interrogatoire.
Pendant 2 heures et demie, la voilà contrainte de regarder les autres invités se faire charrier, contredire, bousculer, sans pouvoir vraiment intervenir, se sentir exister. De quoi laisser monter l’angoisse, ce sentiment, très humain, d’être tombée dans un piège avant même que la première question ne lui soit adressée.
Une pique de temps en temps de la part de Laurent Ruquier pour lui faire dire qu’elle était sarkozyste ("mais non mais non", répond-t-elle à deux reprises sans convaincre personne), histoire de la maintenir sous pression pour après.
Et voilà que l’après devient le présent. Il est 1h34 du matin quand l’interrogatoire commence. Natacha Polony tape aussitôt dans le dur en expliquant qu’elle s’est rendue sur le site JSS-News du candidat député Jonathan-Simon Sellem et qu’il défend l’idée que l’état palestinien serait "une fiction". Véronique Genest conteste, dit "absolument pas, c’est totalement erroné" sans apporter le moindre argument pour étayer ses dénégations.
"C’est ce qu’il écrit", insiste la chroniqueuse, ce à quoi l’actrice répond en banalisant cette "position normale en Israël", "une opinion". La journaliste lui demande alors si elle soutient cette opinion et elle s’entend répondre : "Pourquoi parler de ça ?" avec une naïveté absolument invraisemblable.
Elle comptait sur sa "grande gueule"
Là, on se dit que quand même, Véronique Genest est moins maligne que Julie Lescaut et qu’elle aurait dû potasser son sujet. Qu’au lieu de cela, elle qui se présente comme totalement inculte en politique et désireuse d’apprendre, n’a pas fait les efforts minimum : elle n’a pas appris son texte et elle arrive à l’émission, comme on dit de manière familière, la gueule enfarinée.
On se demande alors si c’est du manque de respect pour tous ceux qui aiment la commissaire de TF1 ou alors, de l’inconscience coupable ? Car il ne suffit pas d’avoir comme elle dit elle-même une "grande gueule" pour passer l’obstacle d’une interview structurée comme un interrogatoire de police.
Cette fois, les questions se font plus précises à propos du site JSS-News : "C’est la position de la droite dure israélienne", dit le commissaire Caron qui, on va le voir, endosse le rôle du méchant policier.
Véronique Genest lui répond alors que "ce n’est pas le problème, que le problème c’est de savoir si l’état palestinien est un territoire inventé ou pas inventé" (à 2h28mn28s). Sans doute est-elle encore un peu consciente de l’énormité de ses propos parce qu’elle ajoute aussitôt : "Je ne pensais pas qu’on allait me poser ces questions." Donc on a la réponse à nos propres interrogations : elle ne s’est pas préparée, n’a pas peaufiné ses arguments pour répondre aux soupçons d’islamophobie et de sionisme. Incroyable, mais vrai !
Le "génocide indien" et "Mein Kampf"
Ensuite, le commissaire Caron n’a plus qu’à dérouler des faits que Véronique Genest est incapable de réfuter. Ainsi, dans une interview publiée sur le site de Jonathan-Simon Sellem, elle déclare que les musulmans sont "les plus grands colonisateurs et massacreurs" de l’histoire de l’Inde et qu’ils auraient commis le génocide de 80 millions d’Indiens.
Le journaliste lui demande ses sources historiques qu’elle s’avère incapable de fournir, et il lui oppose le démenti d’un historien dont il donne le nom et qui a démontré qu’il s’agissait de thèses purement politiques mises au point au XIXe siècle.
Caron, dans son rôle de méchant flic, relève ensuite que, lorsque l’intervieweur de Véronique Genest affirme que "Mein Kampf" serait "le livre le plus vendu dans les pays musulmans", elle répond : "on le sait tous !" (2h33mn20). Et voilà qu’elle le répète à ONPC : "Bien sûr qu’on le sait tous !"
Le journaliste rétorque qu’il s’agit de rumeur et lui demande avec insistance quels sont ses chiffres ?" Elle consent alors à reculer un peu : "J’ai pas dit ’le plus vendu’. Il est interdit partout et il est vendu, je veux dire, on le sait..."
Caron pose alors la question qui tue : pourquoi a-t-elle parlé de "Mein Kampf" ? Parce que, répond elle, "on m’a posé la question" et que "je suis trop gentille".
Là, on reste confondus par l’invraisemblance de cette réponse, tellement à côté, tellement "tarte" même qu’on se demande soudain si on a affaire à une comédienne renommée de 57 ans ou à une petite fille. On se dit alors que Véronique Genest est incapable d’assumer les énormités qu’elle raconte "pour faire plaisir" et qu’elle préfère, entre deux rôles, jouer à cet instant celui d’une idiote ou d’une débutante.
Toutes ses déclarations enregistrées
Le reste n’est pas très intéressant car tout est dit. C’est l’épisode assez lamentable du tweet islamophobe : Véronique Genest tente d’expliquer en bafouillant comment elle se serait fait piéger par Twitter (à 2h45mn) avant de s’entendre dire par Natacha Polony que si elle veut faire de la politique, elle doit se montrer prudente et "mesurer le poids des mots". Ce à quoi, la comédienne sort cette phrase à la fois ronflante et mystérieuse sur le politiquement correct : "Mais à force de dire des choses qui n’ont plus de sens, on finit par perdre le vrai sens des choses."
La suite est dans la même veine, avec cependant un manque de conviction de plus en plus flagrant de la part de l’actrice qui, à deux reprises, semble vouloir jeter l’éponge en disant "je suis fatiguée". Décidément, c’est flagrant : on se croirait dans un épisode de "Julie Lescaut" quand le suspect, épuisé par un interrogatoire serré, ne sait plus où il en est et semble prêt à signer ses aveux.
Ici, pas besoin de papier signé, toutes ses déclarations sont enregistrées. Et si Véronique Genest déclare qu’elle n’est pas d’extrême droite, ce qu’on veut bien croire (en 2002, rappelle Laurent Ruquier, elle a voté Chirac et défilé contre le Front national), elle confirme sans le vouloir ce soupçon qu’elle serait proche de la droite dure israélienne.
Aymeric Caron lance cette phrase à la fin comme on ouvre un piège : "L’extrême droite française et l’extrême droite israélienne, c’est pas du tout les mêmes extrêmes droites." Et la comédienne tombe dedans en confirmant ces propos mot pour mot... avant de réaliser que peut-être, cela pourrait passer pour un aveu.
Elle tente d’expliquer alors que le candidat député Jonathan-Simon Sellem "n’est pas du tout d’extrême droite française ni surtout d’extrême droite israélienne, c’est totalement faux". Les téléspectateurs, eux, se seront fait une opinion."

http://leplus.nouvelobs.com/contrib...
CAPJPO-EuroPalestine


Lundi 11 Mars 2013


Commentaires

1.Posté par saladain le 11/03/2013 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne sais pas mais je crois que c 'est alain soral qui a dit::(LES ARTISTES SONT LES GENTS LES PLUS STUPIDES ET LES PLUS INCULTES ) et quandil explique pourquoi:PARCE QUE ILS SONT INCAPABLE De PENSER UN TEXTE ALORS ILS SONT OBLIGER DE L APPRENDRE BETEMENT PAR COEUR)) ::))
Alors,mdme la commisaire, quand les fiches ne sont pas la et on a pas le droit à une 2em prise,et quand le realisateur dis:ACTION
on decouvre une POULE MOUILLET,on decouvre une femme inculte,qui a fait sa gloire dans le reve deriere l ecran,mais la realité c 'est autre chause, n 'es pas mdme le( FUGITIF)°
ON DECOUVRE UNE SIONNISTE PERTURBE,MENTEUSE,qui SE CACHE DERIERE SA GORGE SECHE ET SON VERRE D EAU.
LAMENTABLE
TU ES INDIGNE MDME LA COMMISSAIRE ET SI VOUS ETES FATIGUE FAITE DODO :)

2.Posté par salahdine le 11/03/2013 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les sionistes ont le don de prendre des personnes au " faciès passe partout occidentale " pour faire avancer leurs desseins, leuirs plans .
Mais la !!! nous avons eu droit à une lamentable sioniste prise la main dans le sac d'islamophobie primaire.
Etant de religion juive , ses prises de positions à l'egard des musulmans ne m'etonne pas.
Les juifs sionistes se servent de leur apparence physique occidentales pour propager leur haine des arabo musulmans .
Quand on gratte un peu la surface des ces ignoles personnages , nous nous apercevons qu'ils ont une haine de tout se qui n'est pas juif mais pour atteindre l'objectif final , ils leur faut faire croire qu'ils sont amis avec les Chretiens .
Etant peu nombreux sur terre , ils s'appuient sur ceux qui leur ressemble pour favoriser leur predominance sur le reste de l'humanité .
Le jour ou la majorité Chretienne l'aura compris , il ne sera pas bon etre juif.

3.Posté par hélène le 11/03/2013 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette pauvre fille cherche à se recycler, son cerveau semble malade car complètement talmudisé. c'est sans espoir pour elle sur la plan humain, mais elle a surement encore toutes ses chances dans les médias qui appartiennent à ses maitre, en france comme dans tout l'occident

4.Posté par Rik le 11/03/2013 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"comme une mouche à étron"
je sais, c'était facile...

5.Posté par Tarto le 11/03/2013 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour paraphraser le regreté Desproges;

Veronique Genest, elle n'est ni de droite ni de gauche ni sioniste. Elle est là ou on la pose.


6.Posté par MOMO le 11/03/2013 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article m'a fait littéralement jouir ^^

Comme ça fait du bien, cette islamophobe acharnée et inculte de surcroît se prend une volée qu'elle n’oubliera jamais, je suis sur, qu'elle s'en mord encore les doigts ! Ha ha ha ^^

7.Posté par redk le 11/03/2013 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Véronique Genet, alias Julie l'Escroc l'agent sionazi qui a capoté sa couverture, oui c'est délectable de voir cette affreuse rousse s'en prendre plein la tronche!

Pour ceux qui veulent voir ou revoir sa rouste:
http://www.dailymotion.com/video/xy38t1_veronique-genest-face-a-aymeric-caron-dans-on-n-est-pas-couche_tv?start=1023#.UT4ai9bG-So

8.Posté par fanny le 11/03/2013 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans une autre émission de Taddei sur France 3, elle a littéralement fait des prouesses ineptes énormes dans le même genre.
Avec une autre dame soit disant socio- Islamologue complètement conditionnée, elles s' en sont donné à coeur joie.
Elle soutenait mordicus avec mépris que les musulmans ne pouvait pas se convertir à une autre religion sous peine d’être condamnés à mourir, qu'un élan vers une autre croyance ou aucune autre d'ailleurs était considéré comme de l'apostasie . Cela a été le cas pour toutes les religions.
Ignore t'elle qu'il existe des musulmans non pratiquants vivants.
Que les musulmans malgré leur nombre ne font pas dans le communautarisme jusqu'au boutiste.
Ignore t'elle que lorsqu'on naît juif on le demeure à jamais malgré tout selon la loi talmudique, si ce n'est pas une forme de main mise sur les esprits, une emprise à vie, c'est quoi?
Le pire chez cette illuminée c'est son manque de logique de discernement, d'esprit critique et surtout de connaissances de culture, comment peut elle prétendre faire de la politique .
Elle est insignifiante par sa bêtise en même temps qu'elle peut être dangereuse par sa bêtise également. L’extrême droite israélienne fait froid dans le dos,
Elle évoque la Palestine comme n'ayant jamais appartenu aux arabes sic....
Elle elle a quoi de sémite? C'est elle la fiction et même l'affliction.

9.Posté par nemenvoulezpas le 11/03/2013 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai vu la vidéo : c'était un massacre, une humiliation. Elle a complètement discrédité sa liste.

10.Posté par Png le 12/03/2013 00:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La propagande sioniste est rincée, périmée et donc finie ...Véronique Genest ou pas...

11.Posté par PROPAGANDA le 12/03/2013 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi l’apostasie a été condamner par ALLAH?
certaine personne se convertissait le matin pour mieux renier le soir.
Faisant ainsi douter et éloigner du droit chemin les membres de leur communauté .
Ils se convertissaient aux yeux de tous faisant croire a un acte sincère pour revenir sur leur serment le soir venu, avec comme protection argumentaire : point de contrainte en religion.
Se ne sont pas les humbles mais les notables qui usèrent des se stratagème pour jeter le doute dans les coeurs.
WA MAKARO WA MAKARAALLAH WA LAH KHAYRO AL MAKIRINE
De se fait l'apostasie est condamné par la mort protégeant ainsi la foi des nouveaux convertis;
WA ALLAHOU AHLAM
Amicalement

12.Posté par lopezyassi le 12/03/2013 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

elle est vraiment debile ................

13.Posté par soravardi le 12/03/2013 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La peine de mort pour apostasie n'a aucun fondement coranique,aprés vous vous étonnez que cette actrice critique l'islam .

14.Posté par hicham le 18/03/2013 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hanlala le carnaval!!! honte honte honte et pour le plaisir honteeeeeeee

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves
01/08/2014

Israël tue même les prématurés

Gilles Devers



Commentaires