Jeudi 2 Octobre 2014
16:26
   
 
Société

Vaccins en crèches: plainte pénale contre l'ONE & autres plaintes en vue



Initiative Citoyenne
Lundi 9 Avril 2012

Vaccins en crèches: plainte pénale contre l'ONE & autres plaintes en vue
Nous avions déjà évoqué sommairement ce cas dans un article, le 5 avril dernier.

 

 

Suite à la médiatisation importante de ces dossiers, nous sommes à présent en mesure de vous en faire part avec de nombreux supports médiatiques à l'appui:

 

Grand article (annoncé en première page) dans le Soir du  6 avril 2012: ICI

  

Pleine page dans la Meuse (édition namuroise) du 6 avril 2012: ICI

 

Le communiqué Belga relayé sur plusieurs sites (7sur7, Le Vif,...)

 

JT de RTL & de RTBF du 6 avril 2012 (13H00, 19H00 & 19H30), cfr ci-dessous: 

 

 
 

 

Pleine page dans Vers l'Avenir du 7 avril 2012: ICI
 

 

Cette plainte pénale déposée à Namur est une première : c’est en effet la première utilisation judiciaire qui est faite du nouvel article 442 quater du Code pénal sur l’abus de faiblesse, depuis l’entrée en vigueur de la loi en février 2012. Car il s’agit bien, selon nous, d’un abus de la faiblesse socio-professionnelle des parents de la part de l’ONE, qui recourt ainsi à un moyen de pression tout à fait déloyal et malhonnête (un chantage inadmissible en fait).

 

Il est ESSENTIEL de comprendre que ce grignotage des libertés fondamentales n’est que le début du rabotage des droits parentaux en la matière puisque d’autres pays du monde comme l’Irlande ou la Nouvelle-Zélande nous donnent déjà un aperçu de ce qui nous attend pour maintenir artificiellement hauts les taux de couverture vaccinale lorsque le public aura boudé les vaccins au-delà de ce que le chantage des crèches aura permis de « colmater »: conditionner par exemple le paiement des allocations familiales à l’administration d’une liste arbitrairement longue de vaccins donnés ou même vacciner les enfants à l’insu des parents ou en dépit de leur consentement ! Et cela aussi bien sûr constitue un abus de faiblesse.

A la lecture des commentaires sur divers forums, on devine que beaucoup de citoyens s’expriment sans jamais avoir lu de façon approfondie sur le sujet, en réagissant de façon épidermique et selon leurs croyances. Ils craignent que les enfants non vaccinés infectent leur progéniture. C’est important qu’ils se rendent cependant compte que :

 

- Même vaccinés, des enfants peuvent encore contracter et être vecteurs de maladies.

- Les enfants non vaccinés ont la plupart du temps un système immunitaire beaucoup plus sain et robuste alors que les enfants polyvaccinés sont beaucoup plus sensibles aux infections en tous genres.

- Si les vaccins sont si efficaces qu’on leur a toujours prétendu, ils ne devraient absolument pas craindre le moindre enfant non vacciné.

- Etant donné que les effets secondaires des vaccins (et ceci est officiellement admis !) sont très largement sous-estimés, que leur sécurité n’a jamais été évaluée de façon scientifique depuis + de 200 ans (faux placebos, comparaisons biaisées, absence d’analyse pharmacocinétique,..), que la plupart des soignants sont même incapables de reconnaître des effets secondaires, la vaccination demeure une loterie qui se répète à chaque dose de vaccin et ce potentiellement pour chaque enfant.

- Tout parent peut ainsi potentiellement se retrouver avec un enfant handicapé ou un décès suite aux « bons vaccins » exigés par l’ONE alors que dans le même temps, ni l’ONE ni la moindre autorité officielle ici en Belgique n’a prévu le moindre système d’indemnisation !

- Les effets secondaires des vaccins peuvent être très graves et parfois très coûteux pour les parents et la famille : dans le cas où un enfant se retrouve par exemple autiste ou paralysé à vie après une vaccination, les frais seront très élevés et l’avenir de l’enfant à jamais compromis.

- En cas d’effets secondaires graves, les parents peuvent parfois éprouver des difficultés financières et socio-professionnelles en raison de  revenus insuffisants ou d’un manque de temps pour s’occuper d’enfants ayant perdu toute autonomie et pour lesquels des milliers d’euros mensuels sont parfois nécessaires (comme pour les enfants autistes).

- Initiative Citoyenne a posé une liste de questions très précises dans un courrier recommandé à l’ONE, début décembre dernier. Un courrier auquel l’ONE n’a jamais daigné répondre en prétextant qu’une action en justice était en cours. Si l’ONE n’est même pas capable de répondre à ces questions élémentaires en évoquant toutes sortes de prétextes, c’est que ses obligations vaccinales ne sont tout simplement pas légitimes et qu’on peut douter de la priorité qu’elle accorde à la véritable sécurité des enfants. Surtout que l’ONE affirme par exemple dans son Guide de Médecine préventive (version 2011) que les vaccins sont très sûrs et qu’il n’y a pas de preuves que l’aluminium des vaccins pose le moindre problème pour la santé des enfants. Un discours assez absurde et déconnecté de la réalité puisque le Groupe d’études parlementaire de l’Assemblée Nationale sur la vaccination vient lui, de recommander un moratoire sur tous les vaccins à base d’aluminium et qu’un site officiel canadien explique les différentes indemnisations prévues en cas d’effets secondaires vaccinaux (avec des vaccins de même composition qu’en Belgique) dont notamment les « indemnités de décès, y compris les … frais funéraires ! »

 

Tout ceci démontre donc que les citoyens qui réagissent parfois à fleur de peau, devraient se montrer un peu plus humbles et surtout plus curieux et plus exigeants par rapport aux informations simplistes dont les officiels les gavent. Des officiels qui, faut-il le rappeler, ont tout de même été sévèrement désapprouvés pour « publicité trompeuse » par le Jury d’Ethique Publicitaire en novembre dernier, justement parce que leur publicité sur « les Vaccins à tout âge » taisait notamment complètement les risques graves possibles des vaccins, ce qui est « de nature à induire le consommateur en erreur » selon le J.E.P et contraire aux exigences de loyauté et de véracité !!

 

Il est bien évident que pour maintenir leur politique sacrificielle (qui induit donc forcément dans les faits un certain nombre d’enfants amochés à vie parce que piqués aveuglément et sur base d’une idéologie intransigeante), ne surtout pas avoir à se remettre en question et éviter un flot de poursuites de la part de familles dont les enfants ont été détruits à vie par les vaccins, les autorités comptent sur la discorde publique et les disputes entre parents sur le sujet…. DIVISER POUR MIEUX REGNER dit-on ! Initiative Citoyenne appelle tous les parents à éviter ce piège stérile parce qu’il y a tout simplement moyen de trouver des solutions à tous selon les différents choix des parents. En effet, la solution parfaite est si simple : permettre un système de crèches alternatives sans toutes ces exigences vaccinales, avec commun accord  des parents dès l’entrée sur ces règles-là et ceci de façon à répondre à une véritable demande. Vu la controverse médicale et scientifique vieille de plus de 200 ans sur le sujet, il n’est tout simplement démocratiquement plus tenable de maintenir non seulement une telle obligation mais en plus un monopole qui empêcherait la mise sur pied d’alternatives qui n’embêteraient personne ni ne s’imposeraient à quiconque !

La liberté de tous, dans le respect de l’intégrité de chacun. Un objectif possible et souhaitable en somme.

http://www.initiativecitoyenne.be/article-vaccins-en-creches-plainte-penale-contre-l-one-autres-plaintes-en-vue-103020632.html http://www.initiativecitoyenne.be/article-vaccins-en-creches-plainte-penale-contre-l-one-autres-plaintes-en-vue-103020632.html



Lundi 9 Avril 2012


Commentaires

1.Posté par Véritéoblige le 11/04/2012 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les citoyens se voient de plus en plus confrontés à moins de libertés individuelles.
Et ce serait le fruit du hasard?
Pour qui s'est intéressé à l'origine de la vaccination beaucoup de doutes subsistent
quand à leur "efficacité". Par contre pour big pharma pas de doutes c'est une
opération lucrative.
Je proposerais que soit ellaboré un vaccin contre la mort!!!!!

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves

VIDEO
algerie-focus.com | 01/10/2014 | 1142 vues
00000  (0 vote) | 4 Commentaires
| 12/09/2014 | 3849 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
1 sur 175


Commentaires