ALTER INFO

VIDEO: Une troisième bombe nucléaire? Est-ce qu’une bombe nucléaire a été utilisée au cours de la guerre du Golfe de 1991?


Dans la même rubrique:
< >

Un ancien combattant de l’opération Tempête du désert accuse l'administration US


danyquirion@videotron.ca
Lundi 13 Octobre 2008


Dans l'enquête journalistique, un vétéran étasunien qui a participé à l’opération « Tempête du désert » accuse l'administration US d'avoir utilisé une petite bombe nucléaire pénétrante avec une énergie de 5 kilotonnes entre la ville iraquienne de Bassora et la frontière de l'Iran.

Après avoir consulté « les archives en ligne des données du Centre international de sismologie » nous avons constaté qu’un événement sismique d’une puissance de 5 kilotonnes a été enregistré le dernier jour du conflit dans la région indiquée par le vétéran.

Cette assertion nécessite un grand nombre de vérifications et à la chaîne d’information RaiNews24, nous voulons les mener à bien en impliquant des journalistes d'autres pays ainsi que des centres sismologiques qui ont enregistré l'événement, à qui nous demandons plus de données sur les ondes sismiques, et les derniers mais non les moindres, des organismes internationaux qui ont la tâche de surveiller les activités nucléaires.

Vidéo (en anglais) http://www.rainews24.it/ran24/rainews24_2007/inchieste/08102008_bomba/video_ENG.asp

Le texte des deux lettres du ministère étasunien de la Défense (ci-dessous)

M. Torrealta,

En réponse à votre question je peux vous faire part de ce qui suit: Seules des munitions conventionnelles ont été utilisées au cours de la guerre du Golfe en 1991.

Les États-Unis maintiennent un certain nombre de munitions qui ont une capacité explosive de 5000 livres et plus.

Il n'est pas possible pour nous de confirmer avec précision l'incident auquel vous faites référence, mais si une bombe plus puissante a été larguée dans ce lieu, il est raisonnable de supposer que l'explosion aurait été enregistrée par le matériel de détection sismologique.

Là encore, seules des munitions conventionnelles ont été utilisées au cours de la guerre du Golfe de 1991.

Bien à vous

Daniel J. W. King LTC,
USA Chief, Operations CENTCOM
\Public Affairs Civ (813) 827-5895
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

M. Torrealta:

Vous pouvez trouver l’Étude de la force aérienne de la guerre du Golfe - qui est l’étude définitive sur le sujet de l’Office des études historiques de l'US Air Force, à l’adresse suivante:

http://www.airforcehistory.hq.af.mil/Publications/Annotations/gwaps.htm

Il s'agit de la publication la plus complète sur les types de munitions aériennes utilisées au cours de cette guerre. Plusieurs de ses volumes décrivent l'utilisation de bombes BLU-82, qui sont des munitions de 15.000 livres. Elles sont des armes conventionnelles.

Vous pouvez probablement obtenir des informations plus détaillées du Bureau des études historiques de l’Air Force, mais je souhaite réitérer ce que vous a dit le lieutenant colonel King - nous n'avons utilisé que des munitions conventionnelles au cours de la guerre du Golfe de 1991.

v/r,

LCDR Bill Speaks Media Officer
USCENTCOM Public Affairs Commercial
813-827-6392 DSN 312-651-6392
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Traduction de Dany Quirion pour Alter Info

Article original anglais : http://www.rainews24.it/ran24/rainews24_2007/inchieste/08102008_bomba/video_ENG.asp
La vidéo est aussi disponible en italien à cette adresse : http://www.rainews24.it/ran24/rainews24_2007/inchieste/08102008_bomba/video_ITA.asp

Sur la photo, le vétéran Jim Brown


Mardi 14 Octobre 2008


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires