Histoire et repères

VAINCRE L'INERTIE DE DÉPART grâce au Manifeste pour la société des sociétés de RÉSISTANCE71


Et faire coulisser le portail, ensemble ;

Avec 2 doigts ; Parce qu'au-delà c'est l'émancipation totale et définitive


JBL1960
Mercredi 18 Octobre 2017

Et faire coulisser le portail, ensemble ;


Avec 2 doigts ; Parce qu'au-delà c'est l'émancipation totale et définitive :

En lisant pour réaliser la mise en page PDF du Manifeste pour la société des sociétés dont Résistance71 m'a confiée la réalisation et que j'ai présenté dans cette PAGE spécialement créée de mon blog ;

J'ai compris qu'ils nous donnaient des clefs supplémentaires pour péter les derniers verrous aussi bien de nos chaines de l'esclavage que des grilles totalitaires que les Zélites (principalement Zuniennes) s'emploient à nous fermer sur la tronche...


 

URL de l'article de Présentation du Manifeste R71https://resistance71.wordpress.com/2017/10/15/manifeste-de-la-societe-des-societes-resistance-71/
 

 

Présentation R71 & Avant-propos du Manifeste ;


Nous vous présentons notre réflexion politique pour un changement radical de paradigme politique et mettre fin à la mascarade criminelle de la gouvernance étatico-capitaliste qui arrive au bout du bout du banc… Nous laisserons notre lectorat absorber et analyser cette réflexion collective en demeurant silencieux pendant quelques temps… Nous répondrons néanmoins à tous commentaires et tous courriels sur le sujet. Bonne lecture et n’hésitez pas à nous contacter. Merci à Jo de JBL1960 pour la mise en page sobre et efficace du PDF.

Toute reproduction totale ou partielle du présent manifeste est autorisée pourvu que ce soit à des fins informatives, éducatives, non lucratives et que la source et auteurs soient dûment cités. La mise en page PDF a été faite par Jo de JBL1960 que nous remercions grandement pour ses efforts et sa patience.

Pour toute traduction, merci de nous contacter.

Les lecteurs peuvent adresser questions et commentaires à : manifeste2017@yandex.com

~~~~~▼~~~~~
 

Avant-propos du Manifeste de la société des sociétés


Inégalité galopante, division exacerbée, exploitation sans fin des ressources humaines et naturelles, destruction environnementale exponentielle, oppression, répression, guerres sans fin, terrorisme piloté par les états, pauvreté matérielle, intellectuelle et culturelle, parodies et illusions démocratiques, cirque politique, gouvernance oligarchique, éradication des libertés au profit d’une illusoire sécurité, mensonges et falsifications en tout genre, contrôle et censure de l’information, assujettissement à la marchandise, à l’argent roi et autres turpitudes économico-sécuritaires, sont non seulement les fondations de notre société moderne, mais aussi sont devenus la norme et le standard si peu critiqué d’une organisation humaine qui, depuis quelques décennies ne fait plus que tourner de plus en plus rapidement autour du siphon du tout-à-l’égout du grand oubli.

Comment en sommes-nous arrivés là ?

Était-ce… Est-ce inéluctable ? Est-ce le résultat d’une évolution ?

Où va la société humaine ? D’où vient-elle ? Y a t’il une solution ?…

Pour tenter de répondre à ces questions et quelques autres inhérentes, nous vous proposons un bref historique de la société humaine de son aube à aujourd’hui, analysé d’un point de vue socio-politique. Notre analyse, fruit de plusieurs années d’étude et de réflexion individuelles et collectives au moyen d’une littérature abondante alimentant une pensée critique, ne s’embarrassera ni de citations ni de références dans le texte. Nous publions en toute fin, une bibliographie essentielle* mais non-exhaustive de ce qui nous a aidé à formuler le présent manifeste, que nous avons désiré être le plus succinct et direct possible afin qu’il n’en soit que plus éclairant.

Ce cheminement nous amènera à communément définir le terme de “société”, de comprendre les différentes phases de son existence au cours de l’histoire pour entrevoir le chemin d’une transformation radicale de celle-ci ayant pour but ultime l’émancipation de la société des contraintes induites à dessein pour maintenir la division, outil essentiel de maintien du consensus du statu quo oligarchique en vigueur depuis déjà bien trop longtemps. Nous verrons aussi comment la société à venir, société des sociétés, n’a pas à être inventée, mais être recomposée des expériences passées et adaptée à notre monde dont la technologie doit servir à en faciliter le fonctionnement et non pas l’entraver comme c’est actuellement le cas dans le modèle politico-social sclérosé nous écrasant.

Lire la suite ici ► MANIFESTE POUR LA SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS, Version PDF de 66 pages

~~~~~▲~~~~~

*J'ai pour ma part rajouté ces 2 textes politiques fondateurs, en version PDF, qu'avec R71 nous estimons majeurs ;

J'estime qu'à l'aune de ce que l'on aura reçu ou ressentie après lecture de leur manifeste politique toute lecture ou relecture de ces textes plus-haut, comme de tout texte d'ailleurs, prennent une dimension, une signification éclairantes, probantes qui nous avait échappées jusqu'alors.

L'affirmation de Léon Tolstoï fait sens, prend corps et vie d'un coup. Et notre vision politique au fur et à mesure que nous lisons ce manifeste, devient claire, limpide, nette et précise.

Bref, nous savons, dès lors où nous allons, car tout doute s'envole, et le rêve de changer L'HUMANITÉ devient réalité, puisque sans s'en apercevoir, nous venons de nous changer NOUS-MÊME, parfois de manière infime mais totalement, définitivement...

Ainsi, nous touchons du doigt l'Unicité de l'Universalité, et nous réussissons à vaincre l'inertie de départ pour impulser la poussée primordiale non-violente indispensable pour enclencher un nouveau paradigme , sans dieu, ni maitre, sans arme, ni haine, ni violence.

UNION + RÉFLEXION + ORGANISATION = ACTIONS COLLECTIVES HORS INSTITUTIONS


Nous pensons qu’il n’y a pas de solutions au sein de ce Système étatico-capitaliste dont Jupiter 1er, en France, est le meilleur Bien-Zélé, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais mais qu’il est vain de vouloir l’attaquer et de se battre pour exiger que les têtes tombes. Nous pensons qu’en cessant de le nourrir, notamment par la VOTATION et en l’ignorant, il tombera de lui-même, affamé, ignoré…

« La seule véritable peur qui puisse affecter l’autorité officielle, n’est pas celle générée par les gens qui vont lui résister, mais celle par ceux qui vont l’ignorer. »
~ George Bernard Shaw ~
 

Ignorons le Système ► Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le sublime de l’ANCIEN au NEUF, càd à la réalité du monde d’aujourd’hui

Bien sûr que la classe dominante est pourrie, qu’elle se nourrit de nous et que c’est proprement scandaleux, mais se battre pour les mettre en prison nous fera perdre, à notre sens, un temps précieux. Car c’est ICI & MAINTENANT et d’où-nous sommes que nous devons semer, planter les graines du futur car NOUS SOMMES LA SOLUTION

 

Soyez résolus de ne servir plus et vous serez libres !


Et pourtant ce tyran, seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni même de s’en défendre ; Il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à la servitude. Il ne s’agit pas de lui rien arracher, mais seulement de ne lui rien donner.

Étienne de la Boétie – Extrait du Discours de la servitude volontaire, version PDF Écrit en 1576, en français, par Étienne de la Boétie à l’âge de 17/18 ans
 

Servir c’est accepter et nous, nous refusons l’un comme l’autre…

C’est aussi simple que cela et comme l’a précisé R71 il faudra que s’ouvre une fenêtre d’opportunités à deux éléments simultanés ;

1 – Une conjoncture politico-économique propice : le capitalisme et son système arrivant au bout du bout du banc sans mutation possible et…

2 – Une conscience politique des peuples ne menant pas à l’insurrection, mais au tsunami de la révolution sociale qui emportera tout sur son passage…

Rajoutant même : la crise du capitalisme et de l’impérialisme n’est pas encore au bout du bout du banc et que la conscience politique du peuple est… Nulle… Déduction ?

Les ouvriers et travailleurs des XIXème et XXème siècles jusqu’aux années 50 avaient une conscience politique 10 fois supérieure à aujourd’hui, mais le capitalisme était en plein boum. Si les peuples aujourd’hui se laissent une fois de plus manœuvrer pour qu’une guerre majeure (mondiale non-thermonucléaire*) se produise, alors l’oligarchie mettra de nouveau les compteurs à (quasi) zéro et le capitalisme pourra repartir. Si cela ne se fait pas le plan B est le changement de coquille impérialiste de Bernard cet ermite fourbe. Si nous empêchons les deux, il y aura une accélération de la déliquescence capitaliste, aventure mafieuse qui ne peut plus se survivre à elle même et la fenêtre politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations libres, le chemin émancipateur. S’il y avait en France 8 à 9 millions de personnes décidées et incorruptibles passant à l’acte politique des associations libres, c’est fin de partie pour l’oligarchie avec effet boule de neige NdeJBL : selon [la théorie du 100ème singe ou la solution à 10% vue par Mohawk Nation News ] garanti dans toute l’Europe. Idem si cela se produisait dans un autre pays européen.

*guerre majeure mondiale non-thermonucléaire = J’ai toujours affirmé, non que je le souhaite, mais que rien n’était moins sûr. Et la situation actuelle avec le concours de qui a la plus grosse entre Kim & Duffy démontre que nous ne sommes pas à l’abri d’une konnerie de la part de l’un ou de l’autre ! Et quand on voit que c'est François le Petit, notre ancien Président qui fait la leçon à Trump là on sait qu'on a touché le fond ► http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20171017.OBS6094/iran-coree-du-nord-la-lecon-de-diplomatie-de-hollande-a-trump.html

… parce qu’il n’y a pas de solutions au sein du système ! qu’il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais ! Boycott du vote qui n’est que la validation pseudo-citoyenne du consensus du statu quo oligarchique. Notre rapport à l’État est un rapport de soumission inutile. Changeons notre attitude ! Union pour une résurgence de la nature sociale profonde et universelle humaine, celle de la société des sociétés

« Le pouvoir réside dans le peuple ! »

 

Prise de conscience individuelle(1)prise de conscience collective (2)boycott et organisation parallèle (3)désobéissance civile (4)réorganisation politico-sociale (5)changement de paradigme
 

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3.
Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, mais lentement.
Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : Prenons un grand portail d’usine coulissant en fer/acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.
Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur… en phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momemtum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts…
Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand.

De l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !Finale et définitive.
 

Et ils le savent...
 

Aussi, à nous de voir, ce manifeste peut être un fil de connexion supplémentaire...
 

Qu'est-ce qu'on risque à essayer ?
 

Sinon de réussir !
 

JBL1960




 



Mercredi 18 Octobre 2017


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 18/10/2017 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette manière de voir les choses est assez juste, mais elle ne va pas assez loin. Remplacer un système par un autre sans changer l'être humain n'aboutira jamais sur le long terme à rétablir l'harmonie dans la société.

Voici pourquoi : Le système actuel repose essentiellement sur un fonctionnement pyramidal qui existe depuis longtemps. Mais ce système implique qu'une élite auto proclamée dirige la masse des gens et lui impose son point de vue.

Changez de société en gardant ce système pyramidal, et c'est l'échec assuré. Combien de systèmes bienfaisants dans l'histoire humaine ont vu le jour et ont disparu à cause de ce système pyramidal qui n'a pas été changé. C'est bien connu, le pouvoir corrompt, et le pouvoir absolu, corrompt absolument.

Bien sur, certains disent qu'ils ne tomberont pas dans le piège, mais c'est un vœu pieux car tous les systèmes qui se voulaient bienfaisants sont tombés à cause de ce système pyramidal qui n'a jamais été remis en question.

Ce qu'il faut changer c'est l'être humain. Il doit revenir vers l'humain. Que l'humain et son épanouissement sur tous les plans soit au centre des préoccupations. Mais quand je dis "sur tous les plans" je n'entends pas seulement politique et économique, mais dans tous les domaines : spirituel, religieux, (ce n'est pas la même chose), social, économique, industriel, politique, médical, agricole, éducatif, artistique, etc.

C'est un véritable projet de société basé sur des valeurs essentielles qui doit voir le jour. Il faut passer d'un système pyramidal à un système basé sur le cercle où chacun a droit à l'expression sans que cette expression soit censurée sous quelque prétexte que ce soit. Dans un cercle, chacun à tour de rôle porte le cercle et chacun a droit à autant de considération que les autres. Personne n'est supérieur à un autre. Pas plus parce qu'il est plus intelligent, plus savant, plus riche, plus fort, un homme plutôt qu'une femme, un jeune plutôt qu'une personne mure ou le contraire. Chacun à sa place dans le respect total de l'autre.

Mais pour que cela puisse se réaliser, il est impératif que chacun accepte de se remettre en question et soit à l'écoute véritable de l'autre.Pas seulement qu'il entende, mais qu'il écoute vraiment, sans préjugé ce que l'autre, ou les autres, ont à dire. Cela implique une lucidité et un souci de la vérité total.

Il parait aberrant qu'il faille insister sur ces points tellement cela parait évident. Mais le système actuel basé sur le mensonge, l'hypocrisie, l'exploitation et la domination de tout le monde par une petite "élite" auto proclamée existe depuis tellement longtemps qu'il parait normal. Les médias et le système scolaire ont agit et continuent à agir en ce sens.

J'insiste sur cette question : Ce n'est pas en changeant seulement de système politique que l'on vivra enfin en harmonie. Il faut un véritable travail d'éducation d'éveil pour agir selon l'humain et non pour un enrichissement personnel ou une prise de pouvoir. Il n'est pas nécessaire que tout le monde soit ainsi, simplement, une minorité bien équipée intérieurement, vraiment humaine, agira comme le levain dans la pâte. Mais si nous n'agissons pas en ce sens, alors je crains un échec sur le long terme d'autant plus cuisant qu'il ne sera plus possible ou alors très difficile de revenir en arrière et de changer les choses." L'adversaire" aura appris et verrouillera efficacement toute tentative de changement et ce de manière extrêmement brutale.

2.Posté par JBL1960 le 18/10/2017 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'associe à cette publication, le jeune auteur Zénon l'Ailé, car son texte l'après-Histoire Ou la révolution par le don réciproque et universel apparait en filigrane dans ce Manifeste pour la société des sociétés au même titre qu'un Landauer ou Kropotkine, ou encore Pierre Clastres ;

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/lapreshistoirezenonpdf.pdf

Tous les textes de Zénon en format PDF et des inédits de l'auteur ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-chroniques-de-zenon/

JBL1960

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires