Croyances et société

Une vie d’épreuves


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


Certaines personnes pensent que nous sommes dans ce monde pour subir une série d’épreuves ! Comment leur donner tort quand c’est ce que nous ressentons aussi ! Oui nous pensons que nous ne venons pas dans ce monde pour nous « promener » mais bien pour y être testés. Certaines épreuves semblent être plus odieuses que d’autres, mais en fait ce n’est probablement qu’une question de perception. Nous voulons aujourd’hui nous pencher sur le cas de la vie des humains.


cybermoine3000@yahoo.fr
Mercredi 5 Août 2009

Une vie d’épreuves
**La vie d’un humain**  
 
 La vie d’un humain n’est généralement pas de tout repos. Dès sa naissance il doit se battre pour pouvoir respirer et encore  on ne parle des nombreux autres cas de figure qui peuvent se présenter lors de cet évènement comme par exemple le cordon ombilical enroulé autour du cou ou l’enfant qui se présente mal etc… Plus il grandit plus il comprend normalement que la vie est un combat quoique certains le comprennent très tôt. Il doit affronter la maladie, les conditions de vie désastreuses, parfois toute sorte de guerres (économiques, militaires, psychiques, physiques, chimiques) et c’est parfois un miracle quand il arrive à un âge avancé plutôt bien conservé. Car en fait une vie d’humain est pleine de combats même s’il (l’être humain) n’en a pas toujours conscience. Ce n’est souvent qu’avec du recul qu’il prend conscience de ses nombreuses erreurs. Et s’il a une conscience il se sent rongé à tel point que cela peut abréger sa vie. Et pourtant s’il avait médité sur sa vie l’humain aurait rapidement compris certaines choses.  
 
 **Erreurs et horreurs**
 
 Nous commettons tous des erreurs dont nous ne mesurons jamais la gravité.
Vous buvez un peu trop, vous faites un accident et pouvez gâcher plus d’une vie. Vous fumez et par négligence vous balancez le mégot et vous pouvez provoquer un incendie. Les exemples sont nombreux et nous poussent à être prudents et à finalement nous demander si nous sommes mieux que les autres. Une simple erreur d’inattention peut provoquer une catastrophe monumentale. Et dès que nous avons en tête de négliger ou de mépriser les autres à vrai dire nous courrons à la catastrophe car c’est en fait une guerre contre nous-mêmes que nous engageons. Et la société moderne contrairement aux apparences rend les gens plus monstrueux que jamais. Car ils deviennent aveugles aux horreurs qu’ils font. Ils s’offusquent devant les horreurs des « sauvages » et pourtant s’ils méditaient sur leurs propres horreurs, ils la ramèneraient moins et le monde se porterait probablement mieux. Mais je pense que tout ceci amène à penser que qui que nous soyons, où que nous soyons nous sommes constamment soumis à des épreuves !
 
 **Une vie éprouvante**  
 
 Nous pensons que quand nous avons la possibilité d’aider quelqu’un dans le besoin et que nous ne le faisons pas nous avons échoué à une épreuve.
Idem quand nous avons la capacité de faire une bonne action et que nous ne la faisons pas. Et tout le temps nous avons des choix à faire et nous faisons souvent les mauvais bien que nos consciences tentent désespérément de nous alerter. Si tout le monde utilisait un dixième de son revenu pour faire de bonnes œuvres comment le monde serait ? Où si tout le monde faisait un petit effort sur soi et écoutait sa conscience ! Effort pour refreiner ses envies insensées par exemple ? Mais dans le monde moderne puisque bénéficier de tout « ce confort » est naturel (aussi naturel que respirer de l’air) on estime que c’est un droit et on se plaint dès qu’on en est privé. Pourtant d’autres vivent avec peu comment font-ils ? Oui la vie est difficile, mais quelle vie est facile dans ce monde ? Il est grand temps que nous revenions au sens des réalités.
 
 **Le sens des réalités**  
 
 A notre avis le problème de beaucoup de gens est que ce sont des enfants gâtés à qui l’on a réussi à faire croire que la vie était aisée. Mais voir quelqu’un qui meurt de froid dans la rue ne peut que choquer votre conscience. Si cela ne vous dit rien, demandez-vous quel genre d’humain êtes-vous ! Ne dites pas le monde est comme ça que faites-vous, pour faire changer les choses ? La vie est simple mais nous aimons la compliquer. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Pourquoi vouloir chercher midi à quatorze heures ? Pourquoi être si envieux ? Cela a-t-il un sens de vouloir ressembler à telle ou telle personne ? Il n’y a pas de limites aux rêves, car même Bill Gates a des rêves ! Mais à vrai dire nous pensons que l’humain existe pour relever des défis !
 L’humain et ses défis
 Notre intelligence est faite pour être utilisée. Alors on parvient à dévier cette soif de défis chez certains en les poussant à relever des défis absurdes. On les pousse à tricher (piratages, contrefaçons), à faire des choses connes (voir des émissions comme jackass) ou à vouloir battre des records futiles (dans les jeux vidéo, le sport etc..). Car l’intelligence humaine et la créativité de l’humain ont besoin de s’exprimer, c’est une énergie qui a besoin d’être transformée. Et quand elle est mal orienté elle s’exprime dangereusement (fabrication d’armes, divers crimes, projets sordides etc..). Beaucoup sont capables de réaliser de grandes choses mais on leur dénie ce droit, que croyons-nous qu’ils deviendront ? Ils se refermeront sur eux-mêmes et deviendront de grands monstres.  
 Le mal de l’égo
 L’ego voilà un de nos pires ennemis ! Mais si nos parents n’avaient pensé qu’à eux où serions-nous ? Mais nous pensons que seuls par nos propres mérites nous pouvons tout faire. Nous voulons écraser les autres pour nous élever toujours plus haut. Mais tel Icare nous ne pouvons que nous brûler les ailes car nous en arrivons à oublier que nous sommes de simples humains !
Nous en oublions que notre corps est limité, que notre monde est limité et que nos possibilités le sont aussi. En voulons devenir des surhumains nous devenons des monstres et nous devenons pitoyables (victimes de la chirurgie ou du dopage). Alors oui, nous avons de grandes choses à accomplir dans ce monde !
Mais prenons gardes à ne pas viser les mauvais objectifs ! Et prenons garde à toujours cherchez l’utilité et le pragmatisme.  
 
 **Conclusion**  
 
 A vrai dire nous pensons que l’humain naît dans un monde hostile avec différents outils pour plus ou moins s’en sortir. Seulement c’est quand il ramène tout à sa personne qu’il s’autodétruit. Il n’est pas une créature solitaire, d’ailleurs si chaque humain vivait séparément il y a longtemps que l’espèce aurait disparu. L’homme a besoin de la femme pour perpétuer la race et vice versa ! L’humain a aussi besoin de ses semblables pour résoudre un grand nombre de problèmes. Il n’est alors pas sage pour un groupe d’humains de vouloir complètement s’isoler des autres, ce serait même suicidaire comme attitude. Une grande partie des défis que nous avons à relever viennent du fait que nous avons oublié certaines vérités basiques (nos limites, nos faiblesses et le besoin de coopération). Il est plus que temps de tout remettre en question sur notre mode de vie par exemple ! Si nous n’avons pas le courage de le faire alors nous sommes condamnés pour de bon.
Ce n’est pas quelque chose que nous ne pouvons faire, c’est quelque chose que nous ne voulons faire ! Mais tout a un début et tout a une fin, symptôme d’un monde limité ! Peut-être que la plus grande épreuve sur terre est de nous faire comprendre cela. Et nous faire comprendre que seuls nous ne sommes rien, solidaires nous sommes « tout ».  
 
 Hadès & Thanatos  



Mercredi 5 Août 2009


Commentaires

1.Posté par julius le 05/08/2009 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Super article.

http://www.prophtiereconciliationdesnations.blogspot.com

2.Posté par un passant le 06/08/2009 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


L'autre est qu'un autre 'nous même' et nous devons développer l'empathie , c'est à dire ressentir tout ce que l'autre subit en bien ou en mal . Il faut même pas d'effort pour celà , ça vient automatique chez tous ceux qui sont interessés par une recherche sincère et personnelle de la vérité .
Sartre disait que pour aimer les hommes il faut fortement détester ceux qui les oppriment. Et c'est là où je suis pas d'accord ----> NOUS N'AVONS PAS D'EPREUVE A SUBIR . Dieu, la perfection , l'ultime vérité ,n'a pas besoin de cela. La vie n'a de sens que si elle est un cri de joie infini et PERMANENT, symboliquement bien sûr ,car l'ultime , l'eternel est seulement present dans l'indiscible , c'est à dire qui fait référence à aucun de nos sens ou sentiment. Et c'est là où il y a un os : personne n'est heureux sur terre. Du moustique à l'élephant ,tous souffrent et meurent , y compris les animaux. Cette ''création'' peut être en AUCUN CAS ,l'oeuvre d'un dieu bon , mais un accident qui a precipité des parcelles divines dans la matiere. Nous devons plus subir les coups de fouets et dire merci à ce dieu , mais regarder son fouet , ensuite , sa main , son bras , et son visage .Il est hideux . assoiffé de pouvoir sans partage et veux qu'on l'adore pour sa création de merde. Voilà , cette petite intro assez proselyte pour vous ammener à penser un peu plus gnostique , c'est à dire à mettre Dieu très très au dessus des nuages et chercher pourquoi cette déchéance a eu lieu . C'est une sale histoire qui nous est arrivée

http://www.histoire-christ-gnose.org/Hypostase.htm
http://www.houstin.info/mods/blog/levangile-de-judas-texte-en-ligne_169.html

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires