Proche et Moyen-Orient

Une rescapée de la Shoah solidaire du peuple palestinien



Leila Mazboudi
Samedi 9 Janvier 2010

Mme Heidi Epstein
Mme Heidi Epstein
La rescapée de la "Shoah", Heidi Epstein âgée de 86 ans aurait due être une femme comme les autres!
 Car la logique, si logique est, aurait voulu que tous les rescapés de l'Holocauste soient des militants pour la Palestine, vu le calvaire qu'ils ont vécu, et qu'il est normal qu'ils veuillent qu'il ne se répète plus jamais.  
 
Hélas, ironie de l'histoire, c'est bien le contraire qui a eu lieu. Les rescapés des camps de la mort du 20ème sont eux-mêmes aujourd'hui les tortionnaires des camps de la mort du 21ème siècle… les usurpateurs de l'histoire et de la géographie de tout un peuple... les violeurs de la citoyenneté de quelques 6 millions de Palestiniens.

Raison pour laquelle  une femme comme Heidi Epstein ne peut aujourd'hui passer inaperçue. À contre courant du choix majoritaire de ses coreligionnaires, elle est l'une des plus fidèles défenseurs du peuple palestinien.
 
Jamais dès le moment où sa famille a décidé de fuir la répression nazie, il ne fut question d'aller en Palestine. Jamais. Ses parentes étaient profondément anti sioniste. Elle avait 14 ans, et ne comprenait pas très bien leur choix. Avec la proclamation de l'entité sioniste,  les choses étaient très confuses dans sa petite tête. "Israël" lui semblait la terre qui abritait les rescapés de l'holocauste.
Mais c'est en 1982 que les premières questions ont resurgi. Avec les massacres de Sabra et Chatila, commandités par l'ex-ministre de la guerre israélien, devenu plus tard Premier ministre, et actuellement au coma, Arien Sharon. Elle voulait savoir qui étaient les véritables auteurs.
Elle voulut savoir aussi tout ce qui s'était passé avant cette date encore…
C'est ainsi qu'elle découvrit le vrai visage d'Israël.
 
En 2001, elle va passer à l'acte: en formant un mouvement de femmes anti guerre baptisé "des femmes en noirs". En 2003, elle se rend pour la première fois en Cisjordanie occupée. Depuis, elle s'y rend chaque année et s'implique encore plus dans la défense des droits des Palestiniens.
dernièrement, elle a fait  partie de la manifestation organisée contre le blocus imposé contre la Bande de Gaza, baptisé "marche pour Gaza" qui comptait quelques 1400 militants venus de plus de 40 pays. Elle a eu la chance de faire partie des cent militants qui  ont été autorisés à rentrer.
 
Interrogé sur la réaction de ses coreligionnaires quant à son anti sionisme, elle rapporte que " la société israélienne la qualifie d'anti sémite, et l'accuse de haïr les Juifs. Je ne suis pas anti israélienne, mais je peux me permettre de critiquer Israël. Tous les pays peuvent être critiqués sauf Israël, pourquoi?".
Elle évoque les mensonges des Israéliens qui l'avaient mis en garde contre les Palestinien alors qu'elle se préparait pour aller en Cisjordanie, comme quoi ils allaient lui nuire: "ce sont les Palestiniens qui m'ont protégée, alors que dans l'aéroport de Ben Gourione j'ai été maltraitée, et on m'a traitée de terroriste et de danger pour la sécurité" rétorque Mme Heidi.
À 86 ans, Mme Heidi se dit optimiste pour la paix dan la région. Mais selon elle, il faudrait avant tout que "l'occupation israélienne cesse d'utiliser les armes contre les palestiniens, et il faudrait que les Américains cessent de financer les Israélien!"
Chose dite, certainement facile, mais comment faire?!


( les informations recueillies sur AlJazira)

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Samedi 9 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Habakuk le 09/01/2010 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sainte femme... Heidi Hepstein me bouleverse d'espoir. Elle me rappelle ces paroles de Genèse 18, versets 23 à 26:

"Abraham s’avança et dit : «Vas-tu vraiment faire périr le juste avec le méchant ? Peut-être y a-t-il cinquante justes au milieu de la ville. Vas-tu vraiment les faire périr ? Ne pardonneras-tu pas à ce lieu, en raison des cinquante justes qui s’y trouvent ? Loin de toi d’agir de cette manière: faire mourir le juste avec le méchant, de sorte qu’il en soit du juste comme du méchant ! Loin de toi ! Celui qui juge toute la terre ne pratiquerait pas le droit ! »L'Éternel dit : « Si je trouve à Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à tout ce lieu, à cause d’eux.»

Y-a-t-il encore cinquante justes en Israël...? Ou peut-être s'en trouvera-t-il dix...?

2.Posté par H@ST21 le 09/01/2010 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LES JUIFS DE CETTE TREMPE SONT EN VOIE DE DISPARITION..Y AURA T-IL UNE RELEVE POUR SAUVER L'IDEE QUE LE JUDAISME ET L' SIONISME SONT ANTINOMIQUES..A DEFAUT LES SIONISTES CONTINURONS DE PERPETUER L'ANTISEMITISME JUSQU'A CE QU'IL SOIT CONFONDU AVEC L'ANTISIONISME,

3.Posté par Ibnkhaldoun le 10/01/2010 00:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a encore beaucoup de juifs qui sont anti-sionistes, ils se comptent même par milliers. Mais quand on se positionne en dehors de la sphère sioniste on n'a aucune influence sur le cours de l'histoire tragique de notre ère. Car ici ce n'est pas le nombre qui compte. Un postulat fondé sur l'observation veut que la société humaine est structurée selon une hiérarchie de trois niveaux:
1- La crème de l'élite, composé d'une minorité agissante et régnante.
2- L'élite, composée des experts spécialisées dans tous les domaines stratégiques et gouvernantes.
3- Les vulgaires errants composés de la majorité écrasante (les gouvernés)
Ce postulat, n'est pas le mien il est l'œuvre d'un érudit musulman il y a 15 siècles préconisant de s'ériger contre ce schéma ,somme toute Darwinien et si cher aux sionistes néolibéraux, par la quête du savoir et l'intégrité inébranlable.
Heidi Epstein tout comme George Galloway, Gilad Atzmon et beaucoup d'autres ont choisi d'allumer une chandelle plutôt que maudire l'obscurité.

4.Posté par Habakuk le 10/01/2010 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marek Edelman, également, le dernier commandant de l'insurrection héroïque du ghetto juif de Varsovie contre les nazis en 1943, inlassable antisioniste, dont Alter Info a relaté le décès récent (2 octobre dernier) dans plusieurs articles. J'en profite pour saluer la mémoire de ce grand homme.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires