Conspiration

Une radio « fantôme » a failli déclencher la guerre contre l’Iran



Lundi 14 Janvier 2008

Une radio « fantôme » a failli déclencher la guerre contre l’Iran
Lors d’une conférence de presse au centre opérationnel de la 5ème flotte américaine au Bahreïn, les commandants des deux bâtiments de guerre impliqués dans les incidents survenus la semaine dernière avec des navettes de la garde révolutionnaire iranienne dans le détroit d’Ormuz ont reconnu que les menaces proférées à leur encontre pouvaient - par une technique de brouillage des ondes radio - émaner d’autres sources que les navettes iraniennes !

Cet aveu arrive alors que l’on a largement commenté le fait que, selon les mots du Commandant Jeffrey James, la flotte avait riposté avec « les avertissements prévues à cet effet, précédents tout engagement. » Heureusement, les navettes ont quitté les lieux bien avant que les procédures puissent conduire à une confrontation armée.

Ceci confirme les informations publiées par le Washington Post d’hier rapportant que bon nombre d’experts du Proche Orient, d’experts de la langue Farsi et d’iraniens vivant aux Etats-Unis, soulignent que les menaces contre les bateaux de la flotte américaine entendues sur les enregistrements du Pentagone, ne sont pas d’origine iranienne. Le Post cite Karim Sadjadpour, un américain d’origine iranienne travaillant à la fondation Carnegie pour la paix internationale, disant que l’accent « sonnait plutôt pakistanais, asiatique, ou d’un américain essayant de se faire passer pour un iranien, mais certainement pas iranien. »

Le Navy Times de vendredi cite également une porte-parole de la 5ème flotte disant que la Marine n’a pas encore localisée avec précision d’où provenaient les transmissions, et qu’elle n’exclue pas la possibilité qu’elles proviennent de la terre ferme.

Le journal suggère même qu’il pourrait s’agir d’une personne, appelé « Fillipino Monkey » [singe philippin], ou de personnes du même genre, qui depuis 25 ans passe sa vie à agresser les bateaux américains l’un après l’autre en « balançant des insultes et des noms d’oiseaux ».

Lyndon LaRouche, pour sa part, pense que si ces transmissions ont réellement eu lieu, elles pourraient être l’œuvre de forces irrégulières engagées à créer une provocation semblable à l’incident du Golfe du Tonkin [qui a déclenché la guerre du Vietnam].

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Lundi 14 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par al akl le 14/01/2008 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

by way off deception...

2.Posté par MIJEON Amaury le 14/01/2008 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais bien sur!
Cela n'est autre qu'une provocation pour trouver le bon déclencheur du conflit tant voulu!

3.Posté par guerrilleros le 15/01/2008 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouvrer vos yeux c encore le mossad et la cia ca leur ressemble ils n ont pas de figure c sionistes

4.Posté par Morpheus le 15/01/2008 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une vielle technique qui marchera encore longtemps.
Les services secrets + les médias muselés et gavés de propagandes, un duo redoutable.
C'est goebbels qui disait qu'il suffisait de répéter incessamment une fausse information pour que celle ci finisse pas devenir vrai. Donc ce duo de choc est un poison mortel, c'est le moins que l'on puisse dire.

5.Posté par vinc le 16/01/2008 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fait, on sait absolument pas ce qui se passe par là-bas.... Et demain, au journal "officiel", on verra qu'il y a une une "embrouille" dans le Détroit D'ormuz ; et on va se retrouver avec un début de conflit du jour ou lendemain... Et sans savoir vraiment qui l'a manigancé.. Et a partir du moment ou l'élément déclencheur sera arrivé, plus personne n'en aura rien à faire de qui a maniplué qui vu qu'on se retrouvera d'un coup en plein conflit, et en ne sachant même pas pourquoi...??? Si les U.S.A. veulent vraiment impliquer l'Iran dans un coup tordu, ils ont encore plus de 8 mois pour le faire...

6.Posté par vinc le 16/01/2008 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est goebbels qui disait qu'il suffisait de répéter incessamment une fausse information pour que celle ci finisse pas devenir vrai. Donc ce duo de choc est un poison mortel, c'est le moins que l'on puisse dire.

Ton exemple est absolument vrai, vu l'énorme baratin pour aller en Irak pour démanteler les armes de destruction massive, dit et répéter devant le Conseil de l'O.N.U. ; devant unn parterre de personnalités diplomatiques qui, en plus, savaient que c'était à 95% du baratin...

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires