Croyances et société

Une nouvelle étude du MIT incrimine l'aluminium vaccinal, y compris dans l'autisme



Initiative citoyenne
Samedi 15 Décembre 2012

Une nouvelle étude du MIT incrimine l'aluminium vaccinal, y compris dans l'autisme
Des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology, une des plus prestigieuses universités des Etats-Unis), ont publié en novembre passé, une étude assez accablante qui relie l'aluminium des vaccins au développement de l'autisme ainsi qu'à un risque de décès prématuré.
 
Voici la traduction du résumé (abstract) de cette étude importante :
   
Des données empiriques confirment les symptômes d’autisme liés à l’exposition à l’aluminium et à l’acétaminophène    
 
Stephanie Seneff, Robert M. Davidson and Jingjing Liu, 18 novembre 2012.
 
Résumé
 
L’autisme est une affection caractérisée par une altération des compétences cognitives et du comportement social, associée à une altération de la fonction immunitaire.
 
Il est alarmant de constater que l’incidence de l’autisme est à la hausse. Les facteurs environnementaux sont de plus en plus soupçonnés de jouer un rôle. Cet article s’efforce d’examiner la fréquence des cas à partir des données du VAERS (Vaccine Adverse Events Reporting System).
 
Nos résultats fournissent des preuves solides à l’appui d’un lien entre l’autisme et l’aluminium des vaccins. Une revue de la littérature sur la toxicité de l’aluminium dans la physiologie humaine contribue à corroborer nos résultats.
 
Les cas d’autisme repris dans les données du VAERS n’ont cessé d’augmenter à la fin du siècle dernier principalement à l’époque à laquelle le mercure a été progressivement supprimé, et la quantité d’aluminium augmentée.
 
En utilisant des techniques logarithmiques de vraisemblance, nous avons pu identifier plusieurs signes et symptômes qui sont significativement plus fréquents dans les rapports concernant les vaccins après les années 2000. Nous avons ainsi pu relever des cas de cellulite, d’épilepsie, de dépression, de fatigue, de douleurs et de décès qui sont également associés de manière significative à l’aluminium contenu dans les vaccins. Nous pensons que les enfants qui ont reçu le diagnostic d’autisme sont particulièrement vulnérables aux métaux toxiques comme l’aluminium et le mercure suite à des taux insuffisants de sulfate et de glutathion dans le sérum sanguin. On a également pu observer une forte corrélation entre l’autisme et le vaccin ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole) La chose peut être partiellement expliquée par une augmentation de la sensibilité à l’acétaminophène administré pour combattre la fièvre.
 
Empirical Data confirm autism symptoms related to aluminium and acetaminophen exposure
 
Stephanie Seneff, Robert M. Davidson and Jingjing Liu, 18 novembre 2012.
 
Sources: Childhealthsafety & la revue scientifique Entropy
 
Voir aussi l'excellente émission "C'est au Programme" du 5 décembre dernier sur France 2, consacrée justement à l'aluminium vaccinal: ICI (du temps 0 à 31'30"" environ)
 
[On le voit et on l'entend, le ton change: les journalistes soutiennent les victimes, les officiels ne sont plus crus et leurs discours minimisateurs et méprisants scandalisent tout le monde, le public démontre au final qu'il ne demande qu'à être informé et se réjouit que ces sujets trop souvent occultés puissent enfin être traités par les médias!!]

http://www.initiativecitoyenne.be


Samedi 15 Décembre 2012


Commentaires

1.Posté par bob le 15/12/2012 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut également citer dernièrement le dr russel blaylock dans une interview a expliqué que les vaccins ne fonctionne pas et qu'ils endommagent l'immunité innée, les vaccins inhiberait le système immunitaire à produire des cytokines de type th2 et supprime l'immunité cellulaire.
L'immunité innée serait celle qui détermine majoritairement votre capacité de défense, en gros si vous avez de bons gènes et vous ne risquez rien en vous plantant un clou rouillé dans le doigt.
Dans de derniers test le dr adrian ulrich a confirmé que le système immunitaire adaptatif (vaccin) s'est montré incapable de lutter contre l'infection.
En fait tout un dogme est en train de s'écrouler et ces dogmes scientifiques qui s'écroulent sont en train d'être détruit par des scientifiques.

2.Posté par Saber le 15/12/2012 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a aussi des milliers de cas de soldats américains qui n'ont jamais mis le pieds en Irak alors qu'il est dit qu'ils ont été contaminés par l'uranium appauvri alors que la vérité vient de l'adjuvant aluminium contenu dans les vaccins. C'est un scandale mondial causé par l'industrie pharmaceutique.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires