ALTER INFO

Une mission secrète en Afghanistan pave la voie à une guerre contre l'Iran


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


Par William M. Arkin
The Washington Post
Le 8 mai 2008


danyquirion@videotron.ca
Samedi 10 Mai 2008

Une mission secrète en Afghanistan pave la voie à une guerre contre l'Iran
Ceux qui prédisent la guerre contre l'Iran ou une forme d’attaque surprise du tandem Bush-Cheney sur Téhéran sont constamment à la recherche de signes de préparatifs militaires tels qu’un bombardier B-52 qui décolle par erreur du Dakota du Nord armé de missiles de croisière nucléaires, un deuxième ou un troisième porte-avions qui entre dans le golfe Persique ou encore, un bombardier B-1 qui se crash au Qatar.

Étant donné que la manière la plus probable d’une guerre contre l'Iran ne sera pas un débarquement de Marines sur la plage, mais plutôt une attaque sur les installations nucléaires et sur des cibles du « régime, » des signes comme ceux-ci pourraient simplement n’être que des mirages. La véritable attaque ne surviendra pas nécessairement à la suite d’un avertissement et l'armée US a mis au point tout un système appelé «attaque globale » pour exécuter une telle attaque préventive.

Une mission secrète réalisée en août dernier au-dessus de l'Afghanistan a attiré mon attention, car elle nous dévoilait tout ce qu'il nous faut savoir sur la capacité de l'armée US à réaliser une attaque surprise contre l’Iran. Cette mission nous a également démontré jusqu’à quel point une telle attaque pourrait être inefficace.

Le 12 août 2007, quatre avions F-16CJ ont pris leur envol de l’Irak vers l’est de l’Afghanistan pour une mission d’une durée de 11 heures, en traversant l'espace aérien de six pays différents, avant de lancer plus d'une douzaine de bombes téléguidées sur des cibles des Talibans. Les équipages de ce vol qui ont fracassé tous les records ont reçu en 2007 le « Clarence MacKay Trophy, »un trophée très convoité et remis annuellement pour « le vol le plus méritant » de l'année.

Selon l’US Air Force, la mission secrète n'avait auparavant jamais été expérimentée et les pilotes se sont vus attribués une période de deux minutes pour réaliser l’attaque à la fin de leur vol de 2,100 milles. Le tout sans escale, ayant nécessité 13 remplissages aériens des réservoirs pour un vol équivalent à un aller-retour entre New York et Los Angeles.

Selon l’US Air Force, la mission a été un succès: Il en est résulté « une frappe directe » qui a permis à la coalition des forces terrestres de « conduire des raids sur les positions des Taliban. »

Toutefois, une vérification de l'actualité en Afghanistan pour la semaine du 12 août permet de constater que l’on ne parle pas d’une véritable attaque aérienne d'importance. Le 12 août, les fils de presse ont signalé des combats à proximité de la frontière pakistanaise de même que la mort de trois soldats US et de leur interprète afghan dans l'explosion d'une bombe. D'autres combats ont été signalés le 13 et le 14 août, mais pas de missions de bombardement en support aux Forces US ou afghanes. Le 15 août, le gouvernement afghan a annoncé une opération à grande échelle de trois jours dans la région de Tora Bora, une opération lancée en réponse à l'assassinat des trois soldats américains par un engin explosif improvisé au début de la semaine. Les officiels ont déclaré que près de 50 suspects militants pakistanais et talibans ont été tués lors d’opérations aériennes et terrestres. Pour sa part, un officiel afghan a déclaré que des avions de combat de la coalition ont effectué deux sorties pour attaquer les positions des Taliban dans cette région.

Je ne doute pas que la mission de nuit des avions F-16CJ était complexe et historique, de même qu’elle était physiquement et mentalement exigeante. Selon l’US Air Force, les équipages ont travaillé avec de nouvelles instructions et ils étaient dans l'inconnu. Le commandant de l'escadron a eu seulement 18 heures pour planifier et pour préparer l'attaque. De plus, la mission était si secrète qu’elle n'était pas inscrite sur le journal « Air Tasking Order, » le programme quotidien distribué dans toute l'armée US, ce qui compliquait les opérations de remplissage aérien des réservoirs et les survols.

Si le 12 août 2007 les États-Unis avaient tué Osama ben Laden ou réalisé de grandes victoires en Afghanistan, on pourrait apprécier pleinement la mission et l'attribution du Trophée MacKay. Mais je suppose que ce qui est important ici est que la mission s’est déroulée avec la précision d’une horloge et non pas parce que quelque chose d'important en Afghanistan a été détruit.

Rien de tout ceci ne vient ternir l'effort ni ce qui a été réalisé. Mais si c'était réellement une répétition d’une attaque contre l'Iran, alors c’était une mission où positionner les avions au-dessus de la cible avait plus d’importance que ce qui a réellement été bombardé.

Traduit par Dany Quirion pour Alter Info

Source : http://blog.washingtonpost.com


Samedi 10 Mai 2008


Commentaires

1.Posté par gourdon le 12/05/2008 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'est-il pas absurde d'avoir recours à la presse pour faire état de fait de guerre, qui ne révèle qu'une chose, un non sens de ce qu'est une guerre, une vrai guerre. Les images nous entoure, ce qui nous paraissez comme une atteinte à l'intégrité des états, de ces citoyens, par l'usage de la diplomatie tombe chaque jour un peu plus. Comme si ces hommes avaient en eux un désir de mort.
Cette sensation est grisante, comme l'argent, et l'usage du feu est très facile.
Nous savons, les militaires savent qu'il est plus facile de maintenir le paix que de faire la guerre.
Nous savons que l'argent et le pouvoir guerrier sont entrelacés dans beaucoup de pays dont l'Amérique. Nous savons aussi que ce ne sont que quelques hommes qui un entre leur main les leviers, et nous connaissons aussi le phénomène du III Reich.
Par toutes ces informations nous pouvons contre carrer ces pouvoirs qui se pament , se drappant d'une conscience supérieure, pensant money, sans penser homme.....
Nous savons tout celà, et bien encore sur ces puissances qui dorment, comme voulant prendre forme. La guerre et sa fin n'a pas été signé ni à Yalta ni ailleurs, elle se perpétue.
Alors ne pouvons nous pas leur dire que leur cinéma est très jolie, mais que le manège , leur manège est de l'ordre de l'absurde, et que eux aussi sont mortels, mais ils ne le savent pas.

2.Posté par MIJEON Amaury le 12/05/2008 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ne savent pas qu'ils sont mortels.
Hélas!

Ces manoeuvres militaires peuvent etre spectaculaires!
Mais je doute fortement que leur attaque sera une surprise!
Car tout simplement l'Iran s'y attend!

Ils sont en surveillance permanente!

Ils l'ont dit!

Mais je crois que plus ils se sentirons immortels,
plus ils foncerons droit dans le mur.

Je lance les paries!
La mort de Bush!
Le désastre de la guerre contre l'Iran!
Et dans un très proche future!
Le réveille musulman.
Car après tout;
ceux sont eux les victimes de tout ceci!

Et la tour de Babel s'écroule!
Car l'orgueil aveugle les hommes et les entraine dans la mort.

3.Posté par MIJEON Amaury le 12/05/2008 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La guerre est pour mai ou juin!
Pas plus tard!

4.Posté par Magrof le 13/05/2008 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En comparant ce qu'étaient les Etats-Unis avant l'arrivée de Bush, à ce qu'ils sont devenus aujourd'hui, on se rend compte de leur chutte vertigineuse.

Puisque rien n'a changé dans les intentions ou comportement des dirigeants de l'empire états-unienne. Il n'y a aucune raison que ce processus de chutte s'arrête ou change de sens pour cette empire.

Logiquement, on ne peut s'attendre qu'à la destruction imminente de l'empire états-unienne. Une destruction avec une immense humiliation dans une surprise totale à faire figer leur yeux. C'est ce que la Nature prévoit toujours pour ceux qui ont des oreilles sourdes et lourdes.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires