Histoire et repères

Une lettre d'Albert Einstein écrite peu de temps après le massacre de Deir Yacine


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 23 Février 2020 - 01:22 LA PREMIÈRE CRISE DU PÉTROLE ALGÉRIEN


Il s'agit d'une lettre originale d'Albert Einstein donnant sa position sur le sionisme quelques heures après avoir appris le massacre commis parles sionistes à Deir Yacine en Palestine.
Einstein y exprime son refus d'être associé à ceux qu'il qualifie de criminels.


Mounadil Djazaïri
Samedi 28 Novembre 2009

Une lettre d'Albert Einstein écrite peu de temps après le massacre de Deir Yacine
10 avril 1948,
à M. Shepard Rifkin, directeur exécutif des amis Américains des combattants pour l'indépendance d'Israël (une émanation du Lehi ou groupe Stern, NdT)

Cher monsieur,

Quand une véritable catastrophe finale s'abattra sur la Palestine, le premier responsable en sera le gouvernement britannique et les seconds responsables seront les organisations terroristes qui émanent de nos rangs.
Je ne veux voir personne associé avec ces gens égarés et criminels.

Sincèrement,
Albert Einstein

Document trouvé via Window into Palestine


Samedi 28 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par serggio le 28/11/2009 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr moubarak pourquoi tu fais pas pareil pour gaza ?

2.Posté par Aigle le 28/11/2009 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le general d'operette , sous lieutenant en 56 qui n'a pas tire un seul coup de feu en voyuant passer les sionistonazis foncant à travers le Sinai sur l'Egypte , encore moins en 67 , et bien au chaud en 73 , n'a pas l'envergure d'un Einstein ...cela serait insulter Albert

3.Posté par Alif le 28/11/2009 16:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Einstein est loin d’être cette personnalité de paix et d’humanité que les medias lui
colle: En 1945 en visite au Japon déclara après avoir visité Hiroshima et Nagasaki " On a gagné la guerre, on n’a pas gagné la paix ". En 1948, il soutient la création de l’état d’l’État d’Israël.
En 1952, le premier ministre, David Ben Gourion lui proposa de devenir le deuxième président d’Israël mais Einstein répondit qu’il regrettait de refuser cette offre car il manquait de compétences pour cette charge. Donc s’il avait les compétences pour diriger il aurait accepter et participer au massacre de palestiniens.
Noter que c’est lui-même qui avait dit que le massacre de la moitié de l’humanité n’est pas démontrable par la raison,donc il n’y a rien de point de vu logique et raisonnable qui l’empêche et ce pour justifier la fabrication de la bombe atomique au quelle il a participé.

En fin, l’autre prix noble de paix Élie Wiesel avait refusé lui aussi une proposition récente de devenir président d’Israël car disait-il :" Il s’agit d’une fonction honorifique. sans pouvoir. Aussi, il est difficile de refuser. Toutefois, j’ai décliné cette offre. J’aime trop Israël ",il aurait bien aimé que cette fonction a des pouvoirs réels pour que lui aussi donne des ordre de massacrer les palestiniens. 
La lettre en haut? soit elle est fausse,soit elle a été ecrite dans un autre contexte.

Sincèrement.



4.Posté par H@ST21 le 28/11/2009 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OUI, IL Y A BIEN DES JUIFS QUI ONT EXPRIMES LEUR DOUTE OU LEUR HOSTILITE A L'EGARD DU SIONISME,..... MAIS POUR QUEL RESULTAT CONCRETEMENT ???????

5.Posté par Hijack le 28/11/2009 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je dirai plutôt qu'Einstein s'est détourné du sionisme dès son premier séjour en Israël et pas pour les motifs indiqués plus haut, plus par désaccord sur les plans de colonisation ... il avait deviné ce que subiraient les palestiniens.
Il y a eu plusieurs courriers dans ce sens, entre Einstein et Freud à l'époque.

6.Posté par dik le 28/11/2009 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"En toutes choses, il faut considérer la fin". Einstein! Même Nétanyahu en dirait autant! Bande d'hypocrites envers Dieu et les Hommes! Du vent, comme disait feu Khomeini.

7.Posté par Alif le 28/11/2009 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Einstein n’a visité La Palestine qu’une seule fois,en 1923,et il n’ a pas manqué d’exprimer son enthousiasme à la dynamique des jeunes juifs,protégés par les brut-aniques, qui ont envahi la Palestine,en provenance des pays de l’Europe de Est et de la Russi.
En 1948 il soutient la création de l’état terroriste d’Israël que tout le monde sait dans quelles circonstances il a été créé et ce peu de temps après le massacre de Deir Yacine.
En 1950 il exprima sa sympathie envers Israël en faisant don de ses manuscrits et de ses
Recherches à l’université hébraïque de Jérusalem.

8.Posté par Hijack le 28/11/2009 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Suite ... et comme cela a été dit au-dessus, il est vrai que malgré que bcp de juifs illustres ont été antisionistes, on n'en voit pas le résultat du côté des palestiniens.

9.Posté par Hijack le 28/11/2009 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lisons les dires d'Einstein ... et il est évident, s'il était sincère avec lui même, ce qu'il dit ne fait pas de lui un sioniste, surtout juste après guerre :

«Si nous nous révélons incapables de parvenir à une cohabitation et à des accords honnêtes avec les Arabes, alors nous n'aurons strictement rien appris pendant nos deux mille années de souffrances et mériterons tout ce qui nous arrivera.» (Albert Einstein, lettre à Weismann, le 25 novembre 1929).

Einstein: «La conscience que j'ai de la nature essentielle du judaïsme se heurte à l'idée d'un État juif doté de frontières, d'une armée, et d'un projet de pouvoir temporel».

Albert Einstein: «Il serait, à mon avis, plus raisonnable d'arriver à un accord avec les Arabes sur la base d'une vie commune pacifique que de créer un État juif».

10.Posté par Alif le 28/11/2009 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hijack,

La moindre des choses c’était de ne pas soutenir la création d’Israël alors qu’il a fait le contraire 1948.
Lorsque David Ben Gourion lui proposa en 1952 de devenir président d’Israël il refusa en avançant qu’il " manquait de compétences pour cette charge" . Et ajouta : " Ma relation au peuple juif est mon lien humain le plus fort ",c'est à dire qu'il soutient Israël sans condition alors qu il aurait pu dire qu'il refusa cette proposition car Israël est un état illégal qui s’est bâti sur les terres des palestiniens après les avoir expulsé et massacré.
Entre ce qu’on dit et ce qu’on pense,il existe tout un univers.


11.Posté par cielétoilé le 28/11/2009 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il parle d'une "véritable catastrophe finale"alors que l'Etat n'est pas encore créé , puisque c'est le 8 Mai 1948 et la lettre date du 10 Avril 1948 , alors pourquoi parler de "catastrophe" alors que rien n'a eu lieu et pourquoi le mot "finale" comme s'il y avait une "fin" dans cette histoire là , c'est quand même étrange que de la veille de la création d'un Etat , on fasse allusion à sa fin . Ensuite, il parle d' "organisations terroristes" construites depuis nos propres rangs comme s'il savait à l'avance qu'il y aurait du terrorisme dans l'avenir et une catastrophe à venir . Enstein avait l'air d'être au courant de beaucoup de choses , peut-être de la théorie de Albert Pike ou d'autre chose dans ce genre ?

12.Posté par cielétoilé le 28/11/2009 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne pense pas que ce courrier soit à raccrocher au seul massacre de Deir Yacine qui comptait 750 habitants , même si cela a pu déclencher cette lettre par une prise de conscience pour ce que cela signifiait . Les mots "catastrophe finale" doivent se référer à autre chose .

13.Posté par SHARAF le 28/11/2009 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette lettre signé d' Albert 'Ayn shaytaan, ressemble trangement , du point de vue de la ruse renardesque, à la main tendue d'Obama , ...ce me semble ! , qu' en dites-vous ?
Ou alors semblable, à cette station de radio qui se nomme "la Paix " , et ne fait que la guerre et le soutien à la guerre criminelle contre le peuple Palestinien colonisé .
Ils sont ainsi ses monstres séducteurs et pervers !

14.Posté par Romana le 28/11/2009 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au bout de quelques dizaines d'années le message d'un homme comme A.Einstein est trouble alors que celui de mohamed est claire aprés 1430 ans. Cela est surement un signe.

15.Posté par cielétoilé le 28/11/2009 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Enstein et son génie alors que de nombreux travaux auparavant , avant lui, mettaient en route la fameuse théorie de la relativité. Quant à sa femme Mileva Marić, physicienne originale, élève à l’École Polytechnique Féderale de Zurich (EPFZ) qui avait beaucoup de concepts imagés pour expliquer ses "réflexions théoriques sur la physique" (la première femme ) mais qui a fini abandonnée , n'était-elle pas aussi sa part dans cette théorie , en y participant d'ailleurs ? On ne nous le dira jamais mais elle a été lâchée avec ses enfants pendant qu'Albert empochait le prix nobel .Dur destin que celui des femmes . Marie Curie a eu plus de chance .

16.Posté par cielétoilé le 28/11/2009 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a une correspondance de sa première femme qui révèle son rôle dans cette théorie . On lui reproche de ne plus avoir écrit après son divorce , forcément car elle avait fort à s"occuper de la schizophrénie d'un de ses enfants et de son état difficile de divorcée pour l'époque mais pendant ce temps, Albert paradait devant les journalistes du monde entier et l'élite du monde entier , même en tirant la langue sur une photo pour montrer son intelligence ... Pendant que Mileva mourait précocement dans l'anonymat complet .

17.Posté par H@ST21 le 28/11/2009 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cieletoilé@ IL EST BON DE RAPPELER QUE CERTAINS GENIES NE MERITENT PAS TOUS LES ELOGES QUI LEURS SONT RESERVES A TITRE POSTHUME,CAR IL DEVIENT ALORS LEGITIME DE SE DEMANDER POURQUOI ET PAR QUI ILS ONT ETE PLACES SUR UN TEL PIEDESTALE

18.Posté par Hijack le 28/11/2009 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Alif,

Il me semble, d'après ce que j'en sais ... qu'Enstein a refusé la présidence d'Israël, ne voulant pas que son nom soit associé à Israël à partir de ce moment où il a constaté ce qui arrivera ... étant bien placé pour deviner les projets de ses compatriotes.

Il est évident que les sionistes ayant tjrs voulu cacher ce fait ... ont dit tout et n'importe quoi, plutôt que la vérité.

19.Posté par Hijack le 28/11/2009 23:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ajoute, que si les sionistes ont tout fait pour cacher les correspondaces d'Enstein, notamment avec Freud, sur le sujet "du projet sioniste" face aux palestiniens, c'est bien qu'il avait nettement changé d'avis sur le sionisme ... en terre d'Isrël.

20.Posté par Alif le 28/11/2009 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Einstein était de ceux qu’on peut appeler des antisioniste pro Israelien,leurs rôle étaient de couvrir les crimes sionistes en Palestine et ailleurs en parlant de justice et des droits des palestiniens pour uniquement montrer qu’il existe une conscience juive qui s’oppose à l’oppression des faibles et ainsi divertir les masses et tourner leurs attentions sur la réalité du drame Palestinien;Comme donner l’impression que c’est un problème entre deux religions ou deux peuples et non pas un probléme d'occupation.
Einstein savait, comme d’autres, qu’il n’y a pas de peuple juif et que les colons israéliens
Sont des Khazars convertis au judaïsme et non rien à voir avec la Palestine ni de prés ni de loin,et était au courant du projet sioniste en Palestine et pourtant il a soutenu la création d’Israël.
Ces soit disant antisioniste mais pro israélien,ce qui est contradictoire,montrent leurs vrais visages dés que l’on parle d’actions concrètes pour soutenir les palestiniens,comme dernièrement dés que les uns ont commencé à parler du boycotte économique et culturel d’Israël,ces soit disant juifs et qui se réclament de gauche,n’ont pas tardé à manifester leurs désaccords.
Les sionistes sont comme les caméléons ils n’hésitent pas à changer de couleurs selon les circonstances sans perdre de vu leurs proies un seul moment.



21.Posté par aicha le 29/11/2009 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALBERT EINSTEIN : LES DIRIGEANTS ISRAÉLIENS SONT DES FASCISTES


Lettre adressée au New-York Times par Albert Einstein et d’autres (voir la liste ci-dessous) au sujet de Begin et d’Israel.

A l’éditeur du New-York Times

New York, 2 Dec. 1948
ici la suite de la lettre

http://www.montraykreyol.org/spip.php?article1838

22.Posté par TILT le 29/11/2009 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Alif, VOTRE ANALYSE ME SEMBLE TRES JUSTE, d'autant qu'elle vient d'etre illustrée par le discours d Andre Gluksmann iinvité chez thierry ardisson ce samedi soir, il tenait exactement le type de propos que vous énoncez dans votre description du "Juif de gauche antisioniste mais pro israéliens"

23.Posté par isaLoL le 29/11/2009 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir a tous.
Je rejoints aussi les dires de Alif.
Personnellement, je n'ai aucun respect pour ce genre d'individu.
Quand bien même qu'il aille écrit cette lettre et, quand bien même qu'il était devenu agnostique.
Comme dit Alif;
"Les sionistes sont comme les caméléons ils n’hésitent pas à changer de couleurs selon les circonstances sans perdre de vu leurs proies un seul moment."

24.Posté par dik le 29/11/2009 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu Alif. Les sionistes ont non pas une double personnalité mais de multiples personnalités de manière à agir sur tous les tableaux. Ils se structurent également de la même façon en recrutant à tous les niveaux sociaux et leur arme la plus redoutable est l'art de mentir et de persuader. Ils sont capables de faire passer un aigle pour une chèvre sachant bien que celle-ci ne peut pas voler! Le commun des mortels n'y prête aucune attention, ce qui leur permet de frapper fort le moment venu. Sataniques!

25.Posté par Hijack le 29/11/2009 00:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"L'antisionisme est l'antisémitisme justifié enfin, à la portée de tous".


Cette citation d'Einstein peut-être prise dans deux sens différents:
- Soit qu'il trouvait légitime l'antisionisme - (Il l'avait en fait soutenu avant de constater sur place la réalité et de s'en détacher totalement...)

- Soit qu'il considérait que l'antisionisme = antisémitisme. (Ce serait étonnant d'un être dit intelligent...)

Par cette citation, il disait : "Que c'était à la portée du premier imbécile venu de traiter d'antisémite un antisioniste". Ca va de soi. .. et c'est ce qui arrive !!! Sacré Albert !

Einstein était contre la partition de la Palestine. La principale raison pour laquelle il refusa la Présidence d'Israël !

Heu ... désolé de le défendre, je suis pas là pour ça, mais il faut être sûr d'un fait avec d'accuser. Bref, bcp de sionistes ont tout fait pour détourner ses écrits sur le sionisme, ses paroles.*
Certes, il aurait pu dénoncer Israël , pas évident peu de temps après guerre.

Enstein était (sauf preuve du contraire) vers la fin de sa vie contre le sionisme, et Herzl était un fieffé antisémite ... voilà la vérité qui dérange.

26.Posté par Hijack le 29/11/2009 00:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Alif,

Dans ce cas, tu vas dans le sens des sionistes ... puisqu'ils disent eux aussi qu'Einstein était pour le grand Israël, alors que lui souhaitait voir les juifs ailleurs !

Malgré tout ce que j'ai dit sur Einstein, bien entendu, ses positions sont peut être une façon de jouer sur tous les tableaux ... mais je ne crois pas.

27.Posté par Hijack le 29/11/2009 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Freud et Einstein contre l'État d'Israël


"La Palestine ne pourra jamais devenir un Etat juif"

Sigmund Freud

Cette lettre, écrite par Freud le 26 février 1930, était adressée au Docteur Chaim Koffler et répondait à la demande de l’association de "Jérusalem Keren Ajossot" - demande envoyée à plusieurs personnalités juives éminentes - de signer une pétition condamnant les Arabes pour une émeute survenue en 1929 en Palestine, émeute au cours de laquelle plus de 100 colons avaient été tués.

Son destinataire l’a transmise à une collectionneur d’autographes de Jérusalem, Abraham Schwadron, en échange de la promesse qu ’"aucun oeil humain ne puisse jamais la voir ". C’est ainsi qu’elle est restée secrète pendant plus de 70 ans jusqu’à ce qu’elle paraisse ces dernières années dans le catalogue d’une exposition à l’Université de Jérusalem.

« Cher Docteur,

Je ne peux faire ce que vous souhaitez.

Je me sens incapable de surmonter mon aversion à accabler le public avec mon nom et même ce moment critique ne me paraît pas le justifier . Quiconque désire influencer les masses se doit de leur donner quelque chose de vibrant et d’enflammé et mon sobre jugement sur le Sionisme ne le permet pas. Il est sûr que je sympathise avec ses buts, je suis fier de l’Université de Jérusalem, et la prospérité de ses implantations me fait plaisir.

Mais, d’autre part, je ne pense pas que la Palestine pourra jamais devenir un État juif, ni que les mondes Chrétien et Islamique soient prêts à ce que leurs lieux saints soient sous contrôle juif. Il m’eut paru plus judicieux d’établir une patrie juive sur une terre moins chargée d’histoire. Mais je reconnais qu’un point de vue aussi rationnel aurait peu de chance d’obtenir l’enthousiasme des gens et le soutien financier des riches.

Je concède avec tristesse que le fanatisme infondé de notre peuple soit en partie à blâmer pour avoir éveillé la méfiance arabe. Je ne puis cultiver de sympathie pour une piété mal dirigée qui transforma un morceau du mur d’Hérode en relique nationale offensant ce faisant les sentiments des autochtones.

Jugez vous-même maintenant si, avec un tel point de vue critique je suis la personne qu’il faut pour conforter un peuple pris dans l’illusion d’une espérance injustifiée.

Votre respectueux serviteur. »

Sigmund Freud

--------------------------------------------------

Les dirigeants israéliens sont des fascistes

Lettre adressée au New-York Times par Albert Einstein et d'autres (voir la liste ci-dessous) au sujet de Begin et d'Israel.

A l'éditeur du New-York Times
New York, 2 Dec. 1948

Parmi les phénomènes politiques les plus inquiétants de notre époque, il y a dans l'Etat nouvellement créé d'Israël, l'apparition du "Parti de la Liberté" (Tnuat Haherut), un parti politique étroitement apparenté dans son organisation, ses méthodes, sa philosophie politique et son appel social aux partis Nazi et fascistes.

Il a été formé par les membres et partisans de l'ancien Irgun Zvai Leumi, une organisation terroriste d'Extrème-Droite et nationaliste en Palestine.

La visite actuelle de Menahem Begin, le chef de ce parti, aux Etats-Unis est évidemment calculée pour donner l'impression d'un soutien américain à son parti lors des prochaines élections israéliennes, et pour cimenter les liens politiques avec les éléments Sionistes conservateurs aux Etats-Unis.

Plusieurs Américains de réputation nationale ont prêté leurs noms pour accueillir sa visite.

Il est inconcevable que ceux qui s'opposent au fascisme dans le monde entier, si correctement informés quant au passé et aux perspectives politiques de M. Begin, puissent ajouter leurs noms et soutenir le mouvement qu'il représente.

Avant que des dommages irréparables ne soient faits par des contributions financières, des manifestations publiques en soutien à Begin et avant de donner l'impression en Palestine qu'une grande partie de l'Amérique soutient des éléments fascistes en Israel, le public américain doit être informé sur le passé et les objectifs de M. Begin et de son mouvement.

Les déclarations publiques du parti de Begin ne montrent rien quant à leur caractère réel. Aujourd'hui ils parlent de liberté, de démocratie et d'anti-impérialisme, alors que jusqu'à récemment ils ont prêché ouvertement la doctrine de l'Etat Fasciste.

C'est dans ses actions que le parti terroriste trahit son véritable caractère. De ses actions passées nous pouvons juger ce qu'il pourrait faire à l'avenir.

Attaque d'un village Arabe

Un exemple choquant fût leur comportement dans le village Arabe de Deir Yassine


Ce village, à l'écart des routes principales et entouré par des terres Juives, n'avait pas pris part à la guerre et avait même combattu des bandes arabes qui voulaient utiliser comme base le village.

Le 9 Avril, d'après le New-York Times, des bandes de terroristes ont attaqué ce village paisible, qui n'était pas un objectif militaire dans le combat, ont tué la plupart de ses habitants - 240 hommes, femmes et enfants - et ont maintenu quelques uns en vie pour les faire défiler comme captifs dans les rues de Jérusalem.

La majeure partie de la communauté juive a été horrifiée par cet acte,et l'Agence Juive a envoyé un télégramme d'excuses au Roi Abdullah de Trans-Jordanie.

Mais les terroristes, loin d'avoir honte de leurs actes, étaient fiers de ce massacre, l'ont largement annoncé et ont invité tous les correspondants étrangers présents dans le pays à venir voir les tas de cadavres et les dégâts causés à Deir Yassin.

L'incident de Deir Yassin illustre le caractère et les actions du Parti de la Liberté. Au sein de la communauté juive, ils ont prêché un mélange d'ultra-nationalisme, de mysticisme religieux et de supériorité raciale.

Comme d'autres partis fascistes, ils ont été utilisés pour casser les grèves et ont eux-même encouragé la destruction des syndicats libres. Dans leur Convention, ils ont proposé les syndicats de corporation sur le modèle fasciste italien.

Lors des dernières années de violences sporadiques anti-Britanniques, l'IZL et le groupe Stern ont inauguré le règne de la terreur parmi la communauté juive de Palestine.

Des professeurs ont été battus pour s'être exprimés contre eux, des adultes ont été abattus pour ne pas avoir laissé leurs enfants les rejoindre.

Par des méthodes de gangsters, des tabassages, des bris de fenêtres et des vols largement répandus, les terroristes ont intimidé la population et ont exigé un lourd tribut.

Les hommes du Parti de la Liberté n'ont pas pris part aux accomplissements constructifs en Palestine. Ils n'ont repris aucune terre, n'ont construit aucune colonie et ont seulement amoindri l'activité de la Défense Juive.

Leurs efforts dans l'immigration, très divulgués, étaient minutieux et consacrés principalement à faire venir des compatriotes fascistes.

Contradictions

Les contradictions entre les affirmations "en or" faites actuellement par Begin et son Parti et les rapports de leur performance passée en Palestine donnent l'impression d'un parti politique peu ordinaire.

C'est la marque indubitable d'un parti fasciste pour qui le terrorisme (contre les Juifs, les Arabes ainsi que les Britanniques) et les fausses déclarations sont des moyens, et dont un "Etat Leader" est l'objectif.

À la lumière des observations précédentes, il est impératif que la vérité au sujet de M. Begin et de son mouvement soit connue dans ce pays.

Il est encore plus tragique que la haute direction du Sionisme américain ait refusé de faire campagne contre les efforts de Begin, ou même d'exposer à ses propres éléments les dangers pour Israel que représente le soutien à Begin.

Les soussignés prennent donc ces moyens pour présenter publiquement quelques faits frappants au sujet de Begin et de son parti et pour recommander à tous ceux qui sont concernés de ne pas soutenir cette dernière manifestation du fascisme.


ISIDORE ABRAMOWITZ,
HANNAH ARENDT,
ABRAHAM BRICK,
RABBI JESSURUN CARDOZO,
ALBERT EINSTEIN,
HERMAN EISEN, M.D.,
HAYIM FINEMAN,
M. GALLEN, M.D.,
H.H. HARRIS,
ZELIG S. HARRIS,
SIDNEY HOOK,
FRED KARUSH,
BRURIA KAUFMAN,
IRMA L. LINDHEIM,
NACHMAN MAJSEL,
SEYMOUR MELMAN,
MYER D.
MENDELSON, M.D.,
HARRY M. ORLINSKY,
SAMUEL PITLICK,
FRITZ ROHRLICH,
LOUIS P. ROCKER,
RUTH SAGER,
ITZHAK SANKOWSKY,
I.J. SHOENBERG,
SAMUEL SHUMAN,
M. ZNGER,
IRMA WOLPE,
STEFAN WOLPE.


Commentaires de Qumsiyeh :

L'Herut est le précurseur du parti israélien du Likud (conformément à l'idéologie de Vladimir Jabotinsky).

Begin (un terroriste recherché) est devenu plus tard le Premier Ministre d'Israel (Likud) et sous son gouvernement, des dizaines de milliers de civils libanais et palestiniens ont été tuées dans les années 80.

Les successeurs de Menachem Begin au Likud (et en tant que premiers ministres israéliens) dont Netanyahu et Sharon sont responsables d'innombrables autres décès de civils.

Tandis que les auteurs mentionnent les excuses de l'Agence Juive "envoyée au Roi Abdullah" qui n'est pas même Palestinien, des recherches postérieures démontrent la participation de la Hagannah et de l'Agence Juive dans le massacre de Deir Yassin ainsi que la participation de l'Agence Juive et du Fonds National Juif dans le nettoyage ethnique.

02/03/2008, Qumsiyeh

http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=901&Itemid=113

Après ça,on peut douter ou pas.

28.Posté par Alif le 29/11/2009 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu peux remarquer Dick qu'ils sont partout. Ils pénètrent les structures politiques et sociales
qui militent contre Israël en se proclamant antisionistes ou anti-israéliens dans le but d'affaiblir et faire écrouler ses structures. On peut le remarquer avec le parti socialiste français,dés qu'il est devenu faible car en réalité c'est eux qui l'ont explosé de l'intérieur,ils n'ont pas hésité à virer à droite:Couchner,Besson,BHL et beaucoups d'autres.
Tilt dans le post 22 donne un exemple vivant de ces antisioniste pro Isralien comme ce Andre Gluksmann qui se définit pourtant comme humanitaire.
Ils sont trop malin pour qu'on leurs fasse confiance même s'il s'agit d'Einstein. On se fait avoir une fois pas deux fois.


29.Posté par Alif le 29/11/2009 01:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Les dirigeants israéliens sont des fascistes" c'est cela qu'on appelle un anti-sioniste mais pro Israélien puisque il a lui même soutenu la création de cet état criminel.Il ne pouvait pas
non plus ignorer que cet état s'est bâti sur le massacre des palestinien à moins qu'il croyait que ceux qui appelle des fascistes aurait dû occuper la Palestine en lançant de fleurs sur les palestiniens. Il savait pourtant tout ce qui se passe en Palestine,depuis l’émigration massive de colons Khazars sous la protection brut-anique jusqu’aux attentats meurtriers des groupes terroristes sionistes comme l’Irgoun et la déclaration de la création d’Israël,chose qu’il a soutenu sans réserve.



30.Posté par Alif le 29/11/2009 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le post 29 est déstiné à Hijack.

31.Posté par nervyoko le 29/11/2009 02:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut tout de même noter que si ce document est un vrai document, le fait même que Einstein se désolidarise des actions des génocideurs-voleurs de l'époque, et qu'il les traite de criminels est tout à fait remarquable.
Cependant, ce qui est dingue, c'est qu'il ne dénonce pas la future catastrophe ! Et ça c'est impardonnable!

32.Posté par dik le 29/11/2009 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très difficile, sinon impossible de tirer le grain de l'ivraie en matière de sionisme. On les trouve où ils sont les moins attendus et à toutes les hiérarchies, toutes les sauces : Hommes d'Etat ou super-stars, bandits ou mangeurs d'hommes, de quoi faire perdre la boussole à n'importe quel chercheur. Conclusion : Ne pas se fatiguer à distinguer l'un de l'autre sioniste. Il suffit de juger les actions et leur fin. C'est le seul mot que je retiens de la lettre d'Einstein : "C'est dans ses actions que le parti terroriste trahit son véritable caractère. De ses actions passées nous pouvons juger ce qu'il pourrait faire à l'avenir". Dans cette phrase, je remplace tout simplement "le parti terroriste" par le sioniste.

33.Posté par tartuz le 29/11/2009 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ho la la!!!! il l'a echappé belle Mr Einstein.Serait il lui aussi antisemite??????

34.Posté par jacques le 29/11/2009 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pourquoi revenir sans cesse sur le massacre de Deir Yacine commis par des groupes terroristes juifs alors qua la meme periode il y a eu aussi des massacres de juifs .
l'extermination des quatre vingt huit medecins et infirmieres venus en aide a la population juive de Jerusalem etait-elle vraiment justifiee ? sans parler du pogrom de Hebron contre des vieillard et des femmes qui etaient eux des autochtones et non des colons . Arretez de ressasser ces vieilles litanies . Une attitude un peu plus constructive devra se faire jour en en finissant une bonne foi pour toutes avec ces injures et anathemes completement steriles .

35.Posté par cielétoilé le 29/11/2009 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A H@ST21 : Je pense qu'il aurait fallu dire que la relativité , c'était Albert et Mileva Einstein comme on dit que la radioactivité découverte , c'est Pierre et Marie Curie . Voilà qui serait bien plus juste .Mais il ne faut pas oublier et négliger les équations de Maxwell qui préfigurent la théorie de la relativité . Le piédestal a aussi un but politique, ne l'oublions pas parce qu'il participe des légendes qui construisent ce monde et l'orientent . Je n'aime que la justice et la vérité , surtout en matière d'attribution de mérites .

36.Posté par Hijack le 30/11/2009 01:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 29. Alif ,


J'avais bien dit qu'il avait été tout d'abord sioniste avant de changer d'avis ... et il avait changé d'avis lorsqu'il a constaté sur place ce que subiraient les palestiniens, tels qu'il les voyait sur place également.

J'avais aussi écri, que bcp de preuves de l'antisionisme après coup d'Einsten ont disparu ou très difficilement trouvables.

Mais bon, je ne le défends pas, je dis ce que je sais de lui.

37.Posté par Fredd le 30/11/2009 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour répondre au message #3, de Alif,

Einstein a été déclaré persona non grata après avoir refusé de devenir président d'Israël.

Il ne pouvait même plus venir faire un tour en Israël tellement ils étaient enragés contre lui!

38.Posté par dik le 30/11/2009 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Fred

N'ai-je pas dit (post 32) qu'on "les trouve où ils sont les moins attendus"? Tout un monde entre proposer à Einstein la présidence d'Israël et le déclarer persona non grata!

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires