ALTER INFO

Une île d'immondices plus vaste que le Texas dérive dans l'Océan Pacifique


Dans la même rubrique:
< >


Mardi 23 Octobre 2007

Une île d'immondices plus vaste que le Texas dérive dans l'Océan Pacifique


La Pravda, le 23 octobre 2007


​​​​Une énorme île d'ordures plus grande que le Texas flotte dans l'Océan Pacifique, à mi-chemin entre San Francisco et Hawaii. [Il ne faut pas s'affoler, avec ses 692.402 Km2, le Texas est juste un peu plus grand que la France, NDT]


​​​​La California Coastal Commission de San Francisco, a dit que la soi-disant Grande Nappe d'Ordures du Pacifique (GPGP) grossit rapidement depuis les années 50.


​​​​La gigantesque ratatouille d'ordures, qui se compose de 80% de matières plastiques et pèse environ 3,5 millions de tonnes, disent les océanographes, flotte là où il est rare que les gens voyagent, dans le no man's land entre San Francisco et Hawaii.


​​​​Marcus Eriksen, directeur de recherche et d'éducation à la Algalita Marine Research Foundation de Long Beach, a déclaré que son groupe surveillait la GPGP depuis 10 ans [en cachette sans doute car on n'en avait pas entendu parler, NDT]. « Avec les vents qui soufflent et les courants qui s'enroulent en cercle, c'est le milieu idéal pour piéger [les ordures], » a dit Eriksen. « Il n'y a rien que nous puissions faire maintenant, à l'exception de ne pas faire plus de mal. »


​​​​La nappe a grossi de plus en plus, avec les débris des océans du monde entier [comment est-ce possible ? C'est pas Rome pourtant ! C'est le trou du cou du monde entre Hawaii et San Francisco ou quoi ? NDT], de dix fois tous les dix ans depuis les années 50, a déclaré Chris Parry, chef de programme d'éducation du public de la California Coastal Commission de San Francisco.


​​​​Les modèles actuels de l'océan peuvent garder les épaves flottantes planquées dans une partie du monde, là où personne ne les verra jamais, mais leur majorité est générée à terre, selon un rapport de l'an dernier de Greenpeace intitulé « Les débris de plastique dans les océans du monde. »


​​​​Le rapport révélait que 80% des ordures dans les océans étaient originaires de la terre. Alors que les navires laissent parfois tomber des chargements de chaussures ou de gants de hockey dans les eaux (quelquefois exprès et illégalement), la grande majorité des ordures en mer a entamé son voyage comme ordure à terre.


​​​​C'est pourquoi faire un marécage potentiellement toxique comme la nappe d'ordures est entièrement évitables, a dit Parry.


​​​​ « À ce stade, son nettoyage n'est pas une option, » a déclaré Parry. « Il s'agit juste de dépasser notre dépendance prolongée aux plastiques. ... La solution à long terme est d'arrêter de produire autant de produits en plastique chez nous et de changer nos habitudes de consommation. »


​​​​Parry a dit qu'utiliser des sacs d'épicerie en panier au lieu de sacs en plastique est une bonne première étape ; l'achat d'aliments sans plastique autour en est une autre.


​​​​La GPGP est particulièrement dangereuse pour les oiseaux et la vie marine, a dit Warner Chabot, vice-président de l'Ocean Conservancy, un groupe environnemental.


​​​​Les tortues confondent les sacs en plastique clair avec des méduses. Les oiseaux plongent et avalent des tessons de plastique indigestes. Les matières plastiques à base de pétrole prennent des décennies à se décomposer, et aussi longtemps qu'elles flottent à la surface des océans, elles peuvent apparaître comme des bouts de nourriture.


​​​​« Ces animaux meurent parce que le plastique bouche par la suite leur estomac, » a dit Chabot. « Il ne passe pas, et ils meurent littéralement de faim. »


​​​​Le rapport de Greenpeace constatait qu'au moins 267 espèces marines souffrent de quelque forme d'ingestion des débris marins ou d'enchevêtrement avec eux.



Original : http://english.pravda.ru/world/americas/23-10-2007/99346-island_trash-0
Traduction approximative de Pétrus Lombard pour Alter Info




Mercredi 24 Octobre 2007


Commentaires

1.Posté par coolzen le 24/10/2007 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est dégueulasse ce truc ! Pourquoi ça ne fait pas la une des journaux au coté du Grenelle de l'Environnement ?

2.Posté par Sabaku le 24/10/2007 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Etrange...
Il suffirait d'un petit coup de Google Earth pour avoir une vue satellite de cette "énorme île d'ordures plus grande que le Texas".

Des images apporteraient tellement plus de crédibilité...

3.Posté par loule le 24/10/2007 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'allais le dire ....

4.Posté par MonC le 25/10/2007 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Etrange ...
Même Greenpeace n en parle pas

5.Posté par Mister LOL le 25/10/2007 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

évidemment ce site c'est que de la propagande mélangé à quelques vérités....

6.Posté par mkkabdee le 27/10/2007 20:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-être bien que la comparaison entre un énorme tas d'immondice et le texas est révélatrice (...) mais personnellement j'approuve. Comme beaucoup d'autres, c'est certain, j'ai de suite pensé à l'Etat au sinistre record des assassinats "légaux" et bien sûr au non-moins sinistre stupid-Bush, son ancien gouverneur et actuel criminel contre l'humanité.

7.Posté par coolzen le 28/10/2007 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Recherchez sur Google "Océan Pacifique Poubelle" certains sites en parlent, mais bon, on aimerait bien une vue de l'ensemble, via nos super-satellites qui peuvent photographier un pot de fleurs dur mon balcon

8.Posté par autem le 15/12/2007 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Effectivement, une photo permettrait de mieux se rendre compte !

par contre, pour être constructif : vous savez qu'il existe une alternative au plastique pétrole, le plastique issu de l'agriculture, 100% biodégradable et compostable,
www.autem.fr/image.cycle.pdf
on peut remplacer le plastique pétrole dans à peu près toutes les applications : du gobelet à bière à la coque de téléphone portable. emballages, suremballage, barquettes pour les carottes rapées, stylos.
C'est noël, pensez à tout le plastique que vous allez trouver au pied du sapin et imaginez la part de carbone qu'il représente, et qui se retrouvera un jour soit dans l'atmosphère, par ce qu'il sera incinéré, soit dans notre huitième continent...

Autem développe des produits en plastique issu de l'agriculture, commercialise des produits finis et le la matière première. l'avenir est en marche !

Charlotte
Autem Alter Plastique


9.Posté par LunaCa le 23/03/2008 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Greenpeace le sait depuis plus de 10 ans. Aucune photo disponible pour le moment. Mais que fait la police ?

10.Posté par Jerp le 11/04/2008 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-être qu'une photo ne rend rien. On parle de 6 kilos de plastoc pour 1 de plancton. Le plastique est peut-être "décomposé" en petit bout dans la flotte.

11.Posté par raph le 19/05/2008 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila le résultat d'une existence ou chacun pense a soi, et ou l'on trouve ça exitant, de pouvoir maintenant aller découvrir une nouvelle terre créée de toutes pièce par le rebus de la société moderne.On prend, on jete, rien ne reste. Nous sommes tous les acteurs de cette tragédie

12.Posté par Angoleiros le 08/06/2008 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ma part, je dis bravo à la race humaine! Nous sommes tous responsable de cette atrocité. Les acteurs de ce monde ne pensent qu'à l'argent et à leur sécurité. Nous avons crée cet état d'esprit tous autant que nous sommes. Par notre mode de pensée, notre esprit de consommation et notre individualisme. Nous sommes tous dans notre "sphère", croyant être à l'abri de tous les dangers, que nous oublions de préserver notre planète. Cette dernière qui est la mère de notre existence!
Nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires