Politique Nationale/Internationale

Une guerre contre l'Iran aurait des conséquences catastrophiques (Lavrov)



RIA-Novosti
Vendredi 21 Septembre 2007

Une guerre contre l'Iran aurait des conséquences catastrophiques (Lavrov)
Une opération militaire contre l'Iran entraînerait des conséquences catastrophiques pour la région, provoquant un flux de réfugiés, y compris en direction de la Russie, estime le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

"Une opération armée contre l'Iran aurait des conséquences catastrophiques pour cette région qui joue un rôle crucial dans l'approvisionnement de la plupart des pays occidentaux en ressources énergétiques", a déclaré M. Lavrov au cours de l'émission télévisée "Le cinquième studio" diffusée vendredi par la chaîne Rossia.

"Toute interruption dans ce domaine (livraisons d'hydrocarbures en Occident, ndlr) ne manquera pas de provoquer une crise sérieuse", a ajouté le ministre par intérim des Affaires étrangères.

Il a souligné que la Russie ne souhaitait ni l'échec ni le malheur de l'Amérique.

"Nous voulons que l'Amérique utilise son potentiel immense, le plus grand du monde, pour son propre bien et pour le développement de la coopération mutuellement avantageuse avec les autres pays", a assuré M. Lavrov.

Il a rappelé que la population iranienne compte un grand nombre d'Azerbaïdjanais.

"Si ce que certains nous prédisent se produit (mais j'espère que ces prophéties ne se réaliseront pas), cela provoquera un flux de réfugiés. Inutile de dire que cela posera un problème sérieux pour la Russie qui n'a pas de frontière protégée avec l'Azerbaïdjan et qui pratique, avec ce pays, un régime sans visas", a conclu le ministre par intérim.

Iran: se plier aux exigences de la communauté internationale pour éviter une invasion étrangère (MID)

Iran: se plier aux exigences de la communauté internationale pour éviter une invasion étrangère (MID)
21:46 | 21/ 09/ 2007

Version imprimée

MOSCOU, 21 septembre - RIA Novosti. L'Iran doit répondre aux exigences de la communauté internationale concernant son programme nucléaire afin d'éviter une invasion étrangère, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères par intérim, Sergueï Lavrov, intervenant vendredi à la chaîne de télévision nationale "Rossia".

"L'Iran doit réagir de façon constructive aux exigences de la communauté internationale, formulées par le Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et dans les résolutions du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies", a notamment indiqué Sergueï Lavrov, répondant à la question de savoir quelles mesures concrètes les dirigeants iraniens devaient adopter pour épargner une invasion étrangère à leur pays.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie russe par intérim a fait remarquer que la communauté internationale avait plus d'une fois signalé à Téhéran le caractère inacceptable des déclarations selon lesquelles un Etat du monde n'aurait pas de droit d'exister.

"Je pense à Israël. Les Iraniens doivent comprendre que de telles déclarations n'augmentent pas le nombre de leurs sympathisants en matière de règlement équitable de la crise actuelle, règlement qui repose sur le droit de l'Iran, conformément au Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), d'avoir accès aux biens du nucléaire civil à condition de respecter toutes les dispositions dudit document", a relevé Sergueï Lavrov.

Et d'ajouter que les dernières ententes enregistrées entre l'Iran et l'AIEA montrent que les dirigeants iraniens se rendent compte du sérieux de la situation actuelle.

"J'y perçois un signal positif bien que nous devions encore attendre la mise en application de tous ces engagements", a relevé M. Lavrov.


Vendredi 21 Septembre 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires