ANALYSES

Une experte russe des questions internationales: le programme nucléaire iranien n’est pas de nature militaire


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:49 Le prix de la rétrogradation

Lundi 17 Octobre 2016 - 11:17 Olivier Roy : « Le djihad et la mort »



Lundi 10 Août 2009

Une experte russe des questions internationales: le programme nucléaire iranien n’est pas de nature militaire
Irina Feodora, une experte russe des questions internationales à l’Institut oriental de l’académie des Sciences de Russie évoquant les rapports de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) ainsi que les récentes déclarations du directeur de l'Agence centrale de renseignement, a déclaré que « le programme nucléaire iranien n’est pas de nature militaire et poursuit des buts uniquement pacifique ».
Madame Irina Feodora dimanche au cours d’un entretien exclusif avec notre correspondant a Moscou a précisé que les récentes déclarations du directeur de l'Agence centrale de renseignement affirmant que le programme nucléaire iranien ne cherche pas à disposer de l’arme nucléaire a prouve une fois de plus l’exactitude des positions de Téhéran.

Le directeur de l'Agence centrale de renseignement (Central Intelligence Agency),, l'amiral Denis Blair, interrogé par la commission du sénat en février 2009 sur le programme nucléaire iranien et d’autres questions a annoncé en avril 2009 que les documents démontrant que l’Iran cherchait à obtenir l’arme nucléaire n’existent pas.

Ce haut responsable des renseignements américains dans son rapport a rejeté les allégations portant sur les efforts de l’Iran d’accéder à l’arme nucléaire soulignant que même si l’Iran cherche à accéder à l’arme nucléaire, il n’existe aucune preuve attestant de cette volonté iranienne et que techniquement cela ne serait pas possible avant 2013.

Madame Irina Feodora évoquant la position de la Russie face au programme iranien, a déclaré que le conseil de sécurité des Nations Unies doit remettre ce dossier auprès de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique et que le processus normal d’études doit s’appliquer également à ce dossier.

L’experte russe de conclure que le nouveau directeur de l’AIEA, qui est un diplomate actif devra s’atteler à résoudre le dossier nucléaire iranien.

http://www2.irna.ir/fr/ http://www2.irna.ir/fr/



Lundi 10 Août 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires