ALTER INFO

Une étude sur l'aspartame révèle que 67% des rates développent d'énormes tumeurs


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 15 Avril 2014 - 08:46 Efficacité des vaccins: stop au simplisme!



Mardi 16 Septembre 2008

Une étude sur l'aspartame révèle que 67% des rates développent d'énormes tumeurs

Cette rate au régime à l'aspartame utilise souvent sa tumeur comme d'un oreiller


Victoria Inness-Brown


​​​« À mon avis, nous sommes les rats des laboratoires pharmaceutiques et chimiques qui propageons généreusement leurs produits chimiques de synthèse dans le monde entier, avec personne ne comprenant bien les effets néfastes à long terme, en particulier les interactions complexes de l'injection et du mélange de milliers de produits chimiques toxiques chez les espèces végétales et animales qui maintiennent en vie notre planète. » Victoria Inness-Brown


Ce rat au régime à l'aspartame a le train arrière paralysé


​​​En tant que citoyenne scientifique inquiète de l'accoutumance de certains membres de ma famille aux sodas, j'ai mené à bien une étude scientifique de deux ans et demi sur les effets de l'édulcorant artificiel aspartame (sous forme de paquets de NutraSweet ™) dans l'eau potable de soixante rats, tout en gardant quarante-huit rats témoins non soumis au régime.


​​​Parmi mes trente rates au régime à l'aspartame, vingt, soit 67%, ont développé des tumeurs de la taille d'une balle de golf ou plus grosses. Parmi mes trente rats au régime à l'aspartame, sept, soit 23%, ont développé des tumeurs visible. Cinq rates contrôlées, soit 21%, ont développé en général des tumeurs visibles de plus petite dimension. Aucune tumeur n'a été observée chez les rats témoins.


​​​Le rapport entre rates et rats atteints de tumeurs était aux alentours de 3 pour 1, ce qui correspond au nombre de plaintes concernant l'aspartame enregistrées auprès de la US Food & Drug Administration (FDA) avant qu'elle refuse de les recevoir, quand 77% de la totalité des plaintes étaient déposées par des femmes.


​​​Mes rats au régime à l'aspartame ont aussi développé d'autres problèmes de santé évidents, du genre : paralysie, difficulté à marcher, torticolis spasmodique (aussi appelé dystonie, le cou étant tordu et la tête continuellement inclinée d'un côté), infection et saignement des yeux, lésion cutanée, fourrure clairsemée et jaunissante, et enfin obésité, ce qui est navrant, car les gens ont souvent recours à l'aspartame pour perdre du poids.


​​​Trois des rats de mon groupe témoin ont eu un problème de fourrure clairsemée et l'un d'eux a développé des problèmes de peau.


​​​Aux États-Unis, la consommation journalière recommandée (DJA) établie par la FDA autorise pour l'homme 50 mg d'aspartame par jour par kg de poids corporel, ce qui est équivalent à une personne de 150 livres buvant environ 20 canettes de soda de 12 onces. Mes rats mâles ont reçu environ 34 mg d'aspartame par jour par kg de poids corporel, soit l'équivalent d'un homme de 150 livres (68 kg) buvant environ 13 canettes de 12 onces, soit 2,25 bouteilles de soda de deux litres par jour. Mes rates, elles, ont reçu environ 45 mg d'aspartame par jour par kg de poids corporel, soit l'équivalent d'une femme de 120 livres (55 kg) buvant environ 14 canettes de 12 onces ou 2,4 bouteilles de soda de deux litres par jour.


​​​Le règlement de la FDA déclare que la DJA pour tout additif alimentaire doit être cent fois inférieure à la quantité la plus basse constatée provoquer des effets néfastes à la santé. Si mes résultats sont considérés valides, alors la DJA pour l'aspartame devrait être équivalente à moins d'un huitième de canette de soda par jour. Toutefois, si le taux de tumeurs observé dans mon étude est considéré valide, alors l'aspartame devrait être totalement retiré du marché. Selon les auteurs favorables à l'aspartame de The Clinical Evaluation of a Food Additive: Assessment of Aspartame, « Quand il est constaté qu'un additif à n'importe quelle dose provoque le cancer chez l'animal ou l'humain, il est interdit de l'utiliser en additif alimentaire, suite à la Delaney Anticancer Clause de 1958. »


. . .



Original : www.mpwhi.com/aspartame_study_female_rats_developed_visible_tumors.pdf

Site : http://www.writerswithoutborders.net/aspartame/

Pour voir les photos agrandies dans l'aperçu gratuit du livre électronique de Victoria Inness-Brown :
http://www.writerswithoutborders.net/aspartame/MiscellaneousAdverseEffects1020080903.pdf


Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



NDT : Les rats sont sensés supporter les poisons relativement mieux que les humains, ce qui laisse supposer que martyriser ces pauvres êtres en les empoisonnant avec de l'aspartame ne donne qu'un faible aperçu du problème.

​​​Contrairement à la grande majorité des études faites par l'industrie, dont la durée de quelques mois ne permet pas de mettre en évidence les problèmes, la durée de l'étude présentée ici est tout à fait appropriée. Elle à la même durée que les tests d'approbation de l'aspartame faits par l'inventeur du produit, Searle, pour la FDA.

​​​Ces tests d'approbation furent un grand moment dans l'histoire de la science occidentale, dont le processus consiste, rappelons-le, à démontrer à tout prix, à six milliards de dollars dans le trou noir si possible, comme pour le LHC, une idée préconçue. Les comptes-rendus de l'étude furent donc comme il se doit truqués, pour éviter de montrer que les tumeurs étaient enlevées au fur et à mesure qu'elles poussaient sur les rats, et aussi à cause de ces sales rongeurs qui, s'obstinant à crever, devaient être remplacés par d'autres en bonne santé pour que tout soit conforme à l'idée préconçue sur l'innocuité du poison.

​​​Cette étude scientifique, dans la grande tradition occidentale, fut pourtant dénoncée dans le Report Bresler, du non d'un scientifique inadapté dans l'équipe de psychopathes de Searle. Figurez-vous que cet énergumène, Bresler, avait des états d'âme. Il ne voyait que le mauvais côté des choses : l'intérêt général ! Quelle poisse ! Heureusement, pour la bonne fortune de la grosse chimie, malgré que le rapport de Bresler était bien connu à la FDA, puisqu'il avait été pondu pour elle, cet organisme approuva l'aspartame pour la consommation humaine et l'« intérêt des marchés* » en 1974. . .

​​​Beaucoup de préparations culinaires, même certains chocolats et sucres blancs, contiennent de l'aspartame sans que ce soit marqué dessus.

​​​Heureusement, les intrépides qui n'ont pas encore abandonné tout plat, produit préparé, boisson et produit chimique alimentaire, peuvent s'apercevoir de la présence du poison. En effet, les personnes en bonne santé qui sont attentives à leurs sensations internes peuvent ressentir certains symptômes après ingestion de produits contenant de l'aspartame. Il y a par exemple le léger malaise généralisé produit par le choc anaphylactique de la réaction de l'organisme au poison, et aussi l'incroyable accélération des battements cardiaques pouvant durer plusieurs heures pendant la digestion. Remarquons que ces symptômes, même l'affolement des battements cardiaques, peuvent facilement passer inaperçus chez l'homme moyen dont la caractéristique mentale principale est un état évaporé consécutif à un penchant permanent envers toutes sortes de conneries.



* « Intérêt des marchés » est un euphémisme codé signifiant « faire merder à bloc la société (emploi, santé, éducation...) afin de pouvoir la traire plus facilement. »




Mardi 16 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par djeha le 16/09/2008 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une expérience au profit des grands laboratoires aqui nous font l'honneur d'utiliser notre santé pour le ^plus grand bien de leur portefeuille .
Soyons reconnaissant à ces apprentis sorciers

2.Posté par Roland le 16/09/2008 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

deux vidéos interessantes sur l'Aspartame, ici:
http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/05/24/110/Monsanto-et-lAspartame://

3.Posté par keroppie le 16/09/2008 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je trouve que cest tres triste et méchant de la part des humains de faire ca aux rats qui sonts tellement intelligent et sensible .les etres humains sonts des monstres dégeulasse ...bon .

4.Posté par auxaguets le 16/09/2008 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici quelques citations à méditer....apparemment, rien à voir, alors qu'au contraire elle sont en réalité au coeur de nos problèmes actuelles


«Nous savions déjà que l'argent de la drogue représente plus du tiers du flux de devises et des échanges boursiers mondiaux et que, sans elle, le système bancaire international s'effondrerait. En clair, le trafic de la drogue est indispensable à l'équilibre économique mondial. Si l'on ajoute le prix des substances nuisibles à notre santé et le gaspillage des dépenses d'armement, justifié également par l'équilibre de la terreur, on peut considérer que l'économie dominante, dite «libérale», est une entreprise de destruction.» Philippe Desbrosses, docteur en environnement, expert consultant auprès de la C.E.E. et du Parlement européen

«Imaginons un paradis médical terrestre, une société où il n'y aurait plus de crises cardiaques, où les cancers seraient inconnus. Imaginons un monde où tous les maux qui frappent notre société moderne auraient pratiquement été éliminés. Ce paradis existe à l'heure actuelle. C'est le pays des Hounzas, c'est la vallée des centenaires en équateur, ce sont les Mormons à Salt Lake City. Ces populations vivent essentiellement de produits naturels et mangent modérément. Elles ne connaissent pas la maladie.» Dr J.P. Willem, ancien assistant du Dr Schweitzer, Le secret des peuples sans cancer


«Le vrai médecin est le médecin intérieur. La plupart des médecins ignorent cette science qui, pourtant, fonctionne si bien.» Dr Albert SCHWEITZER

«Le monde ne sera Sauvé, s'il peut l'être, que par des insoumis.» André GIDE

«La survie de la planète et le bien-être de ceux qui la peuplent, hommes et bêtes, passent par des actions courageuses qui ne viendront pas d'en haut, comme on le croit généralement.» Philippe DESBROSSES

«Une société qui tire le quart de ses revenus économiques de la maladie poursuivra, diffamera et, finalement, mettra hors d'état de nuire quiconque voudrait apprendre à ses concitoyens à vivre en bonne santé.» (Gunther Schwab)

5.Posté par Genou le 16/09/2008 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi est-ce qu'il n'y a pas de lois contre ce genre de chose ??? Le gouvernement préfère-t-il l'argent à la santé ???

6.Posté par pipo le 16/09/2008 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une première autorisation de mise sur le marché fut accordée à l'aspartame par la FDA (É.-U.) en 1974. Cette autorisation fut l'objet d'une polémique, car Donald Rumsfeld, qui était alors secrétaire général de la Maison Blanche, devint ensuite directeur général de G. D. Searle & Company, un fabricant d'aspartame commercialisée sous le nom de NutraSweet.


7.Posté par humm le 17/09/2008 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un coca cola Zéro ça vous dit???

8.Posté par UN chouka le 17/09/2008 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne comprends pas pourquoi, vous avez changé la mise en page de cette note,mais ça la rend difficilement lisible .
Elle n'entre pas dans l'écran en entier .

9.Posté par maigne daniel le 03/05/2009 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je voudrais faire part, avec les réserves d'usage, de mon expérience. Depuis 1997, à la suite de traitements anti vih, j'ai vu mon taux de cholestérol augmenter. Je me suis mis au régime et ai décidé en particulier de remplacer le sucre par l'aspartame. Grand buveur de café, j'ai donc consommé environ une quinzaine de pastille d'édulcorant chaque jour. Cette même année j'ai fait un épisode dépressif avec des phases d'irritation et de stress très importantes. Suivi psycho et traitement anti dépresseur pendant quelques mois qui ont légèrement amélioré mon état sans que je puisse retrouver mon état antérieur. En même temps sont apparues des phobies, des angoisses et surtout des moments de profonde déprime surgissant brutalement sans raisons apparentes. Je ne me reconnaissais plus. Bien sur, j'ai mis mon état sur le compte de ma maladie et des incertitudes liées à mon avenir. Pourtant, du point de vue VIH, tout allait bien, bilans parfaits, charge virale indécelable et T4 toujours supérieurs à 800. Donc pas de soucis de santé et plutôt un excellent état de forme. D'un point de vue personnel et sentimental, je vis depuis quinze ans avec la femme de ma vie un amour sans nuage.Sportif, mes performances physiques restes très bonnes à l'approche de la soixantaine. Mais depuis 12 ans, ma vie est empoisonnée par ces moment de déprime soudaine. J'ai tout envisagé, suivi psychotérapie, changé de traitement anti vih. J'ai fini par supprimer le café et par le remplacer par du chocolat. Si j'étais un peu moins nerveux, mes déprimes soudaines demeuraient. Depuis le début, j'ai le sentiment sans pouvoir vraiment le démontrer que le probléme est chimique. Sportif depuis toujours et à l'écoute de mon corps je me souvenais que quelques chose avait changé au cours de l'année 1997. J'ai aussi noté, que quand je quittais mon domicile pour les vacances ou autre pendant plusieurs jours je n'avais ces déprimes soudaines. Mais elles recommençaient rapidement lorsque je rentrais chez moi. J'ai déménagé, changé de région, mais mon état restait inchangé. Récemment, j'ai essayè de comprendre ce qu'il y avait de différent, lorsque je quittais mon domicile pour plusieurs jours. Et la seule chose que j'ai trouvé au niveau alimentaire c'est que je ne consommais pas d'aspartame dans mes cafés ou chocolats. J'ai donc décidé d'arrêter l'aspartame. Peut-être s'agit-il d'une coïncidence mais mon état psychique s'est rapidement amélioré. Plus de phobies, plus d'angoisses, et le sentiment de retrouver celui que j'étais il y a plus de douze ans. bien sûr, à ce jour avec seulement quelques semaines de recul, je ne peux crier victoire, et affirmer que l'aspartame était la cause de mes états incompréhensibles. Je serais heureux si quelqu'un pouvait me faire part d'un témoignage voisin du mien. merci de le faire sur ce site
daniel

10.Posté par farinoor le 03/05/2009 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis convaicue que l'alimentation joue un role direct sur notre sante. j'en ai fait l'experience.
j'etais enceinte de 7 mois , je n'avais aucune force physique , vertiges, chutes de tensions , tout cela , suivi d'une alimentation tres riche en sucre ( pates, the vert , patisseries ...........) .
j'ai fait une prise de sang ou le medecin a decouvert un diabete de grossesse ,s'en est suivi un regime tres strict , exempt totalement de sucre ou je ne mangeais que la quantite necessaire en matiere grasse , en viande et en legume ( sous les conseils d'une dieteticienne bien sur ) . je dois dire que je ne me suis jamais senti aussi bien . je me levais d'excellente humeur , j'etais infatigable . le plus extraordinnaire , c'est que la diabetologue m'avait dit qu'en suivant le regime , ni moi ni mon fils n'aurions le diabete apres l'accouchement et apres test , le diabete avait disparu et mon fils etait en excellente sante .

11.Posté par farinoor le 03/05/2009 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lors d' un entretien avec le professeur dorchy ( diabetologue , il a parmi ses patients le joueur de foot zetterberg ) , il a effectivement insiste sur le fait que consommer de l'aspartame a long terme pouvait provoquer le cancer.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves

VIDEO
Hicham Hamza | 01/04/2014 | 3562 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 158


Commentaires