ALTER INFO

Une délégation israélienne au Maroc qualifie des députés marocains de chiens (vidéo)


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 14 Novembre 2017 - 14:55 S’incliner ou décliner



Lundi 9 Octobre 2017

Une délégation israélienne au Maroc qualifie des députés marocains de chiens (vidéo)
Une délégation sioniste participait à une conférence internationale organisée par la Chambre des Conseillers en partenariat avec l’Association Parlementaire Méditerranéenne. C’était ce dimanche à Rabat dans l’enceinte même du parlement marocain. Une visite qui a suscité la polémique dans le royaume, des groupes parlementaires à la chambre des Conseillers ont boycotté cette conférence. L'événement a été interdit à la presse, hormis les chaines de la télévision publique, selon des journalistes sur place, privés d'accéder au parlement.

Les groupes parlementaires qui boycottent l'événement ont dénoncé la présence de Amir Peretz, le qualifiant de "criminel de guerre". Pour les trois groupes, la participation de l'ancien ministre, d'origine marocaine, est qualifiée de "pas vers la normalisation" et de "dangereuse infiltration". Ils protestent contre la présence de l’ancien ministre de la Défense Israélien Amir Peretz. Peretz a notamment occupé ce poste pendant la guerre de 2006 au sud Liban où Tsahal a tué plus de 1200 libanais.

Amir Peretz n'en est pourtant pas à sa première visite au Maroc. Celui qui suscite la réprobation des trois groupes parlementaires,né en 1952 dans la ville de Bejaâd, a été reçu en février 2006 par le roi Mohammed VI au palais royal de Fès, quelques mois après avoir glané la présidence du parti travailliste en battant Shimon Peres en novembre 2005, quelques semaines avant qu'il ne devienne ministre de la Défense dans le gouvernement d'Ehud Olmert en mai 2006.

Cet après-midi, il a été pris à partie par des députés et des militants syndicalistes le qualifiant de « criminel de guerre ». Le terroriste sioniste qui a foulé le territoire marocain avec l’autorisation du Makhzen, était accompagné d’un ancien ministre du Likoud, Ayoub Kara qui a répondu en ces termes : « Tu n’est pas le roi ! La caravane passe … et tu connais la suite ». Le sioniste fait allusion au proverbe arabe : « la caravane passe et les chiens aboient ».

Ayoub Kara s’est opposé au désengagement de la bande de Gaza, s’est opposé aux « accords de paix d’Oslo » soutient les implantations israéliennes en Cisjordanie.


http://www.desdomesetdesminarets.fr/2017/10/08/video-une-delegation-israelienne-au-maroc-qualifie-des-deputes-marocains-de-chiens/
https://www.h24info.ma/maroc/venue-dun-ancien-ministre-de-defense-israelien-maroc-polemique/


Lundi 9 Octobre 2017


Commentaires

1.Posté par Bina le 09/10/2017 08:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'ai entendu qu'un chien aboyer......Amir peretz! On note bien que le prénom est en contradiction avec le nom....enfin, je dis ça je dis rien !

2.Posté par Depositaire le 09/10/2017 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut se poser la question de savoir pourquoi les députés marocains se laissent insulter par ces voyous et criminels ?

Allons même plus loin, pourquoi le roi du Maroc et son gouvernement fréquentent encore israël et les sionistes et les invitent à un débat alors qu'ils savent qu'ils n'ont aucune légitimité, que ce sont des criminels et des menteurs ? Si tous les pays boycottaient israël, cette entité n'aurait pas plus que quelques mois à vivre et le monde pourrait enfin respirer.

La réponse à cette question pourrait mettre au grand jour la collusion des dirigeants de nombreux pays avec ceux qui sont à l'origine de la création d'israël qui n'a absolument rien à voir avec le soi disant nécessité de donner un "foyer aux juifs". (On ne voit pas pourquoi, d'ailleurs.Après tout, il n'a pas manquer de peuples opprimés dans l'humanité sans que pour autant l'Onu ait éprouvé le besoin de spolier tout un peuple, le peuple palestinien, d'une large portion de son territoire en violation flagrante de sa charte qui pourtant fonde le droit international.)

3.Posté par oh-daz le 09/10/2017 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chacun de ses sionistes aurait du quitter les lieux avec sa tête sous le bras.... Quelle occasion ratée !!!

4.Posté par Zaheer le 09/10/2017 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une preuve éloquente que la devise "Allah, el watan, el malik est fausse. C'est plutôt tout le contraire.

Les préceptes divins et l'aspiration du peuple ne sont pas encore respectés, normal le roi a toujours été choyé par des affairistes sans foi, ni loi.

5.Posté par Saber le 09/10/2017 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un bon jet de chaussure sur la tronche de ces sionards aurait détendu l'atmosphère.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires