FRANCE

Une crise à la française


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 23 Avril 2011 - 14:21 Lettre d’un musulman à Mr Copé


« La France a plus besoin d’un Voltaire que d’un Say, d’un Rousseau que d’un walras. »


crierfort@gmail.com
Vendredi 11 Mai 2007

« La France a plus besoin d’un Voltaire que d’un Say, d’un Rousseau que d’un walras. »

J’entame par cette conviction personnelle pour dire que le proble`me de la France d’aujourd’hui n’est pas technique mais bel et bien mental. Par égocentrisme ou par un sentiment d’infaillibilité qu’ont les peuples qui surestiment leurs capacités ou qu’ils chantent sur les ruines, on essaie d’inculquer la faute aux autres. En France, on a cherché a` trouver un bouc-émissaire pour justifier nos échecs. Parce que ça ne vient pas a` une te^te française que les Français peuvent e^tre peccables.

De la faute des Juifs a` la faute des noirs et des beurs

« Diagnostiquer juste est a` moitié guérir. » La France d’aujourd’hui se cherche et ne se retrouve pas, au lieu de chercher plus profondément les vrais raisons qui pourraient s’avérer complexes et compromettantes, on a préféré la facilité : c’est la faute a` l’autre. Et l’autre c’est tout ce qui ne nous ressemble pas, tous ces gens qui ne sont pas de notre race, de notre couleur, de notre religion, qui n’habitent pas nos quartiers, qui s’habillent différemment, tous ces gens qu’on ne connaît pas, point. Les Juifs ? On sera taxé d’antisémite ou qu’on en a dans nos ance^tres. Les Tatares ? Personne ne les connaît et ils vivent trop loin de nous. Les beurs ? Oui. Les noirs ? aussi. Les Asiatiques ? Sans aucun doute.

Et si je vous disais qu’on pourrait trouver la cause de l’échec de la France dans le débat présidentiel du deuxie`me tour ? Il faut lire entre les lignes que disent les politiques. J’ai essayé de suivre leur conseil et j’ai lu sur les faces cachés du débat. J’ai été surpris de voir que les deux candidats n’ont cité les autres pays européens que pour s’en inspirer ! Pourtant il y avait un temps ou` la France était l’inspiratrice de l’Europe, toute l’Europe avait les yeux rivés vers la France parce que ce pays était l’amont des idées nouvelles, et dans tous les domaines. La France d’aujourd’hui est une France vieillissante qui ne peut suivre le peloton de te^te. La France est usée, pas dans ses jambes, loin de la`, mais dans sa te^te. La France a perdu son génie ! Non messieurs vous ne re^vez pas, la France a perdu son génie ! Et les immigrés dans tout cela ? Le bouc-émissaire désigné parce que fre^le.

De la faute des cités a` notre faute a` tous

Il faut dire la vérité aux Français, il faut leur dire que le 28 janvier 2006, Mittal l’indien a lancé une OPA hostile sur le groupe Arcelor l’européen. Il faut dire que la France n’est plus ce qu’elle était et qu’il faudrait changer cela. Il faut que les Français prennent conscience de leur vrai envergure dans le monde d’aujourd’hui. Et pas qu’on vienne nous casser les oreilles avec des discours triomphaliste du genre : Dieu parle français, la France est le plus beau pays du monde, ce n’est la` qu’un lége`re crise qui passera dans quelque temps, le proble`me est purement technique, etc. ça sonne comme une chanson douce que nous chantons en dormant. Non et mille fois non, le proble`me n’est pas technique. La solution est erronée parce que l’analyse l’est aussi.

"Je ne peux qu’e^tre jaloux des équipements que peuvent se payer mes colle`gues japonais pour financer sans tarder un axe de recherche émergent" Le physicien Albert Fert.

La France investit aujourd’hui 2,14 % de son PIB dans la R & D publique et privée et se trouve donc en retard par rapport a` l’objectif de Lisbonne de 3 %. Mais ce retard résulte de la faiblesse de la R & D privée, qui représente aujourd’hui 1,11 % du PIB (alors que l’objectif de Lisbonne pour la R & D privée est de 2 %).

Et on s’étonne aujourd’hui que Renault coule, que Thomson n’est plus compététive, que et que. Il faut se rendre a` l’évidence, ce sont les idées qui ont crée la France et c’est aux idées de la faire renaître.

Le pays des contradictions

Voltaire le disait déja`... et rien n’a changé depuis :

« Il n’y a, je crois, nul pays au monde ou` l’on trouve tant de contradictions qu’en France. »

Les contradictions ont fait la richesse culturelle, le génie et la singularité de ce pays, n’en déplaise a` ceux qui veulent embrigader le peuple français et faire de lui une armée disciplinée et sans pitié. Le peuple français n’a pas besoin d’un général de corps d’armée autant qu’il a besoin d’un guide intelligent et compréhensif. Ce semblant d’anarchie dans les Français, ceux qui ne savent pas le prennent pour une imperfection, ceux qui se sont abreuvés de la fontaine France savent que ce n’est la` que l’art de vivre a` la française. Alors, c’est a` ceux qui gouvernent d’accepter cette vérité sur la France et pas a` tout un peuple de se modeler selon les caprices d’un homme.


Vendredi 11 Mai 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires