Sciences et croyances

Une compagnie pharmaceutique force les familles pauvres à tester ses vaccins : 12 bébés morts



Mardi 9 Décembre 2008

Une compagnie pharmaceutique force les familles pauvres à tester ses vaccins : 12 bébés morts

Natural News, David Gutierrez, 8 décembre 2008


    GlaxoSmithKline, la grande compagnie pharmaceutique, a été accusée de faire pression sur des parents pauvres du Tiers Monde pour qu’ils engagent leurs enfants dans des essais expérimentaux de médicaments qui ont entraîné la mort d'au moins 12 enfants.


    Cette compagnie teste actuellement un vaccin expérimental contre la pneumonie sur les enfants de moins d'un an en Argentine, en Colombie et au Panama. Selon la Fédération argentine des Professionnels de la Santé (Feprosa), des parents pauvres argentins ont été « obligés et contraints de signer les formulaires d’acceptation. »


    Juan Carlos Fesprosa de Palomares a dit : « Dans la plupart des cas, ces gens, forcés d’engager leurs enfants, sont défavorisées, beaucoup d'entre eux ne sachant ni lire ni écrire. »


    « Cela se déroule sans aucune sorte de contrôle étatique [et] ne satisfait pas aux exigences éthiques minimums, » a observé la fédération.


    Au moins 12 bébés argentin incorporés dans l'étude sont morts au cours de l'année écoulée.


    Répondant aux reproches, GlaxoSmithKline a rétorqué que ses stricts protocoles de sécurité sont contrôlés par un comité indépendant, et que personne n’est forcé de participer au programme.


    « L’inscription aux tests est sur la base du volontariat et ceux qui participent aux essais sont libres de se retirer à tout moment, » a fait savoir la compagnie.


    Mais, selon Julieta Ovejero, la grand-tante de l'un des enfants décédés, « Beaucoup de gens voulant arrêter le protocole n’en sont pas autorisés ; ils sont forcés de continuer, menacés de ne recevoir aucun autre vaccin en cas d’abandon. »


    Le test du vaccin a aussi suscité des accusations de corruption : Dans la province argentine de Santiago del Estero, les essais ont été autorisés par le Ministre de la Santé de la province, Juan Carlos Smith, le frère du principal chercheur de l'étude.


    Des critiques, comme Ana Maria Marchese, pédiatre à l’hôpital pour enfants de Santiago del Estero, où l'étude est en cours, accusent GlaxoSmithKline d'utiliser les enfants du Tiers Monde comme des cobayes.


    « Parce qu'ils ne peuvent pas expérimenter en Europe ou aux États-Unis, ils viennent le faire dans les pays du Tiers Monde, » dit-elle.



Original : http://www.naturalnews.com/025032.html
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



Mardi 9 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par rachi le 09/12/2008 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais qu'est-ce qu'ils attendent les Argentins pour bouter ces prédateurs hors de chez eux!

2.Posté par stèganos le 09/12/2008 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un " vaccin " contre la misère, mon cher !

3.Posté par honsangphoux le 09/12/2008 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salut,
"tester un vaccin" sous-entend qu'on en attend qqchose, ce qui n'est plus le cas depuis longtemps pour les vaccins, GSK cherche autrechose !
de plus les pneumonies sont à 90% bacterienne, donc ...pas de vaccins!

4.Posté par Denis Jaisson le 09/12/2008 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

b[Allez a www.gsk.fr/gsk/divers/contact.html, le site de Glaxo en France, cliquez sur
Contactez-nous par mail
et faites preuve d'imagination...]b

5.Posté par Denis Jaisson le 09/12/2008 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

b[Allez a www.gsk.fr/gsk/divers/contact.html, le site de Glaxo en France, cliquez sur
Contactez-nous par mail
et faites preuve d'imagination...]b

6.Posté par Colibri le 09/12/2008 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dr JEKYLL and Mr HYDE. Les USA, " l' axe du Bien" !
C' est l' horreur non-stop ! Dans les années 70, une "banque du sang" américaine ( Dracula, pas mort !) prélevait du sang des pauvres pour 1ou2$
par personne.! Cela se passait au Honduras et/ou au Guatemala.
En Corée du Sud, en 1980, un laboratoire militaire américain, dans le cadre d' essais d' armes bactériologiques, faisait avorter pour de l' argent, des Coréennes arrivées à terme de leur grossesse !. Ces foetus congelés, étaient expédiés par contenairs entiers, via une Cie aérienne japonaise, aux States !

Livres ; " Crimes et arnaques de l' an 2000. "
" Le fruit de vos entrailles."
De Rolande GIRARD. Journaliste et écrivain d' investigation.


.


7.Posté par Igoun le 10/12/2008 03:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Colibri,

J'avais lu un livre il y a quelques années où l'auteur expliquait, entre autres monstruosités qui ont lieu sur cette Terre, que ces foetus servent à l'extraction du collagène, celui que l'on retrouve dans les crèmes de beauté destinées à préserver la jeunesse des femmes (et des hommes) trop vaniteux pour accepter leur vieillesse. La jeunesse a un prix !

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires