Palestine occupée

Une commission d'experts de l'ONU dévoile un centre sioniste secret d'arrestations et de tortures



Jeudi 7 Mai 2009

Une commission d'experts de l'ONU dévoile un centre sioniste secret d'arrestations et de tortures
La commission pour la lutte contre la torture de l'ONU a condamné, le mardi 5/5, l'utilisation des services de la sécurité générale sioniste à un centre secret d'arrestations et de tortures.

Dans le cadre des discussions de la situation de l'entité sioniste, 10 experts indépendants qui représentent la commission pour la lutte contre la torture ont interrogé des représentants de l'état de l'occupation autour de "la prison 1391", située dans un endroit indéterminé dans les territoires occupés en 1948, où le comité international de la croix rouge, ainsi que les avocats et les familles des captifs ne peuvent pas arriver à ce lieu.

La commission a reçu des informations qui affirment que certains officiers de la sécurité israélienne pratiquent des tortures, ainsi que des pratiques qui violent l'accord de Genève concernant les prisonniers.

Elle a exprimé son étonnement envers l'utilisation des détentions administratives comme des mesures exceptionnelles, où l'occupation emprisonne plus de 900 palestiniens sous la détention administrative dont des anciens ministres du mouvement du Hamas pour presser contre le Hamas et libérer le soldat sioniste capturé par la résistance palestinienne à Gaza, Gilad Chalit.

Les experts internationaux ont critiqué également la décision militaire sioniste qui permet l'arrestation des enfants palestiniens ayant 12 ans en Cisjordanie, sous prétexte qu'ils ont commis des violations contre la sécurité sioniste.

Le rapporteur spécial de l'ONU chargé de la protection des droits de l'homme a déclaré que l'occupation a arrêté plus de 700 mineurs palestiniens en 2006 seulement, dont 25 cas sont emprisonnés jusqu'à maintenant.

Les experts de cette commission ont interrogé l'entité sioniste autour des mesures prises en réponse à l'appel du haut commissariat général des droits de l'homme à ONU pour mettre fin au blocus sioniste sévère imposé injustement contre la Bande de Gaza.

La commission va écouter, le mardi prochain, les réponses des représentants de l'occupation israélienne avant de publier son rapport à la fin de sa session, le 15 mai prochain.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Jeudi 7 Mai 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires