ALTER INFO

« Une calamité historique, stratégique et morale » : Le réquisitoire accablant de Brzezinski


Dans la même rubrique:
< >


Paul Craig Roberts
Dimanche 11 Février 2007

« Une calamité historique, stratégique et morale » : Le réquisitoire accablant de Brzezinski

« Une calamité historique, stratégique et morale » : Le réquisitoire accablant de Brzezinski


Par Paul Craig Roberts, le 10-11 février 2007


La plupart des étasuniens sont sans doute ignorants du réquisitoire accablant de Zbigniew Brzezinski, ancien conseiller de la Sécurité Nationale du régime Bush, dans son témoignage devant le Comité des Relations Étrangères du Sénat le 1er février 2007, car les États-Unis n'ont plus de médias -- seulement un ministère de propagande gouvernementale.


Brzezinski a stigmatisé la guerre en Irak du régime Bush comme une « calamité historique, stratégique, et morale. » Brzezinski a condamné la guerre comme « conduite par des impulsions manichéennes et un orgueil impérial démesuré. » Il a condamné la guerre pour « l'intensification de l'instabilité régionale » et pour la « légitimité mondiale du sapement des USA. »


En conclusion, une voix de poids parle. Brzezinski est un vrai intellect, un vrai expert, à la différence des bidouilleurs politiques qui l'ont suivi au pouvoir.


Brzezinski a dit au Comité des Relations Étrangères du Sénat que « la destination finale de cette voie descendante a des chances d'être un conflit frontal avec l'Iran et une grande partie du monde de l'Islam. » Brzezinski prévoit « quelque provocation en Irak ou un acte de terroriste aux États-Unis reproché à l'Iran ; se terminant en action militaire " défensive " des États-Unis contre l'Iran qui enfonce ceux-ci isolés dans un bourbier s'étendant et devenant plus profond en se déployant par la suite à travers l'Irak, l'Iran, l'Afghanistan, et le Pakistan. »


Il y a quelque chose de mortellement mauvais dans une société dont le système politique permet à un régime capable d'une telle « conduite » aliénée et criminelle de rester au pouvoir. Avant qu'Hitler lance la Deuxième Guerre Mondiale, le Reichstag allemand n'avait aucun pouvoir de l'en empêcher. Mais nous n'avons pas encore atteint ce point aux États-Unis.


Brzezinski conclut sa déposition par la déclaration qu'il était « temps pour le Congrès de s'affirmer. »


Les raisons de récuser Bush et Cheney surpassent de nombreuses fois la totalité de celles de révoquer tous les présidents réunis de l'histoire des USA. Les raisons ont été énumérées de nombreuses fois et n'ont pas besoin d'être répétées. Si les membres du Congrès étaient fidèles à leur serment de fonction de défendre la Constitution, Bush et Cheney auraient déjà été inculpés et déclarés coupables.


Ce serait vraiment la moindre des choses que le Congrès puisse à cette étape fort tardive faire parfaitement comprendre en termes non ambigus que toute attaque contre l'Iran sous n'importe quel prétexte sans autorisation du Congrès après un examen soigneux du prétexte mènera à la destitution immédiate de Bush et Cheney du pouvoir, comme toute volonté d'escalade de la guerre en Irak sans autorisation explicite du Congrès.


Ayant délivré cet ultimatum, le Congrès doit immédiatement commencer à enquêter sur l'attaque du régime Bush contres les libertés civiles et la séparation des pouvoirs, sur l'usage du régime Bush de mensonges et de tromperie pour amener les USA dans une guerre contre l'Irak, sur la violation des Conventions de Genève par le régime Bush, et sur les plans du régime Bush pour attaquer l'Iran.


Les étasuniens et leurs représentants au Congrès doivent faire face au fait que des individus criminels et despotiques contrôlent le pouvoir exécutif des États-Unis et rectifient immédiatement cette très dangereuse situation.




Paul Craig Roberts fut Secrétaire Adjoint au Trésor dans l'administration Reagan. Il a été rédacteur en chef adjoint de la page rédactionnelle du Wall Street Journal et conseiller de rédaction de Nationale Review. Il est coauteur de La tyrannie de la bonne Intentions. Il est joignable à : PaulCraigRoberts@yahoo.com




Counterpunch.org, Roberts, le 10-11 février 2007l

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Dimanche 11 Février 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires