Conspiration

Une broche qui en dit long


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 31 Mars 2020 - 01:02 Le coronavirus, le maître de l’illusion


Nancy Pelosi, en session, arbore fièrement sa broche dorée.


Clearlook
Samedi 22 Février 2020

Une broche qui en dit long












Nancy Pelosi, en session, arbore fièrement sa broche dorée.

Il s’agit plus précisément d’une masse cérémonielle dont l’usage est ancien. En effet, on retrouve le port de masses cérémonielles dès l’Antiquité égyptienne avec Thoutmôsis Ier.

Une broche qui en dit long

Cette masse, l’un des plus anciens symboles du gouvernement des États-Unis symbolise l’autorité gouvernementale américaine, et plus précisément l’autorité législative de la Chambre des représentants (‘Mace of the United States House of Representatives’).

Appelée également ‘masse de la République’, l’emblème actuel, en usage depuis 1842, fût conçu par William Adams.

D’une hauteur de 46 pouces (1,2 m de long), cette masse se compose de 13 minces tiges en ébène, représentant les 13 états d’origine de l’Union, liés entre eux par des brins d’argent entrecroisés. Surmonté d’un globe en argent sur lequel repose un aigle aux ailes déployées. Les continents sont gravés sur la surface du globe, l’Amérique du Nord au premier plan. L’aigle, symbole national, est coulé en argent massif.

Une broche qui en dit long

L’utilisation de la masse à plusieurs origines.

Traditionnellement, ancienne arme de bataille représentant les faisceaux des légions romaines de César, utilisé à la fois par les consuls de la République romaine et par les magistrats de province. Le faisceau est l’un des symboles de Rome (de son vrai nom Saturnia). Ces derniers évoquent également les mouvements fascistes (dont la racine est fasces) qui l’ont tous adopté comme emblème. En Europe, du Moyen-âge jusqu’au 16ème siècle, les masses furent utilisés comme un club de guerre ou masses cérémoniels par les évêques médiévaux. Puis elle se mue en symbole de l’autorité à la Chambre des communes britannique et à la Chambre des Lords au Royaume-Uni et à celle de l’autorité législative de la Chambre des représentants aux États-Unis. Contrairement à la Chambre des représentants, le Sénat n’a pas d’équivalent.

En réalité, la masse cache une symbolique secrète connue des seuls initiés.

L’aigle avec sa tête et ses ailes est un des symboles occultes du dragon volant. Les brins entrecroisés sur la longueur des faisceaux symbolisent sa double queue. Il préside sur un globe dont la symbolique n’est autre que le soleil noir que les initiés nomment Saturne.
La planète Saturne n’étant autre que l’astre de Lucifer vénéré par les satanistes et par les Illuminati.

La symbolique secrète de cette masse est ainsi : « Lucifer, prince de ce monde, je te sers ».

Une broche qui en dit long

L’indigne Pelosi révèle ainsi par le port de sa broche toute l’étendue de son affiliation luciférienne. Elle porte fièrement une effigie porteuse d’un triple symbole. D’une part, le symbole des mouvements fascistes qui a jalonné l’histoire, d’autre part, une double référence à Lucifer (le dragon volant et le Soleil noir). Ici se révèle pour celui qui sait l’interpréter l’image d’un culte aux anciens, nom que les initiés de la Fraternité Illuminati donnent aux aliens-démons.

Nancy Pelosi, initiée noire, adepte de la Cabale US, par le port de cette broche, montre sa soumission à ses maîtres de la Fraternité (13 lignées de la noblesse noire occulte).
Elle indique ostensiblement son adhésion à Lucifer.

Une broche qui en dit long

Ce symbole porté par les représentants de l’organe législatif n’est pas anodin.
En effet, le pouvoir législatif prononce les lois dans le cadre de l’État de droit : la séparation des pouvoirs, principe de toute démocratie.

Au contraire, dans le cadre de l’État global ou total, seul l’état est à l’origine de tous les pouvoirs dont la loi : principe du fascisme.

Nancy Pelosi, incarne par cette référence la loi du mal : luciférienne et fasciste.


Une broche qui en dit long

Une broche qui en dit long

Une broche qui en dit long

Une broche qui en dit long

Une broche qui en dit long

Une broche qui en dit long

Complément :

http://clearlook.unblog.fr/2019/12/09/les-racines-du-mal/



Vendredi 21 Février 2020


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires