ALTER INFO

Une autre visite malencontreuse


Dans la même rubrique:
< >

Condoleezza Rice, la Secrétaire d'État US, s'est encore embarquée dans une autre visite au Moyen-Orient. Cette fois, le lapin noir a essayé de vendre aux alliés et aux régimes de marionnettes des USA les dernières idées de George Bush pour " parvenir à la victoire " en Irak et " favoriser la paix " entre Israël et ses victimes harcelées, les palestiniens


Khalid Amayreh
Lundi 15 Janvier 2007

Une autre visite malencontreuse

Une autre visite malencontreuse



Par Khalid Amayreh


.


Pour les non-initiés, et ils sont en trop grand nombre, la dernière visite semblait apporter quelques raisons optimisme, surtout après le rapport Baker-Hamilton, qui soulignait la faillite des politiques US au Moyen-Orient et faisait ressortir l'importance de la question palestinienne pour l'obtention de la stabilité dans la région et au-delà.


Cependant, maintenant nous pouvons passablement bien déduire que cette visite de Mme Rice est juste un autre exercice futile d'hypocrisie, de tromperie et de propension au mensonge public. Rien d'autre ne devrait être attendu, étant donné la mocheté brutale de l'ordre du jour de l'administration Bush, la conquête et le pillage, et la notoirement malveillante ignorance du Roi George.


Et en termes de résultats et d'impact sur les crises régionales, par exemple le problème palestinien, la visite créera seulement plus frustration, de désenchantement et de violence. En effet, quiconque donnant à visite de Mme Rice l'avantage du doute est soit naïve soit ignorante, ou les deux.


Sûres d'elle, la manifestement arrogante Mme Rice a fait de nombreuses visites dans cette région tourmentée et comme chaque fois qu'elle est venue ici, elle s'est répétée, proposant la même vieille rumination. -- Les phrases habituelles stupides, avariées au sujet du " processus de paix, " et de la " coalition des modérés contre l'axe du mal, " en plus de la proverbiale vision du président Bush pour la " création d'un État Palestinien viable vivant côte à côte avec Israël dans la paix. "


Naturellement, en ce qui concerne Rice et son patron en arrière à la Maison Blanche, il n'y a pas un brin d'importance à ce que Israël poursuive sans faiblir à établir de plus en plus de colonies uniquement juives en Cisjordanie et à dévorer plus de terre palestinienne. Après tout, la chose importante, semblerait-il, est la vision, le processus, l'engagement, pas les petites " distractions " créées par les activités de la colonisation israélienne !!! D'ailleurs, qui dit que l'ingéniosité US ne peut pas en définitive réussir à transformer même les infortunés bantoustans et les enclaves isolées en état viable ?! Les USA n'ont-ils pas réussi à transformer les " anciens terroristes " en " personnages de marque ", en " modérés " et en " conciliateurs. " ?!!! Hé bien, la stupidité du discours US sur notre région est vraiment sans borne, elle ne connaît aucune limite quelle qu'elle soit.


Cette fois, comme par le passé, " Condi " a mâché et remâché la même vieille rumination à plusieurs reprises simplement parce que c'est tout elle doit présenter. Indubitablement, elle a essayé de convaincre les chefs des protectorats virtuels des USA dans la région (comme l'Égypte, la Jordanie et l'Arabie Saoudite aussi bien que le fils prodigue nouvellement découvert, Mahmoud Abbas de l'Autorité Palestinienne) de l'ingéniosité de la " nouvelle stratégie " de Bush en Irak.


Elle aura dit à ces petits despotes, dont même la légitimité dépend en grande partie de leur acceptation des USA et de leur financement par eux (même s'ils sont rejetés par leurs propres populations), que l'Iran est leur vrai ennemi. - L'Iran et Israël non armé en nucléaire. Inutile de le dire, l'Iran n'occupe pas la Palestine et n'opprime pas systématiquement de manière criminelle son peuple de façon invisible depuis que les armées de Hitler ont déferlé sur l'Europe il y a plus de soixante ans. Israël le fait.


En fait, il est même probable qu'elle leur ait dit tacitement (ou brutalement) que l'échec de la stratégie de Bush en Irak minerait sérieusement leur propre sécurité individuelle et collective sinon même leur survie, comme Bush l'a dit récemment. -- De l'intimidation des peuples, c'est ce que fait " Condi ".


La première étape de la visite de Rice était Israël, où elle a rencontré Ehud Olmert, qui, nous pouvons sans risque le supposer continuera à rudoyer et à persécuter l'administration Bush pour attaquer l'Iran afin d'assurer la continuité de la suprématie nucléaire et de l'hégémonie d'Israël sur le Moyen-Orient.


En fait, les agents d'Israël à Washington, qui sont chargés du contrôle du Congrès US et des médias, menaceront l'administration républicaine en disant que les voix des juifs US et l'argent iront aux démocrates à moins que l'administration actuelle " fasse quelque chose " à propos de l'Iran avant que sa période au pouvoir se termine dans deux ans à partir de maintenant.


À part cela, et surtout comme un exercice de relation publique, Rice peut demander à Olmert d'enlever quelques barrages routiers en Cisjordanie, et d'alléger les humiliations infligées systématiques aux millions de palestiniens entre les mains de la Gestapo israélienne, l'armée d'occupation.


Olmert, affaibli par une série de scandales de pots-de-vin et de corruption, est susceptible d'avoir promis qu'il s'assurera que les restrictions draconiennes aux mouvement des palestiniens soient relâchées autant que " la situation sécuritaire le permette. "


Naturellement, Rice sait parfaitement bien (comme d'habitude) qu'Olmert lui ment et qu'il n'est absolument pas sincère dans ses promesses de faire quelque chose au sujet de la souffrance des palestiniens aux mains des soldats de l'occupation israélienne. De même, Olmert lui-même sait tout aussi bien que Rice sait qu'il lui ment. Ainsi, ils sont tous à mentir et encore mentir.


À Ramallah, où l'armée israélienne a effectué un autre saccage sanglant juste la semaine dernière, Mme. Rice, l'ancienne experte en Kremlin, dont la connaissance et la compétence en conflit israélo-arabe est au mieux superficielle, aura sans doute " encouragé " (ordonné à) Abbas très affaibli de continuer à mettre tous ses œufs dans le panier d'Olmert tout en maintenant le " bon travail " à propos du Hamas. !! En fait, Rice a pu très bien dire à Abbas de laisser tomber définitivement et de manière décisive l'idée de former un gouvernement d'unité nationale avec le Hamas, sans se soucier des conséquences.


Et en réunion avec Muhammed Dahlan elle est susceptible de l'avoir remercié pour " l'anarchie créatrice " qu'il a produit, surtout dans la Bande de Gaza, et de ses efforts pour affaiblir et écraser le Hamas, " l'ennemi commun " d'Israël et de la Palestine !!!


Et dans le cas où il lui serait demandée par quelque journaliste non conformiste, autorisé par méprise d'être présent à la conférence de presse habituelle, elle se livrerait comme toujours aux mêmes mensonges, aux mêmes tergiversations, à la même tromperie.


À Ramallah, Abbas, comme un vaincu suppliant, aura demandé à Rice de faire qu'Olmert remplisse ses promesses, promesses qu'il lui a fait pendant cette fameuse partie d'embrassades du 24 décembre (qui incluent la libération des prisonniers politiques palestiniens, la suppression des barrages routiers et d'autres obstacles destinés à imposer la ségrégation sur les routes de Cisjordanie, et surtout à dégeler une partie des 800 millions de dollars estimés de l'argent des impôts palestiniens retenus (essentiellement volé) par Israël pour punir les palestiniens d'avoir élu le Hamas environ à cette époque l'année dernière).


Il n'y a aucun doute que Rice, entendant les supplications d'Abbas, se sera juste raclé la gorge et aura rappelé à Abbas que leur cible commune est véritablement le Hamas, et que pour obtenir d'Olmert qu'il montre un minimum de bonne volonté, Abbas aura à faire sa part de son mieux !!


***


J'ai écrit à plusieurs reprises au sujet de la futilité et de la naïveté de compter sur les USA (en particulier sur cette administration impétueuse et ignorante) pour amener la paix en Palestine et sauver les droits palestiniennes des griffes malfaisantes du Sionisme.


J'ai soutenu que compter sur les USA pour réaliser une paix juste et durable entre Israël et les palestiniens est comme rechercher la sécurité à l'intérieur d'un nid de vipère ou comme chercher la justice dans un repaire de voleurs.


Malheureusement, ce pronostic continue à être vrai aujourd'hui tout autant qu'il l'était il y a six ans, quand Bush est arrivé au pouvoir aux USA.


Inutile de le dire, cette administration sans cœur, sans vision et trompeuse n'a ni la volonté ni l'envie de parvenir à la vraie paix au Moyen-Orient. Ses vrais buts sont mauvais, et même complètement sataniques.


En effet, une administration qui soutient et effectue " l'anarchie créatrice " et cherche à créer des guerres civiles sur le modèle irakien en Somalie, en Palestine, au Liban, est une administration mauvaise à tout les sens du mot.


Les peuples du Moyen-Orient ont été longtemps harcelés par Israël soutenu par les USA. Les régimes despotiques du Bahreïn à Rabat viennent à l'esprit. Pour ne pas mentionner les peuples de l'Irak, de la Palestine, et du Liban. -- Hé bien, n'est-il pas temps de réaliser que faire confiance aux USA pour amener la paix, la démocratie et la prospérité dans notre région tourmentée est aussi stupide que suicidaire ?


Peut-être, juste peut-être, que nous en prendrons conscience cette fois.


Original : ThePeoplesVoice.org

Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info




Lundi 15 Janvier 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires