Palestine occupée

Une action secrète israélienne transforme Gaza en prison



Au moment où l’attention de la communauté internationale se polarise sur le conflit entre le Liban et l’Israël, ce pays est en train de déclencher une guerre secrète pour boucler Gaza et la contrôler. L’objectif est de faire de Gaza une grande prison sans issue ; ses habitants affrontent déjà une grave catastrophe humanitaire.


Alter Info
Vendredi 25 Août 2006

Dessin de Casso, Brésil, 29 juin 2006. Source : www.irancartoon.com
Dessin de Casso, Brésil, 29 juin 2006. Source : www.irancartoon.com

Quotiden du peuple, Pékin

Traduit par Maria Poumier



Il s’agit d’exercer une sanction collective contre les 1, 4 millions d’habitants de Gaza, en leur faisant subir les mêmes souffrances qu’aux Libanais. Cela devrait permettre de détruire par le bombardement les installations et infrastructures fondamentales pour l’usage civil, telles que canalisations d’eau potable, centrales électriques et ponts. Actuellement la bande de Gaza souffre déjà du manque d’eau potable, de la coupure du courant et d’autres graves problèmes humanitaires.

Dans la mesure où l’action militaire israélienne en cours est très semblable à l’attaque aérienne contre le Liban, on soupçonne Israël d’¨être en train de faire de Gaza son deuxième « camp expérimental ». Au Liban, l’Israël tente de créer une zone inhabitée dans la zone frontalière entre le Liban et l’Israël de façon à ce qu’il ne reste plus d’abris accessibles aux miliciens de Hezbollah. A Gaza, l’Israël a ouvert une bande de 300 mètres de large dans la zone frontalière. Cependant, ce qui diffère de la situation des Libanais, c’est que les habitants de Gaza ne peuvent pas se déplacer pour échapper à la crise humanitaire.

Comme Israël a fermé le seul accès à Gaza, les Palestiniens vivent désormais comme des prisonniers. Depuis le mois d’avril, 1600 fonctionnaires n’ont pas touché leurs salaires, et leurs familles sont à court de ressources.

Certains fonctionnaires occidentaux ont exprimé l’espoir que les activités militaires d’Israël obligent le Hamas à reconnaître Israël. Pourtant les Palestiniens sont convaincus que l’objectif final d’Israël est d’en finir complètement avec le gouvernement du Hamas. Actuellement, l’armée israélienne a arrêté six membres du gouvernement du Hamas. D’autres permanents du parti sont dans la clandestinité. Les indices récents prouvent que les actions militaires d’Israël provoquent le contraire de l’effet escompté. Comme l’a dit un fonctionnaire du Ministère des Affaires étrangères de Palestine, « le prestige du Hamas grandit ».

________________________________________________________

Source : Le Quotidien du peuple, édition électronique en espagnol, 31 juillet 2006


Vendredi 25 Août 2006


Tags : sionisme

Commentaires

1.Posté par ahmed le 25/08/2006 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a voir

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires