Diplomatie et relation internationale

Une action militaire US en Iran sans l'aval du Conseil de sécurité est peu probable (conseiller défense russe)


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Ria Novosti
Mardi 27 Mars 2007

Une attaque militaire américaine contre l'Iran sans l'assentiment du Conseil de sécurité de l'ONU est peu probable, a déclaré à RIA Novosti Vladimir Chamanov, conseiller du ministre russe de la Défense.

"Je pense qu'à ce jour, quels que soient les différends et malgré l'incident concernant la capture des quinze marins britanniques, je pense qu'ici en Amérique on est conscient qu'une brusque escalade des événements autour de l'Iran est peu probable sans l'assentiment de l'opinion internationale et de son principal instrument, le Conseil de sécurité de l'ONU", a dit Vladimir Chamanov.

D'autant qu'une résolution condamnant une agression contre l'Iran a été adoptée avec l'appui de la Russie "et que les Américains prennent cette chose en compte".

Si l'interlocuteur de RIA Novosti estime peu probable une action militaire de grande envergure des Etats-Unis contre l'Iran, il n'écarte pas totalement un scénario de ce genre. "Les événements évoluent avec une rapidité telle qu'on ne saurait exclure que si un pays ou un groupe de pays manifestent ce que l'on appelle un comportement inapproprié, la riposte pourrait être pas moins résolue et rapide", a fait remarquer Vladimir Chamanov en ajoutant que la pratique montre que les défis exceptionnels réclamaient des actions exceptionnelles. "Les spécialistes avaient atermoyé avant le 11 septembre et cela s'était soldé par une agression contre les Etats-Unis", a dit le conseiller du ministre russe de la Défense.

Certains grands moyens d'information avaient cité le mois d'avril comme date éventuelle du début d'une agression armée des Etats-Unis contre l'Iran. Selon le scénario envisagé, le conflit armé débuterait par des bombardements massifs américains sur les sites militaires iraniens. Lorsque l'Iran ne serait plus en mesure de combattre, un contingent limité de troupes spéciales pénétrerait dans le pays.

La direction militaro-politique des Etats-Unis déclare que le problème de l'Iran doit être réglé par des moyens diplomatiques, cependant elle envisage aussi d'autres solutions.


Mardi 27 Mars 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires