Conflits et guerres actuelles

Une action armée des Etats-Unis contre l'Iran est possible (expert)



Les Etats-Unis peuvent attaquer l'Iran au missile mais les troupes américaines n'interviendront pas sur le territoire de ce pays, a estimé mercredi dans une interview à RIA Novosti le directeur de l'Institut des Etats-Unis et du Canada de l'Académie des sciences de Russie, Sergueï Rogov.


RIA Novosti
Jeudi 20 Juillet 2006

Une action armée des Etats-Unis contre l'Iran est possible (expert)

"J'exclus absolument une intervention américaine en Iran. Les Américains peuvent lancer des attaques au missile contre des sites nucléaires, militaires et économiques iraniens mais ils n'ont pas les moyens d'engager une guerre terrestre", a-t-il affirmé.

Les Etats-Unis n'ont pas assez de soldats pour ouvrir un troisième front en Iran, selon son expression.

"L'Amérique peut décider une frappe aérienne, mais il est parfaitement clair que l'Iran réagira. On pourra s'attendre alors à une nouvelle série d'attentats terroristes contre Israël, l'Arabie saoudite et d'autres pays arabes producteurs de pétrole où les Américains ont des bases militaires, et contre l'Amérique elle-même", a estimé l'expert.

Des tirs éventuels contre l'Iran sont, d'autre part, "capables de bloquer les livraisons de pétrole du golfe Persique", à son avis.

"Alors, le baril atteindra les 100 dollars, et ce prix affectera en premier lieu les Etats-Unis et les autres principaux consommateurs du brut proche-oriental", estime Sergueï Rogov.

La Russie est énergétiquement autosuffisante, "mais des conflits armés sont indésirables à proximité de notre frontière sud".

"Ce n'est un secret pour personne que l'Iran soutient financièrement et militairement le Hezbollah qui fait la loi dans le sud du Liban, et peut jouer un rôle dans le règlement du conflit libano-israélien", affirme le directeur de l'institut académique.

"L'Iran possède des leviers suffisamment puissants, plus puissants que la Russie, les Etats-Unis et la France réunis, pour faire pression sur le Hezbollah et libérer les soldats israéliens capturés", affirme avec conviction Sergueï Rogov.

L'expert n'a cependant pas exclu que "la direction iranienne puisse avoir intérêt à attiser le conflit libano-israélien dans la mesure où il détourne l'attention du programme nucléaire iranien".


Jeudi 20 Juillet 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires