MONDE

Une Française assassinée en Égypte : un résultat indirect de la politique moyen-orientale du gouvernement


Position du gouvernement après l’assassinat d’une jeune Française au Caire :

Sur la Cinq, le mardi 23 février 2009 vers 17 heures.
Éric Chevalier – porte-parole du ministère des AE :
La France n’est pas visée. Nous ne déconseillons pas le Caire et l’Égypte. La région du Sinaï est en orange pour nous. Il n’y a pas de région sans risque.
Le Premier ministre :
C’est une prolongation du conflit de la Palestine parce que Moubarak a une attitude plus compréhensive envers Israël.

Remarque :
J’ai eu Monsieur Éric Chevalier au téléphone pour demander qu’il cesse son abus de pouvoir et me donne les moyens d’entrer à Gaza en tant qu’envoyé spécial de AlterInfo. Il a refusé de manière hypocrite en me renvoyant vers notre ambassade au Caire (« l’ambassade devrait pouvoir vous donner l’attestation demandée au regard de votre ordre de mission ») et celle-ci m’a répondu : « sans un ordre du ministère, nous ne vous délivrons pas d’attestation de validité de votre ordre de mission ».
Je précise que selon la loi française, il ne relève ni des compétences du ministère des affaires étrangères ni de son ambassade au Caire de délivrer une telle attestation : en toute illégalité, elle s’est mise d’accord avec les autorités égyptiennes pour sélectionner illégalement les journalistes français autorisés à entrer dans Gaza !


abdellah.ouahhabi@online.fr
Mardi 24 Février 2009

Une Française assassinée en Égypte : un résultat indirect de la politique moyen-orientale du gouvernement
La politique étrangère de la France est idéologique selon deux critères : elle n’est pas la politique « naturelle de la France », c’est-à-dire qu’elle ne tend pas à répandre à travers le monde une gouvernance inspirée des valeurs de la France : liberté - égalité - fraternité. Plus loin, elle rompt avec la philosophie universaliste du Siècle des Lumières.

Au contraire elle promeut des dictatures et des hommes achetés par l’« Occident » prédateur, honnis par leurs peuples respectifs, comme le président égyptien Moubarak et Mahmoud Abbas en Palestine. Elle soutient un État, Israël dont la valeur fondatrice est en même temps que la confiscation de terres, une citoyenneté à étages ou à degrés, basée sur la race et/ou sur la religion.

Les journalistes indépendants sont écartés dans lieux de conflits afin de mentir plus facilement aux Français et en quelque sorte dans le but de leur voler leur bulletin de vote en les désinformant. À leur retour à paris, on les convoque à la DST avec un ton comminatoire et on leur fait savoir que désormais, ils sont fichés !

Le militantisme réactionnaire de cette politique pousse à des expéditions militaires, à des interventions de notre armée inadaptées : au lien d’envoyer, comme l’avaient demandé plusieurs associations humanitaires françaises, un bateau-hôpital au large de Gaza afin de secourir les blessés, notre président y a envoyé une frégate pour empêcher les victimes des bombardements – crimes de guerre israéliens ! – de se réarmer, pour les empêcher de se défendre la prochaine fois !
Est-ce cela les valeurs de la France et du Siècle des Lumières ? La France qui avait contribué à l’indépendance des États Unis d’Amérique, notamment en les armant.

À ce titre, on peut déclarer que la politique étrangère française est idéologique en ce sens qu’elle est contre-nature ; contre la nature des valeurs françaises nées lors du Siècle des Lumières et confirmées et formalisées par la Révolution. La politique étrangère française est contre la France.

Le résultat est une mauvaise perception de la France et des Français dans ces pays. De TOUS les Français : je me suis trouvé à la porte de Gaza quand on m’a apostrophé pour me dire en me montrant les fumées d’un bombardement israélien : « regardez, c’est l’argent des Français qui tue des innocents ! C’est votre argent, même si vous dites que vous n’êtes pas d’accord. ». Je ne pouvais rien répondre.
Des Français touristes ou membres d’organisations humanitaires, sans relation avec le gouvernement sont devenues des cibles pour des résistants nationaux, en Afghanistan en Irak, en Palestine et ailleurs dans le monde.
- Par la faute de qui, de quoi ?
- Pa la faute de la politique sioniste de la France.

Et il y a là une logique qu’a souligné fort bien, Monsieur le Premier ministre dans l’intervention reprise par France 5 et citée au début d ce texte : l’assassinat de notre jeune compatriote au Caire est liée au conflit en Palestine et à la position pro-israélienne du gouvernement fantoche de Moubarak.

C’est encore une politique étrangère idéologique en ce sens qu’elle va à l’encontre des intérêts commerciaux de la France. En effet, indiscutablement, des positions plus en conformité avec le droit international nous ouvriraient plus largement les marchés du Moyen-Orient parce que les peuples de cette régions seraient plus favorablement impressionnés par une grande puissance comme la France si elle adoptait des positions équitables.

Imaginez les immenses bénéfices que représente un commerce non bridé par des raisons idéologiques avec l’Iran, pays au très fort potentiel et dont l’économie est très complémentaire de la nôtre en cette période de développement et qui sera encore complémentaire quand ce pays aura atteint un bon niveau de consommation de luxe.

Au lieu de cela, nous bricolons avec Israël, un Etat définitivement déficitaire, ou avec l’Égypte qui croupit depuis des années dans le sous-développement asservis aux prébendes US.

Enfin, au lieu de prévenir les Français contre des voyages touristiques dans ces pays dirigés par des gouvernements fantoches (Égypte, Jordanie, Tunisie, Maroc), on nous invite à y aller pour apporter les devises tellement nécessaires à ces dictatures d’opérettes qui ne tiendraient pas plus d’une semaine si elles étaient laissées seules face à leurs peuples respectifs.

À l’intérieur de la France, le soutien de cette politique étrangère paradoxale, contraire aux valeurs françaises entraîne une division de la société française.
À tout casser, avec une très grande approximation pour être sûr de ne pas se tromper, le soutien d’Israël profite du soutien d’à peine 1% de la population (une partie des personnes de culte judaïque ; celles convaincues par le sionisme) – moins de un pour cent de « mauvais Français ».
Il récolte l’opposition très active d’au moins 10% de la population (tous les Français dont les ancêtres ont souffert de l’esclavage, du colonialisme, du néocolonialisme français) – dix pour cent de « bons Français ».

Les 90% qui restent sont largement opposés au concept raciste et néo-colonialiste de citoyenneté à étages – que ce soit en France ou à l’étranger.

Pour contrecarrer cette vérité absolue et incontournable, le gouvernement fait du forcing pour imposer la légitimité d’Israël et de l’apartheid israélien. Forcing de la communication politique. Forcing civique favorisant les candidats pro-sionistes. Forcing économique favorisant les milieux sionistes. Forcing sécuritaire pour intimider et faire taire les journalistes, les médias, les personnes d’influence opposées à cette politique : un fichier ad-hoc est créé par les services policiers !

Cela l’entraîne irrésistiblement à porter atteinte aux droits civiques, politiques et économiques de citoyens Français attachés aux valeurs françaises. Il se tourne contre les Français les plus fragiles parmi les opposants : les Musulmans. Il développe ainsi un racisme institutionnel sournois : tracasseries administratives, contrôles de police multipliés, mise à l’index de la délinquance bénigne propre aux classes sociales françaises défavorisées – le plus souvent des Français d’origine étrangère, etc.

Un rapport d’une commission internationale de juristes éminents a montré que les politiques « sécuritaires » appliquées depuis les années 2001 sont ciblées sociologiquement et qu’elles sont racistes et contre-productives.

La conséquence de cet extrémisme en politique intérieure amène à faire un usage déplacé de l’appareil judiciaire et à utiliser à tort et à travers les accusations d’antisémitisme ou de « promotion de la haine raciale ». Cela vise indistinctement Pierre Péan, un écrivain-journaliste, ou Zeynel Cekici, le directeur de publication d’un site Internet comme AlterInfo ou encore un journaliste indépendant de retour de Gaza. Mais cela vise aussi des jeunes qui se bagarrent contre d’autres jeunes : dans le cas qui nous intéresse : des jeunes Français de couleur sans casier judiciaire contre un jeune Juif ayant un casier judiciaire. Tous passe à la moulinette de « l’antisémitisme » afin de fermer le bec à toute une classe sociale, la classe sociale la plus représentative des vraies valeurs françaises !

On se trouve dès lors confronté à un racisme intérieur, porté par les structures de l’État : sous l’action idéologique militante du gouvernement, les valeurs israéliennes fascistes se substituent aux valeurs françaises : le mensonge remplace la vérité, la coercition remplace la liberté, l’inégalité remplace l’égalité, la haine remplace la fraternité.

La conclusion est que la politique étrangère actuelle de notre pays est contraire à nos valeurs, elle contredit nos intérêts économiques et plus grave encore : elle expose la vie des Français et menace la solidité intérieure de la France.

Non, nous ne voulons plus que des Français meurent sur l’autel du racisme et de l’apartheid israélien. Que ce soit en Afghanistan ou en Égypte ou en Israël.
Le gouvernement doit prendre connaissance que sa politique expose les Français. Si les USA, l’Allemagne ou d’autres pays veulent le faire, qu’ils continuent sans nous.

Les Français « propres », les « bons Français », les Français anti-colonialistes, anti-impérialistes, anti-sionistes, les opposants à cette politique du gouvernement doivent savoir qu’ils ont pour eux la légitimité historique, économique et morale. Il ne faut plus avoir peur de s’exprimer et de dire non. C’est notre droit et notre devoir de Français.



Mardi 24 Février 2009


Commentaires

1.Posté par BoudjemaaA le 24/02/2009 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'adresse toutes mes condoléances à la famille de la petite victime française dont le seul tord est d'être née à la mauvaise époque et de s'être trouvée au mauvais endroit. C'est l'une des victimes de la loi deux poids deux mesures d'Île de France pour laquelle les français ne sont que de la monnaie faite pour être dépensée et de la chaire à canons faite pour tirer dessus ou la faire exploser. Le Grande France est colonisée par le DOM israélien, Île de France ; elle doit demander son indépendance.

2.Posté par jean paul le 24/02/2009 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour cet éclairage lumineux qui m'a permis de prendre conscience de la politique cachée (les non-dits) de notre cher gouvernement réactionnaire qui ne respecte plus les lois de la république et souille les vraies valeurs de la France (celles de la révolution de 1789) que certains dévoient au mépris du sang historiquement versé par nos concitoyens pour que vive la république de Danton et de Robespierre. Nous vivons sous le régime d'une monarchie déguisée en république qui régit ses propres lois cultivant l'esprit néocolonial pourtant condamné par la constitution française. Franchement, le peuple français doit ouvrir les yeux sur ce qui se pratique derrière son dos et donner plus de valeur au bulletin de vote. Tout le monde doit rendre compte et répondre de ce qui se fait en politique pour que cesse les manipulations au sein de notre mode de gouvernance anti-démocratique.

3.Posté par Aigle le 24/02/2009 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'ABORD JE M'INCLINE DEVANT LA MEMOIRE DE CETTE JEUNE FILLE INNOCENTE .
MALHEUREUSEMENT COMME A LEUR HABITIUDE , les medias sionisés francais ont dejà trouver le Coupable : LES FRERES MUSULMANS ......Heureusement que des ertres doues de raison comme Anne Giudecelli a FOUTU UNE BAFFE MEMORABLE AU PETIT CHIOT QUI TIRE LA LANGUE A CHAQUE OCCASION , en l'occurence MOHAMED SIFAOUI , aujourd'hui sur france 24 , le chercheur de susucre a carrement accusé sans aucune preuve les freres miusulmans d'egypte du meutre de la jeune fille , mais Anne lui a rappelé professionnellement que tous les regimes manipulent le terrorisme , y compris les regimes occidentaux et là il s'est fait tyout penaud le cretin

4.Posté par ROMANA le 24/02/2009 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QU'ALLAH LA VENGE.

5.Posté par ME le 27/02/2009 04:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour " l'envoyé special"
Je suis sur et certain que si vous vous etiez fait enlever vous aurez dit haut et fort que vous etiez un ressortissant Français et là vous aurez un peu moins fait caca sur le corps diplomatique.
Comme quoi votre mémoire vous fait défaut.Du bon coté quand cela va mais plu personne quand ça va moins bien, et aprés vous accusez les juifs de victimisation.
Pour enfiler les lignes comme des perles vous êtes champion.
Je vous remets une coupe...


6.Posté par ME le 27/02/2009 04:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A ce moment là monsieur l'envoyé special , il faut tout simplement prendre un billet d'avion pour l'egypte.
Un conseil pour le prochain trip jettez votre carte de presse et allez y franco, c'est pourtant si simple.
Quoi que maintenant aprés votre demande , je penses qu'a juste titre, vous serez tricard à la porte d'embarquement.


7.Posté par BoudjemaaA le 04/03/2009 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout ce qui est louche et diabolique est sioniste. Ils cherchent à faire tomber les chrétiens, les juifs et les musulmans dans leurs pièges en brouillant les cartes.
Actuellement les enfants d'Adam, les juifs, les chrétiens et les musulmans, axe du bien représentants du vrai créateur sont en guerre contre l'axe du mal, les sionistes et leur dieu Satan représenté par le Veau d'Or façonné par le Samaritain avec l'or volé à Ramses ll.
Les sionistes sont très fragiles et plus fragiles que vous ne le pensez. Il suffit de leurs appliquer la loi deux poids deux mesures politico-économique, saboter et interdir tout investissement à odeur sioniste tout en sécurisant et en aidant les nouvelles puissances et vous allez voir ces démons faire de l'aumône politique et tomber comme des dominos.
Vive la vérité !
A bas le mensonge !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires