Géopolitique et stratégie

Un universitaire américain : les États-Unis devraient lever les sanctions et entamer des négociations avec l'Iran tout de suite


Un universitaire américain et militant politique, Patrick Mac Kinnon estime que « la Maison Blanche commet une grave erreur en ce qui concerne l'Iran » et préconise la levée les sanctions et d’entamer des négociations avec Téhéran immédiatement.


Mardi 24 Août 2010

Un universitaire américain : les États-Unis devraient lever les sanctions et entamer des négociations avec l'Iran tout de suite
 International.
Répondant au correspondant de l'IRNA à New York, l’universitaire Patrick Mac Kinnon a rappelé que "les sanctions en cours ont aggravé le différend entre les deux pays, mais que la racine du conflit entre l’Iran et les États-Unis doit être recherché de nombreuses années en arrière lorsque les États-Unis ont renversé le gouvernement nationaliste de M. Mossadegh par un coup d'Etat en faveur des cartels du pétrole et du Shah».

Le professeur d'université de poursuivre : «Ce coup d’Etat a provoqué la haine des Iraniens de tous les jours contre les États-Unis pour la première fois."

Patrick Mac Kinnon qui estime que l'un des problèmes de son pays c’est une dépendance excessive à la force militaire et aux armes, affirme: «notre économie est devenue « accro » à la guerre, ce qui explique pourquoi la diplomatie et le raisonnement rationnel ont tous deux été relativement abandonnés au profit d’un militarisme aveugle à Washington."

«Nous avons besoin de nous tourner vers une économie verte, afin de débarrasser notre pays de cette industrie militaire, parce que tant que nous nous appuierons sur une économie de guerre le seul moyen de gagner de l'argent sera d’exporter des armes et de faire la guerre ici et là dans le monde" a estimé Patrick Mac Kinnon.

Patrick Mac Kinnon d’ajouter: «l'administration américaine est devenu trop arrogante, car qui l'a nommée juge international pour se prononcer au sujet des programmes nucléaires d’autres pays, alors qu’il est le seul pays au monde à avoir utilisé la bombe atomique contre des civils".

L’universitaire américain de répéter: «Regardez toutes les bombes atomiques que nous avons stockées aux États-Unis. Nous parlons de désarmement nucléaire, mais nous agissons autrement. Le comportement de l’administration des États-Unis a modifié l’éthique de l’Américain moyen dans le monde entier en présentant une image abominable des États-Unis pour les nations du monde également."

Patrick Mac Kinnon a plus loin déploré que tout soit au service du capitalisme aux États-Unis et que tout le monde soit mobilisé pour accroître les bénéfices des entreprises américaines."

Pour l’universitaire, les États-Unis doivent tenir compte que l’entrée des États-Unis dans diverses guerres n'est pas un signe que notre pays est une grande puissance, c’est au contraire un signe de faiblesse de notre économie nationale, puisque les États-Unis n'auraient pas fait la guerre n'importe où si Washington avait été capable de rivaliser avec les blocs économiques du monde entier. "

Interrogé par le correspondant de l’Irna sur la nature raciste et discriminatoire de la politique étrangère américaine, le professeur McKinnon a répondu que «bien évidemment. Les États-Unis n'ont pas utilisé leurs bombes atomiques contre l'Allemagne ou l'Italie mais contre le Japon. " soulignant que ces guerres sont faites au nom de la promotion de la démocratie".

"Saddam Hussein servait les intérêts américains dans la région depuis de nombreuses années et Washington avait soutenu Bagdad pendant la guerre imposée par l’Irak à l’Iran, mais il a été soudainement diabolisé pour servir les politiques bellicistes de Washington. De même, Oussama Ben Laden a été un allié de l'Amérique, mais il est désigné aujourd’hui comme un ennemi. "

A la question de l’IRNA sur la politique du président Barack Obama concernant l'Iran, l’universitaire américain a répondu qu’il ne voyait pas de grande différence. Barak Obama a beaucoup déçu. Bien sûr, je ne m'attendais pas à de grands changements, mais je m'attendais à autre chose. Est-il inquiet que quelqu'un l'assassine, ou travaille t-il pour être élu pour un second mandat à la Maison Blanche? " s’est interroge Patrick M. Mac Kinnon. Les politiques de l'administration d'Obama concernant l'Afghanistan, l'Irak et même l'Iran sont tout à fait les mêmes que les politiques de l'administration Bush.

M. Mac Kinnon a estimé: « je crois qu'il veut vraiment faire entrer quelques changements, mais il n'est pas capable de trouver un cadre approprié pour cela. "

«En tant qu'être humain, je crois qu'Obama est cent fois mieux que Bush, mais dans ses pratiques politiques, il diffère très peu de celles du président Bush" a-t-il conclu.


http://www2.irna.ir/fr/news/view/line-94/1008244483114416.htm http://www2.irna.ir/fr/news/view/line-94/1008244483114416.htm



Mardi 24 Août 2010


Commentaires

1.Posté par Saint Just le 25/08/2010 00:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'hydre sioniste contrôle les USA. Que ce soit Obama, Bush ou Clinton, ils ne sont que des marionnettes dont les les lobbys tirent les ficelles.

La faiblesse de la démocratie fait qu'avec de l'argent on peut faire élire Président, le pire des gangsters ou même un âne...

L'essentiel, c'est qu'il obéisse à ceux qui financent leurs campagnes électorales.

Avec l'âne Sarkozy, nous avons en France, un autre exemple de la démocratie pervertie et corrompue... Lui, il est aux ordres du CRIF. Trahir le peuple ignorant qui l'a élu, ne lui pose aucun problème car la soupe est bonne...

La morale et la politique sont antinomiques et c'est pour ça que nous subissons la loi de ces voyous.

Jusqu'à quand ?




2.Posté par tueursnet le 25/08/2010 01:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Balle de Bombe

Quand j’entends parler de choc de civilisations…
Je dis olalala ! Attention, il y a de l’électricité dans l’air.
Parce qu’il ne s’agit pas d’un vulgaire affrontement…
Mais d’un conflit savamment orchestré, qui peut coûter très cher aux deux belligérants: l’orient et l’occident qui se méprisent mutuellement depuis la nuit des temps.
Mais c’est l’Iran qui va désormais représenter le plus gros danger…
Avec sa centrale nucléaire, il va transformer les petites cervelles en méprise universelle.
Je crois que c’est la terre qui va trembler…

http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20Bombe://

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires