Géopolitique et stratégie

Un troisième navire d’assaut et de débarquement cingle vers le Golfe Persique


Le porte-avion d’assaut Saipan a quitté Norfolk, en route pour le Golfe Persique, où il rejoindra le Boxer et le Bataan. Les navires de ce type sont des porte-avions spécialisés dans les opérations d’assaut et de débarquement, qui transportent chacun 2000 « Marines » et des avions d’attaque au sol.
Deux « Gators » quittent Norfolk vers deux directions différentes

Gator est le surnom donné aux navires du type LHA/LHD Landing Helicopter Assault/ Landing Helicopter Dock


Jeudi 22 Février 2007

Un troisième navire d’assaut et de débarquement cingle vers le Golfe Persique
par Wavy

Wavy.com, Contreinfo



Les marins étaient alignés sur le pont de l’USS Saipan, mardi matin, pendant que leur navire quittait le port de Norfolk pour un déploiement urgent.

Les 1000 hommes d’équipages n’ont eu que six semaines pour se préparer. Le Capitaine indique que l’on a besoin d’eux dans le Golfe Persique, où ils pourraient rester de quatre à six mois.

Ils sont vraisemblablement mobilisés pour aider à la lutte contre la piraterie et sécuriser les voies de circulations maritimes commerciales.

Les marins avaient l’habitude d’être averti près d’un an et demi à l’avance de leurs futures missions, mais ce n’est plus le cas.

« Nous étions revenus à terre début juillet après une mission courte. C’est notre quatrième départ en urgence depuis deux ans » dit le Capitaine du Saipan, Richard Fitzpatrick.

D’autre part, le USS Kearsarge a également quitté norfolk mardi matin et doit se diriger vers le Canal de Panama où il mènera des exercices avec plusieurs pays de l’Amérique du Sud.

Destroyer

Nous avons également appris le départ d’un autre Destroyer vers le Golfe Persique qui, à l’époque, était passé inaperçu.

L’USS Hawes a quitté Norfolk le 27 janvier pour le Moyen Orient.

Commentaire Contre Info

Les navires du type Saipan (photo), Boxer, Bataan, ont pour vocation l’assaut amphibie. Ils sont équipés de barges de débarquement, et transportent chacun deux mille fusilliers marins (Marines), ainsi que des avions d’attaque au sol à décollage vertical « Harrier » et des hélicoptères.

Leur présence permettra à l’armée US de prendre possession des ilots Iraniens situés dans le détroit d’Hormuz, qui constitueraient une menace pour les navires US et le trafic commercial, en cas de conflit.

En rotation normale, un seul de ces navires est présent sur zone.

Nous avons publié il y a peu l’analyse que fait Dan Plesch sur la mobilisation militaire à laquelle nous assistons, qui conclut que les USA sont prêts à attaquer.

Samedi, Sam Gardiner attirait notre attention sur la décision, jugée par lui surprenante, d’envoyer 1000 hommes supplémentaires auprès du QG de commandement à Bagdad.

Encore une fois, nous ne pouvons que mettre en garde contre le niveau hautement inhabituel de ces préparatifs.


Source : Wavy.com

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=WAV20070221&articleId=4884 http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=WAV20070221&articleId=4884



Jeudi 22 Février 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires