insolite, humour, conspiration...

Un survivant (Juif) d'Auschwitz antisémite!


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 13 Septembre 2017 - 10:47 Momo est chez l'ophtalmo...en France



Mounadil Djazaïri
Mercredi 27 Janvier 2010

Un survivant (Juif) d'Auschwitz antisémite!
Certains survivants de l'holocauste, quelle que soit la définition qu'on en donne, sont comme une épine dans le pied du sionisme.Après Hedy Epstein, voici qu'un autre de ces survivants fait parler de lui en affichant activement sionisme. Et, à la différence de Mme Epstein, cette qualité de survivant, les sionistes ont du mal à la refuser à Hajo Meyer qui a séjourné une dizaine de mois au fameux camp d'Auschwitz en Pologne.

Hajo Meyer sera  présent à Paris pour co-animer un débat intitulé:



Un survivant d’Auschwitz: ‘Israël agit comme les Nazis’
Exclusif: Graeme Murray and Chris Watt
Sunday Herald (UK)  24 Jan 2010 traduit de l’anglais par Djazaïri
Un des derniers survivants d’Auschwitz s’est lancé dans une attaque cinglante contre l’occupation de la Palestine par Israël au premier jour de sa tournée de conférences en Ecosse.
Le Dr Hajo Meyer, qui a survécu dix mois dans le camp de la mort nazi, s’est exprimé avec force dès le début de sa tournée de conférences d’une dizaine de jours au Royaume Uni et en Irlande – dont trois en Ecosse. Ses propos ont provoqué la fureur des groupes de pression extrémistes juifs qui ont qualifié M. Meyer « d’antisémite » et l’ont accusé d’abuser de son statut de survivant de l’holocauste.
Le Dr Meyer a assisté à des audiences au tribunal d’Edimbourgh ce mardi, où cinq militants pro palestiniens sont accusés de comportement raciste aggravé pour avoir perturbé un concert donné par le Jérusalem Quartet au Queen’s Hall de la ville.
S’exprimant au démarrage de sa tournée, le Dr Meyer a affirmé qu’il existait des similitudes entre le traitement des Juifs par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale et le traitement actuel des Palestiniens par les Israéliens.
Il a declaré: “Les Israéliens essayent de déshumaniser les Palestiniens, exactement comme les Nazis ont tenté de me déshumaniser. Personne ne devrait déshumaniser l’autre et ceux qui essayent de déshumaniser l’autre ne sont pas humains.
“Israël n’est peut-être pas le pays le plus cruel du monde… mais la chose que je sais avec certitude est qu’Israël est championne du monde de la prétention à être un Etat cultivé et civilisé. »
Le Dr Meyer est né en 1924 à Bielefeld en Allemagne. Il ne fut pas autorisé à fréquenter l’école là-bas après novembre 1938. Il s’enfuit alors, seul, aux Pays Bas. En 1944, après un an de clandestinité, il fut arrêté par la gestapo et survécut dix mois dans le camp de concentration d’Auschwitz en Pologne.
Il vit actuellement aux Pays Bas et a écrit trois livres sur le judaïsme, l’holocauste et le sionisme.
Le Dr Meyer insiste aussi sur le fait que désormais, la définition de  «l’antisémite» a changé, et il affirme : « Auparavant, un antisémite était quelqu’un qui haïssait les Juifs parce qu’ils étaient Juifs et avaient une âme juive. Mais de nos jours, un antisémite est quelqu’un que les Juifs n’aiment pas.»
Un porte parole de l’ International Jewish Anti-Zionist Network, dont le Dr Meyer est membre, affirme que critiquer Israël « n’est pas la même chose » que critiquer les Juifs.
Mick Napier, président de la , Scottish Palestine ­Solidarity Campaign, et qui est un des cinq manifestants à comparaître devant le tribunal dont les audiences reprendront en mars, déclare : « Les Palestiniens sont heureux de l’avoir comme allié de leur cause.
“Hajo sait qu’Israël a une longue histoire d’exploitation de l’histoire de l’holocauste afin de faire taire les critiques légitimes contre ses propres crimes.
“Tout particulièrement depuis Gaza, les gens ne sont plus bernés par leur affirmation selon laquelle quiconque critique Israël est antisémite. »
Les affirmations du Dr Meyer ont rencontré une réaction de colère de la part d’organisations pro Israël, qui les ont qualifiées de «honteuses.»
Jonathan Hoffman; co-vise président de la Fédération Sioniste; déclare: “Je lui dirai qu’il abuse de son statut de survivant, et je lui dirai que si Israël avait été créée dix ans plus tôt, des millions de vies auraient pu être sauvées. »
“Survivant ou pas, utiliser des analogies avec le nazisme au sujet des politiques d’Israël est antisémite, sans aucun doute.»
M. Hoffman ajoute que la date de la tournée a été choisie avec cynisme pour coïncider avec l’ Holocaust Memorial Day du 27 janvier.
Le Dr Ezra Golombok, porte parole pour l’Ecosse de l’ Israel Information Office, accuse le lobby antisioniste « d’exploiter » le Dr Meyer qu’il présente comme quelqu’un « qui est embarqué dans une situation qu’il ne comprend pas. »
 «C’est un exercice de propagande de Mick Napier et ses amis, rien de plus. Il est absurde de comparer Israël et les tactiques nazies. »
La série de conférences, intitulée  Never Again – For Anyone, se poursuit jusqu’au 30 janvier.

http://mounadil.blogspot.com/ http://mounadil.blogspot.com/



Mercredi 27 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Al damir le 27/01/2010 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le nazisme dont la théorie reposait sur la race supérieure aryenne, n'a rien à envier au Sionisme dont le fondement repose sur la théorie du peuple élu. Le sionisme a dépassé de loin le nazisme dans ses pratiques de génocide du peuple palestinien : une agonie qui est pratiquée depuis plus de 60 ans. Sans amoindrir les actes répressifs et condamnables du nazisme, le sionisme lui va jusqu'à se targuer à la liquidation pûre et simple tout en se faisant passer pour une Victime. Et ceux parmi les sionistes qui osent encore parler d'antisémitisme, ont oublié que cette accusation s'applique en premier lieu à leur endroit. Aucun juge, aucune personne au monde peut continuer enciore de nos jours faire l'amalgame entre race et religion.

2.Posté par jeanmi le 27/01/2010 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

courageux personnage,
pour completer ces analyses tres pertinentes, je renvoie a un passage des "bienveillantes" passe sous silence malgre l immense succes du livre, ou jonathan littel compare les juifs aux nazis, dans leurs attitudes a se croire la race superieure ou elue.

3.Posté par MACBERNIC le 27/01/2010 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est dingue cette façon de traiter quelqu'un d'antisémite dès qu'elle exprime des critiques à l'encontre d'israél
mais bon sang comment ces gens, qui s'émeuvent à la moindre critique anti israél, justifient 'il le comportement d'israél envers les palestiniens? regarder le mal que vous faite et comprenez que votre comportement envers les palestiniens est tout de même condamnable
petite info pour eux: les arabes sont aussi des sémites alors arretez de traiter ceux qui défendent les palestiniens en critiquant israél d'antisémite car cela voudra dire qu'ils sont anti palestiniens alors qu'ils les défendent lol

de toute évidence il n'y a aucune objectivité a attendre de ses gens, ils sont en plein délire, si on les écoute israel a tous les droits, tout ce qu'elle fait est bon et aucune critique ne peut etre formulé sur son comportement

4.Posté par rachi le 27/01/2010 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

EXCELLENTE la définition de l'antisémite !!!

5.Posté par Aigle le 27/01/2010 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"".....« Auparavant, un antisémite était quelqu’un qui haïssait les Juifs parce qu’ils étaient Juifs et avaient une âme juive. Mais de nos jours, un antisémite est quelqu’un que les Juifs n’aiment pas.» Moi je preciserai les crypto juifs ....n'aiment pas " Tout y est dit par un Homme libre que des sionistonazis , PARRAINS DU NAZISME , ont permis d'envoyer au camp de la Mort

@ Al damir
Le Nazisme est un avatar du sionistonazisme , il en est issu et les meilleurs et zélés theoriciens de la Solution finale etaitent les Crypto sionistonazis à l'IMAGE DE ROSENBERG GRAND AMI DU CRETIN GOERING ET GOEBBELS .....

6.Posté par airacomet le 28/01/2010 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le sionisme est effectivement une doctrine raciste que les nazis dans les années 30 reconnaissaient comme compatible avec leur propre doctrine raciste, puisque les deux prônaient un non mélange des races. Cette reconnaissance mutuelle a duré jusqu'au début des années 40.

Aujourd'hui, Israél existe (faut faire avec), les sionistes occupent les plus hautes places en occident, notamment dans les médias. C'est pour cela que Hajo Meyer a raison en disant "qu’Israël est championne du monde de la prétention à être un Etat cultivé et civilisé". Tout passe par la communication et les groupes de pression dans les différentes capitales européennes.

Bien qu'Israél soit champion dans la durée, l'horreur n'atteint tout de même pas les camps nazis, il ne faut pas non plus comparer deux choses différentes. L'un voulait exterminer, l'autre veut chasser, la logique est différente.

D'autre part, les pays voisins arabes (sauf peut être la Syrie, toujours résistante) ont pris cause pour les palestiniens très tard et certains comme l'Egypte ont une attitude scandaleuse que ce soit en bloquant l'aide pour Gaza pendant la compagne "plomb durci" , ou maintenant en construisant un mur de séparation.

L'hypocrisie des arabes, la complicité de l'occident, la non intervention de la Chine et de la Russie font que l'avenir de la palestine est bien noire, je le craints.

Aujourd'hui la destruction d'Israél ne doit plus guider la politique de résistance, seule la sauvegarde du peuple palestinien doit la guider, autrement c'est "au Zoo" qu'on ira voire la dernière famille palestinienne survivante.

7.Posté par Al damir le 28/01/2010 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A airacomet,

Il est bon que vous sachiez que les sionistes dont l'immigration en Palestine remonte au début du 20ème siècle, empoisonnaient déjà dans les année 30 (1936) les puits et les cours d'eau, déportaient des populations après la destruction de leurs villages et pratiquaient déjà la solution de liquidation en masse et ciblée. Croyez-moi les nazis restent des enfants de coeur par rapport aux sionistes. Ils commettent leurs crimes impunément sinon avec l'accord tacite des pays qui se proclament civilisées en excerçant une lente et longue agonie à l'endroit des palestiniens.

8.Posté par mounatziri le 28/01/2010 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas oublier que la politique israélienne se fait ua nom d'un Etat qui se dit juif, elle qu'elle est fortement soutenue par des organisations qui disent représenter les juifs (à tort plus qu'à raison). Comment espérer éviter, dans ce climat, que bcp de gens ne deviennet anti-juifs ? C'est en demander un peu trop à la psychologie humaine. Pendant la IIème Guerre mondiale, la plupart des habitants des pays européens occupés étaient anti-allemands (contre les Bochs), pas seulement antinazis. Il est absurde d'espérer que les gens se fassent ma guéguerre tout en ne se haïssant pas, en respectant les droits de l'Homme, et étant de bons antiracistes. Et comme le conflit est importé, depuis longtemps (les gouvernements successifs de l'occident y sont pour bcp), dans le discours médiatique et l'action politique, il y a bien ici une guerre théo-idélogique dont les effets prévisibles sont exactement ce que l'on déplore.
Il conviendrait de rappeler, que le Sionisme, au départ, était un projet national; mais depuis qu'il s'est réalisé, ce n'est plus qu'un objet d'histoire, un leurre...ce n'est qu'un subterfuge sémantique qui a pardu son sens premier car le sionisme a été d'abord un mouvement nationaliste né dans la foulée de mouvements nationalistes européens dont l'objectif suprême était la fondation de l'Etat d'Israél (concrétisation de l'idéologie sioniste). depuis la fondation du dit Etat en fin des années 40, les penseurs du mal (parce que chaque axe est mal) sont passés à autre chose tout en laissant leurs détracteurs sur des faux traces...le sionisme obselète ! Aujourd'hui, nous sommes dans une phase où le concept est à rédefinir..peut-on parler d'un "post-sionisme" ? A tout prendre celà est salutaire dans la mesure où il faut lier le destin de l'Etat d'Israél à son identité déliquescente..sont ils pas appeler à se retrouver sur cette terre...mais pour quel dessein ?

9.Posté par mountaziri le 28/01/2010 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas oublier que la politique israélienne se fait au nom d'un Etat qui se dit juif, qu'elle est fortement soutenue par des organisations qui disent représenter les juifs (à tort plus qu'à raison). Comment espérer éviter, dans ce climat, que bcp de gens ne deviennet anti-juifs ? C'est en demander un peu trop à la psychologie humaine.
Pendant la IIème Guerre mondiale, la plupart des habitants des pays européens occupés étaient anti-allemands (contre les Bochs), pas seulement antinazis. Il est absurde d'espérer que les gens se fassent la guéguerre tout en ne se haïssant pas, en respectant les droits de l'Homme, et étant de bons antiracistes. Et comme le conflit est importé, depuis longtemps (les gouvernements successifs de l'occident y sont pour bcp), dans le discours médiatique et l'action politique, il y a bien ici une guerre théo-idélogique dont les effets prévisibles sont exactement ce que l'on déplore.
Il conviendrait de rappeler, que le Sionisme, au départ, était un projet national ; mais depuis qu'il s'est réalisé, ce n'est plus qu'un objet d'histoire, un leurre...Ce n'est qu'un subterfuge sémantique qui a perdu son sens premier car le sionisme a été d'abord un mouvement nationaliste né dans la foulée de mouvements nationalistes européens dont l'objectif suprême était la fondation de l'Etat d'Israél (concrétisation de l'idéologie sioniste). Or, depuis la fondation du dit Etat en fin des années 40, les penseurs du mal (parce que chaque axe est un mal) sont passés à autre chose tout en laissant leurs détracteurs sur des fausses traces, une fausse piste...
Aujourd'hui, le sionisme est obselète, nous sommes dans une phase où le concept est à rédefinir..peut-on parler d'un "post-sionisme" ? A tout prendre celà est salutaire (pour ceux qui savent s'en servir sans se bruler les doigts) dans la mesure où il faut lier le destin de l'Etat d'Israél à son identité déliquescente.. Ne sont ils pas appeler à se retrouver sur cette terre...mais pour quel dessein ? Nous avons la réponse, ils sont les acteurs mais ne nous réjouissons pas car ça se fera sans nous mais de nous...dans quelques cdécennies.

10.Posté par biffi le 29/01/2010 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bravo de plus en plus de juifs pur prennent la parole pour denoncer les crimes de leurs freres sionistes.
l'opinion mondiale est au plus bas envers les juifs, car se ne sont plus des victimes mais des assassins contre un peuple innocent.
l'antisémitisme n'a plus de sens c'est un mot qui n'a plus aucune valeur puisqu'il cible uniquement les juifs , doit on nous scotché la bouche dès que nous devions donner notre avis sur un sujet juif ou est la liberté d'expression, c'est une dictature que l'on veux nous imposer.
Eh! bien stop nous sommes dans un pays libre nous sommes en France et non pas en Israel, un pays que je respecte mais qui est malheureusement gouverné par une bande d'assassins qui n'ont pitié de personne.

11.Posté par Larguet le 29/01/2010 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A ce ramassis de criminels installés en Palestine.

Le Dr Hajo Meyer vous a critiqué, allez-y traitez le d’antisémite.

Vous avez l’habitude de le faire avec tout le monde, pour faire taire.

Il est juif comme vous.

La seule différence.

Il est juif et honnête

Vous êtes des juifs racistes sionistes et criminels.

Vous accumulez tellement de tares que votre propre race vous rejette.

L’effet aimant, marche très bien chez vous, continuez à assembler chez vous toutes les scories de la terre Ainsi un seul geste videra la poubelle une fois pour toute. Que l’humanité retrouve sa sérénité et son bonheur.


12.Posté par Roland le 30/01/2010 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"et l’ont accusé d’abuser de son statut de survivant de l’holocauste. "
ah tien !
Tandis que eux n'arrêtent pas depuis des décennies d'abuser indécemment (Dieudonné appelle ça de la pronographie mémorielle) de, non pas leur (!) mais de leur statut accaparré par "bénéfice collectif" (comme on parle de responsabilité collective, concept que tout le monde s'accorde à refuser et trouver indigne, soit- dit en passant) de peuple survivant de l'holocauste, pour justifier leurs vols, massacres et autres illégalités fondamentales, et pour faire taire les consciences morales qui s'aviseraient de les critiquer !
Pour un toupet monstre (oui monstre est un terme très juste ...) , c'est un toupet monstre !!
(on n'appelle pas ça de la chutzpah dans l'humour juif ?)
Tout est bon !
Ils ne se rendent pas comte (et s'en foute éperduement en fait) que leur raisonnement et outil de toujours fait que Hajo Meyer est leur juge et qu'ils n'ont même pas le droit de le contredire ni d'objecter quoi que ce soit à ce qu'il dit (puisque c'est ainsi qu'ils se comportent )
Et ils ne peuvent rejeter le personnage de Hajo Meyer, qu'en rejetant toute leur phraséologie, toute leur habitude de traiter les gens d'antisémites tous les discours et maneuvres qu'ils ont utilisé depuis pendant la guerre s'écroule alors d'un coup comme chateau de carte !
S'ils avaient la moindre honnêteté intellectuelle ils verraient que là ils sont FOUTUS, cernés, toutes les issues morales et intellectuelles sont bouchées pour eux.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires