Conflits et guerres actuelles

Un soldat britannique membre des SAS quitte l'armée dégouté de l'illégalité de la guerre


Un soldat des SAS a refusé de combattre en Irak et a quitté l'armée à cause des tactiques qu'il juge illégales des troupes des États-Unis, et de la politique des forces de la coalition.

Après 3 mois à Bagdad, Ben Griffin a déclaré à ses supérieurs qu'il n'était plus prêt à se battre au côté des forces États-uniennes.


Mardi 14 Mars 2006




Traduction : StopUSA

Il dit qu'il a été témoin de douzaines d'actes illégaux commis par les troupes US, qui voient les Irakiens comme des "untermenschen" - le terme nazi pour les races considérées comme sous humaines.

C'est la première fois qu'un soldat des SAS refuse d'aller au combat et quitte l'armée pour des raisons de conscience.

Cela a immédiatement mis un terme aux 8 ans de la carrière exemplaire de Mr Griffin.

Mais cela embarrasse également le gouvernement et a potentiellement un profond impact dans les dossiers d'autres soldats qui ont refusé de se battre.

Mercredi, des audiences préliminaires commenceront devant la cour martiale dans le cas du lieutenant Malcolm Kendall-Smith, un docteur de la Royal Air Force qui a refusé de retourner en Irak pour une 3e fois, parce que dit-il, cette guerre est illégale. Les déclarations de Mr Griffin tombent au moment où le ministre des affaires étrangère Kim Howell, en visite à Bassora hier (samedi 11 mars) a admis que l'Irak était devenu un bourbier. ('a mess")

Mr Griffin, 28 ans, qui a servi pendant 2 ans dans les SAS, a déclaré que la mentalité belliqueuse et à la gâchette facile des soldats états-uniens et leurs façons de faire avaient définitivement miné toute chance de gagner les coeurs et les esprits de la population irakienne. Il a ajouté que de nombreux innocents avaient été arrêtés dans des raids nocturnes, interrogés, emprisonnés ou remis aux autorité irakiennes, et "plus que probablement" torturés.

Mr Griffin a finalement déclaré à ses supérieurs du SAS qu'il ne pouvait pas participer à une guerre qu'il considère comme illégale.

Il a ajouté qu'il pensait maintenant que le Premier ministre et le gouvernement avaient menti à plusieurs reprises dans la conduite de la guerre

"Je n'ai pas rejoint l'armée britannique pour faire la politique étrangère US", a-t-il dit. Il s'attend à être étiqueté de 'lâche", et à faire face à une cour martiale et à une peine d'emprisonnement, après avoir pris ce qu'il appelle "la plus difficile décision de ma vie".

Au lieu de cela, est venu à sa décharge un témoignage le décrivant comme "un individu équilibré, honnête, loyal, et déterminé, qui possède la force de caractère pour avoir le courage de ses convictions"

Hier soir, le député conservateur Patrick Mercer, a déclaré que "le soldat Griffin était un soldat hautement expérimenté. Cela rend sa décision particulièrement dérangeante et son point de vue et ses opinions devaient entendues par notre gouvernement"


source: stop USA


Mardi 14 Mars 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires