ALTER INFO

Un secouriste a entendu le compte à rebours de la démolition du WTC 7


Dans la même rubrique:
< >


Paul Joseph Watson
Vendredi 14 Septembre 2007

Un secouriste a entendu le compte à rebours de la démolition du WTC 7

Un ancien expert des Force Aériennes Spéciales pour les Opérations de Recherches et de Secours a été témoin d'officiels tentant de cacher la nature de la démolition planifiée



Prison Planet, Paul Joseph Watson, le 13 septembre 2007


​​​​Le 11 septembre 2001, un secouriste [*] a été enregistré décrivant comment il avait entendu un compte à rebours précéder l'effondrement du WTC 7. Ce témoignage d'un témoin oculaire rejoint ce qu'ont aussi déclaré d'autres techniciens de l'urgence médicale et du personnel de secours : que le Bâtiment 7 allait être « abattu. »


​​​​Plus tôt cette année, nous avons signalé le témoignage d'un technicien anonyme de l'urgence médicale, surnommé Mike, qui a dit à Dylan Avery, le producteur de Loose Change, qu'il avait été signifié par porte-voix aux centaines de techniciens de l'urgence médicale que le Bâtiment 7 -- le gratte-ciel de 47 étages adjacent aux Tours Jumelles qui, bien qu'il n'ait pas été heurté par un avion, a implosé symétriquement plus tard dans l'après-midi du 11/9 -- était sur le point d'être « tiré » et qu'un compte à rebours de 20 secondes par radio avait précédé son effondrement.


​​​​Ce décompte fut confirmé par une autre sauveteur de ground zero qui a témoigné avec ses nom et prénoms. La technicienne volontaire de l'urgence médicale Indira Singh a décrit comment un communiqué radio lui a appris que le WTC 7 allait être « abattu » et dans le contexte il était évident qu'il devait être démoli délibérément.


​​​​De plus, Craig Bartmer, ancien officier du département de la police de New York (NYPD) a décrit le bruit de bombes démolissant le bâtiment pendant qu'il échappait à l'effondrement.


​​​​Maintenant un autre secouriste de ground zero a jeté plus de lumière sur la manière dont il a entendu le compte à rebours quelques instants avant d'essayer d'échapper à l'effondrement du Bâtiment 7, car une ruée en a résulté.


​​​​Kevin McPadden, ancien expert des Air Force Special Operations for Search and Rescue, à circulé de manière totalement volontairement à ground zero et a passé les quatre jours suivants à rechercher des survivants dans les ruines et les bâtiments voisins.


​​​​Lors d'un discours donné à 9/11 Truth sur les événements de cette semaine à New York, McPadden a décrit les détails choquants dont il a été témoin peu avant l'implosion du WTC 7 à l'intérieur des limites de ses propres fondations.


​​​​Voir la vidéo en anglais :

http://www.youtube.com/watch?v=PgAJ4sKUp8g&eurl=


​​​​« Tandis que nous étions du bon côté, il y avait des sapeurs-pompiers se préparant, ils faisaient le va-et-vient en autobus, et quelques vétérans étaient là -- il y avait une ambiance comme si quelque chose allait tomber, » a dit McPadden.


​​​​« Nous avons commencé à poser des questions, tout le monde a commencé à poser des questions, et la chose que vous devez savoir ensuite est qu'il y avait un représentant de la Croix Rouge allant et venant devant la foule, tenant sa main sur une radio -- je ne pouvait pas entendre ce qu'elle disait mais c'était comme une pulsation rythmée -- quel que soit le discours c'était pulsé -- et cela signifiait pour moi qu'il y avait très vraisemblablement un compte à rebours. »


​​​​« Mais il a enlevé sa main dans les trois dernières secondes et il a jeté ce coup d'œil qui vient du cœur -- exactement comme quand vous courrez pour votre vie -- parce qu'il ne voulait pas porter ça sur sa conscience -- il ne voulait pas mourir avec ça -- et alors nous avons eu quelques secondes pour lever la tête, » a dit McPadden.


​​​​McPadden décrit ensuite les folles tentatives pour s'échapper pendant que le bâtiment commençait à s'effondrer.


​​​​Lors d'une entrevue enregistrée avec nous après l'événement, McPadden a fait comprendre que les spectateurs et lui ont clairement entendu « trois, deux, un » à la radio avant que le bâtiment s'effondre. Nous diffuserons cette bande dans la semaine suivante. Nous avons aussi parlé à d'autres secouristes qui ont confirmé l'histoire.


​​​​Une fois ajouté au témoignage des autres secouristes, le récit de McPadden, suggère clairement que les officiels savaient que le bâtiment était sur le point d'être abattu par une démolition planifiée, et qu'ils ont fait un effort conscient pour, ou ont reçu l'ordre de, cacher ce fait aux secouristes, bien qu'au tout dernier moment les badauds ont eu une brève alerte qui leur a permis de s'échapper en sécurité.


​​​​Ci-dessous, la vidéo de CNN montre clairement les sapeurs-pompiers et la police disant au public de reculer parce que le Bâtiment 7 allait s'abattre ou, dans les mots du cameraman, était sur le point d'« exploser. »

http://www.youtube.com/watch?v=CwjmqkjwnvQ&eurl=


​​​​En juin il a été révélé qu'un individu qui avait une habilitation de haut niveau et qui était posté dans le Bureau de Gestion d'Urgence au WTC 7, a été témoin d'explosions et de dommages dans l'entrée du bâtiment avant que l'une ou l'autre des tours jumelles se soit effondrée.


​​​​Les témoignages de ces individus concordent avec les autres pour confirmer que le Bâtiment 7 a été abattu délibérément le jour du 9/11, un fait qui minimise les investigations officielles sur le Bâtiment 7 comme n'ayant rien de plus qu'un rôle de dissimulation orchestrée.


​​​​En février 2002, Silverstein Properties a gagné 861 millions de dollars d'Industrial Risk Insurers pour reconstruire sur le site du WTC 7. L'évaluation de l'investissement des Propriétés Silverstein dans le WTC 7 était de 386 millions de dollars. L'effondrement de ce seul bâtiment a eu pour conséquence le déboursement de presque 500 millions de dollars, basé sur l'affirmation que c'était un événement accidentel imprévu.


​​​​Un coup d'œil superficiel dans la démolition professionnelle d'immeubles nous dit que les experts doivent passer des semaines et des mois à planifier la démolition de tout bâtiment, pour s'assurer que les explosifs sont placés exactement aux bons endroits, pour que l'effondrement n'affecte pas les bâtiments voisins, et qu'une myriade de procédures qualifiées de sécurité sont suivies.


​​​​Imaginer que des experts en démolition puissent faire un montage de fortune dans un si grand bâtiment au milieu du chaos de ce jour-là, dans l'incertitude de la venue d'autres attaques, en quelques heures, et abattre le bâtiment d'une manière ordonnée sur ses propres fondations sans infliger de dommage majeur aux bâtiments adjacents est inconcevable.


​​​​Même si on admet la notion que c'est dans le royaume du possible, le fait est que le gouvernement fédéral, la FEMA, le NIST et les Propriétés Silverstein ont tous menti en connaissance de cause en affirmant que le bâtiment s'est effondré accidentellement à cause des débris brûlants des Tours Jumelles.


​​​​Maintenant qu'il est établis qu'ils ont menti au sujet du Bâtiment 7, comment pouvons-nous faire confiance à leurs explications souvent changeantes sur l'effondrement des Tours Jumelles, surtout en considérant les douzaines et les douzaines de témoins oculaires qui ont témoigné du fait que des explosifs ont été vus et entendus à tous les étages des deux tours, avec des explosions souterraines avant que les avions ne les frappent ?


​​​​Il nous est demandé d'accorder notre confiance soit au gouvernement fédéral, qui mentait délibérément sur le 9/11 le jour même après l'attaque en disant aux ouvriers et aux sapeurs-pompiers que l'air toxique était sain à respirer, soit aux employés des urgences et autres héros du sauvetage qui ont risqué leur vie et souffrent toujours des conséquences de leur courage.


​​​​Ce témoignage exige l'enquête immédiate d'un tribunal pour fraude aux assurances immobilières, homicide potentiel par imprudence, ainsi que la complète réévaluation et une nouvelle enquête sur tout le reste qui est arrivé le 9/11 pour tenter de découvrir ce que le gouvernement laisse encore traîner concernant les événements de ce jour et ses conséquences.



Original : http://www.prisonplanet.com/articles/september2007/130907_demolition_countdown.htm
Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info



* NDT : First Responder dans le texte et dans le titre. Se traduit littéralement par premier répondeur. Il s'agit en gros d'un secouriste professionnel employé par le ministère du transport des USA.

​​​​Un First Responder certifié est quelqu'un qui a achevé une formation de quarante à soixante heures en fournissant des soins médicaux d'urgence. Ils ont davantage de compétences que ceux formés pour les premiers soins (comme les secouristes bénévoles en France) mais ne sont pas des techniciens d'urgence médicale.

​​​​Explication complète en anglais :

http://encyclopedia.thefreedictionary.com/First+responder




Lundi 17 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par tchouf le 15/09/2007 00:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

enfin ça bouge, c'es pas trop tôt

2.Posté par xray le 15/09/2007 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un certain 11 septembre 2001
http://mondehypocrite501


3.Posté par Fab le 15/09/2007 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vérité trouve toujours le chemin de la lumière

4.Posté par sphynx223 le 16/09/2007 00:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Posté par Fab le 15/09/2007 16:34
La vérité trouve toujours le chemin de la lumière "

- Pas toujours , parle en a JFK :)

5.Posté par Persea le 22/09/2007 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sûr Silverstein affirme qu'il a été décidé de détruire le WTC7 pour éviter "plus de pertes de vies". Il le dit dans plusieurs videos toujours disponibles sur Youtube, voici un lien :
http://www.youtube.com/watch?v=IPYqBAYOBNQ
Maintenant ce Monsieur devrait nous présenter l'équipe qui a réalisé ce formidable travail en quelques heures, qui tout en bravant l'incendie est allé poser les explosifs (qui étaient à disposition bien sûr), et qu'ils ont très justement posé au bon endroit sans avoir les plans....????
On voit bien que rien ne tient debout, et q'une enquête digne de ce nom ne serait pas longue a arriver aux bonnes conclusions.

6.Posté par Raynaud le 25/09/2007 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aime les alexandrins, etparticulièrement celui-ci, de Racine (Britanicus):
"Il n'est point de secret qui ne résiste au temps"
So...

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires