Palestine occupée

Un responsable du Hamas accuse les États-Unis et Israel de fomenter l'effondrement du gouvernement d'unité


Yahia Mousa, responsable du Hamas membre du Conseil Législatif Palestinien, a déclaré que les Etats-Unis et Israel fomentaient l'effondrement du gouvernement palestinien d'unité, et "justifiaient les attaques israéliennes contre les Palestiniens."


Saed Bannoura
Mercredi 14 Février 2007

 Un responsable du Hamas accuse les États-Unis et Israel de fomenter l'effondrement du gouvernement d'unité

Par Saed Bannoura




Dans une conférence de presse, Yahia Mousa a déclaré que Hamas n'attendait pas grans chose du sommet trilatéral prévu lundi entre le Président Mahmoud Abbas, le Premier Ministre israélien, Ehud Olmert, et le Secrétaire d'Etat américain, Condoleezza Rice.

"Ce sommet pourrait, en fait, planter les bases de l'incitation contre le gouvernement", selon Mousa, "les Etats-Unis et Israel ne sont pas intéressés par un gouvernement d'unité nationale palestinien."

Mousa a également déclaré qu'Olmert rejetait toute discussion sur une solution de statut final, sur les réfugiés, sur Jérusalem et sur les colonies.

"Israel n'a proposé de nouvelle offre et Olmert n'a exprimé aucune volonté pour un processus politique."

D'ailleurs, Mousa a ajouté qu'Olmert insistait sur le fait que les Palestiniens devaient mettre en application le premier article de la Feuille de Route, qui déclare que toutes les factions de la résistance palestinienne devraient être désarmées.

"Cela entrainera une guerre civile et l'effondrement de l'accord d'unité signé à La Mecque, Israel ne veut pas la paix, il veut que les Palestiniens s'engagent des combats internes, alors qu'il continue ses attaques contre notre peuple et les Lieux Saints, en particulier avec les fouilles près de la mosquée Al Aqsa."

Concernant la proposition d'un Etat palestinien avec des frontières temporaires, Mousa a indiqué que les Palestiniens et le Hamas rejetaient cette proposition : "en particulier, parce qu'elle vise à préserver les intérêts d'Israel, ses constructions de colonies et ses projets d'expansion".

On se doit de mentionner que le Président Mahmoud Abbas a également rejeté la proposition d'un Etat avec des frontières temporaires et a réclamé des discussions de paix globales sur une solution de statut final au conflit Palestino-Israélien.


Source : http://www.imemc.org/
Traduction : MG pour ISM


Mercredi 14 Février 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires