Propagande médiatique, politique, idéologique

Un politologue ouzbek préoccupé par la création de médias contrôlés par le fonds Soros


Un expert ouzbek a accusé le fonds Soros de mettre en place des mécanismes à même d'influer sur la situation socio-politique dans plusieurs pays.


Dimanche 7 Janvier 2007

Un politologue ouzbek préoccupé par la création de médias contrôlés par le fonds Soros


Bektoch Berdiev, employé de la Fondation de politique régionale de l'Ouzbékistan, a cité en qualité d'exemple la création avec des ressources financières du fonds Soros d'une agence d'information dans la région autonome de Gorno-Badakhchan au Tadjikistan.

"Dans le cas présent l'objectif visé par le fonds Soros est la création d'un grand moyen d'information contrôlé en vue de l'utiliser pour exercer un impact sur la situation socio-politique au Tadjikistan", a déclaré Bektoch Berdiev dans un entretien avec RIA Novosti.

De l'avis de l'expert ouzbek, un média financé de l'étranger "ne saurait par excellence être indépendant dans la relation des événements" car il est notoire que c'est celui qui paye qui donne les ordres.

Bektoch Berdiev s'est déclaré certain que ce "média contrôlé sera utilisé pour façonner l'opinion publique au Tadjikistan".

L'expert a rappelé que cette agence d'information "devait être utilisée pour concourir à briser l'isolement informationnel du Haut Pamir, pour contribuer aux changements démocratiques et à la création d'une société civile mûre dans la région".

"Compte tenu de l'expérience du fonds Soros en matière d'organisation de coups d'Etat "colorés" dans plusieurs pays, on imagine sans peine ce que sera ce concours aux mutations démocratiques", a souligné l'expert ouzbek.

Source Ria Novosti


Dimanche 7 Janvier 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires