Palestine occupée

Un œil israélien sur la zone palestinienne Och Ghorab pour l’annexer à la 'Grande Jérusalem'


Dans la même rubrique:
< >


Mardi 10 Juin 2008

Un œil israélien sur la zone palestinienne Och Ghorab pour l’annexer à la 'Grande Jérusalem'
La ville d’Al-Quds (Jérusalem) est l’objet d’une judaïsation systématique. Elle est étouffée par les colonies israéliennes l’entourant. Et tous les vendredis, profitant de ce silence de mort arabe et islamique, des colons mènent des raids contre la zone palestinienne de Och Ghorab, à l’est de Bethléem. Ils tentent de poser la première pierre d’une nouvelle colonie. Ils veulent construire un point de liaison entre les colonies de la montagne d’Abou Ghnaïm (Har Homa) et celles de Bethléem. Tout cela pour réaliser le rêve de la "Grande Jérusalem", en dérobant davantage de terrains palestiniens.

Les députés palestiniens enfermés dans les prisons israéliennes avaient ressenti le danger qui guette la ville d’Al-Quds. Ils ont alors publié une déclaration exprimant leurs appréhensions de la perte de la ville dans les dédales des négociations. Ils ont aussi peur de la voir asphyxiée par la colonisation. Ils posent des questions sur ce qui se passe en vérité dans les coulisses.

Parlementaires israéliens

Ali Samih, citoyen palestinien de la ville de Bethléem, au sud de la Cisjordanie, dit que l’histoire de Och Ghorab est actuellement dans tous les livres, dans tous les villages et toutes les localités. En fait, une centaine de Sionistes dont des parlementaires, membres de la Knesset, membres des partis de Mafdal et Israël Beitna, ont pris l’habitude d’envahir le site une fois par semaine. Ils veulent y mettre la première pierre d’une nouvelle colonie.

Ce site d’une surface de cent hectares était pris par l’armée israélienne comme caserne durant plusieurs décennies. Depuis, elle l’a quitté pour que la mairie israélienne, en collaboration avec certains établissements dont l’Agence américaine de développement, bâtisse quelques projets vitaux : pédiatrie, parc…

Point de liaison

Les habitants de la ville de Bethléem, sa mairie et ses institutions voient dans les agissements de ces colons une tentative sérieuse pour dérober Och Ghorab, surtout s’ils ne trouvent aucun obstacle à leurs envies.

Les Palestiniens vivant aux alentours du site Och Ghorab confirment que les forces israéliennes d'occupation ont délibérément laissé les colons envahir cette surface de terre entourée par des groupes résidentiels palestiniens.

Les colons israéliens ont l’intention de mettre la main sur le site en vu d’en faire un point de liaison entre la colonie de Har Homa installée sur la montagne Abou Ghnaïm et les colonies de Ifrat, Maali Amous, Tikwaa et Nikodim, au sud et à l’est de Bethléem, dans l’intention de construire la "Grande Jérusalem".

Appels et rassemblements

Les habitants de Bethléem et de Beit Sahour, dans l’intention de stopper l’invasion coloniale, ont organisé un sit-in sur la terre du site Och Ghorab, vendredi 6 juin 2008. Des dizaines de représentants des forces, activités et établissements du département de Bethléem y ont participé pour protester contre les agissements de colons.

Les participants, dont Hani Al-Hayek, maire de Beit Sahour, ont affirmé leur refus de ces actions. Tous les citoyens font tout ce qu’il faut pour mettre en échec les projets des colons, aussi élevé en soit le prix.

Quant à Salah At-Tameree, préfet de Bethléem, il dit que ces pratiques reflètent les intentions des Israéliens. Il ne faut pas rester sans rien faire. Ces machinations ne sont guère l’œuvre du hasard ; c’est une politique sioniste générale voulant consolider la colonisation dans les territoires palestiniens.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Mardi 10 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par Népios le 11/06/2008 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


&#1506;&#1502;&#1498; &#1497;&#1492;&#1493;&#1492; &#1497;&#1491;&#1499;&#1488;&#1493; &#1493;&#1504;&#1495;&#1500;&#1514;&#1498; &#1497;&#1506;&#1504;&#1493;
&#1488;&#1500;&#1502;&#1504;&#1492; &#1493;&#1490;&#1512; &#1497;&#1492;&#1512;&#1490;&#1493; &#1493;&#1497;&#1514;&#1493;&#1502;&#1497;&#1501; &#1497;&#1512;&#1510;&#1495;&#1493;
&#1493;&#1497;&#1488;&#1502;&#1512;&#1493; &#1500;&#1488; &#1497;&#1512;&#1488;&#1492;-&#1497;&#1492; &#1493;&#1500;&#1488;-&#1497;&#1489;&#1497;&#1503; &#1488;&#1500;&#1492;&#1497; &#1497;&#1506;&#1511;&#1489;

"Ton peuple, Ô Eternel, ils l’écrasent, et ils oppriment ton héritage. Ils égorgent la veuve et l’étranger, assassinent les orphelins, et ils disent « l’Eternel ne le voit pas, le Dieu de Jacob n’y prête nulle attention ! »

Psaumes 94 – 5 à 7

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires