Sciences et croyances

Un nouveau type de moteur fait un grand pas vers la solution aux crises énergétiques et de l’environnement


Les scientifiques brésiliens ont mis au point un nouveau moteur révolutionnaire qui permet d’épargner de 70 à 90 % d’énergie.


sari.koivukangas@gmail.com
Jeudi 24 Décembre 2009

Un nouveau type de moteur fait un grand pas vers la solution aux crises énergétiques et de l’environnement
En même temps que les médias rapportent l’échec de Copenhague, une ONG du Brésil présente une solution très utile en ce qui concerne les problèmes immédiats comme la lutte contre le réchauffement planétaire et la réduction de la pollution. Des scientifiques brésiliens collaborant avec l'association STOP à la Destruction du Monde (STOP) [http://www.stop.org.br] ont mis au point un nouveau moteur révolutionnaire qui permet d'épargner de 70 à 90 % d'énergie comparativement aux moteurs asynchrones réguliers. Le Keppe Motor a été appliqué pour la ventilation, le pompage, la compression d'air et la réfrigération.
 >, a affirmé la présidente de STOP, Claudia Bernhardt Pacheco. >  Tout comme les panneaux solaires capturent l'énergie du soleil, le Keppe Motor capture l'énergie essentielle ou scalaire du > de l'espace, qui en ce sens, n'est pas vide du tout. Les moteurs traditionnels ne permettent pas d'utiliser cet aspect du champ énergétique, ce qui permet de cerner la raison de leur relative inefficacité. Le Keppe Motor est un moteur à canaux froids, ce qui signifie qu'il est plus fiable et que les coûts de production ne sont pas élevés.
 En outre, le Keppe Motor n'a pas besoin de pétrole ou de gaz, consomme beaucoup moins d'électricité et n'émet aucune émission de carbone.
 De plus, on prévoit que l'activité d'éruption solaire continuera à augmenter, ce qui aura un impact négatif sur les télécommunications et les systèmes électriques à l'échelle mondiale. La technologie du Keppe Motor dépend beaucoup moins de l'électricité, ce qui aidera l'humanité à s'éloigner du réseau électrique.
 Il a eu trois présentations publiques pendant le COP-15 à Copenhague. Dans la présentation le gestionnaire du développement de l’entreprise de Keppe Motor, Eduardo Castela a indiqué >  Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le www.keppemotor.com]
 Source: L'Association STOP à la Destruction du Monde (STOP)



Jeudi 24 Décembre 2009


Commentaires

1.Posté par Pierrot le 24/12/2009 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pipo.

2.Posté par Chérie-bibi le 24/12/2009 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En attendant cette merveilleuse vérité, permettez-moi de vous faire partager la sordide réalité de l' invention d' un générateur d' hydrogène et d' oxygène déposée par Mr Sam L. Leach en France en 1975.

En effet, Mr Sam Leslie Leach dans cette demande de brevet français explique que son invention fonctionne avec de la vapeur d' eau qui, en entrant en contact avec un métal (fer, manganèse ou un de leurs oxydes) chauffé à environ 1000°C provoque son oxydation libèrant alors l' hydrogène contenue dans la mollécule d' eau.

De plus, et c' est la où son invention devient extrèmement intéressante et que l' on éprouve un vertige en imaginant les extraordinaires conséquences des retombées citoyennes, économiques et politiques de sont invention sur la société et le monde en général: ce métal oxydé n' est pas bon à jeter et ne nécessite donc pas sa consommation par son renouvellement mais, ce métal oxydé est régénéré par chauffage.

Cette régénération est obtenue in-situ grace à une faible variation (10% pour le fer) de la température d' oxydation originale (dans l' exemple du fer 1 100°C) libérant alors l' oxygène et recyclant ainsi l' oxyde de fer en fer, fin prêt pour un nouveau cycle de production d' hydrogène et d' oxygène!

Comment fait-il ? Il l' explique physiquement, chimiquement et de manière très détaillée en décrivant la réalisation d' un générateur capable d' alimenter en hydrogène un moteur d' automobile d' une puissance de 150 KW (oui, vous avez bien lu 150 000 watts soit 200 cv!) tout au long des 87 pages de cet incroyable brevet restant lisible par tout le monde.

Ce brevet étant daté du 24 octobre 1975 (11 mois après le dépôt aux USA), est-il besoin de vous prouver à nouveau la "mauvaise volonté" des politiques, des industriels et des financiers qui nous ont empêché d' accéder à la complète autarcie énergétique (gaz, électricité, chauffage et automobile) depuis plus de 34 ans ?

Mr Leach explique le plus scientifiquement du monde et démontre dans son ouvrage que cette invention repose sur la précieuse découverte que de rares métaux (fer, manganèse et leurs oxydes) sont capables après leur oxydation de se désoxyder tout seul sous l' effet de la chaleur et à des températures peu élevées par rapport à celles nécessaires à leur oxydation (le fer rouille à 80% puis redevient fer à 100% 100°C plus loin).

En conclusion et pour résumer cette invention révolutionnaire, Mr Sam L. Leach a trouvé le moyen de libérer l' hydrogène et l' oxygène de l' eau avec ce simple et merveilleux refrain digne d' une mélodie du bonheur:


- de l' eau de pluie, un peu de chaleur et c' est tout!


A l' exclusion des politiques, des industriels et des financiers Je souhaite, à toute l' équipe d' Alterinfo et à ses lecteurs:


un bon et joyeux Noël!

Foi de Bibi!

3.Posté par H@ST21 le 24/12/2009 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL FAUT UN PROCES DE TYPE "NUREMBERG" POUR CRIMES CONTRE L'HUMANITE A L'ADRESSE DES FAMILLES BUSH , ROCKFELLER ET CONSORTS QUI ONT ORGANISES LEUR ENRICHISSEMENT PERSONNEL AUTOUR DU PETROLE DEPUIS DES DECENNIES..ILS SONT LES COUPABLES DE LA POLLUTION EN CARBONE, IL DOIVENT PAYER L'INTEGRALITE DE LA TAXE QU'ILS VEULENT IMPOSER A L'ENSEMBLE DES CONTRIBUABLES DE LA PLANETE..LES ALTERNATIVES EXISTENT DEPUIS UN DEMI SIECLE MAIS ELLES ONT ETE VOLONTAIREMENT ETOUFFEES. QUID DU MOTEUR A AIR COMPRIME DE GUY NEGRE (recherche google) ? DES MOTEURS A EAU ET AUTRES TROUVAILLES D'INGENIOSITE ??

4.Posté par la truie qui file le 24/12/2009 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a aussi bien d'autres procedes
http://www.linux-host.org/energy/electrolysis.htm

et particulierement celui de stanley Meyer qui utilisent des ondes accordées sur la liaison hydrogene oxygene et qui donne une sorte de plasma à basse température de radicaux libres ...

5.Posté par richylerich le 25/12/2009 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui, y ' a faire cracher ces chiens maudits qui nous ont étouffé ces découvertes afin de nous fourguer leur merde de pétrole qui les a enrichi au point ou ils sont devenus les maitres de ce monde juste après Satan, leur maitre, n'oublions pas ce détail important...

6.Posté par kephil le 25/12/2009 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le Searl's effect...

7.Posté par la truie qui file le 26/12/2009 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fait il y a un tas de procédés geniaux dans un foutitudes de domaines energetiques et idem concerernant la santé , l'agriculture et ainsi de suite .
10000 pages n'y suffiraient pas . Tout le monde pourrait etre heureux sur terre avec toutes ces techniques


Tant que nous avons acces à tous ces procedes sur internet , il faut en profiter et essayer d'en realiser autant que possible quelques uns et de les faire partager avec discrétion.

Le procede pantone par exemple fait qu'un vehicule n'est pas couvert par l'assurance par contre pour une tondeuse il n'y a pas de probleme ...

Et evidemment il y a une philosophie sous jacente qui va contre la notion de gaspillage et meme du profit monstrueux et des foutus prejugés dogmatiques et sectaires .

Et puis peut etre vaut t'il mieux ne pas gaspiller son temps et son energie à vomir les etres malfaisants et surtout stupides pour travailler sans relache pour construire ce monde que nous souhaitons : Ethique , Equitable , Tolérant et Durable et Adapté à chacun(e) comme à chaque climat .

On doit y arriver !

8.Posté par Chéri-Bibi, le 26/12/2009 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le procédé de Stanley Meyer n' a pas, à ma connaissance, été reproduit, hélas!

Ne me parlez pas du pseudo générateur Meyer à hydrogène à plaques d' acier inoxydable car, ce procédé génère beaucoup trop peu d' hydrogène pour alimenter un moteur fût-il de mobylette et, en plus, il consomme de l' acier inoxydable à renouveller et coûteux puisqu' il colore l' eau en marron (oxyde de fer). L' économie de 15 ou 20% (à vérifier) d' essence ou de diesel en tant que générateur d' hydrogène d' appoint rentabilise t-il au moins le prix de l' acier inox ?

Le procédé Pantone n' est pas un générateur d' hydrogène à partir de l' eau mais d' un produit pétrolier ou d' huile. Le cabinet COUVE d' Assurances & Placements assurait à la date d' octobre 2008 le kit Gillier Pantone (Pantone à eau) de la marque Ecopra (750€ TTC pour une auto mais attention à sa compatibilité mécanique avec votre véhicule essence ou diesel ). Poser la question à votre compagnie d' assurance, on sait jamais.

Si vous souhaitez, dans le cadre d' une économie de carburant de l' ordre de 17% (remplacé par de l' eau en émulsion dans le carburant), expérimenter le procédé Cottell à ultrasons sans le coûteux transducteur ultrasonore mais à l' aide de son "kit" auto (pompe+vibreur+miniréservoir+recyclage) rendez-vous sur le site Quant'Homme (cliquer sur "traduction du brevet" pour télécharger le brevet relatif, sa traduction incluse et les plans et schémas du vibreur et de l' ensemble du dispositif).

Le procédé de Sam L. Leach décrit dans mon précédent commentaire à l' avantage d' être puissant, pragmatique et réalisable par des bricoleurs contrairement aux procédés surunitaires prometteurs mais jusque là stériles.

On doit y arriver !

9.Posté par la truie qui file le 26/12/2009 19:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour le procede Leach

avec de la vapeur d'eau nous avons à 570 °C un equilibre
( 1) Fe + H20 FeO + H2


et un autre concernant un autre oxyde Fe304 stable à moins de 570 °C ensuite c'est le protoxyde FeO qui est stable dans un equilibre

(1) 4FeO Fe3O4 + Fe


(ou avec le manganèse Mn O + H2O Mn3 O4 + H2 à 450°C pour
Mn3 0 4 est le plus stable des oxydes manganiques )

pour le fer il y a donc bien production d'hydrogene avec une regenération du Fer metal par simple abaissement de température

le procede devrai etre
1) +570 cracking de la vapeur d'eau ( 1)

2) abaissement de la température qui regenere une partie du fer (2).


...par contre le bilan en fer est négatif et nous n'avons pas trouvé de données sur la dissociation sensible avant des températures supérieures au point de fusion du fer .

Mn3 O4 n'est pas dissocié notablement à 1450 °C.

Par contre les oxydes de fer sont reduits en Fe par l'oxyde de carbone .

Il faut perséverer en cherchant une bonne combinaison metallique qui pourrait fonctionner entre 600 et 1200 °C d'un metal (Mx) non volatil à la température de dissociation de son oxyde et qui rentrerai dans une equation de reduction

Fe3O4 + (Mx) Fe + Mx Oxydé ( 600 °C)

Mx Oxidé ( 1200 °C ) -> Mx + O2


Leach n'a pas precisé l'alliage utilisé ou peut etre une petite astuce qui changerait tout, il faut donc chercher ce ou ces métaux en tenant compte des alliages possibles ...



10.Posté par la truie qui file le 26/12/2009 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

desolé mais les signes egal et inférieur/ superieur ne sont pas passés pour l'ecriture des equilibres chimiques .

il faut les intercaler dans les equations entre les deux premiers termes et les 2 suivants pour exprimer que la reaction se fait dans les deux sens .
Merci

11.Posté par Chéri-Bibi le 26/12/2009 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Selon Leach et écrit dans son brevet relatif, l' oxydation du fer pur s' effectue à 1000°C en présence de vapeur d' eau, elle ne s' éffectue donc pas, avec ce procédé la, à 570°C.

2Fe (chauffé) + 3H2O (vapeur) -> 3H2 + Fe2O3

La régénération de l' oxyde de fer en fer, toujours selon ce procédé Leach, ne s' éffectue pas à une température inférieure à 570°C mais à 1 100°C, sans oxygène libre, et cela concerne tout l' oxyde de fer (80% du fer original) et non une partie de celui-ci. Je cite:

- selon l' invention on a découvert qu' à une température supérieure à 1000°C, l' oxyde ferrique a une tendance croissante à se dissocier et qu' il se dissocie sauf si on maintient une quantité considérable d' oxygène dans son environnement. En d' autres termes, losque l' on élimine tout l' oxygène de l' environnement, l' oxyde ferrique se dissocie ou se dismute aux températures supérieures à 1 000°C avec abaissement de son degré d' oxydation et on peut répéter de façon continue l' action sans diminution de l' action ou de la réaction. On a également découvert que lorsqu' on limite l' apport d' oxygène dans l' environnement atmosphérique, la vapeur d' eau a une action réductrice énergique sur l' oxyde ferrique...

...et que la réduction de l' oxyde de fer est donc provoquée par l' eau elle même dans des conditions déterminées.

(page 34 ligne 28 à page 35 ligne 9)

Leach précise bien que la reconstitution s' éffectue sans carbone (sous n' importe quelle forme) et sans aucune contamination qui épuiserait le "composé réagissant" et nécessiterait au bout d' un moment son renouvellement.

Sam Leach a bien écrit dans son brevet que le métal réagissant est de préférence du fer ou du manganèse ou un aliage des deux seulement ou l' un de leurs oxydes inférieurs (page 15 lignes 28 à 30).

Sam Leslie Leach pour alimenter en hydrogène une automobile de 200cv (visible elle et son générateur à hydrogène sur le lien "automobile" de mon premier commentaire) utilise, dans les tubes de son générateur d' hydrogène, du fer sous la forme de fils.

Je suis électricien pas chimiste ou physicien mais, quand un brevet comme celui de Mr Leach semble suffisament sérieux et pointu, je pense qu' il serait raisonable de lui faire confiance à priori et, quand il dit d' expérience qu' à 1 100°C l' oxyde de fer se comporte de manière inattendue, il conviendrait peut-être de le vérifier expérimentalement avant d' infirmer cette exception par des généralités respectables surtout lorsque cell-ci est accessible pour des gens instruits, intelligents et volontaires comme toi la truie qui file.

Tu dois y arriver !

12.Posté par la truie qui file le 27/12/2009 07:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Cheri Bibi
Les données des reactions que nous avons trouvé proviennent du traite de chimie minerale de Paul Pascal Masson 1931 .
Et à l'evidence tout n'y est pas ecrit pour autant !
La chimie minérale ne se limite pas à un survol d'equations de reactions repertorièes dans une caricature élementaire

Dans la bibliographie nous n'avons pas trouvé pour l'instant les données d'equilibre de Fe 3 O4 dans un courant de vapeur d'eau pas plus que pour Mn 3 O4 à plus de 1000 ° C et une dissociation à 1100 °C !

Par contre l'eau commence à se dissocier entre 1000 ° C et 1200 °C , dans ce cas la reaction de reduction du Fe3 04 est possible par l'hydrogene créé .

Alors ce procede merite effectivement des essais de réplique en faisant arriver cycliquement de la vapeur d'eau sur des alliages de fer chauffés entre 1000 et 1100 °C .


En ce moment nous travaillons (entre autre ) sur une réplique de l'un des moteur magnétique de johnson et il faut bien lire certaines informations que ce chercheur précise lui meme notamment le fait qu'il y a contrairement aux theoremes du magnétisme un deséquilibre notable entre les forces émanant des poles Nord et Sud d'un aimant ce qui permet à ses montages de fonctionner en posant un defi d'interprétation au modele de physique classique .

Les problemes qui se posent sont les memes que pour des procedes plus anciens c'est à dire d'adapter selon la provenance des matériaux
qui ne sont pas ceux qui etaient utilisés à l'origine .
C'est aussi bien vrai pour du fer que pour des aimants ...

Alors il faut etre vraiment persévérant ce n'est pas du "tout cuit" !

Ce qui fait que qu'il faut un minimum de comphéhension abstraite de ce qui se passe pour avancer autrement le tatonnement sur machine outil est trop dispendieux et peut vite mener à l'impasse malgre le nombres de Neodymes vendus dans le commerce .

Avec persévérance nous devons faire marcher ce genre d'engins comme réponse à cette folie politique du nucléaire-fission (et le petrole aurait du rester une lotion pour les cheveux |°_~| )

Merci

13.Posté par Chéri-Bibi le 27/12/2009 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ la truie qui file,

Perso et comme je suis un cochon en chimie, je poserai mes 4 pieds dans le plat d' oncle Sam et je chaufferai tout le bazar constitué par de la paille de fer, remplissant au contact un cylindre d' acier inox, encastré dans une céramique, entourée par un bobinage inducteur (type moteur asynchrone où le "rotor" est le cylindre inox) et chauffé par courants induits.

Un débit continu de vapeur d' eau traversera et nettoyera la paille de fer/oxyde de fer qui, en sortie, sera "dissoute" par condensation dans de l' eau afin de récupérer l' oxygène produit par chauffage de l' oxyde de fer à 1100°C d' une part et l' hydrogène produit par l' auto-allumage à 1000°C de la réaction chimique d' oxydation du fer obtenue par coupure pure et simple du chauffage d' autre part.

Enfin, reprise du cycle par simple rechauffage à 1100°C du cylindre inox à peine refroidi (le fer oxydé régénéré transmettant jusqu' à coeur la chaleur du cylindre inox par contact avec ce dernier).

si le chimiste se lance dans l' électromagnétisme alors, l' électotechnicien choisira la physique et nous finirons, sûrement, par nous retrouver autour d' un certain verre, dans une certaine fête à célèbrer au milieu d' inconnus fraternels la victoire de l' Homme nouveau, par la science souveraine et au profit de l' éternel progrès.

Foi de Bibi !

14.Posté par kephil le 27/12/2009 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce serait pas mal si "nous" (qui nous? ;-) On?) pouvions créer une association (un peu comme les logiciels libres mais dans le cadre du développement d'énergie libres et gratuites.
En toute discrétion et l'air de rien bien entendu, afin d'avoir le maximum de tranquilité.
Et qui sait? cette association vendrait à un prix démocratique peut être, sans coup de pub bien sûr (le bouche à oreille suffirait) des technologies qui peu à peu étoufferaient le pétrole et serviraient à tous. Celà pourrait-il ouvrir les yeux des humains?
"Ca alors si j'avais su!!?__mais j'étais complètement aveugle..."...

Rêver c'est déjà bien et si on arrive à réaliser ne fusse qu'un 100 ème de nos rêves alors nous aurons franchi le Rubicon.....

Ce serait quand même pas mal...Non?

15.Posté par Daouda30 le 27/12/2009 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il convient en matiere d'énergie de rester réaliste ,l'invention du dr keppe et un bidonage de meme que tous ces soit disants moteurs a hydrogenes des années 70 dont les brevets doivent etres aujourd'hui périmés .voila c'est pourquoi ils n'interessent pas les industriels qui pourtant depensent de l'argent dans la recherche.
par exemple dans le stockage de l'energie electrique sous forme d'hydrogène,dans les moteurs stirling....
eux, sont soumis aux lois de la physiques (et savent que tout transfert d'energie génère des pertes) contrairement aux escrocs comme Keppe!

16.Posté par la truie qui file le 28/12/2009 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@cheri bibi
Votre description peut certainement fonctionner alors le tout est d'essayer votre montage .

@kephil
Ce serai l'equivalent de peswiki et il a deja un site www.econologie.com
Mais vous comprendrez vire que ce domaine est "chaud" à 1 avec autant de zéros que vous voudrez en la monnaie de votre choix . Il va falloir un melange de testastica et de richard stallman par ce que la plupart ont des dents pointues et la goule avide , autrement dit cela ne pourra pas arriver sans la fin de ce systeme .

@Douada30
Vous paraissez tres sûr de vous pour dissuader toutes les recherches en assenant des dogmes sur des domaines que vous n'avez certainement pas etudié à fond .
Au bout de 35 ans de recherches on apprend un peu l'art de l'humilité qui est l'aveu de la faiblesse de son intelligence et de ses connaissances ...

Pour la chimie il a un petit exemple pour vous faire reflechir à moins que vos intentions soient de faire de la propagande pour detourner les curieux de ces recherches et surtout ce cette attitude d'ouverture ?

L'argent metal est connu pour former une combinaison tres stable : le chlorure d'agent qui sert à caractériser les ions chlorures en solution .
Donc quand on melange une solution de sel commun (chlorure de sodium ) avec une solution de nitrate d'argent il se forme de ce chlorure d'argent insoluble qui precipite
Ce meme chlorure considéré comme parfaitement insoluble est placé dans de l'eau distillé et donc il ne s'en dissous pas une quantité mésurable c'est à dire moins d'un pico gramme par litre

Mais si on place un morceau de fer dans cette eau au bout de quelques semaines le chlorure d'argent est décomposé, l'argent métal se depose et le fer passe en solution .
Et pour cet exemple classique n'est meme pas de la chimie avancée sur la transmutation des élements à basse température :
A l'interieur de votre corps , le sodium et le potassium sont en equilibre de regulation thermique par transmutation comme tous les vertébrés et cela est prouvé par 200 ans de recherches de physiologistes qu'on a fait taire comme l'inquisition de toutes ces maudites religions dont la science actuelle est un sous produit .

Tout ca entre autre pour faire du "benéfice" de la valeur ajoutée , des recettes fiscales , pour ensuite gaspiller et faire vivre somptueusement des crapules et tout leur systeme pourri hiérarchique basé sur le mensonge à tous niveaux.


Pour votre information les moteurs electriques utilisés pas la marque
toyota dans la voiture prius possedent un bilan energetique supérieur à leur consommation comme au moins une marque de ventilateurs vendus au japon et en chine au grand public tout comme ce qu'annonce Keppe pour son moteur .

Par contre nous sommes conscient que les escrocs se trouvent aussi dans ce domaine comme dans tous les autres alors nous n'avons pas ce moteur pour le tester !

Toute cette guerre d'abrutissement est pour mener à sa perte . Au moins en chine et au japon les gouvernements commes des industriels ont compris et commencent à changer d'attitude . Ici on prefere piquer pour la grippe bidon et faire bouffer des OGM ce peuple qu'on mene en galère pour mieux le ponctionner .

Les industriels des multinationales comme des organistions maconniques et religieuses ne se desintéressent de ces procedes. Precisons qu'ils ont tout fait depuis des siecles pour les occulter le savoir , en agissant sur les autorités politiques puisque ces procedes permettent à tout individu de produire son energie à domicile et sans payer de taxes et en limitant autant les retombées polluantes que le profit honteux pour cette bande d'escrocs autopatentés .

Et precisons que les theses scientistes officielles de "vulgarisation" sont precisement faîtes pour pretendre que " cela n'existe pas" . Les lois de la conservation de l'energie sont applicables selon la definition dans un systeme fermé ....Mais cette abstraction dogmatique n'est qu'une conception de schyzophrene et réliquat de cette part simiesque de l'etouffement du cortex par la croissance osseuse craniène .

Au moment ou vous lisez vous etes baigné et traversé par une energie incommensurable , et meme sans cela , si tout d'un coup toutes les reactions energetiques de votre corps se declenchaient en un instant votre corps serait reduit en cendres !

Nous vous invitons à creuser le sol sous votre siège car du petrole s'y cache probableme , autrement vous aurez peut etre l'occasion de trouver plus vite la chaleur de ce lieu que la plupart recherchent tant afin que la terre qu'ils veulent y ressemble .

Dehors il pousse des arbres , il n'y a pas de machine plus parfaite pour extraire de l'energie , nous avons bien l'intention qu'ils poussent pour l'eternité sur ce monde .

17.Posté par Cuicui le 28/12/2009 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

non mais y'a que moi qui remarque qu'il n'y a aucune info tangible et appuyée de ce "nouveau moteur"? Même leur site n'explique rien.
Ca vous fait pas sourire le "ooh je capte l'énergie fondamentale qui réside partout" et voilu! Faut arrêter la fumette hein.Et je ne dirai rien sur les phrases genre "Dans la présentation le gestionnaire du développement de l’entreprise de Keppe Motor, Eduardo Castela a indiqué >" coupées partout dans l'article.
Regardez plutôt du côté d'autre technos genre le moteur à aimants permanent où là y'a de la documentation, de la théorie fondée et encore mieux: des applications réelles!

18.Posté par la truie qui file le 28/12/2009 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@cuicui

Nous avons téléchargé le "Keppe motor manual" qui coûte tout de même 50 $ et effectivement le montage très sommaire qui est proposé fonctionne mais nous ne sommes pas assez équipé pour en faire le bilan énergétique exact. Le montage parait sommaire dans sa réalisation mais ne l'est pas vraiment au niveau théorique ( selon les théories les plus couramment admises !)


Il faut évidemment lui fournir de l'énergie pour le faire tourner (une petite pile de 9 v ) et nous ne voulons pas entrer dans ce champ miné de la métaphysique physicienne conventionnelle pour tenter d'interprèter ce qui se passe dans la pratique pour cette technologie magnétique "hybride"

Il a déjà assez de difficultés pour le règler mais moins que pour mettre au point un moteur magnétique stable, replicable ( par expérience !) et qui démarre tout seul, et qui peut tourner quelques jours sans pile . ( c'est prohibé comme contraire au principe de conservation de l'énergie, et pourtant ce n'est contraire à rien du tout .)

nous avons notre propre interprétation qui n'a rien de métaphysique au sens où vous semblez le concevoir . Cette forme d'énergie était semble t'il connue depuis au moins 2000 ans et probablement bien plus , un petit exemple pratique :
http://www.chine-informations.com/guide/chine-sismographe_2991.html

Et nous n'avons pas encore compris grand chose et de loin sur ce vaste sujet, cette technologie qui surpasse celle de notre époque, nous nous contentons de compiler des observations pour essayer de faire notre propre synthèse et de faire "cracher le jus" !

Tout cela rappelle les débuts du poste à galène ( sans pile ) ou le cristal de galène servait de semi conducteur et qui pourtant permet toujours de recevoir des émissions hertziennes en modulation d'amplitude ou bien les débuts de l'électrophore et des premières machines électrostatiques à influence .

Vous seriez surpris de découvrir que la plus haute densité massique de transformation cinétique /électrique est réalisée par les dernières machines électrostatiques et pourtant elles ont été mises de coté .

Parcourez les 250 ans de littérature sur tous ces sujets et nous en reparlerons volontiers !

19.Posté par la truie qui file le 28/12/2009 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NB : Pour le moteur Keppe du montage proposé sur le pdf payant , ce montage ne peut servir qu'a des fins ludiques et de démonstration .

Il y a un point faible remarquable puisque ce moteur fonctionne avec un (reed switch ) interrupteur magnétique de 3 A qui est prevu pour fonctionner quelques millions d'intérruptions .
Lors de chaque switch, Il se produit un arc minuscule qui finit par user les electrodes en quelques jours ( de toute facon la pile sera "seche" bien avant !

Pour prolonger sa durée de vie, il faudrai rajouter une composantes ZNR (transcient /surge absorber /absorbeur de courant de coupure ) au niveau de l'interrupteur pour limiter l'arc electrique .Autrement pour une utilisation indefinie il faudrai un autre dispositif comme un opto coupleur .


20.Posté par Chéri-Bibi le 28/12/2009 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En remplaçant l' interrupteur à commande magnétique par un composant électrique ou électronique le résultat sera propre, puisqu' il supprimera les arcs électriques engendrés par l' effet de self (extra courant de rupture) de la bobine dont le circuit s' ouvre, mais cela ne risquerait t-il pas de diminuer le phénomène ?

Beaucoup de dispositifs prétendus "surgénérateurs" d' énergie électrique utilise la coupure "franche" d' un contact mécanique (ou d' un collecteur de balais) génératrice d' étincelles vigoureuses et d' ondes radio, pour le moins.

Georges Lakhovsky utilisait cette technique (contact vibrant d' une sonnerie) pour obtenir des ondes radio guérisseuses aux fréquences aléatoires. C' est ce qui explique la bizarre forme concentrique des antennes d' émission de son appareil adaptées à un spectre.

Peut-être serait-il intéressant d' exploiter le phénomène en remplaçant ce contact magnétique par un contact vibrant (100Hz) à ouverture commandée par une temporisation électronique de quelques petits dixièmes de secondes.

21.Posté par Snejana Onopka le 29/12/2009 03:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un poil hors sujet, mais pas tant que ça...
La truie qui file et Chéri-Bibi, que pensez-vous des explications données dans ce site?

22.Posté par la truie qui file le 29/12/2009 07:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@cheri bibi

C'est en effet l'une des explications possibles puisque le courant de l'arc crée un champ oscillant de bien plus haute fréquence que que la frequence principale correspondant à la micro coupure magnétique lors du passage sur l'interrupteur .

Cela constitue une petite bobine de tesla connue pour generer des trains d'ondes electromagnétiques à bande tres large ( comme dans le premier emetteur radio de Marconi )

Pour les effets sur la vie des ondes , la prolongation des travaux de Lakovsky sont assez bien detaillés avec Rife et on peut installer un generateur Rife logiciel qui utilise la carte son du PC qui permettra un accord assez precis des frequences ce qui n'est pas vraiment le cas avec ce moteur elementaire !


Deuxieme parametre variable le rotor est constitué dans le montage indiqué par deux aimants ferrites de forme parallélipipédiques collés de part et d'autre d'un axe qui tourne au milieu d'une double bobine comportant chacun 500 spires de cuivre sans autre armature que l'air ( diamagnétique ) ;

Ce rotor est impossible à equilibrer et il se met des qu'il tourne , à vibrer fortement .( cela rend un tel type de montage fragile et meme dangereux si on augmentait sa vitesse de rotation en augmentant l'induction )
Dans ces conditions le courant de retour comporte des harmoniques supplémentaires et effectivement cette simple vibration crée une perturbation tout autour , acoustique magnetique , electrique : un vrai sac de noeud

une particule magnetique du rotor effectue en realité des spiraloïdes et non un cercle ... "vortex" ?

En fait la rotation du rotor s'auto-regule en fonction du courant d'entrée mais il va tres difficilement demarrer avec un courant alternatif et se mettre tout simplement à vibrer mais sans tourner ...

un autre test serait donc de placer un rotor d'un type annulaire avec les 2 poles repartis perpendiculairement à l'axe de rotation du type de ceux qu'on trouve dans des moteurs type pompe à eau et qui sont concus pour tourner en minimisant les vibrations .


Ce montage Keppe elementaire à le mérite de faire poser des questions à ceux qui l'étudient sans a priori .

pour la production d'energie , d'autres montages pour l'instant
nous semblent plus prometteurs .

@Snejana Onopka
Dans le moteur de johnson les champs en interaction sont disposés apres observation des cristaux de neige (d'apres l'auteur lui meme ).

Tout est en tout et les etres de ce genre adorent observer les cristaux de neiges les fleurs , la vie et cette radieuse esthetique naturelle qui est transcendante par elle meme . Ils aiment s'en inspirer pour tenter de realiser des choses utiles ...

Ces crop circles sont impressionnants et l'intelligence qui à les a ecrits est/sont esthete(s) et chercheur(s) ( il ou elle /collectifs ? )

Nous allons essayer d'adapter l'un ce ces dessins pour un moteur magnétique pur .... comme sur la page 3 de ce site !

23.Posté par Daouda30 le 29/12/2009 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la truie qui file
explique moi pourquoi un constructeur capable de fabriquer un moteur electrique a rendement >100% s'emmerde a l'associer avec un moteur thermique quand il suffirait de n'utiliser que l'energie exedentaire pour mouvoir le véhicule .
cuicui, non tu n'est pas seul

24.Posté par la truie qui file le 29/12/2009 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@daoouda30

Pourquoi ? très bonne question !


les constructeurs automobile+ réseau d'entretien + pétroliers + gouvernements = taxes & bénéfices .

(et les uns et les autres racontent "emplois , infrastructures , progrès " pour berner leurs brebis tondues et décérébrées .


Un vehicule qui ne consomme rien et qui s'use dix fois moins vite , sans entretien c'est l'histoire de la premiere voiture electrique de General motors , au bout de quelques années TOUTES CES VOITURES FURENT PASSEES AU PILON , le seul exemplaire qu'il reste au musée est PRIVER DE SON MOTEUR ELECTRIQUE .
http://fr.wikipedia.org/wiki/EV1_(General_Motors)

Et il ne s'agit pas seulement de voitures , mais tout aussi bien d'engins volants ou de toutes sortes d'installations qui deviendraient plus utiles et repandues que les portables, téloches et d'autres foutaises à la mode . Mais même dans les pays du tiers monde , beaucoup de pauvres preferont posseder une tele et un portable ou des nikes, la canette de coca la fumette et autres palliatifs pour leur avidité maladive et ressembler au rêve américain .


J'ai connue une jeune femme d'un lointain pays qui à preferée vendre un arbre medicinal rare et dont les feuilles pourtant lui avaient sauvé la vie pour s'acheter un scooter à la mode ! Cette charmante créature n'aurait pas acheté une pompe electrique pour le village de sa grand mere mais elle attendait seulement des sapes et du fric facile comme quasiment la totalité des nanas de la planete sauf quand leurs dents et leurs cheveux sont tombés ou quasiment ,et même elle préfereront le mec même avec un flingue du moment qu'il a une grosse caisse et qu'il est peté de thunes !


Et il n'y pas UN SEUL ETAT AU MONDE QUI NE SOIT PAS POURRI PAR L'AVIDITE ! et la plupart des individus idem sauf ceux qui ont la tête dans les étoiles , un coeur grand comme l'univers et une certaine part de courage !

Et ces êtres à part leur "connection naturelle" ont le plus souvent une vie très difficile devant l'avidité et l'aveuglement de leur entourage et du système tel qu'il est partout alors il y en a peu ....très très peu

En plus on les tourmente volontiers en dérision puisque ils ne cherchent pas à obtenir des monceaux de monnaie de singe et la vie pepère et la petite notorieté qui va avec !

Plus de 35 ans de galère vous seriez prêts à commencer ce chemin solitaire d'études et de recherches ? et au bout de ce temps voir que le monde est ce qu'il est et qu'il faudra peut être des centaines d'années ou bien des cataclysmes pour élever cette mentalité avide de la tête des humains , vous êtes prêts ?



25.Posté par Chéri-Bibi le 29/12/2009 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si les solénoïdes (bobines sans noyau ferromagnétique) sont alimentés par le secteur 220V~ alors ce moteur serait un moteur asynchrone monophasé ou la cage d' écureuil, vu la petite puissance, serait remplacé par un aimant permanent.

Cela expliquerait l' absence d' armature (blindage magnétique vu du rotor) , le lancement parfois manuel (j' imagine) et les vibrations. Alors l' interrupteur "reed" magnétique couperait le courant alternatif du solénoïde quand l' aimant s' alignerait dans les bobines (au champ maximum) et cela produirait un petit effet de self qui, dans ses conséquences mystérieuses, s' associerait à une perturbation des champs magnétiques excitateurs (voir l' explication et le brevet de Joseph R. Zubris) qui engendrerait une augmentation de la force contre électromotrice d' auto-entretien du champ (et donc de la rotation de ce moteur particulier) et diminuerait consécutivement sa consommation électrique vu du compteur EDF.

Conclusion: prenons un moteur asynchrone monophasé soumettons sont inducteur à des coupures électromécaniques fréquentes (par le biais d' un collecteur à balais par exemple) et mesurons sa consommation ainsi que son cosinus phi (pour ne pas être trompé par la puissance réactive).

26.Posté par la truie qui file le 30/12/2009 05:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@cheri bibi


full merci pour le doc,mais nous sommes en deplacement ...

pour le lancement du beans , il est effectivement manuel , le rotor l'axe N/ S
des deux aimants ferrites est perpendiculaire à l'axe de rotation , et cet axe est sur l'autre perpendiculaire à l'axe des deux selenoïdes de la bobine . Dans le dispositif la coupure est assuré par un néodyme placé sur l'axe à l'exterieur de la bobine et au dessus de l'interrupteur magnétique .

http://www.simplemotor.com/selfmotor.htm

la principale difference avec ce lien plus haut c'est que la bobine 2x 500 spires qui entoure le rotor au lieu d''etre a coté ...

Pour votre excellente sugegestion , toute sorte de matériaux excités sont en fait baigné dans une combinaison de champ "ambiant " ...et c'est tout de meme le but comme de poser une vessie entreouverte sur les vagues de la mer avec une seringue à l'autre bout ...

En fait dans un simple bobine le fait de couper le courant l'amortissement du champ se fait progressivement ,avec la demagnétisation de l'armature qui n'interfere que peu avec le champ exterieur etant donné que le champ est confiné le plus souvent par des matériaux super ferro mag ( qui sont comme une éponge sur les vagues )

Mais dans ce cas ce n'est plus un ferro magnétique qui est demagnétisé mais une combinaison de dia mags , et notamment l'oxygene ( comme un ballonet souple sur les vagues )

27.Posté par Chéri-Bibi le 30/12/2009 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour le lien,

j' étais complètement à côté de la réalité puisqu' il ne s' agit pas du tout d' un moteur électrique asynchrone mais d' un banal petit moteur électrique à courant continu dans lequel les rôles de stator et de rotor ont été inversés purement et simplement et où l' ensemble collecteur-balais a été remplacé par un contact reed magnétique et l' inertie du rotor sur 1/4 tour.

C' est étonnant, puisqu' il possède déjà son équivalent commercial à double bobines en opposition et commutés par un collecteur à balai lui aussi!

Je ne vois pas de différence d' un point de vue magnétique: dans les deux cas de figure nous avons un champ magnétique tournant; mécanique: deux masses en rotation et electrique: une coupure franche électromécanique intime génératrice d' effet de self.

Comment peuvent-ils avec ce gadget et sans moyen de comparaison prétendre à une économie électrique ? Comment la mesurer ?

Je regrette mais, si ce lien illustre le principe du moteur Keppe alors pour moi cela reste un banal moteur électrique universel (courants continu et alternatif) et le moyen de faire la différence au niveau de la consommation électrique doit être donné sinon cela reste un banal moteur électrique avec une consolmmation normale.

Désolé.

28.Posté par la truie qui file le 30/12/2009 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@cheri bibi
durant des milliers d'années des gens ont plus souvent copié que ce soit la lotion pour faire repousser les cheveux ou la tapette à mouche et un type comme Rockfeller à commencé à faire fortune avec un purgatif à base de pétrole avec 10000 % de benef !
Si vous avez compris le principe du Keppe c'est une merveille qui draine plus de capitaux que d'energie du point Zero.
Autre avantage si l'on peut dire cela tente de ridiculiser les chercheurs en energie libre .Mais le pire c'est que l'energie du vide est bien là autrement le magnetisme ne "marcherai pas " !

Les promoteurs du lobby nucleaire à 10 milliars d'euros par programme peuvent se marrer , mais ils riraient probablement moins devant une recette de separation isotopique de l'eau lourde datant de 500 ans et pas avec des ultra centrifugeuses .


Mais meme un truc tout simple peut parfois reveler bien des surprises et le decorticant dans tous les sens .
Nous ne faisons pas partie des gens qui estiment qu'une theorie peut complement decrire la "realité" et surtout pas pour le magnetisme .

Otto Hahn à mis en evidence la fission atomique sur une table plus petite que notre table de cuisine , les meilleurs inventeurs inventent au depart avec des bouts de ficelles !


29.Posté par Chéri-Bibi le 30/12/2009 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ la truie qui file,

oui en effet, je suis d' accord pour sortir des sentiers battus c' est encore le meilleur moyen pour trouver ce que l' on ne cherche pas.

Ce que je veux dire, avec le lien qui ici me sert de modèle au moteur Keppe, c' est que je ne vois pas de différence autant mécanique, magnétique ou électrique avec un moteur électrique de petite puissance à aimant permanent.

Or, ces derniers ne prétendent à aucune économie particulière d' énergie contrairement au moteur Keppe.

Que celui qui y voit une différence significative, hormis celle du référentielle (permuttation rotor/stator) et celle relative à la durée de coupure de l' alimentation électrique, ait l' obligeance de me la montrer car, personnellement je ne vois rien.

Tu vois je reste, comme toi, très ouvert d' esprit.

30.Posté par la truie qui file le 30/12/2009 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@cheri bibi ,

nous sommes d'accord c'est "K'-hep-là!" un moteur à faire tourner la caillasse à gogo pendant que l'energie illimités du monde " et pourtant elle tourne " comme disait Galilée

Pour le fil à couper les cheveux en quatre du tube cathodique d'un viel ecran pas catholique va vite se rembobiner pour resservir ,et la rousse (cuivre) petera .

Bonne année libre à tous les trouveurs ( car les chercheurs on en trouve , des trouveurs on en cherche )

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires