ALTER INFO

Un nouveau tir du missile nucléaire d'attaque français M51 bloqué !


Dans la même rubrique:
< >

Communiqué du 19 juin 2007 - Biscarrosse, Centre d'Essais et de Lancement de Missile des Landes.

Dernière minute : à 10 Heures ce jour, plusieurs inspecteurs arrêtés, le tir du missile n'a toujours pas eu lieu


Mardi 19 Juin 2007

photo: http://www.bellapix.com/expos/public/viewer.php?current_album_oid=ALBUM452c30e9dd14f
photo: http://www.bellapix.com/expos/public/viewer.php?current_album_oid=ALBUM452c30e9dd14f

Ce jour, plusieurs équipes d'Inspecteurs citoyens du collectif « Non au missile M51 » ont procédé à l'inspection inopinée du Centre d'Essais et de Lancement de Missile des Landes. La cellule d'investigation du collectif avait en effet pu découvrir qu'un nouveau tir d'essai du missile nucléaire d'attaque français, le M51, était prévu ce matin à 9 h 00, dans le plus grand secret. Constatant le flagrant délit de violation de l'article 6 du Traité de Non Prolifération, rejoint par la France en 1992, les Inspecteurs ont immédiatement interrompu le tir et s'emploient en ce moment même à collecter les preuves du crime contre le droit international et la paix préparé au Centre d'Essais et de Lancement de Missiles des Landes.

/« Ces tirs d'essai préparés à l'insu des populations constituent de véritables provocations contre la paix »/, déclare Pierre Villard, porte-parole du collectif « Non au missile M51 ». /« On ne peut pas à la fois accuser l'Iran de vouloir se doter de la bombe et menacer ce pays avec un nouveau missile d'attaque qui pourrait opérer des frappes nucléaires soi-disant « chirurgicales » sur la population iranienne. Encore une fois, la France joue au pompier pyromane en s'autorisant à violer ouvertement la lettre et l'esprit du Traité de Non Prolifération. Y aurait-il deux poids deux mesures pour le respect du droit international ? » /

Avec le missile nucléaire d'attaque M51, la France cherche à se doter d'une arme de destruction massive capable de frapper des cibles situées à plus de 6000 km. Comme le présentait Jacques Chirac dans un discours prononcé sur la base nucléaire de l'Ile Longue (Brest), le 19 janvier 2006, l'objectif est clair : il s'agit de pouvoir frapper à l'arme nucléaire (avec des têtes nucléaires de puissance réduite, les mini-nukes) les sites stratégiques (militaires, mais aussi industriels ou politiques) d'une puissance régionale pas nécessairement dotée de la capacité nucléaire, mais qui nuirait d'une façon quelconque à nos « approvisionnements stratégiques », notamment pétroliers… Pour Pierre Villard /« Après les annonces d'intention des USA d'installer dans plusieurs pays d'Europe des bases du programme de son défense anti-missile, cette tentative d'essai ajoute à l'instabilité internationale. Il devrait vraiment y avoir d'autres priorités pour le nouveau Président de la République »/

/« Il est urgent d'arrêter le programme M51 et de réaffecter ses 15 milliards d'Euros à des dépenses qui favorisent véritablement la paix et la justice, par exemple dans la satisfaction des besoins sociaux ou le domaine de l'énergie, en encourageant la substitution des énergies renouvelables aux énergies fauteuses de guerre »/ conclut Pierre Villard.

Contact : Pierre Villard, porte-parole du collectif « non au missile M51 » : 06 82 92 29 46. En cas d'impossibilité : Xavier Renou : 06 64 18 34 21

Toutes les informations sur la campagne contre le M51 sur http://www.nonaumissileM51.org

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=82984 http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=82984



Mardi 19 Juin 2007


Commentaires

1.Posté par deçu deçu deçu le 21/06/2007 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alors là déçu. aucune réelle action des anti-M51 ces 4 jours, le tir n'a jamais été repoussé comme annoncé, il a eu normallement lieu le jeudi 21 à 10h07.
beaucoup de parole mais peu d'actionmalheureusement comparé à septembre dernier. Les forces de l'odre y étaient 3 fois moins nombreuse et ils ont eu raison des beau parleurs darieux et compagnie n'ont pas agit et on lancé une campagne de désinformation en prétendant avoir fait annuler le tir.

a quand de vrai leaders

déçu déçu déçu

2.Posté par steff le 15/11/2008 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je comprends vos motivations surtout en ce moment en période de crise. Mais la France doit rester maître de son destin dans ce monde de brute.

3.Posté par axyz le 15/11/2008 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@steff
Si être maître de son destin, veut dire violer le droit international et utiliser des armes nucléaires contre des états qui ne possèdent pas ce type d'arme, alors vous êtes débiles.Et je conseil à tous les états qui ont signé le TNP de violer ce traité comme la France, et de développer vos propres armes nucléaires, pour dissuader les autres nations d'utiliser ce genre d'arme contre vous.

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires