Palestine occupée

Un membre du congrès américain accuse Bush de participer au blocus imposé contre Gaza



Samedi 19 Juillet 2008

Un membre du congrès américain accuse Bush de participer au blocus imposé contre Gaza
Le membre du parti démocrate au congrès américain, Denis Kousinitch, a accusé la direction du président américain, George Bush, de participer au blocus sioniste imposé contre la bande de Gaza, en disant que l'entité sioniste porte toute la responsabilité envers la crise humaine dans la bande car elle représente une force de l'occupation.

Dans son discours au président Bush, Kousinitch a dit, hier vendredi 18/7, sur son site électronique qu'il est inquiet envers le discours du président Bush qui a dit que le mouvement du Hamas est le seul responsable de l'actuelle crise et que les développements au Proche Orient ont besoin de l'arrêt des opérations palestiniennes contre l'occupation, selon Bush.

Le député américain a affirmé que l'état de l'occupation n'a pas le droit d'imposer des punitions collectives contre plus d'un million et demi de citoyens palestiniens de la bande de Gaza et que ces pratiques s'opposent à l'article numéro 33 de la quatrième charte de Genève.

Il a déclaré que l'accord de l'accalmie ne minimise pas la crise humaine due au blocus, tout en appelant les Etats-Unis à presser sur le côté sioniste pour permettre l'entrée des marchandises et d'autres produits necessaires et faciliter le mouvement des citoyens palestiniens sur les passages.

En commentaire à ces déclarations, le président de la commission populaire pour la lutte contre le blocus sioniste, le député, Jamal Al Khoudri, a dit que cela affirme que le peuple américain comprend la vérité sur le blocus injuste de l'occupation contre la bande de Gaza.

Un membre du congrès américain accuse Bush de participer au blocus imposé contre Gaza

Al Masri: l'échange des prisonniers s'effectuera prochainement selon les conditions de la résistance

Le mouvement du Hamas a organisé, hier après la prière de vendredi 18/7, une grande marche populaire dans la ville de Gaza avec la participation des centaines de citoyens palestiniens.

Les participants à cette marche ont répété des slogans qui soutiennent le président soudanais, Omar Al Bachir, en adressant plusieurs messages de solidarité avec lui et condamnant les mesures américaines qui ciblent le président soudanais.

Les citoyens ont félicité le Hezbollah libanais après l'opération d'échange de prisonniers avec l'entité sioniste, en montrant qu'elle représente une grande victoire à la résistance, tout en condamnant la campagne continuelle des forces occupantes et des services de la sécurité qui appartiennent au président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, contre les citoyens palestiniens, notamment les cadres et partisans du mouvement Hamas en Cisjordanie.

Durant son discours, le leader parlementaire, Moushir Al Masri, a félicité au nom du mouvement Hamas, les captifs libanais et palestiniens héros ainsi que leurs familles de leur libération des prisons sionistes.

Al Masri a félicité également la résistance islamique au Liban qui a effectué l'opération d'échange des prisonniers avec l'entité sioniste qui a accepté les conditions de la résistance libanaise.

Il a renouvelé la confirmation du mouvement Hamas que la résistance est le choix stratégique pour reprendre les droits confisqués, affirmer les principes du peuple palestinien et libérer les captifs palestiniens, tout en précisant que les choix de la résistance sont nombreux dont la capture d'autres soldats sionistes pour les échanger avec les captifs palestiniens.

Il a dit que le gouvernement de l'occupation est responsable du retardement de l'exécution de l'opération d'échange des prisonniers, en appelant tous les côtés à presser sur l'entité sioniste pour qu'elle arrête ses politiques qui visent à pratiquer des pressions contre les factions de la résistance palestinienne dans le but de renoncer à leurs demandes.

Al Masri a salué les captifs palestiniens dans les prisons sionistes, en les appelant à la patience.

Le député palestinien, Moushir Al Masri a annoncé la solidarité de son mouvement avec le président soudanais, Omar Al Bachir, en exprimant la condamnation du mouvement Hamas à la décision criminelle du tribunal international pour arrêter un président d'un pays souverain.

Il a condamné également les campagnes continuelles contre les citoyens palestiniens en Cisjordanie, en soulignant que ces pratiques ne peuvent jamais mettre fin au mouvement du Hamas en Cisjordanie.

Enfin, Al Masri a affirmé que la résistance palestinienne dont le mouvement du Hamas vont travailler pour effecteur leur promesse aux captifs en déclarant que l'opération d'échange va s'effectuer, prochainement, selon les conditions de la résistance.

Un membre du congrès américain accuse Bush de participer au blocus imposé contre Gaza

L'occupation se prépare pour reprendre les négociations d'échange des prisonniers avec le Hamas

Des sources gouvernementales sionistes ont annoncé, hier vendredi 18/7, que l'entité sioniste se prépare pour reprendre les négociations avec le mouvement du Hamas autour de l'opération d'échange des prisonniers à travers la médiation égyptienne.

La radio hébreu a rapporté des sources sionistes responsables dans la ville occupée d'Al-Qods, que le responsable sioniste chargé du dossier du soldat Chalit capturé à Gaza va se diriger, la semaine prochaine, au Caire pour rencontrer le directeur des services de renseignements égyptiens, ministre Omar Souleymane, simultanément avec la visite des représentants du Hamas au Caire.

Les sources ont ajouté que le Caire doit pratiquer des pressions contre le mouvement du Hamas pour l'exécution de l'opération.

Les sources ont souligné que les deux côtés ne sont pas d'accords autour de l'identité des captifs qui seront libérés dans cette opération.

Un membre du congrès américain accuse Bush de participer au blocus imposé contre Gaza

Hamas affirme qu'il n'a pas appelé la France pour diriger l'opération d'échange avec l'occupation

Le mouvement du Hamas a démenti avoir remplacé le médiateur égyptien par un autre français, au sujet de l'opération d'échange des prisonniers avec l'occupation.

Le représentant du mouvement Hamas au Liban, Oussama Hamdan, a affirmé dans ses déclarations à Qods presse, que la position de son mouvement envers l'opération d'échange des prisonniers n'a pas changé, en disant : "nous ne cherchons pas à remplacer le médiateur égyptien par un autre, mais les français ont proposé leur médiation et que la réussite du médiateur international dans son opération d'échange entre le Hezbollah et l'entité sioniste appelle les palestiniens et les familles des captifs à demander un médiateur international.

Hamdan a renouvelé la position du mouvement Hamas envers l'opération prévue, en soulignant que l'opération d'échange avec le Hezbollah affirme que les conditions du Hamas sont acceptables.

Dans un autre contexte, Hamdan a démenti l'existence des différences entre le gouvernement syrien et le mouvement du Hamas.

Au sujet du dialogue inter palestinien, Hamdan a dit que le président yéménite, Ali Abdellah Saleh a salué la position du mouvement Hamas et a affirmé qu'il va poursuivre ses efforts, tout en proposant un rôle Qatari pour finir les désaccords inter palestiniens.

Un membre du congrès américain accuse Bush de participer au blocus imposé contre Gaza

Erekat annonce des tentatives pour tenir une rencontre entre Abbas et Olmert la semaine prochaine

L'un des proches du président de l'autorité palestinienne a affirmé que le président Mahmoud Abbas va rencontrer le premier ministre sioniste, Ehoud Olmert, dans quelques jours.

Le grand négociateur palestinien, Saëb Erekat, a dit, hier vendredi, 18/7, dans ses déclarations de presse, que de grands efforts sont prodigués pour tenir une rencontre entre Abbas et Olmert, la semaine prochaine.

Il a ajouté que la ministre américaine des affaires étrangères, Condoleezza Rice, se prépare pour une nouvelle tournée de négociations israélo-palestiniennes, le 30 juillet prochain, avec la participation du chef de l'équipe négociatrice palestinienne, Ahmed Qurëa et la ministre sioniste des affaires étrangères, Tzipi Livni.

De sa part, un journal sioniste a dévoilé que le représentant de l'autorité palestinienne à l'Onu, Riad Mansour, a participé à une cérémonie d'adieu du représentant de l'entité sioniste, Dan Gillerman, qui exprime toujours son hostilité contre les palestiniens, arabes et musulmans, dans un nouveau scandale de Mansour qui a coordonné avec Gillerman le projet de décision qui condamne la résistance en plus de ses coordinations avec les sionistes pour faire échouer le projet de décision qatari et indonésien au conseil de sécurité pour considérer la bande de Gaza comme une région sinistrée.


Un membre du congrès américain accuse Bush de participer au blocus imposé contre Gaza

La résistance palestinienne reste plus efficace que les négociations, dit Al-Astal

Dr. Younès Al-Astal, député au Conseil Législatif Palestinien et leader dans le mouvement de la résistance islamique Hamas, a affirmé que la résistance avait pu obliger l’occupation israélienne à libérer une partie de nos captifs. Contrairement aux négociations, qui n’ont rien donné, rien du tout.

C’était dans un rassemblement populaire organisé par le Hamas à Khan Younes hier jeudi, le 17 juin, que Younes Al-Astal a prononcé ces propos. Il a exprimé sa joie de voir un certain nombre de captifs et de corps de martyrs libérés, dans une transaction entre le Hezbollah et l’occupant israélien.

« Aujourd’hui, les Sionistes déclarent leur défaite face à la résistance palestinienne et libanaise, et partout où il y a des résistants combattant dans le sentier d’Allah, le Tout Puissant », ajoute-t-il.

C’est uniquement la résistance qui avait obligé l’occupant israélien à libérer des captifs. Pourtant, il les qualifie toujours de « sanguinaires ».

Younes Al-Astal s’est montré optimiste de voir réussir une transaction pour échanger le soldat israélien Chalitt contre un bon nombre de captifs palestiniens. Au moins mille, comme l’exigent les factions palestiniennes.

Enfin, il a averti l’occupant israélien de jouer avec l’accalmie. Les conditions d’une deuxième accalmie seront beaucoup plus exigeantes que l’actuelle. Il n’a alors pas pour intérêt de la briser.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Samedi 19 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par Fernand Cloutier le 19/07/2008 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas être idiot et aveugle pour s'appercevoir que les USA appuient et encouragent Israel ( dirigents les plus bandits du monde) contre les Palestiniens, en continuant leur régime de TERREUR.........
On fait ACCROIRE au monde des SORNETTES de négos. entre les deux peuples: FOUTAISE et MENSONGE étauniens.............................

2.Posté par darouza le 20/07/2008 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les victoires finale appartient au palestinien au libanais et au musulman victime de la barbarie sioniste et ceux que sa plaise ou non oubliez pas une chose les juifs son un peuple de fleaux errant et ils vont pas tarder a refaire leur valise pour repartir d'ou ils sont venu aprés tout ils n'ont pas merité de vivre en bon voisinage avec leur voisin pourtant ils en ont eu la chance mais ils en ont profité pour massacrer deporté collonisé pillier humillier

3.Posté par Mohamed le 24/07/2008 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires