PRESSE ET MEDIAS

Un livre révèle la face cachée des relations franco-marocaines


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



hakim.boufrioua@free.fr
Jeudi 9 Mars 2006

Un livre révèle la face cachée des relations franco-marocaines
Chirac le “Alaouite”

Par : Yacine Kenzy



Le conflit a maintenant plus de 30 ans alors que son issue paraissait naturelle. Au nom du principe de l'intangibilité des frontières héritées de la colonisation, au nom de la légalité internationale, la question du Sahara occidental avait sa solution dans la tenue d'un référendum d'autodétermination.
L'ONU ne s'y est pas trompée en adoptant cette solution avec la mise en place d'une mission chargée de préparer la consultation qui aurait permis aux Sahraouis de décider de leur destin : choisir entre l'intégration au Maroc ou l'indépendance. Contraint d'accepter le principe sous la pression internationale, le Maroc s'est employé en pratique à le torpiller. Tous les sondages lui indiquaient l'issue fatale. Aujourd'hui, c'est à peine s'il accepte l'idée d'une autonomie des “provinces du Sud”. Si le royaume s'est obstiné dans cette démarche, c'est qu'il a pu compter sur le soutien infaillible de la France. Une complicité “caricaturale”, commente le journaliste du Monde Jean-Pierre Tuquoi qui vient d'éditer un livre sur les relations franco-marocaines. Le titre à double détente de l'ouvrage est un programme : Majesté, je dois beaucoup à votre père... France-Maroc, une affaire de famille. “Si la monarchie marocaine devait être emportée un jour, ce pourrait bien être à cause du Sahara occidental”, écrit le journaliste. La “famille” ne laissera jamais faire. “Engagé dans une course de lenteur, le Maroc sait pouvoir compter sur l'Élysée”, analyse Jean-Pierre Tuquoi, spécialiste du Maghreb.
Les raisons ? Il y a d'abord celles qui sont plus ou moins avouables : la France veut d'un État sahraoui qu'elle imagine purement et simplement aligné sur l'Algérie et refuse de croire à la viabilité d'un État construit sur du sable. Il y a les raisons inavouables : la France ne veut pas d'un État qui pourrait avoir comme langue l'espagnol, ce qui conduirait à rompre la continuité linguistique entre le Maroc et l'Afrique de l'Ouest. Il y a aussi la crainte de voir la monarchie emportée si le Sahara occidental accédait au rang d'État. L'Élysée et le Quai d'Orsay se sont employés à torpiller à l'ONU toute solution risquant ainsi de fragiliser le pouvoir du roi. Des diplomates se sont prêtés à cette mission. Certains peut-être par conviction. Pour d'autres, cela peut-être tout simplement pour de l'argent. Ce serait le cas de Jean-Bernard Mérimée.
Ancien ambassadeur à Rabat puis à l'ONU, cet “ami du Maroc” possède un chalet à Ouarzazate avec un confortable terrain offert par le roi. Lorsqu'il a quitté le Quai d'Orsay, la plus importante banque marocaine (BMCE) lui propose de rentrer dans son conseil d'administration. En tout cas, les Algériens sont convaincus qu'au sein de l'ONU, il a privilégié les amitiés franco-marocaines au-delà du raisonnable et l'ont accusé d'être payé par le Maroc. Aujourd'hui, Driss Basri, l'ancien et néanmoins très puissant ministre de l'Intérieur, reconnaît juste que Mérimée “nous aidait mais gratuitement”. Il rappelle toutefois qu’“il ne faut pas oublier l'esprit seigneurial de Hassan II pour ses amis”.
Un autre diplomate français, Bernard Millet, qui fut le conseiller diplomatique de Kofi Annan après un passage au Quai d'Orsay, dira que les Marocains pratiquent avec un art certain la politique des enveloppes pour combler les lacunes de leur diplomatie. Leur stratégie se résume à acheter les gens : les dirigeants du Polisario, les diplomates étrangers, les responsables des Nations unies au Sahara occidental. Exemple : devant effectuer une mission au Maghreb au sujet du Sahara occidental ponctuée d'une rencontre avec le roi, M. Millet s'est vu réserver deux chambres à l'hôtel Hilton de Rabat.
Dans l'une, un cadeau de bienvenue l'attendait. Au moins trois cents flacons de parfum. Le patron d'une chaîne de radio française en héritera en grande partie... Une collaboratrice de Millet à l'ONU n'avait pas les mêmes scrupules. Cette Française. “Elles nous a aidés, et je l'ai reçue à plusieurs reprises chez moi”, avoue Driss Basri. Le Maroc était soucieux d'obtenir les documents concernant le Sahara avant qu'ils arrivent en discussion au Conseil de sécurité. Ainsi, le roi avait le temps de réagir et de prévenir la France dont la diplomatie, accuse le journaliste, sous-traite le dossier du Sahara occidental devenu pour Paris une affaire de la plus haute importance car l'Élysée est convaincu qu'un référendum est suicidaire pour le royaume. Même le plan de James Baker qui prévoit une période d'autonomie avant une consultation référendaire est torpillé, alors qu'il est accepté par le Polisario pourtant défavorisé. Les Marocains y voient une “marche programmée pour l'indépendance”. Les États-Unis et l'ONU veulent son application. Mais la France va obtenir une version édulcorée qui ne prévoit pas de sanctions contre les récalcitrants.
D'où le statu quo. Pour le Maroc, Paris peut même jouer contre ses alliés de l'Union européenne. Ce fut le cas en 2002 lors du conflit avec l'Espagne sur l'îlot de Persil. C'est aussi le cas des discussions sur les accords de pêche où la France considère comme marocaines les côtes du Sahara occidental contre l'avis des pays nordiques.
Entre les deux pays, les complicités sont multiples, et Jacques Chirac se conduit même en père du jeune roi. Au point d'être sollicité pour intervenir dans des querelles avec une sœur ou même avec la mère qui mène une vie de veuve joyeuse à Paris. La proximité est telle qu'un jour le président Bouteflika se serait agacé auprès d'un de ses visiteurs étrangers sur ce chef d'État français “descendant du Prophète” des musulmans... Le livre de Jean-Pierre Tuquoi fourmille aussi de révélations croustillantes sur les mœurs du palais.

Y. KENZY

Majesté, je dois beaucoup à votre père... de Jean-Pierre Tuquoi, 250 pages, Éditions
Albin Michel



Jeudi 9 Mars 2006


Commentaires

1.Posté par mr.celio le 09/03/2006 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A défaut de coloniser,vous favorisez la creation de républiques bananières.
occupez-vous de vos corses et vos basques d\'abord,ils demandent le droit a l\'autodétermination.(deux poids et deux mesures) comme dab démocratiquement et en passant par l\'onu.
Ne vous cassez pas la tête pour ces peuples,bientôt ils auront un seul drapeau et défendront la même cause.


2.Posté par Jaber HILMI le 02/06/2006 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est certain que notre pays souffre de lacune politique, économique et autre. Peut-être qu'un jour notre nouveau roi, jeune et déterminé saura prendre les devants sur cette situation de corruption omniprésente dans notre magnifique pays. Du moins je l'espère de tout coeur.

3.Posté par 1marocain le 08/12/2007 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le sahara occidental est marocain et le restera.Le Polisario,cette bande de truands a la solde des généraux , ils sont bien en algérie,ils n'ont ka y rester et faire leur pays a tindouf.kan a la corruption k'on me donne le nom d'1 pays ou il n'y a pas de corruption et je ne savais pas ke le maroc était si puissant et avait tant de ressources k'il pouvait acheter des politiciens ds le monde et faire changer les décisions d'organisme internationaux a son profit comme le fait les usa.lol.

4.Posté par karim le 08/12/2007 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la caravane passe et les chiens aboient. le sahar estmarocainet restera marocain, nous les marocains sommes prets à marcher une nouvelle fois sur tindouf pour liberer nos citoyens sequestrés par la bande terroriste du polisario ,ni tuqoui ni autrene peut dire que le maroc va laisser ceterritoire pour etablir une mini somalie. ps question, sinotre jeune roimohammed vi, le roi democrate nous demande de nous prépraer pour une marche pacifique a tindouf,nous serons prets pour chasser mohamedabdelaziz et ses proteges et liberer nos enfants..

5.Posté par karim le 08/12/2007 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une autre marche bleue etsi ilslevulenet rouge qu´elle soit ainsi. c´´est las eulesolution avec les terroristes de mohamed abdelaziz, qui passe ces jours aupayx basque avec des filles espagnoles alors que les enfants sahraouis meurent de faim.

6.Posté par francois le 08/12/2007 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le polisario est fini, seulement il vit a tindouf avec l´aide des ongs espagnoles. l´autonomie proposée par lemaroc a ete une douche froide pour eux

7.Posté par lahcen le 09/12/2007 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Yacine Kenzy
Jje crois que les comentaires que vous avez pu lire , jusqu a ce jour ,suffisent pour que vous puissiez comprndre que vous et votre soit disant jouyrnaliste Jean-Pierre Tuquoi. Crooyez moi Messieurs , vous etes sur la tangente, completement dephases et isoles du monde.


On peut croire faciement s il parlait de l Algerie dont les dirigeants gaspillent depuis plus de 30 ans les richesses du peuple algerien frere pour corropmre les chefs d Etat,les diplomates, les membres des organisations internationales et financer des lobby anti marocain-


En effet les choses sont claires . l hohostilte de Jean Pierre envers le Maroc est frappante et sa mauvaise foi frappe aux yeux Pour votre information, vous qui faites la publicite pour cet ecrivard le Maroci n a pas pas besoin de corrompre quiconque pour 2 raisons essentielles et fondamentales ;


1- Le roi du Maroc nest pas seul sur ce front car il a tout un peuple derriere lui. Il est en position de force car trente millions de marocains sont pretS pour le sacrifice pour lamarocanite de leur sahara qui fait partie integrante de territoire marocains . Je dois etre plus precis en disant que 30 millions le sahara est marocain et le restera un point a la ligne-

2- le Maroc est convaincu de la justesse de sa cause et nul ne pourra lui amputer une partie de son territoire quoi qu il arrive- C est en dautres termes une quiestion de vie ou de mort pour les 30 millions de marocains-

En conclusion et pour votre information le Polisario n existe pas comme mouvement representant une partie du terrotoire marocain qui etait sous domination espagnole- Ce n est qu une poignee de mercenaires au service de l Algerie et qui savent qu ils ont interet a ce que le conflit perdure pour en tirer profit le plus logtemps possible sinon c est la fin de la vie de luxe qu il menent au detriment d une minorite de sahraouis seqiquestree par force par l Algerie dans les camps de tindouf dans des conditions inhumaines au vu et au su de l opnion internationale-

Monsieur Jean-Pierre Tuquoi aurait evite de publier ce livre quI surement ne sera pas Lu par les marocains qui connaissent mieux leurs problemes que quiconque .



8.Posté par guerrier marocain le 09/12/2007 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le maroc fait 730000km², le sahara est marocain point final, le roi sa magesté MOHAMED VI et les 30 millions de marocains ne se laisseront pas faire, s'il faut construire le 7ème mur et cette fois ci sur les frontières exactes de laguira à saidiya et laisser hors de ce mur aussi bien les mercenaires du polisario et les algériens (généreaux), afin de vivre trenquil , on le fera sans problème, le sahara est marocain pacifiquement ou avec force, dans les deux cas il restera marocain.

9.Posté par mohamed ali le 10/12/2007 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ce qu'il y a dans cet article me parait normal car je pense que tous les pays suivent les memes methodes et meme plus que vous avez dit

10.Posté par francois le 10/12/2007 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un jour j´ai ete à aleger au sommet arabe.lorsque nous avons cherché les biographie des chefs d´Etat, nous avons trouvé que tous ont une date de naissance et un lieu de naissance sauf le persident abdelaziz bouteflika. il n´a pas voulu mentionner son pays natale quiest leMaroc plusparticulierement la ville de oujda, est du maroc. abdelaziz manifeste une haine incroyable au maroc pour la simple raison quand il veut un acte de naissance il doit se diriger aux autorités de oujda . pour lui c une honte. pour la questionde la corruption, tout le mone est corrompu sauf dieu. tuquoi aussi, ila beaucoup touche des algeriens
stop

11.Posté par waheb le 10/12/2007 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon frère,
Assalamoualaïka,
Que la paix soit avec toi !
Laisse-moi te saluer, te parler et évoquer avec toi, calmement, un sujet que je sais délicat et qui
nous préoccupe tous les deux. Mais il faut qu’on en parle, ne serait-ce que pour rapprocher les
points de vue, pour se rapprocher tout simplement. Cette rupture entre nos deux peuples ne doit
pas durer éternellement.
Oui, culturellement, nous sommes tous un même peuple, puisque nous appartenons tous au
peuple maghrébin. Nous devons admettre cependant que chaque partie de ce grand espace humain
- le Maghreb - possède sa propre identité politique et culturelle. Ce n’est pas par chauvinisme si je
te dis que, par exemple, la langue parlée par les Sahraouis - la hassanya - utilisée aussi par nos
frères mauritaniens, diffère du dialecte parlé aussi bien au Maroc, en Algérie, en Tunisie qu’en Libye.
Mais, si la langue et les traditions marquent nos différences et tracent les frontières de nos identités,
cela n’exclut pas qu’un jour, sous la pression des événements et conformément à la logique de
l’histoire et de l’évolution des peuples, ces mêmes éléments passeront au second plan pour laisser
notre identité culturelle commune maghrébine prendre le dessus et nous permettre de fusionner en
un seul peuple dans un Grand Maghreb. Et je serai comme toi un Maghrébin parmi les autres
Maghrébins. Et j’en serai très fier.
Pour accéder au Grand Maghreb, il faut préparer le terrain, baliser le chemin, enlever les
embûches, créer des bases solides. Ces bases, tu en conviendras avec moi, sont entre autres la
démocratie, la justice, le respect des droits de l’homme et des peuples et, avant tout, le respect de
l’Autre, de sa liberté, de sa dignité, de son identité nationale. L’indépendance d’abord,
l’interdépendance au sein du Grand Maghreb ensuite, au moment opportun. Et à ce moment-là,
nous n’aurons plus à nous poser la question : qui est Marocain et qui ne l’est pas ? Qui est Sahraoui
et qui ne l’est pas ? Avec nos frères tunisiens, mauritaniens, libyens et algériens, nous serons des
Maghrébins, ni plus ni moins.
C’est pourquoi, mon frère, il me plaît aujourd’hui d’évoquer avec toi la question du Sahara. Je ne
parle pas du Sahara marocain, qui s’étend de Lemhamid à l’Atlantique, en passant par Ouarzazate et
Zagora ; mais du Sahara Occidental, le pays des Sahraouis, Saguia el-Hamra et Rio de Oro, connu
autrefois sous le nom de Sahara espagnol. J’ai l’impression qu’il y a des choses, des réalités que tu
ne connais pas et je te prie fraternellement de me permettre de t’en parler. Je suis tout à fait
disposé à t’écouter à mon tour.
Je crois, mon frère, que tu n’as commencé à entendre parler du Sahara Occidental qu’en 1975 et
plus précisément avec l’annonce de la marche verte. Autrement, tu aurais posé beaucoup de
questions à tes gouvernants. Et la première d’entre elles est : comment se fait-il que le Maroc a,
jusqu’en 1974-75, appuyé aux Nations unies le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à
l’indépendance, et comment se fait-il que brusquement il opéra une volte-face de 180° ?
extrait de " Lettre à mon frère marocain" de Mohamed-Fadel ould Ismaïl ould Es-Sweyih, alias Fadel Ismaïl, journaliste et militant du Front
POLISARIO, diplomate et ancien ministre de la République Arabe Sahraouie Démocratique RASD, décédé en 2002

la suite de la lettre http://arso.org/Flettre2.pdf

12.Posté par Kamil le 10/12/2007 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La langue ou la specifite ethnique ne peut pas etre uen condition suffisante pour "creer" un etat. J'insiste sur le mot "creer". Sinon on devrait avoir dans les 30 ou 40 etats au Maroc en commencant par les Kabyles. S'il y aune loi que l'on doit appliquer quant a la specifite ethnique et les etats, appliquons la a tout le maghreb. Et ma foi, considerons que ce que vous dites est vrai, les sahraouis algeriens sont dans la meme configuration, ce sont vos cousins directs. Si referendum est exige, il faut l'appliquer a tous les sahraouis qui parlenet hassania ou qu'ils soient et non pas se cantonner uniquement au Maroc.

Mon ami, le probleme du sahara a surgi apres des atteintes aux droits de l'homme commises sous le regime de H2. Ces atteintes ont cree une cassure avec quelques sahraouis. Ces derniers, sedutis par le socialisme, le che-guevarisme et les mouvements progressistes ont decide de se lancer dans une aventure de demande de creation d'un pays, soutenus par la Libye puis par l'Algerie jusqu'a ce jour, cette quete n'a clairement pas abouti, le mur de berlin est tombe, etc...

Aujourd'hui, au Maroc nous avons tourne la page de H2, une offre d'autonomie tres "negotiable" est sur la table. Les exactions du passe, le Maroc en tant qu'etat peut les reconnaitre, dedommager et s'excuser comme il doit le faire pour les rifains ou n'importe quel autre marocain. Mais venir demander une independance d'un pays qui n'a jamais existe sur ces bases n'aboutir pas a mon avis.

Le sahara est le Maroc et le Maroc est le Sahara, les plus grandes dynasties (dont les almoravides) sont issues du Sahara et ont donne des villes au Maroc comme Marrakech..). A mediter.

13.Posté par anticons le 10/12/2007 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kamil vous ne repondez pas a la quesstion posé ,comment se fait-il que le Maroc a,
jusqu'en 1974-75, appuyé aux Nations unies le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance, et comment se fait-il que brusquement il opéra une volte-face de 180° ? et je vous invite a lire la letrre complete se que j'ai fait ,et le maghreb es un partage de la Maurétanie ex numidie,La conquête de Carthage par l'Empire romain au IIe siècle av. J.-C. assura aux Romains la domination de tout le littoral africain baigné par la Méditerranée. De cette époque date pratiquement le partage territorial du Maghreb entre le Maroc et l'Algérie.
Vers 42 apr. J.-C., Claude Ier annexa l'ensemble de la Maurétanie à l'Empire romain elle fut divisée en deux provinces, la Maurétanie Tingitane (de Tanger), correspondant au Maroc actuel, et que dirigea le fils de Juba, Ptolémée, et la Maurétanie césarienne (l'Algérie),donc ni de maroc,ni d'algerie sans la maurétanie,tous les peuples ont droit a la libertée d'independence pourqoi pas les
Sahraouis??


14.Posté par Fred le 10/12/2007 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne connais pas sufisament se problème pour en parler, mais au moins waheb est un sage et tiens un discours responsable. Sur les 10 milles ans d'histoires on peut se jetter n'importe quoi à la tête, mais nous sommes tous êtres humains et frère quelque part, le dialogue est la plus importantes des choses. J'espère que ce différent prendra vite fin et que les adversaires d'hier s'embrasseront comme des frères demain.
Paix sur les hommes de bonne volonté.

15.Posté par MINOU99 le 10/12/2007 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Maroc, pays stipendié à la solde de l'étranger n'a jamais acquis son indépendance lorsqu'on voit que ce pays est la propriété des étrangers. De plus, ce pays entretient des" relations" avec ISRAEL et possede sur son territoire des bases américaines. Les truands et tortionnaires marocains feraient mieux de quitter illico-presto le sahara occidental avant qu'un déluge de feu ne s'abatte à l'improviste sur les voleurs de terre qui commettent des exactions au vu et au su de tout le monde. Pouvre maroc qui vit de l'assistance étrangere , de la cupidité et des velleites territoriales qui n'en finissent plus. Ces froussaeds n'oseront jamais se frotter aux espagnols, il est tres probable que demain ces poules mouillées et la monarchie excecrable revendiquent les iles canaries. le Maroc ne comprend que le langage de la force et ce n'est que par la force que ce pays minuscule finira par devenir qu'un point insignifiant dans la carte du monde.
Minou99

16.Posté par MINOU99 le 10/12/2007 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A KARIM QU A ECRIT
La caravane passe et les chiens aboient. le sahar estmarocainet restera marocain, nous les marocains sommes prets à marcher une nouvelle fois sur tindouf pour liberer nos citoyens sequestrés par la bande terroriste du polisario ,ni tuqoui ni autrene peut dire que le maroc va laisser ceterritoire pour etablir une mini somalie. ps question, sinotre jeune roimohammed vi, le roi democrate nous demande de nous prépraer pour une marche pacifique a tindouf,nous serons prets pour chasser mohamedabdelaziz et ses proteges et liberer nos enfants..


Tu n'auras pas le cran de marcher sur TINDOUF et sur d'autres localités algériennes car nous sommes en position de force pour ramener le Maroc à l'âge de la préhistoire alors médite sur le devenir du Maroc avant de débiter des propos belliqueux.
ET c'est nous même qui dans un temps tres proche prendons possession de plusieurs villes marocaines limitrophes au territoire algérien et mettrons fin au mythe du Grand Maroc qui n'est qu'une vue de l'esprit des faibles d'esprit et frustrés marocains.

17.Posté par waheb le 10/12/2007 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

se n'ai pas mes propos fred,mai ceux de Fadel Ismaïl, journaliste et militant du Front
POLISARIO, diplomate et ancien ministre de la République Arabe Sahraouie Démocratique RASD, décédé en 2002 ,mai j'y hadère completement quart comme tu dis nous somme hummains et freres avent tout

18.Posté par MINOU99 le 11/12/2007 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive le sahara occidental libre et a bas le systeme totalitaire marocain ainsi que la monarchie qui finiront tous deux par se fondre dans le néant pouvant laisser une meilleure configuration de la carte géopolitique dans une région soumise aux convoitises par des extrémistes de tous poils marochiens et des bandes de quarterons d'agités-agitateurs marochiens.

19.Posté par 1marocain le 22/12/2007 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

20.Posté par 1marocain le 22/12/2007 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !
Style sms interdit

21.Posté par 1marocain le 23/12/2007 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pffff

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires