PRESSE ET MEDIAS

'Un journaliste français en butte à la justice israélienne'


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective


Ci-dessous un article du Monde qui rapporte —enfin !— la situation de Jacques-Marie Bourget, journaliste à Paris Match, grièvement blessé il y a 7 ans par l’armée israélienne alors qu’il faisait son métier de reporter à Ramallah, et qui n’a toujours pas obtenu réparation. Le gouvernement français est plus revendicatif quand il s’agit de "notre" soldat Shalit !


Mardi 25 Septembre 2007

'Un journaliste français en butte à la justice israélienne'

Depuis bientôt sept ans, le journaliste Jacques-Marie Bourget attend réparation. Grièvement blessé au poumon et au bras gauches, le 21 octobre 2000 à Ramallah, en Cisjordanie, par une balle tirée, selon son intime conviction, par un soldat israélien, Jacques-Marie Bourget a porté plainte, en France, pour tentative d’homicide involontaire, soutenu par l’organisation Reporters sans frontières qui s’est constituée partie civile.

Venu en Israël, au début de la deuxième Intifada, pour le compte de l’hebdomadaire Paris Match, dont il était un collaborateur régulier, le journaliste avait été touché alors qu’il se trouvait en compagnie de confrères à proximité d’un carrefour, théâtre d’affrontements réguliers entre l’armée israélienne et de jeunes Palestiniens.

Selon les témoignages d’autres journalistes présents sur les lieux, Jacques-Marie Bourget, frappé aujourd’hui d’une invalidité de plus 40 %, aurait pu être victime d’un tir provenant d’un hôtel surplombant le carrefour et où avaient pris position des soldats israéliens.

L’expertise de la balle restée entre le poumon et l’omoplate et extraite ultérieurement tend à accréditer ces témoignages. Elle a montré qu’il s’agissait d’un projectile de fabrication israélienne pouvant être tiré par les fusils d’assaut M-16 ou Galil dont sont équipés les fantassins israéliens. Une commission rogatoire a été délivrée, le 27 avril 2005, par une juge du tribunal de grande instance de Paris. Les autorités israéliennes se sont gardées d’y donner suite, ainsi qu’à une demande de déplacement de la magistrate.

Le Quai d’Orsay, sollicité à de nombreuses reprises par l’avocat de la victime, maître William Bourdon, a conseillé une saisine directe de la justice israélienne qui, selon les diplomates chargés du dossier, donne "davantage de résultats", ce dont doute l’avocat de Jacques-Marie Bourget.

Le 29 août, William Bourdon a sollicité l’aide du président de la République, Nicolas Sarkozy, pour débloquer le dossier. Quelques jours plus tard, la justice israélienne a signifié officiellement à la juge française qu’elle ne collaborerait pas avec elle dans cette affaire.

Gilles Paris

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3236,36-959029,0.html

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com/spip.php?article2790 http://www.europalestine.com/spip.php?article2790



Mardi 25 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par al_akl le 25/09/2007 16:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sur qu'avec Reporters sans frontières qui s’est constituée partie civile pour lui son procès est aux oubliettes. Une organisation dont le role est de détourner les regards du sionisme et d'israel, en le pointant vers castro ou chavez...

Quelle naiveté ! pour un journaliste, c'est un manque de bon sens complet, que de prendre son ennemi pour se faire représenter et défendre.







2.Posté par PAREIL QU'AL AKL le 25/09/2007 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me faisais la même réflexion dès les première lignes de cet article... C'est vraiment assez extraordinaire d'aller confier ses intérêts à RSF justement dans une pareille affaire... J'en suis tombé de ma chaise...! A moins que dans une perspective d'arrangement, entre compères... Sinon, je ne vois vraiment pas...

3.Posté par salma le 12/10/2007 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais la france est la petite chienne d'israel elle ne fera rien!!!!!!!!!!!
ils auraient bien voulu mettre l'affaire sur le dos des palestiniens ou des terroristes!!!
par contre si cela serait arrivé à un juif on en aurait fait une affaire d'état!!!!
même les francais sont en danger dans leur pays car l'avantage sera donné à un juif!!!
et on est soi disant dans un pays d'égalité!!!!!!!!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires